10.13 High Sierra AFPS retour d'expérience gros volume (20To)

yann.queniart

Membre junior
7 Septembre 2017
17
2
41
Voila, juste pour faire un petit retour d'expérience et peut être échanger avec d'autre personne dans le même cas.

J'ai déjà pas mal testé APFS sur toutes sortes de support (SSD, disque mécanique) et cela jusqu'à 4To de volume.

Comme beaucoup de monde j'ai déjà eu des crasses avec le système HFS+ (partition corrompu impossible a réparer et bien d'autre) j'ai donc décidé de migrer mon dernier bastion en APFS car je me suis dis que ça ne serais pas pire.

J'ai basculé donc un Promise Pegasus R6 de 24To (20To utile en RAID 5). Je ne craignais pas grand chose d'une part car j'ai des sauvegardes, d'autre par car quoi qu'on en dise le système de fichier APFS n'évoluera pas avec la version final. Attention, je parle bien du système en lui même, bien sur les pilotes qu'OSX qui prennent en charge APFS évolueront surement mais la manière donc les données sont stocké physiquement sur les disques je ne pense pas.

Je fais donc un check de ma partition, résultat : OK
Je lance la migration : environ 1h de conversion (j'ai 18To de fichiers et en nombres de fichiers ça doit bien aller tapper les 4 ou 5 millions)
Fin de la migration : bug, impossible de monter la partition. D'autre on eu le souci ici avec un RAID de 56To : (y'a normalement un lien mais a priori je n'ai pas le droit de le mettre dans le post car je viens de recréer mon compte sur le forum) , perso je pense que c'est un problème de timeout, vu la taille et le nombre de fichiers l'assistant de migration ne s'attend pas a ce que ça prenne si longtemps.
Je fais un check de la partition : y'a des erreurs mais pas grand chose, c'est pas dramatique. Même lien si dessus pour les erreurs.
Montage et démontage de la partition : au moins 1 minute pour qu'il le fasse, montage automatique au boot d'OSX ça ne passe pas, idem je pense problème de timeout, c'est trop long.
Pas grave, je bosse 1 ou 2h dessus, au début parcourir les répertoire c’est long mais quand ça a été fait une fois c’est hyper rapide ensuite.
Je reboot, montage de la partition plus rapide (moins de 10s) mais ça monte.

Les disques grattent à mort depuis la migration, mais je pense que c’est normal.

Test Backmagic speed test :
  • en HFS+ : 450 en lecture et écriture
  • en APFS : 600 voir plus en lecture écriture
Conclusion : je pense qu’une fois migré OSX doit lire les données pour renseigner les métadonnées présente dans APFS, de base il fait une bascule simple des données de HFS vers APFS mais les parties spécifiques lié a APFS sont renseigné ensuite, d’ailleurs y’a un démon apfsd en mémoire. Pour schématiser même principe que spotlight pour indexation d’un nouveau volume.

Alors j’ai lu que APFS était surtout utile pour les SSD et que pour du mécanique ça servait a rien. Pour ma part je ne suis pas d’accord, Apple a dit que APFS était optimisé pour les SSD, ce qu’y n’empêche que sur des gros espaces disques avec des nombres importants de fichiers la manière dont APFS indexe les fichiers est un avantage.

Voila je ne dis pas qu’il faut tout basculer en APFS, je voulais juste faire un retour de ce que j’ai fais au cas où d’autres personnes se poserais des questions.

J’essayerais de faire un retour avec un peu plus de temps d’utilisation.
 

yann.queniart

Membre junior
7 Septembre 2017
17
2
41
Petite note en plus, j'ai essayer d'avoir un disque APFS comme destination Time Machine et il refuse. J'espère que le moteur de Time Machine va évoluer car plus d'une fois il a pété un câble (comprendre par là sauvegarde inutilisable) a cause, je pense, du nombre de fichier qu'il doit sauvegarder.

Je ne considère actuellement pas Time Machine comme fiable, je le double avec Arq 5 pour les backup
 

yann.queniart

Membre junior
7 Septembre 2017
17
2
41
Petit retour après une semaine d'utilisation.

Aucun malheur a déclarer, c'est très stable, le seul bug c'est qu'il faut 1 minutes pour qu'il monte le disque mais une fois ça fait ça roule.

Malgré ce bug la conversion est avantageuse à l'usage car j'ai des catalogues Capture One d'environ 600Go chacun (100.000 photos dedans chacun) et différentes manipulations massives (importation de 10.000 photos, attribution de mots clés sur plusieurs millier de photos, etc) ne galère plus comme c'était le cas avant quand la baie de disque était en HFS+