Couleurs différentes avec pipette sur Photoshop et Illustrator

mael_r

Nouveau membre
8 Août 2017
1
0
52
Bonjour à tous,

J'ai un phénomène assez étrange qui m'arrive sur Illustrator.
Quand j'importe un jpeg depuis Photoshop sur Illustrator, les données de couleur que j'obtiens en vérifiant ma couleur de base (un vert 42 0 92 0 en CMJN sur Photoshop) sont complètement aléatoire quand j'utilise la pipette sur Illustrator. Toutes les couleurs y passent (rouge, bleu, violet, etc.) sauf ma couleur. Et la couleur que me donne la pipette change suivant l'endroit où
je la pointe sur la même couleur verte.
Le problème le plus embêtant est que j'obtiens différents vert chez l'imprimeur entre mon vert de fond sur ma composition et le vert qui est sensé être le même sur des logos intégrés dans ladite compositions.

J'espère être clair.

Pourriez-vous m'éclairer de vos lumières?

En vous remerciant de vos réponses,
Ismaël
 

magicPDF

abracadabrantesque
Modérateur
Club MacG
5 Décembre 2007
7 626
738
43.93 N / 4.84 E
abracadabraPDF.net
Bonjour.

C'est typiquement un problème de synchronisation de la gestion des couleurs entre les logiciels.
Pour synchroniser tous les logiciels CC il faut aller dans Bridge : menu Edition : Paramètres de couleur de CC
Si tu ne sais pas quoi prendre comme réglage : Prépresse 3 pour l'Europe.
 

claude72

Membre d’élite
Club MacG
13 Février 2005
3 657
277
60
Ceci dit, que diantre fait une image JPEG dans un fichier Illustrator ???
 

ccciolll

Vétéran
Club MacG
Il me semble que le jpg produit forcément du bruit dans les images donc il serait normal qu'une pipette donne des résultats différents selon l'endroit où on la pointe (à ce titre, le réglage de la pipette peut influencer selon qu'elle donne un résultat sur 1*1 pixels ou 9*9 pixels (par exemple)). Le jpg n'est pas un format qui convient pour des aplats. Si vraiment tu ne peux pas produire un vectoriel pour ce logo (mais alors il y aurait d'autres questions à se poser) peut-être qeue du TIFF serait une meilleure solution.
 

magicPDF

abracadabrantesque
Modérateur
Club MacG
5 Décembre 2007
7 626
738
43.93 N / 4.84 E
abracadabraPDF.net
Il me semble que le jpg produit forcément du bruit dans les images…
Le jpg n'est pas un format qui convient pour des aplats…
Je regrette mais je ne peux pas laisser passer ça.
Ces deux affirmations sont fausses.
:cool:
 

ccciolll

Vétéran
Club MacG
C'est ce que je constate sur les jpg que je reçois (et j'en reçois beaucoup, je n'ai encore jamais vu d'exception à cette règle), mais peut-être qu'en le paramétrant bien le jpg est capable de produire un aplat parfait, je n'ai pas creusé la question car quand je compose un logo je le fais en vecto.
 

flippy

Membre d’élite
20 Août 2009
1 399
63
Les jpeg avec aplats présentent toujours des problèmes aux niveaux des zones de transitions. De toutes manières, un logo doit être toujours fourni en vecto, quitte à engueuler le commanditaire ;) s'il a la paresse d'envoyer un jpeg. A la limite un png serait préférable. Bon, ça n'est que mon humble avis...
 

claude72

Membre d’élite
Club MacG
13 Février 2005
3 657
277
60
De toutes manières, un logo doit être toujours fourni en vecto, quitte à engueuler le commanditaire ;)...
Oui, mais alors là tu passes plus de temps à engueuler les commanditaires (et les graphistes incompétents et les abrutis-qui-se-prennent-pour-des-graphistes parcequ'ils-ont-Adobe*-sur-leur-PC) qu'à faire le travail ! et au bout de quelques engueulades (et quelques clients perdus) tu te rends compte qu'on perd moins de temps et de clients à refaire le travail gratis et à chercher soi-même des logos vectoriels pour remplacer gratuitement les daubes en JPEG du client...

Ensuite, comme le deuil ou le sevrage des drogues, l'acceptation du JPEG est un travail en 5 étapes :

1re étape : le déni... : "Non, c'est pas vrai, il a pas fait ça le con, il a pas mis des logos en JPEG !!! :nailbiting:"

2e étape : la colère : "Pu...n de m...de de graphiste de mes co(q)uilles, c'est pas possible d'avoir à se taper des fichiers aussi pourris fait par des abrutis aussi incompétents !!! mais il a eu son diplôme de graphiste ou ça ce débile ??? à St Joseph Lorraine ou dans une autre école aussi nulle ? De toutes façons, à ce stade d'incompétence, celui-là ce n'est pas d'une formation dont il a besoin, c'est carrément d'une greffe de cerveau !!! Bon, là j'en ai marre, je l'appelle et il va m'entendre !!! :mad:"

3e étape : le marchandage : "Euh, bonjour, excusez-moi de vous déranger, je m'occupe des fichiers que vous venez de nous envoyer, euhhhh, je me demande si il serait possible d'avoir les logos en vectoriel ? parceque le JPEG ça rend moins bien à l'impression que des logos vectoriels... :angelic:"

4e étape : la dépression : "Je vais jamais m'en sortir de ce fichier de merde... :arghh: et j'ai encore 4 fichiers tout aussi pourris à traiter avant la fin de la journée... je vais encore me taper 2 heures de plus à bosser, et encore sans être payé... et j'ai encore 20 ans à tirer comme ça avant la retraite... et c'est de pire en pire... je ne vais jamais tenir le coup... ces salopards de "graphistes" incompétents auront ma peau... :banghead::banghead::banghead:"

5e étape : l'acceptation : "Bon, après tout, qu'est-ce que j'en ai à foutre que ses logos soient pourris ? rien ! mais alors rien de rien !!! donc j'envoie son fichier pourri au flashage tel-quel et je m'en br....le ! et une fois qu'il a signé le BàT, si il n'est pas content, tant-pis pour lui, c'est SA merde !!! :siffle: :coucou:"

Donc apparement tu en es encore (que) à la 2e étape... il te reste beaucoup de travail sur toi-même à accomplir :D:D:D



*Je dis bien "Adobe" comme nom de logiciel, ce n'est pas une erreur de ma part, c'est la retranscription textuelle d'une connerie que j'ai souvent entendue de la part de beaucoup de bricolos... :
- Le client (tout fier de lui) : Je vous amène des fichiers tous prêts à imprimer sur une clé USB.
- Moi (légèrement inquiet) : Oui, d'accord, mais vous avez fait vos fichiers avec quel logiciel ?
- Le client (avec un air étonné, me prenant de toute évidence légèrement pour un demeuré) : Ben, avec Adobe bien-sûr ! c'est bien ce que vous utilisez, vous les pros ?
- Moi (sentant de plus en plus arriver les emmerdements) : Euhhhh... Adobe est un éditeur de logiciels, qui en édite plusieurs, dont certains pour la PAO et chacun ayant un rôle bien précis dans un travail de PAO... alors avec lequel des logiciels de chez Adobe avez-vous fait vos fichiers ?
- Le client (un peu dépité, mais n'ayant pas encore compris l'étendu de son incompétence) : Ah ben je sais pas...
- Moi (au bord de la dépression) : J'espère que ce n'était pas Photoshop ???!!!
- Le client (tout ragaillardi, parceque son "cerveau" a occulté le début de la phrase et il a juste entendu "Photoshop") : Ah oui, c'est ça, c'est Photoshop ! et je vous ai enregistré chaque fichier en JPEG ! J'ai bien fait ? c'est ce qu'il vous faut ?
- Moi (avec l'envie d'étriper/égorger le client) : ... (en moi-même : vaut mieux que je ne dise rien, sinon ça risquerait de déraper !)




s'il a la paresse d'envoyer un jpeg.
De mon expérience (passée), je dirais que c'est souvent plus un problème de compétence que de paresse !
Et quand c'est vraiment de la paresse, ben en fait ce n'est pas de sa faute, c'est passsque le client lui a donné des logos en JPEG, alors faut le comprendre, le pauvre petit "graphiste", il était bien OBLIGÉ de faire la mise en page finale avec des logos en JPEG, puisqu'il n'avait que ça, et parceque :
- chercher des logos vectoriel ce n'est pas son travail (réponse du "graphiste" : "C'est les logos du client, si il voulait des logos vectoriels, il avait qu'à me les donner en vectoriel" !!!...)
- convertir correctement les images et autres fichiers en CMJN ce n'est pas non plus son travail,
- corriger les fautes d'orthographe et de typo ce n'est encore pas son travail (réponse du "graphiste" : "C'est les textes du clients, ce n'est pas mon travail d'y ajouter des espaces fins et des machins insécables !")
- gérer les bords perdus, les découpes, les repères, le nombre de pages, c'est le travail de l'imprimeur (réponse de Sandy, la "graphiste" : "Ah bon, on peut pas faire une brochure agrafée de 18 pages ??? Ah ben pourquoi ???!!!)
- faire un fichier PDF correct avec des polices de qualité professionnelle et des logiciels à jour ce n'est toujours son travail (parceque les mises à jour techniques des logiciels c'est de l'informatique, ce n'est pas le travail d'un graphiste, donc ils exportent leurs PDF à partir de versions ".0" bourrées de bugs !!!),
- etc.

À tel point qu'à la fin on se demande quel est vraiment le travail d'un graphiste aujourd'hui ? car, pour la plupart de ceux-celles que j'ai connu-e-s, la 1re secrétaire venue avec son Word sur son PC était capable de faire un truc aussi mauvais, aussi mal présenté, avec des fontes aussi moches, aussi en RVB, avec autant de fautes d'orthotypographie, les mêmes logos pourris en JPEG, et d'en sortir des PDF tout aussi merdiques !
Alors à quoi sert de faire travailler un graphiste, si c'est pour avoir un travail de secrétaire en mauvais CMJN ?

(sachant que les RIPs des imprimeurs aujourd'hui traitent mieux le RVB que le CMJN mal converti, et donc à partir d'un fichier PDF/Word en RVB ils sont capables de sortir des films/plaques meilleures qu'à partir d'un fichier PDF/InDesign en CMJN mal géré contenant des images CMJN mal converties... le pire étant un PDF/Photoshop !)
 
Dernière édition:

magicPDF

abracadabrantesque
Modérateur
Club MacG
5 Décembre 2007
7 626
738
43.93 N / 4.84 E
abracadabraPDF.net
Stop aux généralités abusives, il faut surtout comprendre qu'il y a JPEG et JPEG.

Une image enregistrée en JPEG qualité maximale (11 ou 12) n'a rien à voir avec la même image enregistrée en JPEG qualité minimale (1 à 4).
Dans le premier cas on a une image parfaitement correcte avec des "dégradations" invisibles à l'œil et dans le deuxième cas on a de la bouillie de pixels tuilés, avec toute la gamme intermédiaire entre les deux.

Le format JPEG c'est comme le format PDF, le format PSD, le format Ai, etc. : il peut contenir le meilleur comme le pire, ça ne dépend pas du format lui même, ça dépend des (in)compétences de l'humain qui l'a généré.

Mais du coup on dirait bien que mael_r n'ose plus la ramener car après avoir lu toutes ces réponses il ne comprend plus sa question.

;)
 

flippy

Membre d’élite
20 Août 2009
1 399
63
Quand je disais "engueuler" cela signifie de manière plus civilisée "exiger". Et dans bien des cas, avec un peu de bonne volonté, cela fonctionne. Mais parfois la demande est impossible, alors effectivement contentons-nous d'un jpeg poussé à bout, le boulot doit être toujours livré à temps (du moins ce à quoi on s'est engagé) :angelic:;)
 

claude72

Membre d’élite
Club MacG
13 Février 2005
3 657
277
60
Quand je disais "engueuler" cela signifie de manière plus civilisée "exiger"
Donc tu es à cheval entre la 2e étape (la colère) et la 3e étape (le marchandage)...


Mais parfois la demande est impossible, alors effectivement contentons-nous d'un jpeg poussé à bout...
Et nous y voilà : la 5e étape, l'acceptation... et là on arrive au paradoxe de l'imprimerie d'aujourd'hui, où ce sont les incompétents qui dictent leur façon de "travailler", et le professionnel compétent qui connaît bien son métier finit par être obligé de capituler devant l'incompétence, la médiocrité et la bêtise !!! :banghead:

C'est pour cette raison que j'ai quitté ce métier. (mais j'hésite entre 2 smileys : celui-ci :( ou celui-là :coucou:)
 

flippy

Membre d’élite
20 Août 2009
1 399
63
C'est mael_r qui doit être content dans tout ça :merci:
 

ccciolll

Vétéran
Club MacG
La 5e étape, quand elle est bien menée, s'accompagne de la signature d'un accord par le fournisseur du jpeg en question.

Quant à mael_r je suspecte qu'il a même déjà oublié avoir posté ici. Peut-être n'a-t'il pas paramétré l'abonnement à la discussion.
 

ccciolll

Vétéran
Club MacG
Mais personnellement j'ai toujours grande difficulté à dépasser la 4eme étape. Le goût du défi, peut-être.
 

aCLR

Marque déposée
Modérateur
Club MacG
7 Mars 2008
11 147
4 081
Rouen
Stop aux généralités abusives, il faut surtout comprendre qu'il y a JPEG et JPEG.

Une image enregistrée en JPEG qualité maximale (11 ou 12) n'a rien à voir avec la même image enregistrée en JPEG qualité minimale (1 à 4).
Dans le premier cas on a une image parfaitement correcte avec des "dégradations" invisibles à l'œil et dans le deuxième cas on a de la bouillie de pixels tuilés, avec toute la gamme intermédiaire entre les deux.

Le format JPEG c'est comme le format PDF, le format PSD, le format Ai, etc. : il peut contenir le meilleur comme le pire, ça ne dépend pas du format lui même, ça dépend des (in)compétences de l'humain qui l'a généré.

Mais du coup on dirait bien que mael_r n'ose plus la ramener car après avoir lu toutes ces réponses il ne comprend plus sa question.

;)

Je suis tout à fait d'accord avec Magic.

Claude, je ne connais pas du tout l'offset. Mais mon expérience avec les impressions numériques va dans le sens de Magic.

L'autre jour, alors que j'étais chez mon imprimeur, je voulais lui montrer quelques images jpeg de la portée de chatons de ma petite puce. À la base, c'était des fichiers développés comme il faut pour l'impression dans Photoshop dont j'avais fais une copie jpg pour une visu écran (L : 1024 px, 72 ppp). Et mon imprimeur, plutôt que les regarder à l'écran, lança direct une impression en adaptant les images sur un format A4 pour son copieur numérique. Pas le temps de lui dire que c'était de la basse def, que les impressions sortaient. J'ai été bluffé par la sortie papier de ces fichiers ne dépassant pas le Mo.

Du coup, quelques jours plus tard, alors que j'allais voir des amis n'ayant pas de compte sur les réseaux sociaux que je fréquente, et vu que je me trouvais devant la borne photo d'un espace culturel. Ma clef usb en poche, je décidais de sortir quelques 10 x 15 sur l'imprimante à sublimation de l'appareil pour leur montrer mes loustics. Et là pareil, la sortie papier était plus que convenable.

Mais c'est sûr que je ne m'aventurerais pas à envoyer de tels fichiers pour de l'impression offset ! :D
 

claude72

Membre d’élite
Club MacG
13 Février 2005
3 657
277
60
À l'époque où j'étais imprimeur j'acceptais sans problème toute image JPEG dont les mosaïques (8x8 pixels) n'étaient pas visibles à 300% dans Photoshop... et si les mosaïques étaient visibles en-dessous de 300%, j'essayais d'avoir des images de meilleure qualité.
Je sais, c'est un peu arbitraire, mais il faut bien se fixer une limite.

Sinon, j'ai eu le cas de JPEG pourris dont les mosaïques étaient bien visibles à 100% (même moins) dans Photoshop et pour lesquelles le client n'a rien voulu savoir et a exigé quelles soient imprimées telles-quelles... bon, ben quand on a pas le choix, il faut bien faire avec ce qu'on a ! Sur les films les mosaïques étaient vraiment bien visibles, et finalement une fois imprimées en offset ça sortait pas si mal et on ne voyait plus les mosaïques... comme quoi parfois l'offset pardonne beaucoup :angelic:

(C'est comme les dégradés : avec 256 niveaux, sur les films ont voit bien les bandes, mais une fois imprimé elles ne sont plus visibles du tout !)


Dans le genre basse-déf, j'ai eu aussi un client qui m'avait refilé une image d'APN 2 mégapixels (il l'avait enregistrée sur une disquette :D) pour faire le fond d'une affiche 60x80 cm !!! En plus l'image était "à l'italienne" et l'affiche "à la française", donc il a voulu que je déforme l'image pour l'utiliser à plein dans l'affiche... ça faisait une résolution de sortie de l'ordre de 72 ppi horizontale et 35 ppi verticale... C'était une photo d'une manifestation dans une rue du Mans, prise depuis un balcon en hauteur et utilisée pour une affiche électorale... et donc avec une telle déformation les personnages sur la photo étaient plutôt filiformes !!!
Prudent, comme le faisait remarquer ccciolll, je lui ai fait signer une décharge de responsabilité. Et finalement c'est sorti pas si mal, bien mieux que ce à quoi je m'attendais, et le client était très content de l'affiche, y compris de l'effet donné par la déformation !
Il s'est même carrément moqué de moi en me faisant remarquer façon gros-beauf-lourdeau-qui-ne-comprend-pas-sa-connerie que la signature d'une décharge de responsabilité n'était vraiment pas justifiée :banghead:
(Bon, faut dire aussi qu'ils n'étaient pas difficiles et pas du tout exigeant sur la qualité... j'ai vu des trucs horribles réalisés par un des membres avec Publisher, des photos pourries et toutes déformées, des couleurs à chier, des textes bourrés de fautes, des polices à donner des cauchemars, etc. et tout le monde trouvait ça vachement bien !!! :vomit::vomit::vomit:)
 
Dernière édition:

ccciolll

Vétéran
Club MacG
Je suis tout à fait d'accord
[…]
L'autre jour, alors que j'étais chez mon imprimeur, je voulais lui montrer quelques images jpeg
[…]
J'ai été bluffé par la sortie papier de ces fichiers ne dépassant pas le Mo.

Il faut tout de même re-situer la discussion, au début il n'était pas question de photo mais de logo avec des aplats et de correspondance de couleur souhaitée.

Pour les photos, moi aussi je suis passé au jpg…
 

aCLR

Marque déposée
Modérateur
Club MacG
7 Mars 2008
11 147
4 081
Rouen
Ah ?! Désolé…
 

ccciolll

Vétéran
Club MacG
Oh , le petit filou !

Il lit les interventions touffues des vieux et réagit dessus sans avoir lu la question posée par l'internaute de passage (dont le compteur n'a toujours pas dépassé 1).

Normalement, dans un menu, on mange aussi la feuille de salade, même si on préfère les croûtons.