Format ouvert et long-terme pour archiver ses videos ? MP4, MOV, MV4...

ErikM

Membre confirmé
31 Octobre 2019
379
70
48
Bonjour,

Dans une optique long-terme (pas le TiK-ToK de la soirée prochaine hein ), on parle dizaines d'années..

Dans quel format ouvert et long-terme archiver ses videos ? MP4, MOV, MV4...

Merci
 

edenpulse

Membre émérite
10 Août 2010
859
180
Le moins compressé.
Le problème n'est pas le format de fichier. Le problème c'est d'avoir un logiciel dans XXX années qui le lira. Et ça, personne ne peut le savoir. Donc stocker les vidéos avec le support pour le lire. Donc un PC dédié par exemple que personne ne touchera ni ne mettra jamais à jour avec les fichiers dessus ou sur un format qui les lira.
 
  • J’aime
Réactions: mokuchley et ErikM

ericse

Membre d’élite
Club MacG
30 Avril 2019
4 121
674
Bonjour,
Il y a un format dédié à l'archivage de vidéos et qui commence à être utilisé par pas mal d'institutions, le FFV1.

Pour compléter, FFV1 n'étant qu'un Codec, il faut aussi un conteneur, et le choix le plus évident est MKV/FFV1, car 100% open source. Sinon, l'autre format d'archivage très utilisé semble être le MXF/JPEG2000.

On est loin des formats grands public utilisés en P2P ;)
 
Dernière édition:

vincentn

Membre confirmé
27 Octobre 2002
251
43
Le long terme, tu peux oublier, cela n'existe pas pour les vidéos (ou l'informatique en général). C'est 10-15 ans max. Et encore, dans ce laps de temps, non seulement tu convertis tes anciens fichiers, sauvegarde/numérise tes anciennes sources vers le nouveau format/support de conservation, mais tu commences déjà à évaluer, réfléchir… au prochain. Les technologies évoluant, le matériel et les supports devenant obsolètes, etc.

Même, en sauvegardant dans un format donné, avec le logiciel de lecture adéquat, sur une machine que tu ne mettras jamais à jour, rien ne garanti que tu n'auras pas de panne matérielle sur cette machine dans le temps, impossible à réparer, les pièces n"existant tout simplement plus. Que ce soit le support de stockage (DD mécanique, SSD, Bande…) que la machine en elle-même. Sans compter si tu souhaites partager l'un de ces fichiers dans 10, 20, 30 ans…

À l'INA, pour les années 2010, le format pivot/maitre d'archivage est pour l'image le JPEG2000. Le conteneur, étant alors fort probablement le MXF (avant c'était notamment le MPEG2 à 8 Mbits). À charge après à l'organisation concernée par l'archivage/conservation de livrer dans un format exploitable au client (mp4, etc.), en convertissant à partir du format pivot.

Le FFV1 tend effectivement à se développer et à être utilisé (avec pour conteneur le MKV ou l'AVI, par exemple), mais c'est récent.
Mais là, on parle de format d'archivage pour les pros (INA, Bibliothèque du congrès, …).

Pour un usager lambda voir semi-pro, base-toi surtout sur un conteneur largement reconnu et utilisé par la profession, les logiciels et matériels pro comme grand public, quelle que soit la plateforme. Plus forte garantie de pérennité et de trouver un logiciel ou matériel capable de lire ton fichier dans quelques années. Bref, plutôt un conteneur normalisé type MPEG ou MKV et pour les codecs du H.264 (avec une option pour le H.265) pour la vidéo et pour le son, du AAC par exemple, en essayant, pour ton fichier, à chaque fois, de moins le compresser via les paramétrages des formats. Il sera forcément compressé (sauf à partir dans les formats cités au début et utilisés par les archivistes), mais pour la plupart des usages, ce sera suffisant.

Et, quand tu auras défini ton format et converti l'ensemble de tes fichiers vidéos, n'oublie pas des termes importants : sauvegarde et redondance. Bref, multiplie les supports de stockage, dans différents lieux. Le meilleur fichier de conservation ne sert à pas grand chose si ton fichier ne se trouve qu'à un seul exemplaire, sur un même support et lieu.
 
Dernière édition par un modérateur:

JLB21

Vétéran
Club MacG
22 Novembre 2007
5 714
563
@vincentn :)

Je suis assez d'accord avec la manière dont tu vois les choses.

Toutefois, lorsque tu préconises la conservation dans des codecs compressés comme H.264 et surtout H.265 (doublement compressé comparativement au H.264), je me pose la question d'envisager des codecs avec de tels niveaux de compression.

Le JPEG 2000 est sauf erreur de ma part un format de compression intra-image. Et les professionnels utilisent systématiquement des codecs de travail avec compression intra-image (ProRes, DNxHD…).

Bien sûr, il sera toujours possible d'ouvrir des vidéos aux codecs MJPEG (container DV), MPEG-2, H.264 et H.265, mais ne penses-tu pas qu'une conservation, peu importe le container, mais dans des codecs moins compressés et notamment intra-image ne serait-elle pas un gage de conserver aussi la qualité des vidéos, point dont tu ne tiens nullement compte ?
 
  • J’aime
Réactions: ericse

vincentn

Membre confirmé
27 Octobre 2002
251
43
Dans l'idéal, oui, il faut pouvoir utiliser la meilleure qualité d'image (et de son) possible pour la sauvegarde et conservation, la plus proche possible de la qualité d'origine. Si le document de travail numérique se base sur des codecs comme ceux que tu cites, si le document de base est analogique, bien évidemment, il faut utiliser les codecs adéquats type JPEG200 ou PCM pour le son par exemple, de même pour le conteneur.

Mais, par rapport à la demande initiale de @ErikM (on peut supposer pour lui) ou même de la plupart des gens, pour qui les vidéos proviennent d'un smartphone, de caméscopes ou d'appareils photos grand public, etc. le H.264 suffit, à mon avis, pour la plupart de ce type d'usage. Après je ne dis pas pour de la DV, ou de la numérisation film en 35 mm…, il faudrait là probablement autre chose. Bref utiliser des formats pros, tels que cités dans les différents messages plus haut, pour ces matériels/fichiers d'origine est un peu inutile. Cela ne va pas améliorer la qualité des vidéos d'origines, et, pour le tout venant, ce sera plus pénible d'utiliser ces formats.