Arts graphiques et édition: switch dans le mauvais sens?

-anonyme-

Légende
26 Février 2001
66 286
2 667
Comme je ne sais pas ou poster ça, je me lance ici.
J’avais déjà laisser entendre qu’il y avait aussi du switch sur PC sans pouvoir donner + de précisions.
Alors voilà, pas de bonnes news pour 2004 :-(
Si les imprimeurs (les + grands de Suisse)et leurs bureaux quittent le mac, au niveau prof. cela peut devenir la cata. quand les graphistes pas tous riches suivront dans la voie préparée.
les arts graphiques ont toujours été un marché intéressant pour Apple, le marché i quelque chose sera-t-il assez important pour continuer à frabiquer du hardware ?
A partir de combien de % de part de marché Apple peut se faire vraiment du souci ? 4,3,2 ?
Et pourquoi pas Apple ne pourrait devenir une société de soft, avec OSX et le reste sur n’importe qu’elle machine?
beaucoup de questions pour débuter l’année, pour ceux qui ne sont pas trop allergique à l’allemand, voilà le détail du switch:

http://www.persoenlich.com/news/show_news.cfm?newsid=36389
 

WebOliver

Propre en Horde
Club MacG
31 Janvier 2000
31 518
4 207
Plus là
Le temps est à la réduction des coûts. Malheureusement les directeurs informatiques et autres dirigeants ont une vision à court terme. Si s'équiper en PC Windows est bon marché à l'achat, les coûts grimpent en flèche à moyen et long terme. Plusieurs études neutres le démontrent: un parc de machines sous PC Windows coûte entre 30 et 40% plus cher à moyen terme qu'un parc équipé en Macs. Les virus, les failles à combler, un système peu fiable, les licenses Microsoft exhorbitantes sont autant de facteurs qui pourraient coûter chers à certaines entreprises qui pensent faire des économie à court terme. Le retour de manivelle pourrait etre douloureux pour certaines entreprises déjà en difficulté.

Ce revirement dans les arts graphiques a aussi un coupable: Quark, qui a mis presque trois ans pour sortir une version compatible OSX!

Le projet dont il est fait mention, parle de 2007... Ça me paraît loin tout ça...
 

-anonyme-

Légende
26 Février 2001
66 286
2 667
c'est juste, c'est bien Quark, mais aussi Apple qui a toujours eu un problème avec la communication envers les entreprises.

Ca finit en 2007, mais ça commence déjà en 2004 en suisse romande malheureusement,
cela représente quand même plusieurs miliers de macs...
 

g0g01

Membre confirmé
28 Novembre 2001
315
5
Le mac est déjà à 2%, à cela il faut retirer les machines sous os 9 qui ne rapportent plus rien aux éditeurs de logiciels ce qui doit laisser entre 10 et 15 millions de machines tournant sous X. Apple vendra en un an, à mon avis, 1,5 voir 2 millions de G5.
La nouvelle année qui s'annonce va être difficile, les G5 ne sont pas adaptés pour des postes de bureautique ou de mise en page, trop de puissance, impossible de justifier une telle dépense dans ces cas là. Comme les bipro pc qui sont encore plus chers, ces machines sont destinées à un nombre d'utilisateurs restreint. Du côté pc l'offre est nettement plus fournie, un P4 3Ghz est le compromis puissance/prix idéal, 1000 euros pour un poste de mep sont parfaitement justifiable, bref dans l'état actuel des choses c'est une voie sans issue pour Apple.
Si Apple n'étoffe pas sa gamme pro avec une tour G5 au prix d'un P4 on peut dire adieu au mac dans les 3 ans.
Restera alors Apple, fabricant d'igadgets.
Meilleurs voeux 2004
A+
 

WebOliver

Propre en Horde
Club MacG
31 Janvier 2000
31 518
4 207
Plus là
Les G5 pas adaptés pour des postes de mise en page? Tu travailles dans quelle branche g0g01?
Il est tout à fait adapté pour des stations PAO.

Je ne suis pas aussi pessimiste que toi pour l'avenir. Apple a toutes les cartes en main et l'avenir s'annonce sous de meilleures auspices.
 

g0g01

Membre confirmé
28 Novembre 2001
315
5
Un calcul simple, en moyenne une station G5 bipro 2Ghz est entre 40 et 50% plus rapide qu'un pc P4 3Ghz. Le G5 vaut 3000 euros, le pc 1000. Comment justifier la différence pour des postes qui n'ont pas besoin de ces 40% d'écart ?
Trois choses peuvent sauver le mac en entreprise, une tour G5 mono processeur equivalente en prix/puissance avec les pc, une compatibilité totale avec IE et le portage du système de gestion SAP.
Reste aussi la mise à l'écart encore plus importante de notre plateforme lorsque .net sera effectif.. je crains que le challenge soit trop difficile pour Apple

A+


 

PowerMan

Membre junior
22 Septembre 2003
54
0
Ce qu'il faudrait c'est que Apple fasse plus de mono proc., des cartes graphiques moins chères, fournir des écrans avec leurs ordis.. Qu'ils arrêtent de prendre des matériaux aussi chers... C'est pas les Macs qui sont chers, c'est les Pcs qui sont merdique... Un Pc de qualité d'un Macs, ça existe, et ça coûte plus cher qu'un Mac... Le problème d'Apple c'est qu'ils ne font pas d'ordi pour toutes les gamme social... On peut avoir un Pc de puissance équivalante et pour beaucoup moins cher...
 

PowerMan

Membre junior
22 Septembre 2003
54
0
PowerMan a dit:
Ce qu'il faudrait c'est que Apple fasse plus de mono proc., des cartes graphiques moins chères, fournir des écrans avec leurs ordis.. Qu'ils arrêtent de prendre des matériaux aussi chers... C'est pas les Macs qui sont chers, c'est les Pcs qui sont merdique... Un Pc de qualité d'un Macs, ça existe, et ça coûte plus cher qu'un Mac... Le problème d'Apple c'est qu'ils ne font pas d'ordi pour toutes les gamme social... On peut avoir un Pc de puissance équivalante et pour beaucoup moins cher...
J'ai quand même cité 5 fois le mot cher... Comme quoi c'est la monnaie qui dirige l'univers
...
 

WebOliver

Propre en Horde
Club MacG
31 Janvier 2000
31 518
4 207
Plus là
Anonyme a dit:
Si quelqu'un pouvait traduire ou nous dire en substance ce que raconte cet article. Je l'ai lu, mais je ne suis pas certain d'avoir saisi le sens exact de toutes les phrases. Et Sherlock n'est pas d'une grande utilité.

Je trouve assez fort dans cet article d'avancer l'argument de l'incompatibilité de la plateforme Mac! Apple n'a jamais été aussi compatible et ouverte qu'auparavant, en se basant toujours plus sur des standards. Apple n'a rien à se reprocher, elle est sur le bon chemin, et ça n'est pas de sa faute si Microsoft s'amuse à bousiller l'informatique.
 

melaure

Chasseur de Bobos
Club MacG
24 Octobre 2001
24 743
1 692
49
Le Grand Lyon
C'est vrai que la compatibilité et le nombre de protocole ou type de fichiers du windows est de plus en plus important à cahque version (support NTFS, zipage direct dans le finder, ...)

Mais je comprend aussi le problème du prix. C'est d'ailleurs pour ça qu'il semble important qu'Apple garde des tours à 1400 euros comme le PowerMac G4 ou le remplace par un G5 au même prix. C'est important pour les entreprises.
 

semac

Membre d’élite
Club MacG
3 Novembre 2003
4 641
480
48
Paris
www.marcillac-associes.com
Tout à fait d'accord avec ce qui est dit ici ! je gère un studio avec 5 infographistes, le gros de notre production est du catalogue, ce qui implique que nos machine doivent être équipé de gros DD avec une bonne puissance mais pas nécessairement du G5 ! J'auraidu faire la mise à jour du parc depuis 3 mois déjà, mais grace à nos amis de chez Quark, je préfère attendre une mise à jour plus fiable. Mais je rencontre un nouveau problème, les G4 ne seront pas dispo eternellement, il va falloir que je me decide bientôt à faire la mise à jour de mon parc avant l'arrêt de G4 en esperant que Quark est réagit !
Car un G5 qui coutent environ 2 fois plus cher qu'un G4 n'est absolument pas justifié dans ma structure, je préfère prendre des écrans plat ou autre petit bonus avec du G4 plutôt que du G4.

Mais attention je vous parle de mon cas précis, il est clair que certain graphiste très utilisateurs de toshop prendrai le G5, mais un Bon G4 même mono en 1, 25ghz gavé en ram vous permet toutes les facéties sur Toshop.
 

-anonyme-

Légende
26 Février 2001
66 286
2 667
WebOliver a dit:
Le temps est à la réduction des coûts. Malheureusement les directeurs informatiques et autres dirigeants ont une vision à court terme. Si s'équiper en PC Windows est bon marché à l'achat, les coûts grimpent en flèche à moyen et long terme. Plusieurs études neutres le démontrent: un parc de machines sous PC Windows coûte entre 30 et 40% plus cher à moyen terme qu'un parc équipé en Macs. Les virus, les failles à combler, un système peu fiable, les licenses Microsoft exhorbitantes sont autant de facteurs qui pourraient coûter chers à certaines entreprises qui pensent faire des économie à court terme. Le retour de manivelle pourrait etre douloureux pour certaines entreprises déjà en difficulté.

Ce revirement dans les arts graphiques a aussi un coupable: Quark, qui a mis presque trois ans pour sortir une version compatible OSX!

Le projet dont il est fait mention, parle de 2007... Ça me paraît loin tout ça...

J'aimerai bien les voir ces "etudes neutres"...Ne me cites pas l'etude Gistic qui commence à dater sérieusement ni même celle d'Apple qui manquent singulièrement d'objectivité...!


Sérieusement j'aimerai comprendre sur quels critères on peut affirmer cela...Moi je peut te donner un argument objectif :
La plateforme PC/Windows est tellement répandue que par ce simple fait les les compétences requises pour les administrér sont beaucoup plus simples à trouver donc moins chères...
 

gribouille

Vétéran
29 Août 2000
6 015
3
Visiter le site
Anonyme a dit:
La plateforme PC/Windows est tellement répandue que par ce simple fait les les compétences requises pour les administrér sont beaucoup plus simples à trouver donc moins chères...
le mot compétences est incompatible avec le reste



MOUAHAHAHAHA tu dois souvent de doigter le fion pour sortir ce genre chiasse
tu feux un peut de Popper's .... ça dilate
 

WebOliver

Propre en Horde
Club MacG
31 Janvier 2000
31 518
4 207
Plus là
Anonyme a dit:
(...) Sérieusement j'aimerai comprendre sur quels critères on peut affirmer cela...Moi je peut te donner un argument objectif :
La plateforme PC/Windows est tellement répandue que par ce simple fait les les compétences requises pour les administrér sont beaucoup plus simples à trouver donc moins chères...
Evidemment, un geek qui s'y connaît en serveurs Windows ne recevra pas le même salaire qu'un ingénieur Unix....
En contrepartie, le temps et les coûts passer à la maintenance du réseau sous Windows seront exhorbitants. Que choisir? Un système boîteux et peu fiable et engager quelqu'un pour le réparer et le faire fonctionner en permanence, ou opter pour un système fiable et engager des gens compétents qui veillent à son bon fonctionnement? La première solution est presque toujours envisagée... On en revient à ce que je disais plus haut: vision à court terme, réduction des coûts.

Concernant les études, j'ai eu connaissance de plusieurs, mais je citerai le cluster de G5 en Virginie. L'université avait également reçu une offre de Dell. Apple a finalement été choisie, leur offre étant meilleure marché.

Lire aussi deux dépêches parues sur MacGeneration, ici et .
 

Switcher

Membre émérite
17 Septembre 2002
643
24
48
Lou païs dou souleu.
soundcloud.com
La quantité de techniciens disponibles sur une plate-forme n'a rien à voir avec leur qualité.

Plus il y en a, plus difficile il est d'en trouver de véritablement qualifiés.

On appelle ça le nivellement par le bas.

 

Switcher

Membre émérite
17 Septembre 2002
643
24
48
Lou païs dou souleu.
soundcloud.com
Anonyme a dit:
La plateforme PC/Windows est tellement répandue que par ce simple fait les les compétences requises pour les administrér sont beaucoup plus simples à trouver donc moins chères...
PC/Windows : 90 % de PdM, on est tous d'accord...

Nombre de techniciens dédiés à la plate-forme : plus important, c'est sûr.

Nombre de techniciens compétents dédiés à la plate-forme : à voir.

Dans les deux cas (Mac / Windows), il faut payer le prix d'un bon conseil et d'un bon technicien.

 

WebOliver

Propre en Horde
Club MacG
31 Janvier 2000
31 518
4 207
Plus là
Voici MacBidouille qui en parle.

L'excuse donnée ne tient pas debout... En quoi la stratégie de Microsoft était plus claire que celle d'Apple dans le domaine graphique...


Ces économies à court terme se paieront très cher.
 

-anonyme-

Légende
26 Février 2001
66 286
2 667
"Ces économies à court terme se paieront très cher."

Peut être, peut être pas...
Et vu que ce ne sont pas des entreprises de "petits rigolos" qui ont pris ces décisions, il y a du souci à se faire il me semble.

Les imprimeurs et les (de + en + nombreux) studios passés au PC dans ma région (PACA) n'ont pas l'air de le regretter puique certaines ont fait le saut il y a 3/4 ans et n'ont pas l'intention de revenir en arrière. Bien sûr il y a encore pas mal de gens dans l'infographie qui utilisent la Pomme mais quand je fais le tour des agences je suis sidéré de la place prise par le PC. Et pas seulement pour la bureautique ou la compta mais surtout en Créa.

C'est moche mais c'est comme ça...

Avec XPress qui traine des pieds et fait montre d'une politique de licence très "limite" (alors qu'arrivait InDesign sur Mac et surtout sur PC) et le long temps de stagnation du haut de gamme mac (les G4), beaucoup de secteurs habituellement propices au Mac sont passés au PC.
Surtout que l'on y trouve les mêmes softs (toshop / illustrator / InDesign-Xpress).

Sans oublier la 3D, un outil qui a fait basculer beaucoup de monde, même si le Mac proposait des softs de qualité (lightwave, Strata par ex), il ne proposait pas de "grands" softs genre 3DS Max (oui je sais tout est relatif mais dans les studios, à un moment on ne jurait que par Max) pour ne citer que lui sans parler de la possibilité de se monter un "PC surgonflé" pour créer des images 3D. Certes maintenant ça va mieux (Maya par ex) mais c'est dommage d'avoir attendu si longtemps.
 

Graphistecomfr

Membre d’élite
Club MacG
8 Juillet 2002
1 705
5
Visiter le site
Anonyme a dit:
Si les imprimeurs (les + grands de Suisse)et leurs bureaux quittent le mac, au niveau prof. cela peut devenir la cata. quand les graphistes pas tous riches suivront dans la voie préparée.
Je ne connais pas les imprimeries en Suisse mais dans le sud de la France beaucoup sont restées fidèles à Apple. Néanmoins, il semblerait que la majorité soient attachées à MacOS 9. MacOS 10 obligeant à trop de concessions d'adaptation et d'investissements par rapport à leur parc matériel existant (evidemment MacOS 10 n'a de Mac que le nom).
Par contre les studios ont moins de réticences et de contraintes à passer à MacOS 10 et aux nouvelles machines.
Quand à l'aspect hardware, il est purement subjectif, àmha. En industries graphiques ce qui compte c'est la fiabilité du matériel, quelque-soit son prix.

Anonyme a dit:
les arts graphiques ont toujours été un marché intéressant pour Apple, le marché i quelque chose sera-t-il assez important pour continuer à frabiquer du hardware ?
Apple a longtemps délaissé les arts graphiques depuis le lancement de MacOS 10. Pour preuve son rôle capital (et précurseur) dans la PAO moderne depuis son association avec Aldus et Adobe il y a environ quinze ans. La naissance du PostScript et de la gestion propre des caractères. MacOS 10 a de grosses lacunes sur la gestion des polices de caractères. Lacunes qui pour un secteur comme les industries graphiques où le caractère est une institution sont presque rédhibitoires pour MacOS 10. Il ne faut donc pas avoir peur d'affronter l'évidence : Apple a délaissé les arts et industries graphiques, abandonnées à l'ogre Adobe.

Maintenant il faut définir le type de machines que les imprimeries 'utilisent'. Des serveurs de traitement des flux de données, des stations PAO, des postes d'infographies (studio), des stations de traitement photo ? Car dans la totalité d'une chaine graphique MacOS est rarement le seul système d'exploitation.

Anonyme a dit:
Le problème
A partir de combien de % de part de marché Apple peut se faire vraiment du souci ? 4,3,2 ?
On s'en fout. Le problème n'est pas là. La question est :
Quel outil pour quel utilisation ?