10.6 Snow Leopard Comment mettre à jour et optimiser iMac 24 ?

The Jibest

Membre junior
15 Novembre 2005
59
4
Toulouse
:coucou: et Bonne Année ;)

Je trouve que ce fil aurait mérité une réponse pour la qualité, et la quantité de la solution :siffle:

Je suis plutôt intéressé par ce principe pour éventuellement le faire à court terme sur mon iMac 24" C2D 3,06HHz 6Go.

C'est une machine qu'un pote m'a reconstruit dans son atelier pro (Mecamac), il embarque un DD 1To rapide et 10.6.8 auquel je me suis bien attaché depuis sa sortie. Le même atelier a produit un MacBook Pro 15" mid 2010 2,4 GHz 8Go, celui de mon épouse à qui je n'ai pas imposé mes choix de réac pour son confort sans compromettre sa configuration. Elle a donc Mavericks sur sa machine, j'ai dû l'apprendre avant de tout lui préparer, pas simple de suivre le choix des développeurs paumés (c'est volontaire).

Néanmoins, un jour, j'en aurai peut-être marre de jongler avec les sites et les certificats qui bloquent certains https. Tant que Fireworks ESR tient le coup en renfort ça me va. Mon PowerBook G4 1,25 GHz 2Go 10.5.8 avec Tenfourfox n'a lui, aucun souci.

Si je dois évoluer ce sera de toutes façons Mavericks max, et peut-être un SSD à la place du DD.

En attendant, s'il y a un moyen de mettre à jour en sautant 2 félins vers la plage, proprement, sans repartir de zéro, je veux bien étudier :D

Donc voilà mon oeuvre

Bloc de code:
EtreCheck version : 3.4.6 (460)
Rapport créé le 2018-01-03 15:44:33
Télécharger EtreCheck chez http://etrecheck.com
Temps d’exécution : 1:36
La vitesse : Excellente

Cliquez sur les liens [Rechercher] pour plus d’informations à partir des Communautés d’assistance Apple.
Cliquez sur les liens [Détails] pour plus d’informations sur cette ligne.
Cliquez sur les liens [Enlever/Signaler] pour enlever l’adware ou mettre à jour la liste blanche de logiciels légitimes.

Problème : Pas de problème - seulement la vérification
Description :



Informations matérielles : ⓘ
    iMac (24 pouces, début 2008)
    [Les caractéristiques techniques] - [Le guide de l’utilisateur] - [Garantie & service]
    iMac - modèle : iMac8,1
    1 3.06 GHz Intel Core 2 Duo (Duo) CPU: 2-core
    6 GB RAM
        BANK 0/DIMM0
            2 GB DDR2 SDRAM 800 MHz ok
        BANK 1/DIMM1
            4 GB DDR2 SDRAM 800 MHz ok
    Handoff/Airdrop2: non disponible
    Réseau sans fil :  en1 : 802.11 a/b/g/n
    Proxy : HTTP

Informations vidéo : ⓘ
    NVIDIA GeForce 8800 GS - VRAM : 512 Mo
        iMac 1920 x 1200

Informations des disques : ⓘ
    TOSHIBA DT01ACA100 disk0: (931,51 Go) (Rotational)
    [Afficher le rapport SMART]
        (disk0s1) <non monté> : 210 Mo
        Bismillah (disk0s2 - HFS+ journalisé) /  [Startup] : 960.00 Go (563.07 Go libre)
        BOOTCAMP? (disk0s3 - UFSD_NTFS_COMPR) /Volumes/BOOTCAMP  : 39.86 Go (25.42 Go libre)

Informations USB : ⓘ
     EHCI Root Hub Simulation
        Apple Inc. Built-in iSight
        Apple, Inc. Keyboard Hub
            Mitsumi Electric Apple Optical USB Mouse
            Apple, Inc Apple Keyboard
     EHCI Root Hub Simulation
         hub_device
     UHCI Root Hub Simulation
     UHCI Root Hub Simulation
     UHCI Root Hub Simulation
        Apple Computer, Inc. IR Receiver
     UHCI Root Hub Simulation
        Apple Inc. BRCM2046 Hub
            Apple Inc. Bluetooth USB Host Controller
     UHCI Root Hub Simulation

Logiciels du système : ⓘ
    OS X Snow Leopard 10.6.8 (10K549) - Temps écoulé depuis le démarrage : environ 7 heures

Fichiers de configuration : ⓘ
    /etc/hosts - Nombre : 38

Peut-être l’adware : ⓘ
    Fichier inconnu : /Library/LaunchDaemons/com.apple.third_party_32b_kext_logger.plist
        /usr/bin/ruby /usr/libexec/third_party_32b_kext_logger.rb
    Un fichier trouvé qui peut être un adware. [Enlever/Signaler]

Extensions du noyau : ⓘ
        /Applications/DiskWarrior 5.app
    [Désengagé]    com.alsoft.Preview (5.0 - SDK 10.5) [Rechercher]

        /Applications/Smart Switch old/SmartSwitch.app
    [Désengagé]    com.devguru.driver.SamsungACMControl (1.4.32 - SDK 10.6) [Rechercher]
    [Désengagé]    com.devguru.driver.SamsungACMData (1.4.32 - SDK 10.6) [Rechercher]
    [Désengagé]    com.devguru.driver.SamsungComposite (1.4.32 - SDK 10.6) [Rechercher]
    [Désengagé]    com.devguru.driver.SamsungMTP (1.4.32 - SDK 10.5) [Rechercher]
    [Désengagé]    com.devguru.driver.SamsungSerial (1.4.32 - SDK 10.6) [Rechercher]

        /Applications/TechTool Pro 7.app
    [Désengagé]    com.micromat.driver.spdKernel (1.0 - SDK 10.8) [Rechercher]
    [Désengagé]    com.micromat.driver.spdKernel-10-8 (1.0 - SDK 10.8) [Rechercher]

        /Applications/Toast 10 Titanium/Toast Titanium.app
    [Désengagé]    com.roxio.BluRaySupport (1.1.6) [Rechercher]
    [Désengagé]    com.roxio.TDIXController (2.0) [Rechercher]

        /Library/StartupItems/ArcanaStartupSound/Resources
    [Désengagé]    arcana.PRAM (1.1b3) [Rechercher]

        /System/Library/Extensions
    [Engagé]    at.obdev.nke.LittleSnitch (3.3.4 - SDK 10.8) [Rechercher]
    [Désengagé]    com.AmbrosiaSW.AudioSupport (2.3.7) [Rechercher]

Éléments de démarrage : ⓘ
    ArcanaStartupSound : Chemin : /Library/StartupItems/ArcanaStartupSound
    Les éléments de démarrage ne fonctionnent plus dans OS X Yosemite ou ultérieur

Agents de lancement systèmes : ⓘ
    [Engagé]    com.paragon.NTFS.trial.plist (? 154cb762 62a220e0 - installé 2016-02-03) [Rechercher]
    [Engagé]    com.paragon.NTFS.upd.plist (? b62d7ab4 a21a440c - installé 2016-02-03) [Rechercher]
    [Désengagé]    3 tâches d’Apple
    [Engagé]    64 tâches d’Apple
    [En marche]    7 tâches d’Apple

Daemons de lancement systèmes : ⓘ
    [Désengagé]    50 tâches d’Apple
    [Engagé]    90 tâches d’Apple
    [En marche]    27 tâches d’Apple

Agents de lancement : ⓘ
    [En marche]    at.obdev.LittleSnitchUIAgent.plist (? ? ? - installé 2016-02-03) [Rechercher]
    [En marche]    net.culater.SIMBL.Agent.plist (? 850e6250 be26a951 - installé 2016-01-26) [Rechercher]
    [Engagé]    org.glimmerblocker.updater.plist (? 2f83f6 cc843fde - installé 2016-12-16) [Rechercher]

Daemons de lancements : ⓘ
    [En marche]    at.obdev.littlesnitchd.plist (? ? ? - installé 2016-01-27) [Rechercher]
    [Engagé]    com.adobe.fpsaud.plist (? ? ? - installé 2017-11-28) [Rechercher]
    [Engagé]    com.apple.third_party_32b_kext_logger.plist (Shell Script d98e90de - installé 2016-01-20)
    [Engagé]    com.charlessoft.pacifist.helper_10.6.plist (? ? ? - installé 2016-12-11) [Rechercher]
    [Engagé]    com.microsoft.office.licensing.helper.plist (? 6d8cb30e afb3bef0 - installé 2010-08-31) [Rechercher]
    [En marche]    org.glimmerblocker.proxy.plist (? 8e661c3c c46d85f6 - installé 2016-12-16) [Rechercher]

Éléments Ouverture : ⓘ
    iTunesHelper    Application (? 0 - installé 2016-02-03)
        (/Applications/iTunes.app/Contents/MacOS/iTunesHelper.app)
    Canon IJ Network Scanner Selector EX    Application - Masqué
        (/Applications/Canon Utilities/IJ Network Scanner Selector EX/Canon IJ Network Scanner Selector EX.app)
    AdobeResourceSynchronizer    Application
        (/Applications/Adobe Acrobat 8 Professional/Adobe Acrobat Professional.app/Contents/Support/AdobeResourceSynchronizer.app)
    finderpop-daemon    Application
        (/Library/PreferencePanes/FinderPop.prefPane/Contents/Resources/finderpop-daemon.app)
    fuspredownloader    Application - Masqué
        (~/Library/Application Support/.FUS/fuspredownloader.app)

Modules internets : ⓘ
    JavaAppletPlugin: 13.9.8 (installé 2016-01-20) Vérifier la version
    FlashPlayer-10.6: 28.0.0.126 (installé 2017-12-16) [Rechercher]
    EPPEX Plugin: 3.0.5.0 (installé 2010-11-17) [Rechercher]
    Flash Player: 28.0.0.126 (installé 2017-12-16) [Rechercher]
    AdobePDFViewer: 10.1.16 (installé 2016-02-03) [Rechercher]
    QuickTime Plugin: 7.6.6 (installé 2017-09-10)
    Easy-WebPrint EX: 1.1.0 (installé 2016-02-03) [Rechercher]
    iPhotoPhotocast: 7.0 (installé 2016-01-20)

Extensions de Safari : ⓘ
    [Activée]    Ghostery - GHOSTERY, Inc. - https://www.ghostery.com/ (installé 2017-02-13)
    [Activée]    uBlock - Chris Aljoudi - https://chrismatic.io/ (installé 2015-08-18)

Modules audios : ⓘ
    iSightAudio: 7.6.6 (installé 2016-02-03)

Panneaux de préférences tiers : ⓘ
    FinderPop (installé 2016-02-03) [Rechercher]
    Flash Player (installé 2017-11-28) [Rechercher]
    GlimmerBlocker (installé 2016-02-03) [Rechercher]
    Growl (installé 2016-02-03) [Rechercher]
    MenuMeters (installé 2016-02-03) [Rechercher]
    Paragon NTFS for Mac ® OS X (installé 2016-02-03) [Rechercher]
    Perian (installé 2011-07-23) [Rechercher]
    ArcanaStartupSound (installé 2016-02-03) [Rechercher]

Time Machine : ⓘ
    Les informations Time Machine requièrent OS X 10.8 «Mountain Lion» ou ultérieur.

Utilisation du processeur par opération : ⓘ
         4%       WebProcess
         3%       WindowServer
         1%       iTunes
         1%       kernel_task
         1%       fontd

Utilisation de la RAM par opération : ⓘ
    491 Mo        kernel_task
    454 Mo        firefox
    308 Mo        Safari
    287 Mo        Mail
    149 Mo        WebProcess

Informations de la mémoire virtuelle : ⓘ
    1.78 Go       RAM disponible
    1.78 Go       RAM libre
    4.22 Go       RAM utilisée
    0 o           Fichiers en cache
    0 o           Fichier d’échange utilisé

Événements du diagnostic (3 dernier jours si pas grave): ⓘ
    2018-01-03 09:30:37    PluginProcess.app Plantage [Ouvrir]
    2018-01-03 08:39:37    Infos LB 1.4.1.app Plantage [Ouvrir]
        La cause :        objc_msgSend() selector name: count
    2018-01-01 16:45:20    WebProcess.app Plantage [Ouvrir]
    2018-01-01 12:01:47    Blackmagic Disk Speed Test.app Plantage [Ouvrir]


Pour le boîtier externe c'est bluffant, j'avais pas imaginé ce montage. Finalement, tu déportes le stockage/sauvegarde en externe avec des débits très proches à condition d'avoir un SSD qui assure. Si j'ai bien compris c'est lui qui est saturé dans ton cas, non ?

Encore que les débits ne font pas tout, j'imagine qu'en démarrant sur un OS dans ce boîtier ça doit pulser comme en interne ?

L'OS conditionne-t-il ces débits hors considération APFS ?

Note de la modération (Locke) : création de ton propre message pour ne pas mélanger les genres.
 
Dernière édition par un modérateur:

The Jibest

Membre junior
15 Novembre 2005
59
4
Toulouse

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
75 666
23 100
Forêt de Fontainebleau
Salut Jibest

Tu ne dis pas de quelle année est ton iMac.

Le rapport «EtreCheck» ne révèle pas d'anomalie mais atteste une vitesse excellente - ce qui est bien pour un disque rotatif. Il est vrai que «Snow Léopard» est un OS léger.

Comme ton message a été exporté d'un autre fil où était inséré au départ --> il faudrait que tu reprennes ici les questions que tu te poses.
 

The Jibest

Membre junior
15 Novembre 2005
59
4
Toulouse
Salut macomaniac,

C'est vrai que ce fil part d'un mauvais pied, je me suis initialement greffé sur un autre, mais d'une bonne intention car c'est ta réponse au fil initial qui m'a inspiré, ouf, tout le monde a suivi ? ;)

Mon iMac 8.1 24" 2008 (signature et rapport EtreCheck) est équipé d'un DD récent TOSHIBA DT01ACA100 1To 7200T, la Ram au max 6Go, c'est le C2D le mieux burné, 3,06GHz et NVIDIA GeForce 8800 GS 512Mo. Le tout transcendé par l'excellent 10.6.8 auquel je m'accroche.

Je n'éprouve a priori pas de besoin de passer sur un SSD interne à la place du DD, même si je suis conscient du bénéfice potentiel. Je l'ai vu sur le MacBook Pro 15" mid 2010 2,4GHz de mon épouse, reconditionné par un pote pro, puis équipé d'un SSD 500Mo et du max de Ram, 8Go pour ce modèle. C'est devenu une navette spatiale, j'ai installé Mavericks dessus pour ne pas imposer à mon épouse mes manips pour palier les certificats foireux des https qui ne s'affichent pas dans Safari 5.1.10.
Mon iMac et le Macbook Pro n'ont que du Sata 3Gb/s c'est déjà très bien.

Pour optimiser sauvegarde et stockage, je conserve 4 DD FW800 externes, le mieux que je puisse faire sur ce modèle. Le clone du DD démarre un peu plus lentement que le DD interne, mais bien plus vite que celui en USB 2.0 (sur ce modèle). Quant au fonctionnement global, tout va bien aussi en boot externe.

Mes lectures studieuses m'ont appris que Mavericks serait l'OS max que j'installerais sur mon iMac si j'en arrive à saturer avec les limitations imposées à 10.6.8 (https, LibreOffice 4.3.7, etc.). On n'en est pas là, mais j'anticipe.

J'ai aussi compris qu'une clean install est l'idéal, néanmoins c'est chiant et je suis partisan du moindre effort. Dans tous les cas je ferai ce qu'il faut, l'objectif recherché étant le principal.

C'est pourquoi j'ai suivi ta description pour coller en mode code le rapport d'EtreCheck de l'iMac pour savoir d'une part s'il était empâté, et d'autre part quoi faire pour lui redonner la ligne. Ainsi, je pourrais envisager le jour où je me décide d'activer l'archive d'installation de Mavericks que je conserve au chaud en mode mise à jour de Snow Leopard.

Ma config date de janvier 2016, optimisée tous les mois (Onyx, DiskWarrior, EtreCheck), je constate que ça tourne bien d'après ta réponse.

Si j'ai bien saisi ta remarque du fil initial, un OSX fraîchement et proprement installé va se recharger de trucs en tout genre. Donc une install normale (sale ?) ne serait pas irrémédiablement compromettante ?

:merci:
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
75 666
23 100
Forêt de Fontainebleau
:coucou: Jibest

Personnellement parlant, je ne fais pas d'installation propre suivie d'une récupération à la main des données > d'une ré-installation des applications tierces > et d'une restauration des préférences d'utilisateur. Car à quoi conduit cette opération fastidieuse > sinon à reconstruire à la fin ce qui était donné au départ ? Je fais donc des mises-à-niveau d'un OS sur l'autre.

Je m'attache plutôt à maintenir "en forme" l'OS courant (en évitant d'installer n'importe quoi > d'empiler les processus qui se lancent en ouverture de session etc.). Ainsi, une mise-à-niveau à un OS ultérieur n'occasionne pas de problèmes > à part les bogues inévitables des versions initiales du nouvel OS.

Pour éviter cet inconvénient > j'ai tendance à re-partitionner mon disque interne (ce qui est facilité par le fait que je ne stocke pas de données d'utilisateur dans les volumes du Système --> ce qui fait que je n'ai pas besoin d'un énorme espace par volume). Je vais donc avoir (avec extension sur des disques externes rapides : SSD x Thunderbolt-1 pour mon MacBook Pro 2011 pour qui le Thunderbolt est la seule connexion externe rapide faisant jeu égal avec le SATA-3 interne) des volumes démarrables offrant tout un éventail d'OS.

Quand un nouvel OS est publié (et déjà sous forme de beta) --> je crée un nouveau volume > j'y clone mon volume-Système courant > et je fais une mise-à-niveau de ce clone. Ainsi > je peux mesurer exactement le rendement du nouvel OS par rapport à mes routines d'utilisateur.

Enfin : chacun ses préférences. Ce que tu pourrais essayer sur ton iMac > c'est un re-partitionnement (non destucteur) de ta partition principale supportant «Snow Léopard» (si tu as assez d'espace libre - bien sûr) --> cloner ton volume 10.6 dans le nouveau volume vide > et faire une mise-à-niveau du nouveau volume à «Mavericks 10.9» (par exemple). Tu aurais un bon point de comparaison avec ton actuel «Snow Léopard».
 
  • J’aime
Réactions: litobar71

The Jibest

Membre junior
15 Novembre 2005
59
4
Toulouse
:coucou: macomaniac,

Je suis tout à fait en phase avec ton analyse. J'essaye aussi de ne pas transformer mon DD interne en laboratoire d'expérimentateur beta, exotique, ou autre.

Sur mon MacBook Air, j'ai fait un clone du SSD fraîchement configuré en 10.11.6 sur une partition d'un DD USB 3.0 externe. Je voulais tester Wineskin Winery et d'autres trucs jamais entrepris sur ce système très avancé pour mon niveau. Comme tout fonctionnait, j'ai installé sur le SSD.

Pour l'iMac, j'ai fait pareil sur un DD externe FW800 et je ne modifie pas ce clone de 10.6.8, j'ai juste complété avec des sauvegardes de documents.

Par contre, je ne mets pas à jour ce clone avec sa source, les M/J de la  étant terminées depuis un moment. Je sauvegarde juste de temps en temps le dossier Bibliothèque de la petite maison, je n'ai qu'un utilisateur admin.

C'est pourquoi j'aurais besoin d'éclaircissement pour mon apprentissage de la manip que tu décris.
Tu transfères le volume 10.6, tu veux dire sans le dossier Utilisateurs ? Juste Applications + Bibliothèque + Système à la racine du volume (DD entier pour moi actuellement) ?

C'est peut-être évident en lançant un CCC ou Superduper! (le seul que j'ai utilisé), séparer le Système des utilisateurs ?

Bon, c'est pas urgent, je vais lire les docs de ces 2 applications.

Je pense avoir compris l'intérêt de faire une autre partition sur le DD interne, profiter d'un meilleur débit qu'en bootant sur le FW800 externe ? Ce qui me plaît moins c'est d'imaginer la partition Recovery qui va s'inviter sur le DD interne.

Mavericks, je l'ai un peu appris en l'installant sur le MacBook Pro 15" mid 2010 2,4GHz de mon épouse, reconditionné avec un SSD 500 Mo et 8Go Ram (le max). Cette machine est très réactive dans cette configuration, Mavericks y est certainement plus à l'aise que sur un DD d'iMac 24" 2008 C2D 3,06GHz 6Go (le max aussi).

J'étudie donc tout ça, rien n'empêche de le tester sans compromettre Snow Leopard qui va très bien :)

:merci:
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
75 666
23 100
Forêt de Fontainebleau
Si tu veux un éclaircissement par l'exemple > de ta session de l'iMac va à : Applications > Utilitaires > lance le Terminal.

Dans la fenêtre ouverte > passe (l'une après l'autre) les 2 commandes purement informatives :
Bloc de code:
diskutil list
df -H /
(mets le H en majuscule)

  • la 1ère retourne le tableau des disques attachés au Mac (en interne / externe) > avec tables de partition et partitions
  • la 2è mesure les espaces : total > occupé > libre du volume démarré

Poste ces 2 tableaux ici en copier-coller > et pour bien faire ton coller -->

  • dans la page de ce fil de MacGé > presse le bouton (carré avec un + inscrit - juste au milieu de la largeur de la fenêtre totale) dans la barre de menus au-dessus du champ de saisie d'un message > menu  : </> Code > par ⌘V colle dans la fenêtre Code > presse le bouton Insérer (ce procédé permet un affichage fenêtré qui économise l'espace de page en respectant la mise en forme des tableaux du «Terminal» --> d'où une plus grande lisibilité)

D'après ces informations > je pourrai te dire si tu as de la marge de manœuvre sur ton disque.
 

The Jibest

Membre junior
15 Novembre 2005
59
4
Toulouse
:coucou: macomaniac

Bloc de code:
diskutil list
/dev/disk0
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:      GUID_partition_scheme                        *1.0 TB     disk0
   1:                        EFI                         209.7 MB   disk0s1
   2:                  Apple_HFS DDI               960.0 GB   disk0s2
   3:       Microsoft Basic Data BOOTCAMP               39.9 GB    disk0s3

DDI : disque dur interne, j'ai enlevé son vrai nom :D

Bloc de code:
df -H /
Filesystem     Size   Used  Avail Capacity  Mounted on
/dev/disk0s2   960G   399G   561G    42%    /

C'est encore plus détaillé que ce que j'ai dans la barre d'état de mes fenêtres Finder.

J'ai de l'eau sous la quille :)

En ce moment, je stocke pas mal de séries US, j'attends d'avoir la totalité des épisodes pour les commencer, alors ça prend temporairement de la place. En plus j'en ai découvert une et rentré 7 saisons. Bon, c'est du SD ;)

La légèreté, que tu rappelles, de Snow Leopard, son efficacité, et l'usage optimisé que j'en ai me conforte dans mon maintien de cette configuration. Je prépare simplement la migration éventuelle vers Mavericks juste pour simplifier le jour de la décision. Pour l'instant c'est comme savoir monter les chaînes sur les pneus, en avance, au cas où :zen:

:merci:
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
75 666
23 100
Forêt de Fontainebleau
Tu as largement assez d'espace libre (= 561 Go) pour repartitionner (non destructivement) ton volume DDI et créer un autre volume sur lequel tu installerais un autre OS en parallèle de ton actuel.

----------

Mais tu as une partition BOOTCAMP en n°3. Créer une nouvelle partition placerait la nouvelle au rang n°3 > en rejetant la partition BOOTCAMP en n°4. L'OS Windows contenu ne démarrerait plus.

- à moins de remanier la table de partition MBR alternative qui lui permet de booter > en recréant la liste des partitions indexées. La MBR dédiée au boot de Windows-7 - une Hybrid_MBR inscrite sur le bloc 0 du disque - ne peut en effet indexer que 3 partitions au plus de la GPT principale --> il faudrait échapper une des partitions qui précèdent la partition BOOTCAMP sur le disque > pour que la BOOTCAMP continue d'être indexée en n°3 de la MBR et puisse être démarrée "à l'ancienne" (mode : Legacy --> l'EFI émule à la volée un BIOS qui lit la MBR et obtient l'adresse de la partition BOOTCAMP pour exécuter le boot_loader de Windows-7).

D'où question : est-ce que tu te sers de la partition BOOTCAMP (qui n'a que 39,9 Go) ou bien est-ce qu'elle n'est là qu'en décoration ? - si elle n'était là qu'en décoration --> il suffirait de la supprimer.

----------

Tu as une partition n°1 -->
Bloc de code:
1:                        EFI                         209.7 MB   disk0s1

  • qui a bien inscrit son type de partition = EFI (EFI_System_Partition ou ESP : partition-Système de l'EFI) > mais qui n'a pas de volume associé qui devrait être également intitulé EFI. Le système de fichier dédié à cette partition est de format FAT-32 > cette partition pouvant accueillir des exécutables auxiliaires du boot de Windows - notamment.

Tente la commande suivante (copier-coller) :
Bloc de code:
sudo newfs_msdos -F 32 -v EFI /dev/disk0s1

  • une demande de password s'affiche après validation (commande sudo) --> tape ton mot-de-passe de session admin en aveugle - aucun caractère ne se montrant à la frappe - et valide de nouveau
  • cette commande injecte dans le conteneur de la partition n°1 un système de fichiers FAT-32 > définissant un volume intitulé EFI.
Si tu obtiens en retour -->
Bloc de code:
newfs_msdos: warning: /dev/disk4s1 is not a character device
512 bytes per physical sector
/dev/disk4s1: 403266 sectors in 403266 FAT32 clusters (512 bytes/cluster)
bps=512 spc=1 res=32 nft=2 mid=0xf8 spt=32 hds=32 hid=40 drv=0x80 bsec=409600 bspf=3151 rdcl=2 infs=1 bkbs=6

re-démarre une fois et poste le retour d'un :
Bloc de code:
diskutil list
 

The Jibest

Membre junior
15 Novembre 2005
59
4
Toulouse
Tu as aussi l'art de poser les bonnes questions :D

Ma partition Bootcamp a un aspect technique, et un aspect sentimental, c'est un héritage...

C'est un Windows XP sp3 customisé avec l'apparence d'un Finder. Bon, j'ai une partition en réserve récupérée chez un pote avec Winclone, armée celle-là avec Windows 7, au cas où.

Depuis que j'ai découvert Wineskin Winery je n'ai plus besoin que d'une application, Odin de Samsung. C'est la seule dont je sais me servir pour flasher des firmwares sur mon Galaxy S5 hors mise à disposition OTA ou autre, abandonnées depuis quelques mois. C'est une sécurité en cas de gros bug, un moyen de rooter quand je le sentirai et d'ajouter une Rom Lineageos qui, elle, évolue.
J'ai vu qu'il y a des alternatives sous Mac OSX, sur le MacBook Air, j'ai une appli Java, et j'ai aussi un wrapper Wineskin Winery avec Odin dessus, mais je ne l'ai pas mis en oeuvre, ce n'est pas le genre de test que j'ai envie de faire quand tout fonctionne sur le S5.

C'est le seul truc qui me fait conserver cette modeste partition.

Pour le principe de conserver l'ordre des partitions que tu décris précisément, il faut que j'étudie ça pour bien l'assimiler avant de taquiner le Terminal.

:merci:
 

The Jibest

Membre junior
15 Novembre 2005
59
4
Toulouse
Salut macomaniac,

J'ai pris le temps d'assimiler ton cours sur la gestion des partitions sur lesquelles je ne m'étais jamais attardé.

J'ai lu plusieurs de tes interventions sur le sujet, les candidats au hackintosh doivent jongler avec ça ;)

Pour mon cas, je pense avoir compris l'intérêt à privilégier et les choix correspondants.

Une partition supplémentaire me permettrait d'installer un MacOS supplémentaire, Mavericks par exemple, sur le DD interne pour bénéficier des performances maximales sans le bridage du FW800 et des capacités d'un DD externe en cas de boot sur ce support.

Comme je souhaite conserver ma partition Bootcamp, seul accès à un vrai windaube sur mes machines, j'ai le choix entre faire ta manip pour contourner la limitation imposée par la pomme pour créer une partition supplémentaire, ou laisser tel quel et exploiter l'autre MacOS en externe.

À la réflexion, comme j'arrive toujours à exploiter Snow Leopard, seul l'affichage de certaines pages web pose problème sous Safari auquel je tiens aussi, que Firefox ESR continue d'assurer en renfort, je ne suis pas du tout motivé pour Mavericks. Alors je résiste !

Si j'ai bien retenu, tu as au moins 4 partitions sur ton disque interne, une Recovery, une juste pour MacOS, une autre pour pouvoir le cloner (pour mise à jour, test, etc.), une pour ce que tu nommes les données utilisateurs ?

Qu'intègres-tu dans ces données utilisateur ? Les applications et leur documents ? Juste les documents ? Ce que j'ai du mal à cerner, c'est la compatibilité des versions d'applications avec les versions de MacOS. J'imagine qu'après la manip de clonage, mise à jour du clone, il faut adapter les versions à chaque fois, non ?