AppleWorks 6 sous Mac OS X

joumier

Membre confirmé
7 Février 2000
270
0
J’utilise (ou j’essaie d’utiliser) AppleWorks 6 sous Mac OS X. J’ai quelques difficultés. Par exemple, impossible d’utiliser la césure ou la correction d’orthographe, parce que “le dictionnaire principal est introuvable” (il se trouve pourtant dans un dossier, mais le logiciel ne parvient pas à le reconnaître comme tel). Impossible aussi d’utiliser les macros.
Mais le plus pénible est sans doute que lorsque je crée ou que j’enregistre un document avec AW6, si je double-clique sur son icône, ça lance AW5, lequel me signale par un message qu’il ne peut pas l’ouvrir (évidemment). Pourtant, AW6 est l’application générique que j’ai sélectionnée pour ouvrir les documents CWWP (avec l’Inspecteur, onglet applications).
Les autres utilisateurs d’AW6 sous Mac OS X ont-ils les mêmes genres de problèmes? Je n'ose pas demander s'ils ont des solutions…
 

TR

Membre confirmé
21 Septembre 2000
109
0
Pour que tes documents s'ouvrent avec AW 6, il faut (il me semble) que l'application soit située dans le dossier "Applications" d' OS X.
Si ce n'est pas le cas, essaye avec un alias, ça a l'air de marcher chez moi.
 

joumier

Membre confirmé
7 Février 2000
270
0
Merci pour ce conseil, que j’ai appliqué mais qui n’a pas suffi: le problème était plus profond. Je m’en suis tiré en me créant une nouvelle identité d’utilisateur. C’est un peu moins fastidieux que de réinstaller le système comme sous Mac OS 9.
Maintenant, il se passe la chose suivante: lorsque je crée un document avec AW6, si je clique sur l’icône, cela ouvre bien AW6, mais sous Mac OS 9! L’avantage, c’est que je retrouve les fonctions qui ne marchent pas sous OS X (par exemple les macros). L’inconvénient, c’est que je pensais justement me dispenser, avec AW6, de lancer Mac OS 9.
Pour éviter cela je dois avec l’Inspecteur, onglet Application, choisir “l’application générique des documents de ce type” (“AW6” sous Mac OS X) au lieu de “une application spécifique” (“AW6” toujours, mais sous Mac OS 9).
Ça en fait des choses à raconter, Mac OS X! Et puis ça occupe!