Apple : pomme d'or ou pomme flêtrie ?

quetzal

Membre d’élite
30 Novembre 2006
1 131
56
Paris
www.transitionaloeuvre.org
"L'énorme trésor de guerre (800 milliards de dollars) amassé par la firme de Cupertino grâce à ses bénéfices souligne son absence de choix stratégique à long terme." analyse l'économiste Christian Chavagneux dans le mensuel Alternatives Economiques.

Marge de 40% : Une profitabilité digne d'une marque de luxe pour un produit vendu au grand public.
Une stratégie d'optimisation fiscale très agressive. Apple détient des titres de la dette américaine, pour 22% de son matelas financier, qu'elle contribue à accroître par cette stratégie !
L'entreprise reste aujourd'hui essentiellement monoproduit avec l'iPhone, qui représente 68% de son chiffre d'affaires.

L'article, datant de juin 2017, est intéressant et soulève de sérieuses questions sur l'avenir de la firme, dû à cette absence de vision stratégique :
https://www.alternatives-economiques.fr/apple-pomme-dor-pomme-fletrie/00078794

Qu'en pensez-vous ?
 
Dernière édition:
  • J’aime
Réactions: Macounette

Locke

What am I doing here?
Modérateur
Club MacG
20 Juillet 2011
33 089
3 701
  • J’aime
Réactions: quetzal

da capo

abonné absent
Club MacG
12 Août 2001
17 414
3 662
Article sans fond, article sans nouveauté. Analyse réduite au strict minimum : une somme d'évidences qui ne sont que la reprise des avis publiés par ailleurs.

Environ mille mots déjà publiés en mai pour répéter les mêmes rengaines : optimisation fiscale, bas de laine, etc, etc.

Ciao.
 
  • J’aime
Réactions: peyret

peyret

Vétéran
Club MacG
22 Octobre 2001
5 072
1 102
70
43110
J'en pense rien.... :eek:
 
  • J’aime
Réactions: Jura39

Macounette

il était une fois la pomme
Club MacG
29 Janvier 2004
6 618
2 551
Swiss is bliss
Effectivement, les faits énoncés sont tous connus. Maintenant, ce gros bas de laine est-il dû à un manque d'innovation à court / moyen terme ou bien parce qu'Apple prépare autre chose (de très gros) qui va mobiliser ses ressources à long terme... ça... on n'en sait rien... la conclusion de l'article tient donc plutôt de la spéculation.
 

mokuchley

Membre d’élite
Club MacG
27 Août 2010
4 026
230
rien qu'avec les première réponses , je vois le genre d'article . Donc je m'evite le lien à lire
 
  • J’aime
Réactions: Jura39 et peyret

gwen

iModo
Modérateur
Club MacG
25 Octobre 2001
13 164
1 435
48
Caen et de temps en temps Limoges
www.shito.com
Je n'ai pas lu, mais le résumé présenté montre une analyse de bas étage. Apple fait vendre et ce journaliste l'a bien compris.

De tout de façon, les donneurs de leçon qui se croient meilleurs gestionnaire que les autres, ça m'a toujours fait rigolé. Pour le moment, Apple va bien. Il faudrait plutôt annualiser pourquoi, grâce aux données connues et non inventer un future à la firme en se basant sur des supputations.
 

quetzal

Membre d’élite
30 Novembre 2006
1 131
56
Paris
www.transitionaloeuvre.org
@mokuchley @gwen Comment peut-on dire que l'analyse est mauvaise, si on n'a pas lu l'article ? Par ailleurs, Ch. Chavagneux est économiste, pas journaliste.

Pas sûr qu'Apple aille bien. Avez-vous le résultat de sondages montrant la confiance en la marque sur les 10 ou 15 dernières années ? Huawei vient d'ailleurs de lui chiper la 2e place pour la vente de téléphones. Apple va devoir se réveiller et nous étonner... Mais Steve Jobs n'est pas là, et il semble bel et bien qu'on ait affaire plutôt à des gestionnaires aux commandes.
 

gwen

iModo
Modérateur
Club MacG
25 Octobre 2001
13 164
1 435
48
Caen et de temps en temps Limoges
www.shito.com
@mokuchley @gwen Comment peut-on dire que l'analyse est mauvaise, si on n'a pas lu l'article ?
J'ai lu le résumé fait, il doit normalement correspondre à ce qui est dit dans l'article. Et ce résumé ne me donne pas envie d'aller plus loin.
Par ailleurs, Ch. Chavagneux est économiste, pas journaliste.
C'est encore pire. De tout de façon, cette personne semble parler d'un sujet qu'elle ne maîtrise pas, car elle ne peut absolument pas connaître la politique interne d'Apple. Bref, le nom Apple fait vendre, elle aurait pu parler de LEGO également, ça marche en ce moment. Mais qui irait analyser la politique de Cisco, voir même d'IBM, c'est moins glamour aujourd'hui.

.../...des gestionnaires aux commandes.
Donc, tout devrait aller bien s'ils gèrent. Justement, si ce n'était pas des gestionnaires, ça pourrait aller très mal.

Il est évident qu'une entreprise ne peut pas être au TOP pendant des années et des années. À un moment, ça chute, mais c'est pour mieux remonter, ou couler si le plan ne passe pas. Mais c'est ça être à la tête d'une entreprise. Les analystes eux ne sont souvent à la tête de rien et se content de comparer des choux avec des carotte. Comme si l'entreprise X pouvait avoir la même destinée que l'entreprise Y.

Bref, ce papier, tout comme le titre de ce fil ne sert qu'à attirer le clic avec un sujet racoleur et mis en scène.
 

da capo

abonné absent
Club MacG
12 Août 2001
17 414
3 662
Par ailleurs, Ch. Chavagneux est économiste, pas journaliste.
Sciences économiques, sciences occultes…

Le regretté Bernard Maris nous a laissé une appréciation pleine de bon sens (que je tronque sans vergogne) :
A l'économiste inconnu, mort pour la guerre économique, qui toute sa vie expliqua magnifiquement le lendemain pourquoi il s'était trompé la veille.
 
  • J’aime
Réactions: Romuald et aCLR

quetzal

Membre d’élite
30 Novembre 2006
1 131
56
Paris
www.transitionaloeuvre.org
Bon, les gars du calme. Quand même heureux de voir signer Bernard Maris dans cet échange. Il savait comment parler de l'économie et des économistes... Enfin, je regrette juste qu'Apple ne voit pas un peu plus loin...

Une entreprise comme Tesla essaie par exemple de réinventer non pas un mais plusieurs secteurs (automobile, énergie, transport spatial). Plus important, ils ont revu totalement leur approche des brevets. Mais y a-t-il encore des visionnaires chez Apple ?
 

gwen

iModo
Modérateur
Club MacG
25 Octobre 2001
13 164
1 435
48
Caen et de temps en temps Limoges
www.shito.com
Bon, les gars du calme.
Attend, tu demandes aux gens de se calmer après avoir lancé un sujet a troll. C'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité là.
 
  • J’aime
Réactions: Macounette

quetzal

Membre d’élite
30 Novembre 2006
1 131
56
Paris
www.transitionaloeuvre.org
Attend, tu demandes aux gens de se calmer après avoir lancé un sujet a troll. C'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité là.
Je ne sais pas ce que tu appel "sujet à troll". Je suis utilisateur des produits Mac depuis 1993, de l'iPhone depuis la version 3. J'ai été longtemps satisfait de la qualité et de la durabilité des produits. L'inflation des prix des iPhone commence cependant à me gêner. Mon dernier iPhone a été volé, et j'envisage de changer par pur nécessité (je suis passé d'un SE à un 5C prêté, et je voudrais un plus grand écran). J'ai un Mac Mini 2012 qui fonctionne assez bien, mais celui-ci n'a pas de successeur. Mon MacBookAir 2012 vieillit, là aussi je voudrais un plus grand écran (13 pouces), mais les prix sont actuellement inabordables pour moi si je compte l'ensemble des besoins. Et je ne compte pas l'iWatch, car j'ai préféré une montre à la fois plus sportive, et qui ressemble à une montre, pas à un écran sur un poignet.

Plus important, je me rends compte que l'écosystème Apple est réellement fermé. Cela représente des avantages (sécurité, sauvegarde), mais aussi des inconvénients (manque de possibilités de customisation, de choix d'application et surtout d'écran d'accueil). A terme, cela va contre la marche de l'histoire, de l'économie et des lois du vivant, qui favorisent les écosystèmes décentralisés, ou chaque organisme ou chaque écosystème dans l'Ecosystème à ses propres membranes de défense, ses propres canaux de communication et surtout sa propre gestion de l'alimentation et de l'énergie. Certains l'ont compris, ou du moins l'affichent (Tesla). Appel persiste dans un modèle fermé. Les produits sont beaux, léchés, aboutis. Mais tout cela manque de vision. Quand on cherche 40% de retour sur investissement en plus, l'éthique est forcément mise de côté. Et je salue là les efforts du Fairphone, qui devraient inspirer Apple : nous seulement minerais extraits de la façon la plus éthique possible, conditions de travail correctes dans les usines, mais aussi moindre impact sur l'environnement grâce à un téléphone maintenant modulaire.

Si Apple s'inspirait de ces initiatives, ce serait formidable, visionnaire. Ses 800 milliards $ de réserves pourraient alors avoir un impact réel, non seulement sur l'utilisateur, mais sur tout son écosystème. Un peu à l'image de Free, qui investit dans la formation des développeurs avec l'Ecole 42. Au lieu de cela, Apple se paie un super siège social, comme si la firme était immortelle. Mais la meilleure postérité n'est-elle pas de laisser aux générations actuelles et futures de nouvelles façons de consommer, de s'approprier elles-mêmes leurs outils et méthodes d'information et de communication ? Le minimum serait de payer quelques impôts...

Bref, l'article dit seulement que Apple est assis sur un trésor de guerre énorme, et le gère d'une façon très très classique, sans véritable vision stratégique. Dans une économie en constante évolution, il n'est pas sûr que cela lui garantisse un avenir très brillant. Les forums de Mac Génération sont je suppose un espace de discussion démocratique. Les arguments d'autorité n'ont pas de prise. Par contre, je lirais volontiers celles et ceux qui ont d'autres arguments ou d'autres informations. Et je ne demande qu'à être agréablement surpris ou revoir mon point de vue par des arguments valides.
 

Macounette

il était une fois la pomme
Club MacG
29 Janvier 2004
6 618
2 551
Swiss is bliss
Plus important, je me rends compte que l'écosystème Apple est réellement fermé. Cela représente des avantages (sécurité, sauvegarde), mais aussi des inconvénients (manque de possibilités de customisation, de choix d'application et surtout d'écran d'accueil). A terme, cela va contre la marche de l'histoire, de l'économie et des lois du vivant, qui favorisent les écosystèmes décentralisés, ou chaque organisme ou chaque écosystème dans l'Ecosystème à ses propres membranes de défense, ses propres canaux de communication et surtout sa propre gestion de l'alimentation et de l'énergie. Certains l'ont compris, ou du moins l'affichent (Tesla). Appel persiste dans un modèle fermé. Les produits sont beaux, léchés, aboutis. Mais tout cela manque de vision. Quand on cherche 40% de retour sur investissement en plus, l'éthique est forcément mise de côté. Et je salue là les efforts du Fairphone, qui devraient inspirer Apple : nous seulement minerais extraits de la façon la plus éthique possible, conditions de travail correctes dans les usines, mais aussi moindre impact sur l'environnement grâce à un téléphone maintenant modulaire.
Alors pour y répondre (même si je trouve que ton argumentaire n'a rien de nouveau, c'est plutôt la liste (certes non-exhaustive) de tout ce qu'on peut reprocher à Apple....
  • Ecosystème fermé: c'est un choix aussi philosophique que pratique. Si personnaliser ton écran d'accueil est tellement important pour quoi que tu es prêt à faire l'impasse sur d'autres problèmes (tels que la sécurité par exemple).... alors fonce Alphonse ! Achète-toi un Android à la moitié du prix et tu auras toute la liberté à laquelle tu aspires. :D
    La loi du vivant.... c'est la loi du plus fort. Une façon de survivre: en choisissant un modèle dans lequel on contrôle le plus de paramètres possible. L'idée du "ecosystème", consistent et à la limite "fermé" pour certains, ne date pas d'hier. Elle a toujours existé, depuis le Macintosh, et fait partie de l'ADN d'Apple. Au contraire, je trouve que cet ecosystème s'est bien ouvert depuis que OS X existe.
  • Ethique et environnement: il me semble qu'Apple soit justement une des sociétés qui y fasse le plus attention, sans aller jusqu'aux extrêmes tels que le Fairphone ... (qui a échoué il me semble)

Bref, et je suis désolée de le dire, ton argumentaire, on peut le démolir point par point. Ce n'est pas bien nouveau tout ça. Tu grattes la surface sans vraiment t'intéresser à ce qu'il y a en-dessous ;)
 

gwen

iModo
Modérateur
Club MacG
25 Octobre 2001
13 164
1 435
48
Caen et de temps en temps Limoges
www.shito.com
Je ne sais pas ce que tu appel "sujet à troll".
un sujet qui enfonce des portes ouvertes en utilisant des argumentaires de caniveau et des mots spécialement sélectionnés pour faire sauté au plafond comme : pomme flétrie.



Je suis utilisateur des produits Mac depuis 1993, ...je me rends compte que l'écosystème Apple est réellement fermé.


Euh, là, il doit y avoir un souci. Pourquoi être resté chez Apple depuis tout ce temps, car justement l'ADN d'Apple c'est d'être fermé ? Bref, si toi, ça ne te convient pas, change de crémerie. Moi, cette non-ouverture, j'en suis très content. Je trouve même Apple un peu trop ouvert par moment.



Et je salue là les efforts du Fairphone, qui devraient inspirer Apple : nous seulement minerais extraits de la façon la plus éthique possible, conditions de travail correctes dans les usines, mais aussi moindre impact sur l'environnement grâce à un téléphone maintenant modulaire.


Donc prend un Fairphone. Tant que tu peux. Comment sais-tu que Apple n'est pas respectueux des travailleurs ou ne travaille pas avec du minerai éthiquement extrait ? Tu te bases sûrement sur des articles de presse nauséabonds ne cherchant qu'à ternir l'image d'Apple en se servant de sa notoriété pour faire du clic. Apple, contrairement à la plupart de ses concurrents a bien pris en compte ces problématiques et cherche a les repoudres. Mais d'une part ça ne se fait pas comme ça, et d'autre part, aucun virage à 90° ne peut être opéré sans un minimum de préparation. Je ne vais pas te ressortir les articles sur Apple qui parle d'évolution étique de l'entreprise, ils sont tous sur MacG et disponible facilement.



Ses 800 milliards $ de réserves pourraient alors avoir un impact réel,


Voilà quelqu'un qui sait mieux qu'Apple doit faire de son argent. Est-ce que moi je te dis où investir ?



Un peu à l'image de Free, qui investit dans la formation des développeurs avec l'Ecole 42.


Apple n'a pas créé d'école, mais a des programmes de formation un peu partout aux états unis. Et justement, Apple ne crée pas une école qui verrouillerait les développeurs dans l'écosystème Apple, mais incite les écoles à développer la formation informatique et l'apprentissage de la programmation, dont Swift. Pareil, c'est une approche différente.



Au lieu de cela, Apple se paie un super siège social,


Logique, il faut que les salariés travaillent dans de bonnes conditions et ne soient plus éloignés les uns des autres. Ce siège social va faire faire des économies de location de bâtiment à Apple, donc, pour quoi ne pas invertir. Bref, tu te contredis, tu dis qu'Apple n'investit pas et quand elle le fait, c'est forcement de la mauvaise manière.



Le minimum serait de payer quelques impôts...


D'où tiens-tu qu’Apple ne paye pas d'impôt. Voilà encore un raccourci facile digne d'un comptoir de bar.



sans véritable vision stratégique.


Pareil, tu es dans le secret des dieux. Peut-être que nous ne connaissons pas ce vison. Peut être se sont’ils plantés de vision et qu’ils en payeront le prix peut être qu’un truc fabuleux va sortir prochainement. En attendant, les appareils se vendent, l’iPhone est florissant, ainsi que le Mac, quoique l’on peut en penser. Le reste n’est que secret industriel.



Dans une économie en constante évolution, il n'est pas sûr que cela lui garantisse un avenir très brillant. .


Tout comme Apple était au bord de la faillite au siècle dernier. Pourtant, c'est aujourd'hui une entreprise florissante.

et pour conclure, je ne dirais pas mieux que Macounette :
Tu grattes la surface sans vraiment t'intéresser à ce qu'il y a en-dessous ;)
 

quetzal

Membre d’élite
30 Novembre 2006
1 131
56
Paris
www.transitionaloeuvre.org
un sujet qui enfonce des portes ouvertes en utilisant des argumentaires de caniveau et des mots spécialement sélectionnés pour faire sauté au plafond comme : pomme flétrie.
L'insulte n'est pas un argument. Je ne réponds pas.

Euh, là, il doit y avoir un souci. Pourquoi être resté chez Apple depuis tout ce temps, car justement l'ADN d'Apple c'est d'être fermé ?
J'ai été assez longtemps sous Windows, quelques années sur Ubuntu, avant de revenir sur Apple en 2006, parce que mon employeur était sous Apple. C'était reposant et assez agréable. Mais c'est souvent ennuyeux de ne pas avoir l'ouverture de Linux par exemple.
Donc prend un Fairphone. Tant que tu peux. Comment sais-tu que Apple n'est pas respectueux des travailleurs ou ne travaille pas avec du minerai éthiquement extrait ? Tu te bases sûrement sur des articles de presse nauséabonds ne cherchant qu'à ternir l'image d'Apple en se servant de sa notoriété pour faire du clic. Apple, contrairement à la plupart de ses concurrents a bien pris en compte ces problématiques et cherche a les repoudres. Mais d'une part ça ne se fait pas comme ça, et d'autre part, aucun virage à 90° ne peut être opéré sans un minimum de préparation.
Je n'ai pas choisi un Fairphone parce qu'actuellement la batterie ne tient pas longtemps.

Pour ce qui est du reste, "articles nauséabonds", etc. on est encore dans l'injure. Je suis persuadé qu'Apple n'est pas plus mauvais que d'autres constructeurs, et je sais qu'ils font des efforts, mais l'ensemble de l'industrie a un impact négatif important sur les plans sociaux et environnement. Il faut aussi reconnaître que les produits Apple ont un cycle d'obsolescence de plus en plus court, surtout les iPhone. Et chacun sait qu'ils ne sont pas modulaires.

Seul Fairphone, une startup néerlandaise, essaie d'avoir un impact réellement limité, avec maintenant un nouveau concept de téléphone modulaire. Preuve que c'est possible. Mais cela reste encore marginal.

D'où tiens-tu qu’Apple ne paye pas d'impôt. Voilà encore un raccourci facile digne d'un comptoir de bar.
C'est la Commission Européenne qui le dit, pas un comptoir de bar, dans une enquête qui fait suite à celle du Sénat américain :
elle a "montré qu'Apple bénéficiait d'un taux d'imposition de 0,005% en dehors des États-Unis."

Apple s'arrange pour placer tout son trésor de guerre dans les paradis fiscaux.

Il est vrai qu'il est plus facile de mépriser les faits et de trouver des noms d'oiseaux et des expressions amusantes que de lire l'article avec attention... Dommage que bon nombre des lecteurs de ce fil n'aient pas pris cette simple peine avant de répondre.