gravage de DVD

LOLOS

Membre confirmé
3 Décembre 2000
136
0
Il faut bien que ça arrive de quelque part et vu la proportion de Windosusers dans le monde informatique , il avait peu de chance que cela sorte du chapeau des Macusers.Quant je pense que l'on ne peux toujours pas encoder en divx 5 , que cela fait que quelque mois que l'on peux lire des divx sous mac (sans avoir à les changer en .mov).Je ne peux tjs pas graver les cd de 90 minutes etc , etc...
News intéressante :
Des logiciels commencent à fleurir sur les PC.
Ils permettent de cloner un DVD commercial sur un DVD-R ou RW .
Une procédure judiciaire est d'ailleurs en cours en Californie.
Elle va viser à savoir si le logiciel DVDXcopy est illégal ou pas.
Les inventeurs du logiciel fondent leur bon droit sur la méthode utilisée pour faire cette copie.
Le logiciel ne décode pas les fichiers vidéo (DeCSS)
Il intercepte le signal vidéo une fois que le lecteur de DVD l'a authentifié et décodé. De plus, il le récupère juste avant le passage à la moulinette Macrovision.
Il n'y a donc aucun détournement ou décodage illégal.
Le DVD réalisé peut être ainsi considéré comme une copie de sauvegarde.

Voilà un système de défense à méditer sachant que nous allons bientôt nous trouver en France avec une situation totalement intenable où nous risquons de ne plus pouvoir faire quoi que ce soit pour, par exemple, transférer de la musique achetée sur un baladeur MP3.
Après tout, il existe sur Mac des logiciels permettant d'enregister tout flux audio à la volée.

Restera le problème de la lecture des CD audio sur les ordinateurs.

Le gouvernement va devoir décider s'il est indispensable d'avoir une chaine HiFi pour écouter de la musique.
source : http://www.macbidouille.com/niouzcontenu.php?date=2002-12-09#4069
 

sylko

Vétéran
Club MacG
21 Mai 2001
5 549
793
62
A 1300 m, en face du Mont-Blanc
<blockquote><font class="small">Post&eacute; &agrave; l'origine par LOLOS:</font><hr />(...) (pour faire sa souvegarde perso d'un DVD que l'on a acheté , bien sur)
<hr /></blockquote>

Ben voyons...