Anecdote

Bilbo

Vétéran
Club MacG
17 Octobre 2001
7 084
727
Strasbourg
Un de mes pote m'a envoyé ça :



Extrait de "Piège dans le Cyberspace" par Roberto Di Cosmo

Armoire à tiroirs et lavage de cerveaux

J'ai eu plusieurs occasions de mesurer personnellement la profondeur de ce sommeil hypnotique, mais la plus hilarante est sûrement celle qui s'est présentée pendant un voyage en TGV il y a quelque temps.

Les ordinateurs portables (ces embryons d'ordinateurs qui coûtent autant qu'une petite voiture, que l'on peut garder dans son cartable et qui servent très souvent à jouer au Solitaire) prolifèrent désormais presque autant que les téléphones mobiles, surtout dans les trains et les avions. Eh bien, pendant un de mes voyages je me suis retrouvé à côté d'un très gentil monsieur, jeune cadre dynamique, qui était en train d'exécuter sur sa machine le calamiteux (nous verrons pourquoi tout à l'heure) logiciel DeFrag. Celui-ci affiche une belle matrice remplie de petits carreaux de différentes couleurs qui bougent dans tous les sens, pendant que le disque traficote intensément.

Je n'ai pas pu résister à la tentation (ce monsieur ne m'en voudra pas trop, je l'espère, s'il se reconnaît dans cet article): après l'avoir complimenté sur son beau portable, je lui ai demandé, feignant la plus grande ignorance, ce qu'était ce joli logiciel, que je n'avais pas sur mon ordinateur portable à moi. Avec un air de supériorité mêlé de compassion (« le pauvre homme n'a pas mon superbe programme »), il me répondit que c'était un outil essentiel qu'il faut lancer de temps en temps pour « faire aller la machine plus vite », en « défragmentant » le disque. Il poursuivit en me répétant par coeur les arguments que l'on retrouve dans les manuels Windows : plus on utilise le disque, plus il se « fragmente », et plus le disque est fragmenté, plus la machine est lente, et c'est pourquoi il exécute consciencieusement DeFrag toutes les fois qu'il peut.

À ce moment, j'ai sorti mon ordinateur portable, qui n'utilise pas Windows mais GNU/Linux (une version libre gratuite ouverte et très performante d'Unix développée par les efforts conjoints de milliers de personnes sur Internet), et je lui ai dit, d'un air très étonné, que tout cela me surprenait énormément : sur mon portable, le disque est toujours très peu fragmenté et plus on l'utilise, moins il est fragmenté. Notre cadre, moins à l'aise, rétorqua que son portable à lui utilisait la dernière version de Windows 95, produit par la plus grande entreprise de logiciel au monde, et que je devais bien me tromper quelque part. J'entrepris alors de lui faire oublier pour un instant la propagande qui l'avait intoxiqué jusque là, en lui expliquant simplement le problème de la défragmentation : je vais essayer de vous faire un bref résumé d'une paisible conversation qui dura une bonne demi-heure.

Vous savez probablement que vos données sont rangées dans des « fichiers » mémorisés sur le disque dur de l'ordinateur. Ce disque dur est comme une gigantesque armoire à tiroirs : chaque tiroir a la même capacité (typiquement 512 octets[+]) et chaque disque contient de nos jours quelques millions de tiroirs. Si les données qui vous intéressent sont rangées dans des tiroirs contigus, on peut y accéder plus rapidement que si elles sont éparpillées (on dit alors fragmentées) un peu partout dans l'armoire. Cela n'a rien d'étonnant, et ça nous arrive tous les jours quand il faut trouver une paire de chaussettes : ça va plus vite si elles sont toutes les deux dans le même tiroir. Nous sommes donc bien d'accord que mieux vaut une armoire bien rangée qu'une armoire en pagaille. Le problème est de savoir comment faire pour garder l'armoire bien rangée quand on l'utilise. Imaginons maintenant un ministère qui garde ses dossiers dans une énorme armoire avec des millions de tiroirs : on aimerait bien, pour les mêmes raisons qu'avant, que les documents afférents à un même dossier se trouvent dans la mesure du possible rangés dans des tiroirs contigus. Vous devez embaucher une secrétaire et vous avez le choix entre deux candidates aux pratiques assez différentes:
la première, quand un dossier est bouclé se limite à vider les tiroirs, et quand un nouveau dossier arrive elle le sépare en petits groupes de documents de la taille d'un tiroir, et range chaque groupe au hasard dans le premier tiroir vide qu'elle trouve dans l'armoire. Lorsque vous lui faites remarquer que ça risque alors d'être bien difficile de retrouver vite tous les documents du dossier du Crédit Lyonnais, elle répond qu'il faut engager tous les week-ends une dizaine de garçons pour tout remettre en ordre.
La deuxième secrétaire, par contre, conserve sur son bureau une liste des tiroirs vides contigus, qu'elle met à jour toutes les fois qu'un dossier est clos et qu'on l'enlève des tiroirs; quand un nouveau dossier arrive, elle cherche dans sa liste une suite de tiroirs vides contigus de taille suffisante et c'est là qu'elle place le nouveau dossier. Ainsi, vous explique-t-elle, s'il y a assez de mouvement, l'armoire restera toujours très bien rangée.
Nul doute que c'est la deuxième secrétaire qu'il faut embaucher, et notre jeune cadre était bien d'accord. À ce moment là, il était facile de lui faire voir que Windows 95 agissait comme la première secrétaire, et avait besoin des garçons qui rangent l'armoire (le programme DeFrag), alors que GNU/Linux, agissant comme la bonne secrétaire, n'en avait nullement besoin.

À l'arrivée en gare, notre gentil monsieur n'était plus content du tout: on lui avait appris que DeFrag « fait aller plus vite la machine », alors qu'on venait de voir ensemble qu'il faut plutôt dire que c'est Windows qui la ralentit! En effet, le problème de la gestion efficace des disques est très ancien et ça fait longtemps qu'on sait bien comment le traiter (la preuve, Unix est bien plus vieux que Microsoft, et il a la bonne secrétaire depuis 1984 !)

Et il y a bien pire que DeFrag : on n'a malheureusement pas ici le temps de vous raconter toutes les petites histoires croustillantes qui le concernent, mais le logiciel ScanDisk, qui est censé « réparer » les disques, vous propose des choix incompréhensibles dont le résultat net est trop souvent la destruction pure et simple de la structure des dossiers, alors que les données étaient encore récupérables avant son passage. Non seulement ceci est impossible sous Unix, à moins d'attaquer le disque au burin, mais les techniques correctes de gestion sont enseignées dans les cours de base d'informatique en université depuis plus d'une décennie. La simple existence d'un programme comme DeFrag ou pire les méfaits de ScanDisk dans Windows 95 devraient suffire à tout decideur intelligent pour rayer Microsoft de la liste de ses fournisseurs.

Et pourtant, preuve de l'efficacité du lavage des cerveaux, et de la profondeur du sommeil dans lequel on nous a plongés, on est au contraire prêts en France à basculer le système bancaire sur des produits Microsoft et même à les choisir pour l'éducation de nos enfants. C'est que la puissance de la machine commerciale de certaines entreprises réussit à réaliser une telle distorsion de la réalité qu'on en arrive à croire dur comme fer que des défauts très graves de certains logiciels sont au contraire des atouts indispensables (d'ailleurs, dans le monde informatique ça fait longtemps qu'on emploie à ce propos le dicton « It's not a bug, it's a feature! » ( « ce n'est pas un défaut, c'est une fonctionnalité »).

C'est aussi que les spécialistes qui ont les connaissances nécessaires pour déjouer tous ces pièges et mettre en évidence les erreurs, les dangers, les manipulations, sans risque d'être pris pour des compétiteurs battus et grincheux, se sont tus trop longtemps. Il y a là un étrange phénomène: d'un côté, aucun scientifique sérieux n'a envie aujourd'hui de publier un article dans la presse soi-disant informatique de peur que sa réputation ne soit entachée pour y avoir côtoyé des marchands de tapis. De l'autre, sans l'appui de scientifiques sérieux, la presse informatique est devenue, par le biais du support publicitaire, un écho bien peu édifiant des constructeurs, donc encore plus marchande de tapis, et encore moins fréquentable par des experts sérieux.




C'est reparti pour un tour.


À+
 

rezba

Vénérable sage
Club MacG
20 Septembre 2000
10 342
1 808
53
Naqoyqatsi
je l'adore, celui-là, monsieur Sacquet.

Merci de nous l'avoir remis à dispo.


En plus, il est tellement pédagogique

 

Coldfingers

Membre confirmé
26 Octobre 2003
154
1
Pas mal...mais n'oublions pas que Microsoft n'est pas un fabricant de logiciel système, mais ESSENTIELLEMENT un éleveur de veaux, futures vaches à lait.
Hou les cooornes !!!! Hou le coornes !!!
 

WebOliver

Propre en Horde
Club MacG
31 Janvier 2000
31 518
4 207
Plus là
Merci Bilbo... ce qui me fait penser qu'il faudrait que je me replonge dans ce livres de Di Cosmo... le sujet n'est plus que jamais d'actualité...

A lire et à faire lire absolument.
 

Coldfingers

Membre confirmé
26 Octobre 2003
154
1
Weboliver, vénérable sage parmi les vénérables sages, tu devrais enlever les cornes de ton joli avatar. A partir de maintenant, toutes cornes est le signe distinctif d'appartenance aux forces obscurantistes.
 

WebOliver

Propre en Horde
Club MacG
31 Janvier 2000
31 518
4 207
Plus là
Coldfingers a dit:
Weboliver, vénérable sage parmi les vénérables sages, tu devrais enlever les cornes de ton joli avatar. A partir de maintenant, toutes cornes est le signe distinctif d'appartenance aux forces obscurantistes.
C'est bon, ça reste des petites cornes pas des «longues cornes»...
 

VKTH

Membre émérite
17 Novembre 2003
566
7
47
tu fais références peut-être à "longhorn" ?

Mais sinon, quel est donc ce livre que tu voudrais nous faire lire ?

 

WebOliver

Propre en Horde
Club MacG
31 Janvier 2000
31 518
4 207
Plus là
AmitiYoti a dit:
tu fais références peut-être à "longhorn" ?

Mais sinon, quel est donc ce livre que tu voudrais nous faire lire ?

Voici la source: Le hold-up planétaire de Roberto Di Cosmo et Dominique Nora. Ce livre est sorti en 1998, mais est toujours d'actualité.

Bilbo donne un autre nom au livre...
Pourtant j'ai lu aussi lu le passage dans le livre que j'ai cité plus haut.
 

jeromemac

Membre d’élite
Club MacG
5 Octobre 2001
3 105
115
43
NICE
c'est dingue comme c'est toujours d'actualité, c'est vraiment une reference à sortir surtout au troll qui se balade sur ses forums
 

decoris

Vétéran
Club MacG
3 Novembre 2001
6 536
95
Belgique
jeromemac a dit:
c'est dingue comme c'est toujours d'actualité, c'est vraiment une reference à sortir surtout au troll qui se balade sur ses forums
t'es là aussi, toi???

c'est vrai que cette anecdote est intéressante, mais il ne faut pas exagérer, un UNIX aussi a besoin de défragmentation de temps en temps... (mais bcp moins, c'est vrai...)
 

fanou

Membre d’élite
Club MacG
22 Février 2001
1 249
733
Normand expatrié
Non, un file system Unix ne fragmente pas decus !
t'as pas lu le premier post ?
sur mac os x ça fragmente parce qu'on a hfs, qui n'a rien d'unix...
tsssss....

 

Coldfingers

Membre confirmé
26 Octobre 2003
154
1
Justement voilou un point flou !
Cela fragmente ou pas ?
Faut-il ou non défragmenter...
L'avis d'un "pro" serait utile
C'est assez incroyable qu'Apple nous laisse sans infos quant à l'hygiène du système...
Faut-il brosser ou non les dents de la panthère le soir avant de se coucher ?
 

WebOliver

Propre en Horde
Club MacG
31 Janvier 2000
31 518
4 207
Plus là
Coldfingers a dit:
Justement voilou un point flou !
Cela fragmente ou pas ?
Faut-il ou non défragmenter...
L'avis d'un "pro" serait utile
C'est assez incroyable qu'Apple nous laisse sans infos quant à l'hygiène du système...
Faut-il brosser ou non les dents de la panthère le soir avant de se coucher ?
Pour ce genre de questions, merci de voir dans les forums techniques.
 

Coldfingers

Membre confirmé
26 Octobre 2003
154
1

Fouillis :
Génial ! le fil pose un problème flou. et il faut aller ailleurs se faire voir ( j'exagère) pourquoi faire simple lorsqu'on peux faire compliqué... Cela dit notre sympatique petit diable applique le réglement et c'est normal, mon Général !!!
Pour reprendre l'anecdote donc le fil du courant après cette mini crue, une anecdote de rien du tout :
j'ai rencontré l'autre jour un gars qui m'a dit qu'il ne voulait pas du Mac parce qu'il y avait seulement 1% de gens qui utilisaient les Macs ( vicieux comme info... de 5% la rumeur obscure en fait 1% c'est-à-dire RIEN.)
Je te l'ai descendu en flamme le mec ! Miam miam ! C'est génial de se "défouler" sur des gens qui ignorent tout et qui sont formatés par de fausses infos. Pour tout dire, le type était jaloux que sa copine ait osé acheter un ibook sans son Autorisation... maintenant à la maison il vont se le disputer... ils leur en faudra sans doute deux !!!! Ils seront heureux et auront de nombreux petits ibook... Rien de plus facile pour casser les vitres d'une fenêtre qu'une simple pomme.
Et puis, le jour où les femmes achèteront des ibook sans demander à leur mec, le voile ( concret et abstrait) que Saint Paul leur a imposé pour ne pas que les anges leur tombent sur la tête ne cachera plus la vérité toute nue. Je l'ai toujours dit, Microsoft est l'allié OBJECTIF des terroristes.


 

Bilbo

Vétéran
Club MacG
17 Octobre 2001
7 084
727
Strasbourg
Coldfingers a dit:
Et puis, le jour où les femmes achèteront des ibook sans demander à leur mec, le voile ( concret et abstrait) que Saint Paul leur a imposé pour ne pas que les anges leur tombent sur la tête ne cachera plus la vérité toute nue. Je l'ai toujours dit, Microsoft est l'allié OBJECTIF des terroristes.


Je dois être fatigué.


À+
 

Coldfingers

Membre confirmé
26 Octobre 2003
154
1
Lisez l'histoire de Saint Paul, elle se rapproche de celle de Bill Gates, il a voulu et presque réussi à imposer un standard universel dont le voile des femmes en faisait partie... Humour un peu compliqué, je l'avoue...

Mais je ne dévoilerai pas tous les trucs aussi cachés qu'un Molah Omar qui utilise un portable pc avec xp ...
( là... je sens que je suis limite post éjecté par modo...)

Vous me direz, et aurez raison, qu'est-ce que cela a à voir avec un mec qui défragmente son pc dans un train ?
 

-anonyme-

Légende
26 Février 2001
66 286
2 673
L’exemple du tiroir n’est certes pas ridicule, mais n’est pas pertinent non plus. Une des caractéristiques des détracteurs de MS, c’est de critiquer Windows (voire MS-DOS) à contre temps en oubliant le contexte (délibérément ?)
Revenons sur l’exemple de défragmentation. Pour qn qui a un DD de 40Mo dans son poste de travail, l’approche Unix n’est pas nécessairement meilleure que celle de défragmentation. Maintenant, les choses évoluent, certains diront que l’approche MS ne résiste pas dans le temps. Mais dans ce cas, soyons cohérents. Au lieu de faire une fixation sur les choses d’ancêtre comme Win95, FAT, parlons des choses un peu plus récentes. Par exemple, NTFS (qui n’est pas récent d’ailleurs) : certes, NTFS a encore besoin de défragmentation (qui se fait déjà bcp + rapidement), mais il a d’autres qualités dont la sécurité (ou ACL pour ne pas confondre avec la sécu applicative) n’est pas encore égalée à ce jour.
 

fanou

Membre d’élite
Club MacG
22 Février 2001
1 249
733
Normand expatrié
Anonyme a dit:
certes, NTFS a encore besoin de défragmentation (qui se fait déjà bcp + rapidement), mais il a d’autres qualités dont la sécurité (ou ACL pour ne pas confondre avec la sécu applicative) n’est pas encore égalée à ce jour.
c'est sur, il faut au moins 5 minutes pour casser la protection !