• Bonjour Visiteur. Bienvenue sur les nouveaux forums de MacGeneration. La peinture est encore fraiche, quelques boulons doivent être resserrés, plus d’informations demain !

Croyances et fanatisme religieux

Himeji

可愛い
Club MacG
5 Décembre 2004
19 963
3 469
ボルドー
Historiquement, on pourrait trouver bien des tragédies qui semblent l'illustrer, effectivement. Mais la brutalité de la répression de la révolte de Spartacus, de la conquête de la Gaule ou des invasions mongoles ne s'expliquent pas par le fanatisme religieux. Pas plus que l'homolodor ukrainien ou le génocide rwandais. La religion a fourni des arguments à Juan de Sepùlveda pour légitimer qu'on contraigne au travail forcé les Amérindiens de l'empire espagnol. La même religion a encouragé Bartolomé de Las Casas à prendre leur défense. La Shoah a-t-elle revêtu une dimension religieuse ? On peut éventuellement le soutenir en arguant de la continuité entre l'antijudaisme chrétien et l'antisémitisme moderne. Mais tel n'est à l'évidence pas le cas du mépris nazi pour les "sous-hommes slaves", qui a fondé une logique d'asservissement et d'extermination comparable par son ampleur.

On pourrait mettre fin à certaines sources du fanatisme meurtrier en se débarrassant des religions. Mais on ne mettrait pas fin aux problèmes pour lesquels elles constituent une tentative de réponse. Sommes-nous si sûrs que des solutions athées seraient forcément plus satisfaisantes ? L'expérience historique rend dubitatif à cet égard. Rien n'indique que le déclin du religieux doivent nécessairement se traduire par un progrès de la tolérance. Nietzsche, le penseur de la "mort de Dieu", a aussi été l'un des premiers à nommer "nihilisme" l'impossibilité de l'homme, ramené à lui-même, à combler le vide ainsi créé. Et les aventures du scientisme depuis le XIXe siècle, avec son cortège de théories raciales et de projets eugénistes, nous montrent que le progrès apparent du scepticisme religieux et de la pensée rationnelle ne garantit en rien une amélioration concomitante du niveau de moralité.
Je t'accorde volontiers qu'il n'est point besoin de religion pour verser dans le fanatisme meurtrier et que ne pas croire en un dieu quelconque n'est pas une garantie absolue de jamais virer dans le fanatisme meurtrier.

Mais l'intolérance religieuse ne va pas toujours jusque là. Et quand elle ne va pas jusque là, elle peut rendre très con et faire oublier les grands principes qu'on est censé défendre (aimez-vous les uns les autres,...).
 

-anonyme-

Légende
26 Février 2001
66 286
2 667
c'est vrai que y'a pas besoin de religions pour être con et hypocrite.

combien de gens de gôche j'ai rencontré qui avait un comportement égoiste et intolérant qu'ils dénonçaient chez les gens de droite.

et à l'inverse combien de gens de droite j'ai rencontré qui vantaient la responsabilité individuelle, l'esprit d'entreprise et la prise de risque et qui n'avait qu'un seul but : devenir de bons petits fonctionnaires bien planqués. Ce que certains sont effectivement devenus.

d'ailleurs je me souviens que l'un d'eux qui tenait un discours de ce type et se plaignait qu'il y a trop de fonctionnaires l'était lui-mème. Quand je lui ai demandé pourquoi il ne quittait pas la fonction publique pour monter une boite il m'a rétorqué : "c'est pas parce que je dis qu'il y a trop de monde dans le bateau que je vais ètre le premier à me jeter à l'eau". Quel sombre con.

a part ça faut pas désespérer et devenir nihiliste : il y a des chrétiens sincères, des gens de gauche qui essayent de vivre en accord avec leurs idées, des gens de droite pareil et qui restent ouverts et sympas, des musulmans on ne peut plus pacifiques et horrifiés par ce qui se passe. Et tous font comme ils peuvent avec ce qu'ils ont. Comme moi aussi. Parce que la vie n'est pas facile et qu'il est pas simple d'accorder ses principes à la réalité.
 
  • J’aime
Réactions: OlivierMarly

Fab'Fab

Voight-Kampf Tester
Club MacG
5 Décembre 2000
15 850
3 020
Rappelons à tout fin utile qu'il existe encore une quinzaine de pays ou l'athéisme est passible peine de mort.
Je ne connais pas de pays ou être croyant le soit...
 

hb222222

Membre d’élite
1 Juillet 2008
2 409
738
Rappelons à tout fin utile qu'il existe encore une quinzaine de pays ou l'athéisme est passible peine de mort.
Je ne connais pas de pays ou être croyant le soit...
A ma connaissance il n'y a pas de pays aujourd'hui où le fait de croire en Dieu est passible de la peine de mort.
Après ça dépend aussi de quel croyant on parle. Un Saoudien qui décide de devenir chrétien encourt la peine de mort par décapitation.

A part ça en matière d'intolérance l'athéisme peut faire très fort. Je rappelle un fait qui tend à être un peu oublié :
des dizaines de milliers de chrétiens ont été tués au nom de l'idéologie anti-religieuse haineuse de l'URSS dans les années 20 et 30.
 
Dernière édition:

-anonyme-

Légende
26 Février 2001
66 286
2 667
A part ça en matière d'intolérance l'athéisme peut faire très fort. Je rappelle un fait qui tend à être un peu oublié :
des dizaines de milliers de chrétiens ont été tués au nom de l'idéologie anti-religieuse haineuse de l'URSS dans les années 20 et 30.
c'est parce que le communisme était AUSSI une religion et que l'urss en a été une version fanatique :p (mais en fait ce smiley est en trop)

parce que j'ai tendance à penser (croire ?) que tout est religion ou du moins croyance.

croire en la main invisible du marché, croire en la collectivisation, croire à sarko, hollande, méluche, le pen, croire au complot mondial des banques :angelic: , croire en la technologie pour sauver le monde etc.

croire, croire, croire.... le destin de l'humanité ?
 
  • J’aime
Réactions: hb222222

hb222222

Membre d’élite
1 Juillet 2008
2 409
738
c'est parce que le communisme était AUSSI une religion et que l'urss en a été une version fanatique :p (mais en fait ce smiley est en trop)

parce que j'ai tendance à penser (croire ?) que tout est religion ou du moins croyance.

croire en la main invisible du marché, croire en la collectivisation, croire à sarko, hollande, méluche, le pen, croire au complot mondial des banques :angelic: , croire en la technologie pour sauver le monde etc.

croire, croire, croire.... le destin de l'humanité ?
Tout à fait d'accord avec toi.
 

Moonwalker

Dark Star
Club MacG
22 Avril 2006
20 915
3 162
Là-haut
En fait, c'est l'idolâtrie qui rend con.

Que ce soit celle de Dieu, Hitler ou n'importe quelle "idole".

Mais l'idolâtrie est consubstantielle aux religions, du moins la plupart d'entre elles.
Hum. Il y a eu, et il y a sans doute encore, quelques variantes du shintô qui ont tourné à l'aigre : https://fr.wikipedia.org/wiki/Shintoïsme#Shinto_d.27.C3.89tat

Restons sur ta première proposition : l'idolâtrie rend con.

Edit : je vois que tu as corrigé de toi-même sur le shintô.
 

hb222222

Membre d’élite
1 Juillet 2008
2 409
738
En fait, c'est l'idolâtrie qui rend con.

Que ce soit celle de Dieu, Hitler ou n'importe quelle "idole".

Mais l'idolâtrie est consubstantielle aux religions, du moins la plupart d'entre elles.
Prendre Dieu pour une idole c'est tout le contraire de croire en lui (pour un monothéiste en tout cas).
L'écueil des religions ça peut être le fanatisme, mais les idoles ce sont les avatars du Sacré, les fétiches, que les hommes sont tentés de se créer quand ils sont confrontés au vide spirituel :
le Veau d'Or, le pognon, le scientisme, les idéologies totalitaires, les demi-Dieux du sport ou de la chansonnette, les marques etc
 
  • J’aime
Réactions: loustic

Le docteur

Vétéran
Club MacG
8 Février 2008
6 085
708
51
Les religions anti-idôlatrie ont quand même montré une grande propension à l'intolérance.
 

Himeji

可愛い
Club MacG
5 Décembre 2004
19 963
3 469
ボルドー
Prendre Dieu pour une idole c'est tout le contraire de croire en lui (pour un monothéiste en tout cas).
L'écueil des religions ça peut être le fanatisme, mais les idoles ce sont les avatars du Sacré, les fétiches, que les hommes sont tentés de se créer quand ils sont confrontés au vide spirituel :
le Veau d'Or, le pognon, le scientisme, les idéologies totalitaires, les demi-Dieux du sport ou de la chansonnette, les marques etc
Pour moi, c'est comme si c'était une idole.

Si tu veux tout savoir, je trouve qu'il faut vraiment être con pour prier un dieu quelconque, dont l'existence n'est pas prouvée, en espérant en tirer un bienfait quelconque pour soi ou pour les autres.

Quant aux dingos qui jouent les kamikazes ou envoient des avions conte des tours en espérant que 70 vierges les attendent dans un paradis hypothétique, en plus d'être des criminels, ils sont plus cons que cons.
 

hb222222

Membre d’élite
1 Juillet 2008
2 409
738
Les religions anti-idôlatrie ont quand même montré une grande propension à l'intolérance.
Je ne dis pas vraiment le contraire doc, je tenais juste à préciser ce qu'est réellement une idole.
 

-anonyme-

Légende
26 Février 2001
66 286
2 667
je rejoins hb2222 : libre à chacun de penser ce qu'il veut des religions mais le monothéisme est un rejet complet des idoles.
c'est comme ça que c'est clairement défini dans le premier monothéisme hébraique.

il suffit d'ouvrir quelques pages de la bible (ancien testament) pour voir à quel point le culte des idoles est condamné sans détour et est... puni de mort parfois !

après ça ne fait pas du monothéisme un truc youpi tralala pour autant je suis bien d'accord.
 

Dendrimere

Membre d’élite
Club MacG
12 Novembre 2003
2 209
2 052
Museum City
...

Si tu veux tout savoir, je trouve qu'il faut vraiment être con pour prier un dieu quelconque, dont l'existence n'est pas prouvée, en espérant en tirer un bienfait quelconque pour soi ou pour les autres.
...
Prouve moi l'inexistence du dieu quelconque...! Con ! (avé l'accent du sud)
 

Himeji

可愛い
Club MacG
5 Décembre 2004
19 963
3 469
ボルドー
je rejoins hb2222 : libre à chacun de penser ce qu'il veut des religions mais le monothéisme est un rejet complet des idoles.
c'est comme ça que c'est clairement défini dans le premier monothéisme hébraique.

il suffit d'ouvrir quelques pages de la bible (ancien testament) pour voir à quel point le culte des idoles est condamné sans détour et est... puni de mort parfois !

après ça ne fait pas du monothéisme un truc youpi tralala pour autant je suis bien d'accord.
Sauf que pour moi, un Dieu que tu prends comme référence, prie et le reste, c'est comme une idole, même s'il n'est pas considéré comme tel par les croyants et principes de la religion.

De toutes façons, je suis trop indépendant pour être pendu aux basques de quelqu'un ou quelque chose qu'on nomme Dieu ou autrement en espérant en retirer une quelconque faveur.

Et, quand je veux quelque chose, je n'attends pas qu'on me le serve sur un plateau. Je vais le chercher.

Donc le simple fait de croire en un dieu, quelqu'il soit, est contraire à mes principes.

Ite missa est. :D