Depuis Maverick, "Launchproxyls" pose problème au démarrage

Thanadeus

Membre junior
7 Juin 2005
40
1
38
J'ai un iMac 27' 2009 et j'ai installé chaque nouvelle édition de l'OS à leur sortie.

Depuis que j'ai installé Maverick, j'ai un message qui s'affiche à chaque démarrage.



Si le clique Refuser, il ne se passe rien et le message s'affichera la prochaine fois. Si je clique sur Ouvrir Préférence Système, je tombe sur une autre fenêtre, mais je ne comprends pas ce que je dois faire.



Je n'aime pas trop la situation, car je ne connais pas Launchproxyls et en plus il veut "contrôler mon ordinateur".

Merci de m'aider.
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
74 746
22 727
Forêt de Fontainebleau
Salut Thanadeus.

Tu questionnes sur un terrain abstrus.

Le launchproxyls est un auxiliaire qui permet au 'père de tous les processus' de ton OS : le launchd (= le 'superdupper' daemon ou processus de tâche de fond_système essentiel) d'émuler le daemon en second inetd (InterNETDaemon) censé gérer certains services de connexion internet. Or il faut savoir que le daemon inetd est un héritage du passé (qui remonte à «Tiger») dont Apple continue de maintenir la viabilité de manière tout à fait 'théorique' sans qu'il ait désormais d'emploi avérable, et qui est donc à la limite de la 'dépréciation' logicielle. Son statut, crucial aux heures de gloire du «Tigre», n'est plus que celui de fossile vivant, et la fonctionnalité qui l'a supplanté, bien vivante celle-là, est le daemon xinetd (eXecutiveInterNETDaemon).

À tous les coups, comme tu as upgradé régulièrement sur le même Mac à partir de ton OS natif «Léopard», sans jamais faire de Clean Install, tu te traînes des vieilleries dans tes fichiers-système qui remontent au temps où le daemon inetd était un dinosaure puissant et respecté :D (alors qu'il n'est plus aujourd'hui qu'une simulation diaphane). Je n'arrive pas à croire qu'une application désuète sur ton Mac puisse en requérir les services de connexion, car je vois mal comment elle serait encore supportée dans l'environnement «Mavericks» (mais pourquoi pas quelque antique 'Universal_Binary' encore capable de se lancer?).

Bref : tu peux autoriser au contrôle (dans le panneau de préférences : 'Sécurité et confidentialité', après déverrouillage du cadenas d'administration grâce au mot de passe admin, tu coches la case du fichier exéctuable launchproxyls) l'auxiliaire qui permet à launchd d'émuler inetd - c'est vide d'enjeu à mon sens relativement à un daemon_fantôme qui se borne à hanter oisivement les coulisses de «Mavericks». Et au moins tu ne seras plus harcelé par cet agaçant message...
 
Dernière édition:

bompi

El Moderador
Modérateur
Club MacG
12 Février 2004
41 926
3 160
En fait, inetd remonte à bien plus loin que ça et était utilisé par la plupart des UNIX depuis très longtemps avant qu'ils adoptent d'autres stratégies.

Mais des vieilleries qui perdurent, il y en a pas mal dans OS X, bien plus longtemps qu'Apple ne le laissait entendre (par exemple SystemStarter).
 

Thanadeus

Membre junior
7 Juin 2005
40
1
38
Merci macomaniac d'avoir pris le temps de me répondre avec un billet très complet et intéressant.