Classer /sauvegarder ses photos numériques - Méthodologies, Formats et Logiciels

Lastrada

Membre d’élite
Club MacG
20 Décembre 2004
2 525
1 289
Possesseur d'un APN depuis un an, les photos s'entassent, je souhaiterais trouver une organisation qui me permette de garantir de retrouver toutes mes photos dans le temps.
Je duplique mon HD principal sur un second, mais ce support peut très bien me lâcher dans le temps. Je pense que la sauvegarde sur support optique s'impose donc. J'utilise Lightroom comme catalogueur, lassé de Iphoto.

Plusieurs obstacles se dressent :

1-Organisation de la sauvegarde sur DVD.

Quel logiciel choisir ? quel aborescence ? quellefréquence ? comment être sûr de les retrouver ensuite ?
Comment gérer la répartition sur plusieurs DVD, sachant que mes dossiers sont organisés par années, puis par sous dossiers par jour ?
Comment s'y retrouver ensuite dans les DVD ? en les cataloguant à leur tour ? avec quoi ?

Je souhaite pouvoir retrouver rapidement un thème, et obtenir côte à côte l'original (le RAW ou équivalent), ainsi que la photo retouchée.



2- Quel format d'export ? DNG ou RAW ?

Je souhaiterais être sûr de pouvoir lire mes Raws dans le futur. Or j'ai lu que rien ne garantit que ce format soit lisible dans le futur. Le DNG essaye de s'imposer comme format. Est-ce le meilleur choix selon vous ? (qu') Est ce que l'on perd par rapport au RAW ?


3- Quels conseils et informations supplémentaires pourriez vous apporter à cette problématique ?

Pourriez vous partager vos expériences positives ou négatives, afin de couvrir ce sujet de façon exhaustive ?

J'ai trouvé ça et là des informations relatives à la sauvegarde, mais rien de complet, incluant Méthodologie, format, matériel, et support.
 
A

Anonyme

Invité
perso j'utilise iview media...

je balance toutes mes photos sur un dd externe...
des dossiers par années, puis a l'interieur, des dossiers suivant la date a laquel je vide mes cartes... dc mes photos sont toutes melangés dans mes dossiers ^^

ensuite, je balance le tout dans iview media. La j'ai un catalogue par année, puis suivant l'utilisation de la photo (famille, photo pr utilisation pr site internet, etc. mais bon bref, juste dans le cadre de photo de famille.. 1 seul catalogue peut faire l'affaire, suivant ton nombre de photo).
Ensuite iview c'est terrible (^_^), tu ajoutes des infos (meta données) : personnes, lieu, evenement,... et tu peux retrouver tes photos simplement. c'est un peu de boulot, mais ca vaut le coup :)
Autre avantage de iview, les miniatures s'affichent super rapidement (malgré mon ibook G4, 512 ram ^^)

Pr la sauvegarde, le plus simple, et le moins prise de tête, serat que j'investisse dans un 2eme petit dd (genre 60/80Go) a cet usage exclusivement....
1. qd tu shoote en raw, que tu conserve tout, ca prend rapidement de la place
2. ca te permet de conserver les catalogue iview avec, de pas diviser les dossier, etc.
3. trop galére les cd, puis au prix du Go sur dd externe... pkoi se privé :)

voila, je dis pas que c'est la meilleure solution, seulement, c'est la mienne, et moi ca me va....

mais interesse toi a iview media, c'est bien pratique (trouveras plein d'info dessus sur www.macandphoto.com )
puis declencheur.com avait consacréer un podcast a ce théme, ca devrait t'interesser aussi...

edit. vi bon, je 'mappercois aussi que je repond tres peu a tes questions. vi, bon, il est tard !
 

Amok

Vénérable sage
Club MacG
28 Mai 2000
14 409
3 252
PACA
www.pascalrobin.com
Pour ma part, c'est très simple : double sauvegarde sur deux disques durs externes (2 x 160 Go), avec les bons vieux dossiers/sous dossiers mac, classement par thèmes, et dossiers "originaux" (RAW) et "travaillées" (TIF). Quand j'ai besoin de retrouver une image dans un dossier, la fonction "parcourir" de Photoshop me suffit. Je me fous des usines à gaz avec vignettes et zigomateurs de marouflette intégrés.

+ Sauvegarde systématique des cartes (donc, en RAW) sur CD dès que possible (donc souvent dès le retour de prise de vues). Si il y a du classement à faire, sur réinscriptible, si non, sur CD "classique".

Des problèmes de DD m'ont échaudés et suite à la perte d'images j'ai décidé de jouer la sécurité maximum.
 

Lastrada

Membre d’élite
Club MacG
20 Décembre 2004
2 525
1 289
Apparament, le disque optique, c'est pas la panacée, c'est pas définitif, c'est long à graver, et en plus il faut les cataloguer à leur tour.

L'idée d'augmenter le nombre de disques durs semble revenir dans les discours.

A ce jour, je dirais :

Lightroom pour l'aborescence + mots clés si j'ai du courage + 3 HD :

- L'interne
- Deux HD externes : 1 avec un backup quotidien + 1 sauvegarde de sauvegarde hebdo.

Avec ça je devrais être habillé pour l'hiver.

Reste le format de l'original : RAW ou DNG....C'est un pari.
 

wip

Membre d’élite
Club MacG
11 Mai 2002
2 997
1 689
50
St-Quentin-en-Yvelines (78)
Salut Las ;)

Pour ma part, après retouche sous Photoshop (.JPG qualité 10), je mets tous dans iPhoto, et sauvegarde ma bibliothèque chaque année. Donc actuellement, j'ai trois bibliothèques iPhotos (2005, 2006, 2007). Elles sont sauvegardées sur DVD (mais ça va être dur cette année, trop gros :( ), et sont aussi sur mon serveur. Et comme j'ai un Powerbook, elles sont copiées aussi sur celui-ci.
Quand aux RAWs (j'espère aussi que ce format perdurera), je garde uniquement celles-qui me paraissent importantes comme mon voyage en Sicile récemment. Sauvegarde sur DVD là aussi.

Quand aux métadonnés, je ne m'en occupe pas, trop de boulot. Revenir de voyage et avoir 1000 photos à traiter, c'est déjà suffisant... :rateau: . J'ai pas envie de me dégouter de la photo ;)

Voila, :zen:
 

alan.a

Membre d’élite
Club MacG
17 Février 2003
2 984
586
46
lieu dit Bellevue, Normandie
www.alan-aubry.com
J'ai 2 cas différents.

Pour mes photos pros c'est de l'argentique, alors la version numérique peut tjrs se refaire. Je stocke en PSD sur un DD externe, dans des dossiers, un dossier par série avec backup régulier et je grave chaque série finalisée sur des CD, en double.
Une est ici, l'autre dans le grenier de belle maman.

Pour les photos de famille, un principe de base, moins ça m'emmerde, mieux c'est.
Donc tout est dans iPhoto, je range au fur et à mesure dans des dossiers et des albums.
Pour le backup, j'ai un stockage basé sur une technique très moderne nommée l'armoirapapy.

Quand j'arrive à une sélection d'environ 1000 / 1200 photos, hop, une grosse commande chez photoweb et je range tout dans des albums photos et hop c'est rangé dans notre vieille armoire.

armoire.jpg


Après chaque voyage, un tri, une commande, un album.

Comme j'ai un script photoshop pour mettre en page mes photos 4/3 dans des tirages 10x15, je grave sur un CD les photos jpg qui ont servi à la commande, juste parce que c'est rapide à faire et que c'est jrs ça en plus.
Ma bibliothèque iPhoto est aussi sur mon DD externe et profite de mon backup.

Quand on quitte la maison un moment, le backup part chez belle maman.
 

NightWalker

world of muse
Modérateur
Club MacG
15 Septembre 2002
13 805
1 802
Bordeaux
:coucou:

J'utilise iPhoto comme catalogueur, car c'est le plus adapté par rapport à ma machine (iMac G5 rev A). Je laisse à iPhoto la gestion des fichiers sur le disque. J'ai une copie sur un DD externe du dossier iPhoto. En fait je recopie la totalité du contenu du dossier iPhoto, y compris les doublons (les photos avant retouche) pour "au cas où". Je n'ai pas beaucoup de fichiers RAW, traitement trop lourd pour mon iMac. Je ne peux donc pas trop en parler, manque d'expé la dessus...

Et comme le DD interne de mon iMac n'est pas énorme (150 Go), je fais régulièrement de sauvegarde sur DVD. La méthode que j'ai adopté est une sauvegarde par thème et par année. Par exemple "Bali 2006, Venise 2007" et je fais toujours deux copies ( non jsui pas parano :siffle: ). En fait c'est très facile de faire des sauvegardes par thème avec iPhoto, car les photos sont déjà classées de cette manière dans iPhoto. Mais je n'utilise pas la sauvegarde DVD d'Iphoto, car les photos sont sauvegardées à la sauce iPhoto sur le DVD. C'est assez fastidieux lorsqu'on veut transférer les photos pour d'autres logiciels.
Je transfères donc le contenu d'un album vers un dossier temporaire. Et c'est ce dossier qui sera gravé par la suite.

Pour tout vous dire, j'attend avec impatience "Time machine" et une version d'iPhoto qui intègre un petit éditeur de meta données comme celui d'iTunes. Ça me suffit largement.
 

Amok

Vénérable sage
Club MacG
28 Mai 2000
14 409
3 252
PACA
www.pascalrobin.com
Apparament, le disque optique, c'est pas la panacée, c'est pas définitif, c'est long à graver, et en plus il faut les cataloguer à leur tour.



L'idée d'augmenter le nombre de disques durs semble revenir dans les discours.

A ceci près que si tes cds sont bien rangés et étiquetés, le "cataloguage" ;) n'est pas un problème sauf si tu passes tes journées à chercher des photos sur 200 disques. Situation somme toute assez peu courante... D'autant que des CDs gravés par thèmes limitent quand même les mouvements de poignet autour de la touche eject. Mais tu as peut être 1000 CD de photos d'arbres, j'ignore ta spécialité... ;)

Le DD externe n'est pas une fin en soi. Il m'est arrivé, sur un freeze système (bah oui, même très rare ca arrive) d'avoir à redémarrer "à l'arrache" alors que les 2 DD externes de sauvegarde étaient allumés (c'est toujours dans ces cas là que ca arrive). Résultats : des images aléatoirement bousillées sur les 2 disques...
 

SirDeck

Membre d’élite
Club MacG
15 Mars 2000
2 872
2 045
Montrouge
Encore une fois, je ne vis pas de la photo et un accident serait moins grave pour moi que pour un pro.

Je commencerais par une métaphore Psy. Depuis assez longtemps maintenant, nous savons que les problèmes d'amnésie ne sont pas liés à des problèmes de stockage. Il s'agit de problème de récupération.

Je pense qu'en photo ce dernier point est important. L'utilisation systématique des métadonnées me semble vraiment importante. Aujourd'hui, une bonne part est automatique (la date par exemple). Les logiciels proposent d'indiquer les métadonnées dès l'import (je fais des modèles de métadonnées que j'appelle dès l'import).

Mais tu as raison, contrairement au cerveau humain, le stockage peut être défectueux en informatique. Ceux qui ont pratiqué la disquette se souviennent que la mémoire de masse est le talon d'Achille de l'informatique. Mais si 2 à 3 disquettes me lâchaient chaque année, je n'ai jamais eu un problème de disque dur. Cependant, j'ai gardé cette vielle habitude de Backuper. Pour la première fois, j'ai vu un disque mourir dans un mac le moi dernier. Ce n'était pas le mien.

Mes photos sont donc backupées avec toutes mes données, de manière incrémentale sur un 500 Go sur mon lieu de travail, avec Backup de .mac.

Chez moi, j'utilise un 200 Go pour mes photos. Les récentes et celles que je travaille sont sur mon portable (c'est comme ça qu'elles se retrouvent sur le 500 Go au bureau).

Comme Amok, j'utilise donc souvent ce bon Finder pour les va-et-vient entre mon portable et le disque externe. Mais j'utilise surtout Bridge pour ça.

Bridge, c'est un peu comme photoshop : c'est très puissant et très difficile à prendre en main. Je l'ai découvert et j'ai appris à l'utiliser pas à pas avec Bruce Fraser. Bridge propose par un exemple un mode de multifenêtrage (non recouvrable) destiné au déplacement des fichiers ou dossiers. La nouvelle version propose également un mode qui présente toutes les photos d'un répertoire et de tous les sous-répertoires inclus comme si toutes les photos étaient dans le même dossier. À l'import des images il propose de créer un dossier par jour ; cela peut être le jour de l'import, ou le jour de la prise de vue (exif), etc. Je crée un dossier supérieur par année. Avec la fonction décrite ci-dessus, on peut accéder à toutes les photos d'un répertoire et de tous les répertoires sous-jacents. Mais surtout, avec la recherche, on peut tirer partie des métadonnées que l'on n’aura pas manqué d'indiquer.


Pour tirer vraiment parti de Bridge lorsqu'on utilise plusieurs disques, il est important d'activer le mode "sidecar" afin que le fichier de donnés (xmp) suive bien le RAW d'un disque à l'autre (problème résolu par le DNG). Il est important également d'exporter la mémoire cache dans les dossiers. Cela met deux fichiers de plus dans chaque répertoire, mais l'affichage se fait beaucoup plus vite car Bridge utilise alors le cache pour afficher les photos, même si on travaille sur le disque externe puisque du coup, le cache est copié avec les photos d'un disque à l'autre... Je raconte tout ça car Lightroom étant du même éditeur, il est possible qu'il présente ce type d'options très intéressantes. Je garde le nom du fichier tel qu'il a été proposé par le boîtier. C'est ma référence. Je peux ensuite en faire des versions, mais qui commencent toujours par ce nom. Aussi, je retrouve toutes les versions à la suite dans le gestionnaire de fichier. Mais là encore, c'est dans Bridge que ça se passe. Si je cherche la version RAW, je n'affiche que le RAW, si je cherche la version PSD, je n'affiche que le psd, etc. Si je travaille plusieurs fichiers pour une même photo, je les regroupe parfois en piles.

La solution Disque me semble vraiment bonne. Je crois que le coût au giga est le plus bas sur ce support (le plus rentable tourant actuellement autour de 250 Go). Pour ce qui est de la sécurité, les règles informatiques peuvent être suivies : deux versions dans deux lieux distants (contre les inondations, incendie, etc.).
Pour les plus prudent, le RAID 1 s'impose. Il existe des solutions pour les photographes qui sortent actuellement. C'est le cas de LaCie qui propose un gros disque qui se charge de gérer le RAID directement avec la possibilité de changer un disque défectueux à chaud. On note que celui-là est silencieux ; il n'a pas de ventilateur.
Le coût du disque est si faible pour certains, qu'ils estiment moins coûteux de ne pas trier leurs photos ; ils ne jettent rien. Pour un pro, le temps c'est de l'argent. Mais moi, je jette pas mal. C'était le cas en diapo. Mais en diapo, je ne jetais pas avant un an ; le recul est parfois important. En RAW, je suis plus sauvage. Mais je pense que rapidement, le coût du disque ne faisant que s'effondrer, je ne prendrais plus ce temps et ce risque de trier les photos. Je pense parfois à Sarah Moon qui découvre par hasard sur des vieux contacts sa mouette, une photo que j'aime beaucoup. Bon d'accord, je n'ai pas son talent :rose:

Je trouve le DNG très prometteur. Je n'y vois pas vraiment d'inconvénient pour moi étant donné que je ne travaille pas avec les outils Canon. En effet, certains éléments propriétaires des données Canon ne pourraient être exploités que par Canon. Pourtant j'utilise le RAW de Canon. Mais je devrais changer ça prochainement. Là encore, il y a le problème du stockage, le mode le moins risqué étant celui qui encapsule le RAW d'origine dans le DNG. Mais ça fait un gros fichier.

Voilà, voilà.
 

Amok

Vénérable sage
Club MacG
28 Mai 2000
14 409
3 252
PACA
www.pascalrobin.com
Pourquoi ne pas le faire ?

Pourquoi le faire ?

Bonne(s) question(s). ;)

Déjà, c'est un format nouveau. Même si il semble prometteur, les lois de l'informatique m'ont appris a être (stupidement ?) méfiant des nouveautés présentées comme "LA" solution.
Fort de ce fait, et jouant (encore, mais l'avenir va peut-être changer les choses) sur la sécurité, je me vois mal faire des sauvegardes en RAW (histoire de dormir tranquille) et en DNG, parce que c'est l'avenir. ;)

D'autant qu'au fur et à mesure de l'éventuelle acceptation de ce format comme étant universel, je pourrais tranquillement, au cours des utilisations, convertir les RAW.
 

SirDeck

Membre d’élite
Club MacG
15 Mars 2000
2 872
2 045
Montrouge
Alors, je reprends mes ouvrages... ;)

Pour Fraser (qui était plutôt fan d'Adobe, mais très indépendant ;) ) l'avantage du DNG, c'est sa pérennité. En effet, le format DNG est documenté. Tout développeur peut donc concevoir un logiciel capable de le lire. Au contraire les formats propriétaires nécessitent de faire du reverse engineering. Pour lui, le DNG est donc un format plus sûr concernant l'archivage. Qui nous dis que Nikon ou Canon existeront encore dans 50 ans ?

Étant ouvert, et documenté, le format DNG peut-être soutenu par des tiers. Des éditeurs de logiciels différents peuvent donc partager un même format :up:

L'intégration et l'exploitation des métadonnées, du fait de la documentation, sont totalement possibles pour tous les logiciels qui le souhaitent.

Pour ne pas prendre de risque, il est possible de garder la version originale dans le DNG (bit par bit). On peut alors demander de générer le fichier RAW depuis le DNG.

Les inconvénients : le DNG n'est pas reconnu par les logiciels propriétaires et le fichier est lourd si l'options "sécurité renforcée" est activée (intégration du raw).


--
D'après
Bruce Fraser (2005). Camera RAW et Photoshop CS2. Eyrolles.
 

esope

Membre émérite
19 Juillet 2004
911
1 325
36
Toulon, Var
www.nicolasbril.com
1-Organisation de la sauvegarde sur DVD.


2- Quel format d'export ? DNG ou RAW ?


3- Quels conseils et informations supplémentaires pourriez vous apporter à cette problématique ?


1- J'utilise aussi Ligthroom; Alors ce que je fais depuis cette année c'est:

Import dans lightroom avec l'option copie activée, ce qui me copie mes fichiers RAW sur un DD externe portable. La Base de donnée, elle, se trouve dans le dossier image du mac et contient les deux fichiers: BDD et aperçus.(Pour des travaux plus spécifiques je recrée carrément une nouvelle BDD lightroom pour travailler les photo que j'exporte ensuite en TIFF.) Je sauvegarde sur DVD quand mes fichiers originaux atteignent 4Go.
A ce moment là je copie mon dossier photo et je le catalogue avec iView. Puis je grave le DVD contenant les dossiers classés par jour + le catalogue iView.
Pour finir je garde quand même les photos sur le DD externe et le catalogue iView dans un dossiers spécifique sur le mac ce qui me permet de consulter les catalogues avant de sortir les DVDs et du coup d'éviter d'explorer 4 ou 5 DVD.

2-Lorsque j'exporte mes photos c'est qu'elle ont été travaillée donc j'exporte en TIFF, ou direct en jpeg si c'est pour une utilisation web

3-Plus qu'un conseil c'est un constat: Le classement c'est chiant mais c'est important, Et je crois qu'il n'y a pas UNE façon de faire, c'est un peu comme la cuisine chacun y rajoute ce qu'il veut et ce qu'il peut...



Et bien sur dès que je peux je fais des tirages papiers ( et comme Alan je passe par Photoweb;) )


voili voilou

:zen:
 

boodou

Membre d’élite
Club MacG
6 Octobre 2004
3 620
703
Eh oui, nos photo numérique prennent de la place !
Personnellement je crée mes propre dossiers et sous-dossiers (par dates puis par thèmes).
J'utilise le gestionnaire de données de Graphic Converter pour naviguer dans tout çà, et bien-sûr je renomme toutes mes photos avec la même méthodologie :
date exif (année-mois-jour car cela permet de toujours concerver l'odre chonologique)_puis Sujet_puis numérotation (000).
Je commence à m'intéresser à Bridge qui est très intéressant (et en lien direct avec Camera Raw et Photoshop).
Back-up très fréquent sur deux DD externes, et également sur DVD top qualité par année/thèmes.
Les DVD ne sont pas chez moi et en cas de départ prolongé l'un des deux DD est aussi exilé chez quelqu'un d'autre. Je ne pense pas être parano mais je ne veux pas tout perdre en cas d'inondation ou d'incendie, et je ne parle même pas d'un cambriolage ! (auparavant les cambrioleurs te volaient rarement tes albums photos et tes négatifs, alors que maintenant si tu perds ton matos informatique tu perds tout …)
Je shoote en Raw , .cr2 de Canon . Je ne me lance pas dans une conversion massive en .dng car on ne sait pas encore ce que va devenir ce format (même si il semble bien parti pour s'imposer), et puis la masse de données à traiter et le poids qui en résulterait m'effraie un peu ! Je pense qu'au pire en cas de changement de format Canon fournira forcément un soft de conversion …
En plus on a toujours certaines des images en d'autres formats, en .tiff (pour les retouches) et en .jpeg (pour les envois et les impressions) !
Enfin, j'imprime (pas tout) !!! Eh oui, habitude de l'argentique, désir de voir ses photos en vrai et pas seulement sur un écran d'ordi, et puis nouvelle sauvegarde hors de l'ordi !
Bref, la photo numérique c'est du boulot :up:
 

donatello

Membre d’élite
Club MacG
14 Mars 2001
1 210
324
43
Carrément à l'ouest
Salut

Beaucoup de choses ont été dites et je ne vais pas en rajouter sur la technique.
Je voulais revenir sur la question du "tout disque dur". Perso j'ai plein de disques durs avec plein de RAW dans tous les coins mais je viens de me résoudre à faire une sauvegarde de tous mes JPEG sur DVD.

Ce qui m'a décidé, ce sont des amis qui se sont fait cambrioler et donc tout piquer le matos informatique, dont les DD externes.

C'était pas des pros, rien d'absolument dramatique mais quelques années de souvenirs qui partent en fumée, pchhiit...

J'ai donc maintenant mes photos sur des DVD quelconques dans un coin de tiroir en espérant que d'hypothétiques monte-en-l'air n'y verront rien d'intéressant.
 
A

Anonyme

Invité
. Quand j'ai besoin de retrouver une image dans un dossier, la fonction "parcourir" de Photoshop me suffit. Je me fous des usines à gaz avec vignettes et zigomateurs de marouflette intégrés.

iview, usine a gaz ?!? :D

haha... t'as vu ma becane... ibook g4...
et, ca s'affiche ultra rapidement !
puis les meta données, c'est l'histoire de 2 minutes... et perso, je finis pas trouver ça moins prise de tête qu'une super organisation dossier, sous dossier, sous sous dossier, qui part dans tous les sens. Au final, iview est bien plus efficace et pratique.