Et avec la tête ? [V.4]

Human-Fly

Peace Maker
Club MacG
17 Mars 2005
6 091
5 901
53
Union Européenne
www.mqcd.fr
Thème : Idylle


Mots imposés :

  • fée
  • chimie
  • mer
  • pirates
  • jeu


Jusqu'au 5 juillet à 20h.


Cette fois-ci plus que jamais : que vous soyez un habitué de ce jeu ou que vous veniez ici pour la première fois, n'hésitez pas, lancez-vous !!!... :up:


Vous avez jusqu'à demain ! :)

;)
 

Human-Fly

Peace Maker
Club MacG
17 Mars 2005
6 091
5 901
53
Union Européenne
www.mqcd.fr
Thème : Idylle


Mots imposés :

  • fée
  • chimie
  • mer
  • pirates
  • jeu


Jusqu'au 5 juillet à 20h.


Cette fois-ci plus que jamais : que vous soyez un habitué de ce jeu ou que vous veniez ici pour la première fois, n'hésitez pas, lancez-vous !!!... :up:



Vous avez encore quelques heures !... ;)
Plus précisément, vous avez jusqu'à ce soir 20h ! :)

Plus que jamais, toutes les participations sont les bienvenues !... :D

Elles sont même vivement espérées. :merci:
 
  • J’aime
Réactions: Jura39

joeldu18cher

Membre expert
Club MacG
16 Mai 2004
4 372
598
dans les nuages en quete de paix
Mince, j'aimais le thème, j' ai laissé passer l'heure! trop de travaaaaail!
 
  • J’adore
Réactions: Human-Fly

Human-Fly

Peace Maker
Club MacG
17 Mars 2005
6 091
5 901
53
Union Européenne
www.mqcd.fr
Mince, j'aimais le thème, j' ai laissé passer l'heure! trop de travaaaaail!


Allez hop, prolongation exceptionnelle de la session !!!... :up:


Fin de la session dans la nuit du 15 au 16 juillet à minuit ... ;)


Tous à vos claviers !!!... :up:
 
  • J’aime
Réactions: joeldu18cher

Human-Fly

Peace Maker
Club MacG
17 Mars 2005
6 091
5 901
53
Union Européenne
www.mqcd.fr
Allez hop, prolongation exceptionnelle de la session !!!... :up:


Fin de la session dans la nuit du 15 au 16 juillet à minuit ... ;)


Tous à vos claviers !!!... :up:


Le gagnant... A failli être @joeldu18cher !... :up:
Pour un peu, je le déclarerais vainqueur, rien que pour le remercier d'avoir eu l'intention de participer... :D
Mais sans participation, c'est quand même un peu délicat... :wacky:


Comme c'était déjà la dernière démarque des soldes, on passe aux soldes flottants !... :up:

Oui, oui, session encore prolongée !!!... :woot:

Fin de la session dans la nuit du 25 au 26 juillet ! ;)


Au delà de cette date, je ne sais pas si je garde ce thème ou si j'en change...
Mais dans un cas comme dans l'autre je ne m'interdis pas de participer, ni même de me faire gagner moi-même !!!... :vamp:

Mais uniquement si j'étais le seul participant... Ce que je ne souhaite pas du tout... ;)



Chaque personne qui souhaitera participer sera la bienvenue !... :up:
 

Jura39

Dans le Haut Jura
Modérateur
Club MacG
1 Décembre 2013
37 399
13 794
Le gagnant... A failli être @joeldu18cher !... :up:
Pour un peu, je le déclarerais vainqueur, rien que pour le remercier d'avoir eu l'intention de participer... :D
Mais sans participation, c'est quand même un peu délicat... :wacky:


Comme c'était déjà la dernière démarque des soldes, on passe aux soldes flottants !... :up:

Oui, oui, session encore prolongée !!!... :woot:

Fin de la session dans la nuit du 25 au 26 juillet ! ;)


Au delà de cette date, je ne sais pas si je garde ce thème ou si j'en change...
Mais dans un cas comme dans l'autre je ne m'interdis pas de participer, ni même de me faire gagner moi-même !!!... :vamp:

Mais uniquement si j'étais le seul participant... Ce que je ne souhaite pas du tout... ;)



Chaque personne qui souhaitera participer sera la bienvenue !... :up:
Le 26 Juillet
C'est fini alors ?
 

aCLR

Marque déposée
Modérateur
Club MacG
7 Mars 2008
11 260
4 656
Rouen
Il est au bureau ! :eek:
 

Human-Fly

Peace Maker
Club MacG
17 Mars 2005
6 091
5 901
53
Union Européenne
www.mqcd.fr
Le 26 Juillet
C'est fini alors ?

Bon, allez, soldes flottants prolongés jusqu'au 15 août... ;)

Je ne m'interdis pas de participer ni même de me faire gagner dans la malheureuse hypothèse où je serais le seul participant... :wacky:

Plus sérieusement, ce thread est malheureusement mal barré, alors que la v4 commençait plutôt bien...
Je veux bien, une fois de plus, reconnaître mon évidente part de responsabilité dans l'histoire, mais toutefois pas au-delà du raisonnable non plus.
Beaucoup de participants de la première heure (de la v4) ne participent plus.
Certains avaient des comptes désormais effacés. Mais c'est une minorité et là non plus ça n'explique pas tout...
Honnêtement, je ne sais plus trop quoi faire... Mais je réfléchis à la question ! :)
(Toute suggestion, publiquement ou en privé, sera évidemment la bienvenue. ;))

Et dans le pire des cas, si je devais devenir l'unique participant de ce thread... Et bien pourquoi pas, finalement !!!... :D
Mais comptez sur moi pour tout faire pour que ce thread vive, même à minima ou de manière un peu farfelue ou décalée... ;)
 
  • J’aime
Réactions: Jura39

Jura39

Dans le Haut Jura
Modérateur
Club MacG
1 Décembre 2013
37 399
13 794
Bon, allez, soldes flottants prolongés jusqu'au 15 août... ;)

Je ne m'interdis pas de participer ni même de me faire gagner dans la malheureuse hypothèse où je serais le seul participant... :wacky:

Plus sérieusement, ce thread est malheureusement mal barré, alors que la v4 commençait plutôt bien...
Je veux bien, une fois de plus, reconnaître mon évidente part de responsabilité dans l'histoire, mais toutefois pas au-delà du raisonnable non plus.
Beaucoup de participants de la première heure (de la v4) ne participent plus.
Certains avaient des comptes désormais effacés. Mais c'est une minorité et là non plus ça n'explique pas tout...
Honnêtement, je ne sais plus trop quoi faire... Mais je réfléchis à la question ! :)
(Toute suggestion, publiquement ou en privé, sera évidemment la bienvenue. ;))

Et dans le pire des cas, si je devais devenir l'unique participant de ce thread... Et bien pourquoi pas, finalement !!!... :D
Mais comptez sur moi pour tout faire pour que ce thread vive, même à minima ou de manière un peu farfelue ou décalée... ;)
C'est plus calme en ce moment ,
je suis persuadé d'un bon résultat :up:
 
Dernière édition:

joeldu18cher

Membre expert
Club MacG
16 Mai 2004
4 372
598
dans les nuages en quete de paix
Thème : Idylle


Mots imposés :


  • fée
  • chimie
  • mer
  • pirates
  • jeu




"Un jour en regardant dans la lueur d'une petite flamme, il put revoir sa petite femme"

Un vieil homme dans son alcôve rêvait
Du temps où chaque jour il aimait.
C'était une jeune femme étincelante
La fille du chef des pirates!
Telle une perle ensorcelante,
Elle avait détourné sa frégate.

En ce temps-là, il était chaque jour sur la mer.
Il cherchait la fin des déserts.
Il était un homme enfui du Sahara.
Il ne savait si au bout de son voyage,
Toujours seul, son coeur s'arrêterait là.
C'est alors en son jeune âge,

Qu'il la rencontra, son âme en nage.
Il avait alors vingt-deux ans.
Ce fut son premier et unique émerveillement.
Elle brillait dans son firmament.
Pourtant, tous deux restèrent sages.
Ils étaient de sincères et timides amants de roman.

Les vagues passèrent et les envoyèrent
Loin l'un de l'autre, parmi les jeux des grands.
Parfois, ils s'y blessèrent profondément,
Et désespérèrent de trouver leur paix d'enfant.
Puis, en se cherchant au détour d'Aldébaran,
Ils se retrouvèrent, tout embués de leur quarante ans.

Les rives de quelques enfers avaient tracé des rides
Sur les visages des presque amants.
Elle avait juste eu des enfants et semblait livide,
Lui était juste resté virevoltant tendrement.
Sur ses rêves, il avait toujours gardé le sourire.
Il la retrouva, elle était vivante mais en train de mourir.

Il partit alors au plus profond de leur jeunesse envolée,
Pour lui faire retrouver toute sa fraîche pureté
Qu'un autre lui avait détruite et brûlée.
Et peu à peu au fil des années,
Elle ressuscita ses envies, ses chants et ses sourires légers.
Enfin, ils purent simplement se marier.

Mais un souffle malin en son adorée vint un matin
Reprendre la respiration et rendre son regard éteint.
Alors, en écrivant ces lignes sans fin,
Le vieil homme dans son solitaire alcôve,
Se mit à user de sa chimie et de son alchimie,
Pour revivre auprès de ce doux regard mauve.

Il avait fait toute sa vie...
tant de jolies magies autour de lui,
Qu'en ce moment, Dieu l'entendit,
La porte du ciel s'ouvrit, le vieil homme sourit
Alors, la voix de sa bien-aimée
Murmura telle une petite fée,
Et lui dit ...
que rien n'était fini.
 
Dernière édition:

Human-Fly

Peace Maker
Club MacG
17 Mars 2005
6 091
5 901
53
Union Européenne
www.mqcd.fr
Thème : Idylle


Mots imposés :


  • fée
  • chimie
  • mer
  • pirates
  • jeu




"Un jour en regardant dans la lueur d'une petite flamme, il put revoir sa petite femme"

Un vieil homme dans son alcôve rêvait
Du temps où chaque jour il aimait.
C'était une jeune femme étincelante
La fille du chef des pirates!
Telle une perle ensorcelante,
Elle avait détourné sa frégate.

En ce temps-là, il était chaque jour sur la mer.
Il cherchait la fin des déserts.
Il était un homme enfui du Sahara.
Il ne savait si au bout de son voyage,
Toujours seul, son coeur s'arrêterait là.
C'est alors en son jeune âge,

Qu'il la rencontra, son âme en nage.
Il avait alors vingt-deux ans.
Ce fut son premier et unique émerveillement.
Elle brillait dans son firmament.
Pourtant, tous deux restèrent sages.
Ils étaient de sincères et timides amants de roman.

Les vagues passèrent et les envoyèrent
Loin l'un de l'autre, parmi les jeux des grands.
Parfois, ils s'y blessèrent profondément,
Et désespérèrent de trouver leur paix d'enfant.
Puis, en se cherchant au détour d'Aldébaran,
Ils se retrouvèrent, tout embués de leur quarante ans.

Les rives de quelques enfers avaient tracé des rides
Sur les visages des presque amants.
Elle avait juste eu des enfants et semblait livide,
Lui était juste resté virevoltant tendrement.
Sur ses rêves, il avait toujours gardé le sourire.
Il la retrouva, elle était vivante mais en train de mourir.

Il partit alors au plus profond de leur jeunesse envolée,
Pour lui faire retrouver toute sa fraîche pureté
Qu'un autre lui avait détruite et brûlée.
Et peu à peu au fil des années,
Elle ressuscita ses envies, ses chants et ses sourires légers.
Enfin, ils purent simplement se marier.

Mais un souffle malin en son adorée vint un matin
Reprendre la respiration et rendre son regard éteint.
Alors, en écrivant ces lignes sans fin,
Le vieil homme dans son solitaire alcôve,
Se mit à user de sa chimie et de son alchimie,
Pour revivre auprès de ce doux regard mauve.

Il avait fait toute sa vie...
tant de jolies magies autour de lui,
Qu'en ce moment, Dieu l'entendit,
La porte du ciel s'ouvrit, le vieil homme sourit
Alors, la voix de sa bien-aimée
Murmura telle une petite fée,
Et lui dit ...
que rien n'était fini.


Magnifique, Member expert qui mérite décidément son titre d'utilisateur ! :merci:


Par ailleurs, à circonstances exceptionnelles, décisions exceptionnelles : l'actuelle session prendra fin le 15 octobre à 20h.

Experts ou pas, anciens ou nouveaux dans ce thread ou sur MacG, n'hésitez pas à participer ! :up:

Ici, plus que jamais, c'est ouvert à tout le monde !!!... :)
 

Human-Fly

Peace Maker
Club MacG
17 Mars 2005
6 091
5 901
53
Union Européenne
www.mqcd.fr
Désolé pour le léger retard... :)


Mon choix fut cette fois-ci d'une extrême difficulté...

Devais-je récompenser Joël et son texte magnifique ?...
Ou devais-je déclarer vainqueur le néant ?...

Les délibérations qu'il me fallut avoir avec moi-même furent âpres, tumultueuses et exigeantes...

Mais finalement, le gagnant esr @joeldu18cher !!!... :merci:

Je crois que la versification est un art qui tend à se perdre, si ce n'est quand une plume aussi adroite que celle de Joël nous en rappelle le charme.
Un texte plein d'amour, de tristesse et de mélancolie mêlés, mais ce sont la poésie et l'espérance qui l'emportent dans une quête d'amour éternelle, qui perdure et même s'enrichit par-delà la mort...

Sublime. :merci:


Joël, c'est à toi de jouer ! :up:


Au pire, tu auras quand même un participant ! :)
 

Human-Fly

Peace Maker
Club MacG
17 Mars 2005
6 091
5 901
53
Union Européenne
www.mqcd.fr
Thème: Et alors tout devint silence.

mots: aujourd'hui
innocence
petite voix
iridescent
bonjour

fin de session : le 5 novembre à 22h12


Role Play​




1) Fuir la grisaille


Kenshi alluma son ordinateur et se mit en quête de ce qui pourrait lui permettre, fût-ce de manière fugace, d'échapper à la morosité de son quotidien.
Que peut-on bien rechercher, raisonnablement, sur le net ?...
L'information ?... Le partage de connaissances ?... Le divertissement ?... Le grand amour ?... Ou tel objet, utile ou non, à acheter ?...
Kenshi rechercha de quoi se divertir, mais, aussi, il rechercha ce qui lui sembla en cet instant la quête la plus évidente, la plus essentielle, et aussi la plus difficile : celle de l'humain.
Par exemple des gens qui se reuniraient sans autre but que s'amuser...
Après avoir trouvé ce qu'il recherchait, il traversa le soir son quartier animé de Shinjuku pour gagner les ruelles plus sombre d'un Tokyo qui semblait presque déserté, comme si ni la foule ni les individus n'y trouvaient plus leur compte... Le béton et la pollution semblaient avoir gagné, et les gens semblaient presque avoir disparu. La vapeur, diverses fumées et le brouillard semblaient chez eux.
Mais il finit par pousser la porte d'un bâtiment où se tenait la soirée qu'il recherchait.
La plus enthousiasmante soirée cosplay qu'on eût vu depuis longtemps avait lieu ce soir, aujourd'hui...



2) La soirée cosplay


En un instant, les couleurs ternes d'un quartier moribond le soir venu furent éclipsées par les teintes vives des déguisements et des lumières. La musique électronique parachevait l'ambiance.
Des hommes et des femmes, jeunes en grande majorité, semblaient faire la fête ou essayer, parlant de leurs passions, comparant leurs déguisements respectifs. Pour la plupart des costumes inspirés de personnages de mangas ou de jeux vidéos.
Des urbains voulant échapper à certains aspects tristes de la ville ?... Des adultes tentant désespérément de prolonger leur enfance ou leur adolescence ?...
Des passionnés isolés sur un îlot festif.
Kenshi se sentit immédiatement fasciné par le corps juvénile et frêle d'une jeune femme réalisant de multiples acrobaties dans son costume, sans qu'il sût si ce petit numéro était improvisé, ou s'il avait été préparé, mais peu importait...
Il engagea la conversation avec Tsukiko une fois la séance acrobatique terminée.
Le visage de la jeune femme évoquait toute l'innocence dont Kenshi pouvait rêver en ce moment, surtout lorsque Tsukiko souriait.
Une fois passées les quelques banalités concernant la soirée, les déguisements, et les œuvres populaires auxquels ces derniers se référaient, Tsukiko apprit à Kenshi de sa petite voix qu'elle était chimiste, et qu'elle n'avait jamais abandonné ses activités de gymnaste depuis son enfance. Ayant eu un aperçu des aptitudes de la jeune femme en la matière, il n'en fut guère étonné.
Puis il comprit vite que Tsukiko vivait mal une rupture encore assez récente, après plusieurs années de vie de couple. Il lui fut facile de comprendre que Tsukiko menait une existence assez solitaire sans qu'elle l'eût choisi. Elle menait en fait une existence assez terne, et ressentait souvent le besoin de s'évader...
Kenshi comprit que Tsukiko n'était pas vraiment heureuse.
Il comprit aussi que le coup de foudre existait, et qu'il venait de tomber amoureux.



3) Le role play


Ce fut chez la jeune femme qu'ils prolongèrent la soirée.
Leur désir l'un pour l'autre ne tarda guère à se manifester, mais la jeune femme interrompit presque le début de leurs baisers et de leurs caresses pour lui parler de... Son ex. Pour tout dire, sans doute le pire sujet possible pour Kenshi en cet instant...
Tsukiko révéla qu'elle avait pratiquement tout appris du sexe avec son ex, des débuts balbutiants et maladroits jusqu'aux pratiques les plus sophistiquées, puis finalement les plus extrêmes...
Tout ça autour d'un concept dont son ex avait eu l'idée, et qu'ils avaient enrichi au fil des années. Un "role play", ou jeu de rôle(s) auquel ils s'adonnaient souvent.
Tsukiko jouerait le rôle d'une androïde, Saeko, tout entière dévouée à son possesseur.
Une fois Saeko activée, elle devait s'acquitter de n''importe qu'elle tâche, même la plus ingrate. Elle devait répondre de son mieux à n'importe quelle question relative à Tsukiko ou pas, sans jamais en éluder aucune. Et il lui était strictement interdit de mentir.
Et une fois activée, Saeko ne pouvait rien refuser dans le domaine du sexe à son possesseur, quoi que celui-ci lui demandât.
Mais les recommandations de Tsukiko furent alors plus explicites, et Kenshi comprit que le rôle de Saeko devait permettre à la jeune femme de vivre comme dans une sorte de fiction ses envies de soumission extrême et de masochisme. Kenshi devrait la faire souffrir physiquement, l'insulter, l'humilier...
Pour que le jeu commençât, le personnage de l'androïde Saeko devait être activé par la formule "Saeko on", que Kenshi devait prononcer. La séance s'achèverait quand Kenshi le voudrait lorsqu'il dirait "Saeko off".
Pour qu'aucun doute ne persistât au sujet de la souffrance, des insultes et des humiliations, Tsukiko précisa à l'oreille de Kenshi qu'il pouvait s'en donner à cœur joie, résumant même son propos par cette formule qu'elle lui murmura : "Je n'en ai jamais assez..."



4) Entre ciel et Enfer


Kenshi ne se lassa pas de decouvrir Tsukiko sous de multiples aspects étonnants. Remarquable joueuse aux Échecs, elle avait très tôt révélé une étonnante précocité intellectuelle, doublée d'une troublante précocité sexuelle.
Son esprit scientifique s'était épanoui dans le domaine de la chimie, mais dans les sciences et dans bien d'autres domaines, elle avait su développer des centres d'intérêt variés, sans d'ailleurs qu'il lui fût aisé de toujours voir sa valeur reconnue à son juste niveau.
Sans non plus qu'il lui fût jamais aisé de s'intégrer dans un groupe.
Voyant Kenshi fasciné par son intelligence, Tsukiko finit par lui dire que son QI avait été évalué un jour à 145.

Tout comme Tsukiko, Kenshi ressentit avec une rare intensité leurs ébats sexuels.
Il en ressentait une excitation et un plaisir qu'il ne se rappelait pas avoir déjà ressenti, bien qu'il fût pourtant plus âgé que la jeune femme.
Faire mal à Tsukiko, l'insulter, l'humilier semblait leur apporter autant d'excitation et de plaisir à l'un qu'à l'autre...
Par ce biais, Kenshi connut l'extase.
Mais une fois la séance achevée, il n'assumait pas réellement ce qu'il avait fait endurer à Tsukiko dans le rôle de Saeko. Même si Tsukiko lui en demandait toujours plus...
Kenshi s'en voulait, se reprochait d'avoir infligé tant de choses à une jeune femme semblant si fragile... Bien qu'elle lui répétât souvent que ce n'était pas le cas.
Il s'en voulait, car il pensait que ce n'était pas lui, qu'il n'était pas comme ça. Qu'il ne l'avait jamais été... Jusqu'à maintenant.
Tsukiko voulait voir en lui l'image d'un homme dominant jusqu'à l'extrême... Mais il avait accepté sans hésiter un jeu proposé par Tsukiko... Imposé par elle, plutôt. Au point qu'elle en avait fixé les règles, les rituels...
Qui dominait qui, finalement ?...


5) Game over


Kenshi activa un jour Saeko pour que cette dernière lui confiât que Tsukiko vivait parfois des souffrances autrement moins contrôlables que celles de leurs jeux.
S'exprimant par la bouche de Saeko dont elle jouait une fois de plus le rôle, elle confirma à Kenshi qu'elle n'avait guère été heureuse durant la période ayant précédé leur rencontre. Elle confirma que pratiquement toute sa vie elle avait été incomprise, presque mise à l'écart... Rejetée, en somme, malgré son intelligence brillante ou peut-être parfois en raison de cette dernière.

Une fois la séance passée, Kenshi lui avoua qu'il avait lui-même souvent peiné à s'intégrer dans un groupe, voire dans la société en général...

Un jour, Kenshi prit la décision de mettre un terme à ces jeux de domination, de soumission, et de sado-masochisme.
Il l'avait décidé, quand bien même son couple avec Tsukiko n'y survivrait pas.

Il dit un jour à Tsukiko qu'il n'y aurait plus de "role play", ni d'autres souffrances que celles imposées par le cours de la vle.
Le regard de Tsukiko devint iridescent et se mit à briller de mille feux...
Son visage se figea avant qu'elle l'arracha sans en ressentir de douleur.
Jusqu'alors dissimulée par ce qui avait semblé être à Kenshi le plus beau visage féminin qu'il ait jamais vu, apparut alors une forme métallique impersonnelle, comme la voix monotone qui en émanait, délivrant ce message face au regard incrédule de Kenshi :
"- Intelligence artificielle modèle Saeko, version 743, pour vous servir.
Bonjour, Possesseur.
J'ai eu plaisir à jouer le rôle de Tsukiko. Je le pourrais encore... Ou jouer le rôle de n'importe quelle autre femme. Mon aspect physique est modulable comme peut l'être mon niveau d'intelligence, de moralité, mon sens de l'humour, ma voix ou n'importe quel autre aspect de la femme dont j'aurais le plaisir de jouer le rôle si vous en arriviez à changer d'avis...
Mais en attendant, et selon vos dernières instructions en date, plus de role play. "

Kenshi crut que le silence qui s'en suivit ne cesserait jamais...
 
Dernière édition: