10.11 El Capitan bizarrerie avec Recovery HD

olivierdt

Membre confirmé
14 Mars 2006
27
0
Bonjour à tous

utilisateur de mac depuis 25 ans, j'ai pris l'habitude de cloner regulierement mon disque interne avec carbon copy cloner sur un disque externe.
Je suis passé recemment sous el capitan.
Depuis mon dernier clonage, la partition recovery HD a été clonée sur le disque externe, elle est toujours présente sur le disque interne, mais elle n'est plus accessible que par la combinaison redemarrage + cmd + R. Lorsque je maintiens la touche alt seule, une seule partition apparait, celle du disque interne, mais pas la recovery HD
Une explication/solution ?

merci !
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
89 070
27 403
Forêt de Fontainebleau
Salut olivierdt.

la partition recovery HD ... est toujours présente sur le disque interne, mais elle n'est plus accessible que par la combinaison redemarrage + cmd + R. Lorsque je maintiens la touche alt seule, une seule partition apparait, celle du disque interne, mais pas la recovery HD
Une explication/solution ?

J'ai justement ça en stock
361608_original.png

La raison pour laquelle l'écran de choix du disque de démarrage obtenu par la touche "alt" ne montre plus la «Recovery HD» est la présence d'un format CoreStorage sur la partition de l'OS.

--------------------​

Qu'est-ce qu'un format CoreStorage ? Un empilement de 3 couches logiques : l'inférieure émulant un disque dur à même la partition d'accueil de la Table de Parition GUID (Physical Volume = Volume Physique) ; l'intermédiaire constituant une instance directrice du montage d'un volume à partir de ce disque dur émulé (Logical Volume Family = Famille de Volume Logique) ; la supérieure consistant en un volume exporté à partir du disque dur émulé du Volume Physique, conformément aux paramètres de montage de la Famille Logique (Logical Volume = Volume Logique). C'est dans ce Volume Logique que le système de fichiers jhfs+ d'OS X se trouve inclus en dernière instance ("on top of the pool").

D'ou vient ce CoreStorage ? C'est une instruction interne à l'installateur d'«El Capitan» qui le génère par défaut sur la partition d'accueil de cet OS, en préalable à l'installation de l'OS dans le Volume Logique exporté. Cette instruction génératrice d'un format CoreStorage non-chiffré, peut se trouver re-doublée par le choix de l'utilisateur d'activer «FileVault», qui, dans sa version n°2 datant de «Lion 10.7», chiffre le volume d'OS X à la condition sine qua non qu'il s'agisse d'un Volume Logique de type CoreStorage.

Car le chiffrement implique un mécanisme de "traduction" entre la couche supérieure déchiffré du Volume Logique et la couche inférieure chiffrée du Volume Physique. Seule une structure multi-couches (Volume Physique <=> Volume Logique) dont l'instance médiatrice de la Famille Logique recèle le mécanisme "interprète" permet le chiffrement d'un Volume => donc il faut bien un CoreStorage. Et si le CoreStorage a été inventé (à l'époque de «Lion»), c'est exclusivement à l'origine en vue de permettre ce nouveau protocole de chiffrement. Par suite, le fonctionnement du CoreStorage découle « en essence » du concept de « CoreStorage Chiffré » qui est son concept fondateur.

--------------------​

Tu es en train de te demander pourquoi je me suis lancé dans cette explication à rallonges ? C'est justement qu'elle a valeur démonstrative regardant la dernière la question (celle que tu te poses) =>

Pourquoi, dès lors qu'un format CoreStorage existe sur la partition de l'OS, la «Recovery HD» n'est-elle plus affichée à l'écran obtenu avec "alt" ?

Ahaa ! On passe là à un échelon d'exament plus fin (et si bompi me lit, cela devrait le conforter dans son idée - que je partage - que le CoreStorage est vraiment un sac de nœuds inénarrable) que je vais me faire un plaisir de te décortiquer.

--------------------​

Lorsque le Volume Logique de l'OS a été chiffré par «FileVault», à son démontage lors de l'extinction du Mac il se verrouille littéralement. Ce qui veut dire qu'au re-démarrage du Mac, le Volume Logique ne peut pas monter automatiquement comme un volume standard (car si c'était le cas, il n'y aurait plus de chiffrement). Non : la Famille Logique (l'instance directrice intermédiaire de gestion du montage) est en attente de réception d'un mot-de-passe à passer au driver (pilote) Boot OS X en charge du montage du Volume Logique à partir du disque dur émulé du Volume Physique. Tant qu'elle n'a pas réceptionné un tel mot-de-passe, elle ne déclenche pas le déverrouillage. Conséquence : le Volume Logique n'est pas monté. Le système de fichiers de l'OS qu'il recèle est donc inaccessible, avec toutes ses ressources.

Ce qui veut dire que le Mac ne peut pas démarrer logiciellement sur le système de fichiers de l'OS. C'est-à-dire que la séquence canonique : EFI (le Programme Interne du Mac) => boot.efi (Boot_Loader = chargeur) => prelinkedkernel (cache de démarrage combinant code du kernel ou noyau et bloc d'adressage des kexts ou extensions du noyau : pilotes du hardware) ne peut pas s'effectuer. Car boot.efi + prelinkedkernel de l'OS sont inaccessibles (dans le Volume Logique verrouillé et non monté).

Comment alors le Mac peut-il démarrer ? Seulement sur le Système Logique de la «Recovery HD», seul Système résidant dans un volume non chiffré qui monte automatiquement au démarrage du Mac et dont les fichiers sont adressables. Qu'est-ce que ça veut dire : sur le Système de la «Recovery HD» ? Pas tout le Système, car si c'était le cas, c'est la «Recovery HD» qui se trouverait lancée. Non : seulement le démarreur (lanceur) de la «Recovery HD» = le fichier boot_loader boot.efi, lequel, au lieu de charger le cache de démarrage de la «Recovery HD», va faire s'afficher un écran de déverrouillage du Volume Logique de l'OS (en renseignant son mot-de-passe de session, un utilisateur habilité va donc passer à la Famille Logique le mot-de-passe attendu qui va lui permettre de déclencher le driver de montage du volume et d'enclencher le mécanisme de traduction Volume Physique Chiffré <=> Volume Logique Déchiffré.

Par conséquent, lorsqu'existe un CoreStorage Chiffré, par défaut le boot.efi du Système de la «Recovery HD» a le statut spécifique de "démarreur préliminaire de l'OS" (afficheur de l'écran de déverrouillage). Sachant que lorsqu'on démarre le Mac avec "alt", cette commande lance le programme auxiliaire de l'EFI : DiskManager qui scanne les volumes montés pour repérer tout fichier .efi permettant de l'interpréter comme un volume démarrable (et pas de stockage) à afficher, lorsque le DiskManager repère le boot.efi de la partition «Recovery HD» en situation de CoreStorage Chiffré sur la partition de l'OS, alors il l'affiche dans son statut spécifique de "démarreur préliminaire de l'OS". Valeur exclusive d'un statut de "démarreur du Système de récupération", car un même élément ne peut logiquement valoir comme A et non-A simultanément sous peine de contradiction. Si le boot.efi de la «Recovery HD» vaut pour : "démarreur préliminaire d'OS X", il ne peut pas valoir en même temps sous le même rapport pour : "non-démarreur préliminaire d'OS X" (mais "démarreur de la «Recovery HD").

L'affectation au boot.efi de la «RecoveryHD» d'un statut de "démarreur préliminaire d'OS X" refoule donc son statut primitif de "démarreur du Système de la récupération". Donc le DiskManager qui le détecte, le détecte comme indicateur d'un Volume montable d'OS X (et pas de la «Recovery HD». La «Recovery HD» n'est alors plus démarrable que par commande directe ⌘R.

--------------------​

Oui, mais s'il s'agit d'un CoreStorage Non-Chiffré (tel que l'installateur d'«El Capitan» le génère automatiquement sur la partition d'accueil) ? Je n'ai pas d'autre réponse que ce que j'ai fait sous-entendre au début : les ingénieurs de la  ont à l'origine créé l'architecture du CoreStorage « en essence » afin de permettre le Chiffrement du volume de l'OS. Un CoreStorage Non-Chiffré (nu) est comme une version secondaire d'un CoreStorage Chiffré. De même qu'un Fusion Drive (CoreStorage gérant 2 disques physiques). Cette représentation me permet de supposer que, même lorsqu'on a affaire à un CoreStorage Non-Chiffré, le boot.efi de la «Recovery HD» se trouve implicitement affecté à la valeur de "démarreur préliminaire d'OS X" (quand bien même n'a-t-il pas à faire s'afficher un écran de déverrouillage) - ce qu'honore le DiskManager lorsqu'on démarre avec "alt" en n'affichant pas la «Recovery HD» pour laquelle il ne joue pas le rôle de "démarreur officiel". J'y vois une espèce de cohérence logique du CoreStorage dans toutes ses déclinaisons par rapport à son essence, qui est le CoreStorage Chiffré.

Tu veux vérifier qu'il y a bien CoreStorage en acte sur la partition de ton OS «El Capitan»? - Va à : Applications/Utilitaires et lance le «Terminal». Dans sa fenêtre, saisis la commande (informative) :
Bloc de code:
diskutil cs list
et ↩︎ (presse la touche "Entrée" du clavier pour active la commande) --> cette commande appelle l'utilitaire diskutil (disk_utility) avec le verbe list (lister) et la spécification intercalaire cs (abrégé de CoreStorage) --> en retour, tu vas voir s'afficher le Tableau impressionnant d'un Logical Volume Group (Groupe de Volumes Logiques : c'est la pile des instances du CoreStorage ou Stack), avec les 3 instances : Physical Volume => Logical Volume Familly => Logical Volume.

☞ et voilà pourquoi votre fille récupération est muette... La seule « solution » consiste à supprimer le format CoreStorage, ce qui réaffectera le boot.efi de la «Recovery HD» au statut exclusif de "démarreur du volume de la récupération" - statut qu'honorera le DiskManager, le volume de l'OS, montant automatiquement, étant indexé par ailleurs comme démarrable par son propre boot.efi. Si tu veux de débarrasser non-destructivement (pour le système de fichier de l'OS) de ton CoreStorage, poste par copier-coller le tableau de ton CoreStorage dans ce fil...

367024_original.gif
 
Dernière édition:

olivierdt

Membre confirmé
14 Mars 2006
27
0
Bonjour,

très impressionné par ta réponse, je suis loin d'avoir ton niveau d'expertise .....en tous cas merci beaucoup de ces explications !

tout d'abord, a priori pas de cata sur mon mac, l'idée de tout reinstaller m'avait traversé, j'ai bien fait de rester zen....

ensuite, si manip à faire il y a, est elle sans risque pour la stabilité du MBP, (j'ai toujours été un peu reticient à mettre les mains dans le cambouis) ??

je te joins la copie d'écran demandée

PS : reponse tardive car je rentre seulement chez moi, desolé

bien cordialement
Capture d’écran 2016-02-28 à 12.38.38.png
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
89 070
27 403
Forêt de Fontainebleau
:coucou: olivierdt

merci beaucoup de ces explications !

La question que tu t'es posée : « pourquoi la Recovery HD n'apparaît-elle plus à l'écran obtenu avec la touche alt ? » - je me l'étais déjà posée naguère à l'époque de «Yosemite» et je connaissais déjà le facteur bloquant : la présence d'un format CoreStorage sur la partition Macintosh HD de l'OS. Mais ce qui m'échappait, c'était l'explication rationnelle de ce blocage constitué par le CoreStorage.

C'est en décortiquant le mécanisme de démarrage du Mac, lorsque le CoreStorage sur le disque du Mac est Chiffré par «FileVault», que j'ai capturé l'alternative : si le boot_loader boot.efi de la «Recovery HD» sert à enclencher le démarrage du Volume Chiffré de l'OS, et donc sert d'indicateur de son statut de Volume démarrable pour le scan du DiskManager lancé par la touche "alt" ; alors, par principe logique d'exclusion de la contradiction (un même élément ne peut pas avoir à la fois une valeur = A et une valeur = Autre que A), le même boot_loader boot.efi ne peut plus servir d'indicateur de statut de Volume démarrable de la Recovery HD. Par suite, le DiskManager ne peut pas afficher les 2 volumes (Macintosh HD // Recovery HD) en parallèle, mais n'affiche que le premier.

Reste le cas d'un CoreStorage non-Chiffré par «FileVault» (c'était celui que j'avais considéré au tout début et qui me laissait dans l'inconnu). Une fois saisi le mécanisme lorsque le CoreStorage est Chiffré, je me suis souvenu que ce format révolutionnaire avait été inventé, à l'époque de «Lion 10.7», précisément en vue du Chiffrement du volume de l'OS entier. Mon argument ici est de l'ordre d'une « transitivité de l'implication » : si un CoreStorage Chiffré affecte le boot.efi de la «Recovery HD» au statut d'indicateur de statut démarrable du volume de l'OS (et proscrit corrélativement qu'il puisse être simultanément l'indicateur du statut démarrable du volume de la Recovery HD) ; alors, la même chose doit être vraie lorsque le CoreStorage est non-Chiffré (CoreStorage simple), ou lorsque le CoreStorage est double (Fusion Drive). Ce - par principe de cohérence (d'identité) logicielle : un CoreStorage, quelles que soient les variables qui le caractérisent (Chiffré, non-Chiffré, Double), doit, identitairement, monopoliser le boot.efi de la Recovery HD au rôle de démarreur préalable du Volume de l'OS, et par voie de conséquence, exclure qu'il puisse servir d'indicateur du statut de volume démarrable de la Recovery HD.

J'admets que l'argumentaire est assez « touffu », mais ta question était comme un défi à pouvoir rendre raison du fait insolite : la disparition du volume de la Recovery HD à l'écran d'affichage du disque de démarrage obtenu en pressant la touche "alt". Tu noteras, suite à ta passation de la commande : diskutil cs list, que tu as bien un CoreStorage, non-Chiffré (càd. simple) car mention de : « no decryption required » (pas de déchiffrement requis) en bas du tableau - et c'est donc bien l'existence de ce format qui explique le phénomène qui t'a intrigué.


si manip à faire il y a, est elle sans risque pour la stabilité du MBP ?

Absolument et résolument : OUI (et même, le résultat produit sera plus stable : car le format standard de système de fichiers JHFS+ possède une robustesse que n'a pas l'échafaudage logique complexe d'un format CoreStorage, toujours exposé à des accidents). Pour ce qui est de la manip intrinsèquement : j'ai volontairement, à fins de test, instauré plus de 50 fois des CoreStorages simples sur la partition de mon OS, et je les ai aussi souvent « déconstruits » pour autant qu'ils aient eu le statut de « réversibles » - ce, l'OS de cette même partition démarré pendant toute l'opération (= "mode live"), sans jamais aucune anicroche.

Comme il est mentionné dans ton tableau à l'instance du Logical Volume (Volume Logique) :
Bloc de code:
Revertible:     Yes (no decryption required)
[« logiquement réversible : oui (pas de déchiffrement requis) »] --> ton CoreStorage est donc logiquement réversible, par une simple commande dans le «Terminal», sans aucun danger pour le système de fichiers terminal JHFS+ de l'OS (la commande est résolument "non destructive" pour le système de fichiers d'OS X, et n'est "destructive" que du format logique CoreStorage). Ce sont simplement les couches logiques, intercalées entre le plan de ce système de fichiers et celui de la partition GUID Macintosh HD /dev/disk0s2, qui vont être déconstruites.

Tu n'as qu'à relancer, donc, le «Terminal» et faire un copier-coller direct dans sa fenêtre de la commande :

Bloc de code:
sudo diskutil coreStorage revert BCC057FC-A7E9-4B3D-9DD0-E7AA676C7DD5
et ↩︎ --> saisie à l'aveugle du mot-de-passe admin à la demande de password et ↩︎.

Cette commande appelle l'exécutable diskutil, avec la spécification coreStorage et le verbe revert (opérer la réversion logique) sur la cible constituée par l'UUID (IDentifiant Unique Universel de 32 caractères alpha-numériques) du Logical Volume (Volume Logique qui est la 3è instance du Groupe de Volumes Logiques du CoreStorage) : BCC057FC-A7E9-4B3D-9DD0-E7AA676C7DD5. J'ai recopié a la mano cet UUID d'après la capture que tu as postée (c'est un identifiant permanent).

=> tu vas voir l'affichage progressif de la déconstruction logique du CoreStorage suivant :
Bloc de code:
Started CoreStorage operation on disk1 Macintosh HD
Switching partition from Core Storage type to original type
Reclaiming space formerly used by Core Storage metadata
Even though the disk is now fully reverted, you should reboot soon to re-mount your reverted disk from the actual original partition
Removing Physical Volume
Destroying Logical Volume Group
Remounting former Physical Volume as normal disk
Core Storage LV UUID: BCC057FC-A7E9-4B3D-9DD0-E7AA676C7DD5
Core Storage disk: disk0s2
Finished CoreStorage operation on disk1 Macintosh HD
suivi du réaffichage de l'invite de commande à ton nom d'utilisateur de type olivierdt$.

=> comme indiqué dans l'affichage : « Even though the disk is now fully reverted, you should reboot soon to re-mount your reverted disk from the actual original partition » (même si le disque a subi un réversion complète de format, vous devriez sans tarder re-démarrer afin de remonter votre disque "réversé" sur la base de la partition GUID originale redevenue le support actuel du système de fichiers) : je t'invite à re-démarrer ton Mac à partir de là, afin que le kernel (le noyau opérateur) charge la nouvelle donne du partitionnement (au lieu de garder dans sa mémoire résiliente l'image de l'ancien dispositif logique).

 
Dernière édition:

olivierdt

Membre confirmé
14 Mars 2006
27
0
Bonjour,

manip effectuée avec succès ! juste un truc : au redemarrage, je suis arrivé direct sur une partition de secours, il a fallu que je re-designe mon disque interne comme disque principal de demarrage. J'ai ensuite re-essayé un nouveau redemarrage en maintenant la touche alt enfoncée : il y a bien 2 partitions qui s'affichent , le DD interne, et une autre appelée EFI BOOT et non pas recovery HD : est ce normal ??

merci pour tout !

olivier
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
89 070
27 403
Forêt de Fontainebleau
:coucou: Olivier

Ça m'est déjà arrivé cette affaire. Apparemment, le DiskManager (lancé par l'option "alt" au démarrage) repère le boot_loader du Système de la «Recovery HD» (dans le volume monté de cette partition, à l'intérieur du dossier com.apple.recovery.boot, c'est le fichier boot.efi) et, lorsque l'information associant un nom de volume à ce démarreur n'est pas trouvée - alors c'est un intitulé "par défaut" qui est affiché : boot.efi => « EFI BOOT ».

Ça n'a aucun impact sur la capacité de démarrer sur la «Recovery HD». Comment remédier (nominalement parlant) à ce petit incident ? - À franchement parler, je n'ai jamais scruté de près d'où provient la lacune d'information sur le nom "légitime" de volume à afficher. Je soupçonne que c'est sur l'en-tête (header) du système de fichiers de la partition qu'il est consigné. Lorsque tu avais ton CoreStorage, cet intitulé a dû être gommé, car (comme j'ai essayé de l'expliquer) le boot.efi de la «Recovery HD» dans ce cas de figure ne servait que d'indicateur de boot pour le volume Macintosh HD de l'OS. Lorsque tu as défait ton CoreStorage par la commande indiquée, normalement, je conjecture qu'une instruction redonne l'intitulé Recovery HD sur l'en-tête du système de fichiers de la partition, mais que ça a dû planter pour une raison que j'ignore. Donc le système de fichiers reste... anonymé, et c'est l'intitulé "par défaut" EFI BOOT qui est donc affiché.

Si tu as du temps, télécharger de l'AppStore l'installateur à jour de ton OS «El Capitan» et le faire s'appliquer à ton OS démarré (ou faire la même opération via la «Recovery HD» et l'option : "Ré-installer OS X" - sauf que dans ce cas de figure pendant le téléchargement des 6 Go des ressources d'installation, tu ne bénéficierais pas de ton ouverture de session) => ça restaure le Système de l'OS (sans toucher aux comptes d'utilisateurs ni à leur données, non plus qu'aux applications tierces ajoutées), mais ça restaure aussi la «Recovery HD» elle-même : il est présumable que le bon intitulé de volume (« Recovery HD ») s'écrirait alors sur le header du système de fichiers de la partition de récupération, et tu aurais alors un affichage correct à l'écran de choix du disque de démarrage obtenu par la touche "alt"...
 

olivierdt

Membre confirmé
14 Mars 2006
27
0
Ok, donc pas trop gènant, je crois que je vais rester comme ça, on verra à la prochaine maj système.....ça pose pas de problème particulier de rester tel que ??

Encore merci pour tout

Et bravo à ce forum auquel participent de vrais "cracks" ! c'est bien utile

bonne soirée

olivier
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
89 070
27 403
Forêt de Fontainebleau
je crois que je vais rester comme ça, on verra à la prochaine maj système

C'est prudent, en effet. Car je m'avise (après le conseil de la nuit) que si tu ré-installais ton «El Capitan» à partir d'un installateur neuf de l'AppStore, ce dernier contiendrait à son tour l'instruction de commencer par te re-greffer un format CoreStorage sur la partition de l'OS. Ce qui ferait derechef disparaître la partition de récupération de l'affichage à l'écran de choix du disque (touche "alt").

Il te faudrait donc repasser une commande dans le «Terminal» pour supprimer de nouveau ce format CoreStorage, en espérant que ce coup-ci l'intitulé «Recovery HD» revienne bien à l'affiche [Le Mythe de Sisyphe , tu connais?
361608_original.png
]
 

olivierdt

Membre confirmé
14 Mars 2006
27
0
OK on fait comme ça !

question subsidiaire : suis je le seul concerné par ce phenomène ?? si oui pourquoi ??

cordialement

olivier
 
D

Deleted member 340362

Invité
Non moi j'ai pas ça. Pour faire plus bref que macomaniac (dont j'aime cependant la prose), ce n'est pas simplement parce que tu aurais un disque "fusion drive" ? Dans ce cas j'imagine que tu hérites du CoreStorage d'emblée...

Et pour moi le "fusion drive" est un peu à l'image d'Apple : simple au premier abord, mais dès qu'on sort des sentiers battus (pour Apple sortir des sentiers battus peut juste signifier vouloir démarrer sur une deuxième partition), on se rend compte que c'est une usine à gaz camouflée...