Graphiste + Exaprint -> rétrocession d'honoraires ?

Niconemo

Modo (toujours vivant !)
Modérateur
Club MacG
26 Juin 2001
6 447
455
Rhône-Alpes
Bonjour !

Petite question pour les graphistes indépendants qui travaillent avec un imprimeur de type exaprint (qui facturent donc eux même l'impression à leur client en plus de la prestation graphique, puisque cet imprimeur ne travaille qu'avec des "revendeurs").

Vous déduisez ça de vos bénéfices déclarés aux impôts comment ? Par une rétrocession d'honoraires ? (formulaire DAS2).

Ou vous ne le déclarez simplement pas ? …

Merci d'avance
 

jeanba3000

Vétéran
Club MacG
28 Février 2001
5 002
413
15 mn du Pascalou
www.jeanba.net
Tu fais quoi là-dedans ? Sous-traitant d'Exaprint ? En parallèle, ta créa d'un côté facturée à ton client et l'impression du leur facturée au même client ? Tu as quel statut fiscal et social ?
 

Niconemo

Modo (toujours vivant !)
Modérateur
Club MacG
26 Juin 2001
6 447
455
Rhône-Alpes
Exaprint ne facture jamais directement au commanditaire :
le graphiste se retrouve nécessairement revendeur en passant par eux.

Ça n'implique pas nécessairement qu'il se fasse une marge sur l'impression mais ça implique que le graphiste ajoute le montant de l'impression sur le total de la facture faite au client. Somme qu'il doit déduire de ses revenus d'une manière ou d'une autre sous peine de payer des impôts sur de l'argent qu'il na pas touché réellement (mais qui a transité par sa compta).

En ce qui me concerne, ça serait sur mon statut secondaire : Micro BNC TVA non applicable, en indé par l'Urssaf.

Avant de franchir le pas de ce genre de système, je voudrais l'avis te les méthodes de ceux qui ont pratiqué.
 

forumsquale

Membre émérite
17 Janvier 2005
776
19
50
www.couleur-icc.com
Bah si t'es à l'ursaff comme tu le dis c'est simple : c'est une facture fournisseur rentrant dans le cadre de ton activité donc déduction via le plan comptable calssic...
Si par contre t'es à la MDA tu n'as (normalement) pas la possiblité de faire ce type de presta donc si tu es dans ce cas là bah pour déduire c'est un peu mort car englobé dans ta note d'honoraire... enfin je pense... mais je peux me planter car je ne vend pas d'impression (ne faisant que de l'image et son traitement)
 

jeanba3000

Vétéran
Club MacG
28 Février 2001
5 002
413
15 mn du Pascalou
www.jeanba.net
Si tu es aux frais réels (déclaration contrôlée 2035), la facture de l'imprimeur est un frais qui entre dans tes dépenses professionnelles (j'ai pas le poste exact en tête), le montant que tu as refacturé à ton client entrant dans tes recettes. Si tu n'es pas aux frais réels mais au forfait, et bien tu ne déclares que ce que tu as touché de la part de ton client.
 

Vieux Mac-User

Membre d’élite
Club MacG
19 Juillet 2001
3 267
117
Lille
Exaprint ne facture jamais directement au commanditaire :
le graphiste se retrouve nécessairement revendeur en passant par eux.
Ça n'implique pas nécessairement qu'il se fasse une marge sur l'impression
Le principe avec les prix revendeurs, c'est de faire une marge. Si on refacture les prix revendeurs à son client on est un jaune et on mérite une punition. Je me charge de la punition. Bon, alors qui n'a pas fait sa marge ?... :mouais:

Plus sérieusement, je suis sur qu'exaprint ou n'importe quel autre imprimeur sera d'accord pour facturer ton client en direct en se mettant les 15% dans la poche. Tu leur a proposé ? :love:
 

jeanba3000

Vétéran
Club MacG
28 Février 2001
5 002
413
15 mn du Pascalou
www.jeanba.net
Oui oui bien sûr, je n'ai pas précisé qu'entre les frais d'impression et ce que tu refactures à ton client il pouvait y avoir une différence (forcément inflationiste)... ;)
 

JPTK

Cas clinique
Club MacG
19 Septembre 2002
21 802
2 883
43
Grenoble/Le Creusot
jamrek.com
Le principe avec les prix revendeurs, c'est de faire une marge. Si on refacture les prix revendeurs à son client on est un jaune et on mérite une punition. Je me charge de la punition. Bon, alors qui n'a pas fait sa marge ?... :mouais:
:rose: Pas à chaque fois... mais les 3/5 du temps, des fois je pouvais pas, trop serré.
 

Niconemo

Modo (toujours vivant !)
Modérateur
Club MacG
26 Juin 2001
6 447
455
Rhône-Alpes
Bah si t'es à l'ursaff comme tu le dis c'est simple : c'est une facture fournisseur rentrant dans le cadre de ton activité donc déduction via le plan comptable calssic...
J'ai un abattement forfétaire de 40% avec mon statut… Je ne pense pas pouvoir faire ça.

Pour ceux qui sont à la MDA effectivement la pratique du DAS-2 semble litigieuse quand il s'agit de travaux d'impression (il y a des discussions intéressantes sur le sujet chez 1D café).
 

jeanba3000

Vétéran
Club MacG
28 Février 2001
5 002
413
15 mn du Pascalou
www.jeanba.net
Niconemo, là, la question n'est pas sur le statut social (que ce soit URSSAF ou MdA) mais sur le statut fiscal et la compta qui en résulte.

Tu es actuellement au forfait, donc tu n'as pas besoin de tenir une compta autre que tes recettes à déclarer et tu ne peux déduire tes frais d'imprimeur qui sont sensés être compris dans ton abattement forfaitaire de 40 %. Si tes frais annuels sont supérieurs à ces 40 %, c'est tant pis pour toi, dans le cas inverse c'est tant mieux pour toi.

Dans le cas où tes frais sont supérieurs au forfait, ça devient intéressant de passer au réel simplifié (compta recettes / dépenses avec quelques finesses comme les amortissements...) et la déclaration contrôlée 2035. Renseigne-toi auprès de ton centre d'impôts des entreprises pour savoir comment opérer ce changement, si ça peut intervenir en cours d'année et si c'est rétroactif pour toute l'année fiscale en cours. Ce changement te permettra alors de déduire complètement tes frais, dont les factures de ton imprimeur.

Il peut être également très intéressant pour toi d'adhérer à une association de gestion agréée comme l'Artaga, spécialisée dans les arts graphiques et plastiques, outre l'abattement fiscal pour adhésion AGA, ils fournissent un guide pratique très bien foutu, proposent des petites formations comprises dans la cotisation, vendent un logiciel de compta adapté à nos métiers, et font découvrir de bons moyens d'optimiser sa fiscalité (article 100bis, immobilier, etc.).
 

navitonaj

Nouveau membre
3 Novembre 2015
2
0
61
Bonjour, et désolé de déterrer un peu ...

Je suis graphiste indépendant Urssaf, je déclare en BNC frais réels, et je crois avoir bien compris ce qui est dit ici ...
Mais je me demande encore dans quel mesure peut-on déclarer en BNC la "part imprimerie" (facturée et déduite)?
Ne s'agit-il pas là plutôt de revente à déclarer en BIC ? Impliquant donc une facturation séparée ????
 

baron

Membre d’élite
22 Avril 2008
1 333
311
LLN
Bonjour, et désolé de déterrer un peu ...

Je suis graphiste indépendant Urssaf, je déclare en BNC frais réels, et je crois avoir bien compris ce qui est dit ici ...
Mais je me demande encore dans quel mesure peut-on déclarer en BNC la "part imprimerie" (facturée et déduite)?
Ne s'agit-il pas là plutôt de revente à déclarer en BIC ? Impliquant donc une facturation séparée ????
Tu sembles avoir déjà frappé à la bonne porte pour une question de ce type : http://forum.kob-one.com/gestion-et-comptabilite-f71/imprimerie-comprise-t46374.html :)
 
  • J’aime
Réactions: navitonaj