Guerre lancée après l'Apple Music Store?

Marcant

Membre émérite
16 Janvier 2004
847
11
40
78
Après le succès de l'Apple Music Store, Sony et la Fnac lancent le même concept en Europe cet été.
Vont ils réussir à changer le comportement des consommateurs et qui sera leader sur le marché ?
 

Delusive

Membre confirmé
1 Octobre 2003
394
5
34
Paris
www.celeonet.fr
Marcant a dit:
Après le succès de l'Apple Music Store, Sony et la Fnac lancent le même concept en Europe cet été.
Vont ils réussir à changer le comportement des consommateurs et qui sera leader sur le marché ?
Je crois qu'avec l'enorme visibilité qu'a la Fnac en France, elle sera le leader ici, surtout si Apple n'annonce rien de plus qu'un hypothétique "premier semestre 2004" et que l'offre n'évolue pas.

De plus les systèmes sont différents. À par Sony, la FNAC utilisera surement une interface Web, plutôt qu'une application, faut voir ce que les internautes préfèrent des deux...
 

Caster

Membre d’élite
Club MacG
15 Janvier 2004
1 564
74
48
Strasbourg
www.immvauban.com
A mon avis, si Apple ne précise et ne communique pas plus le lancement en France, il aura du mal à s'imposer comme aux USA. Car les utilisateurs prendront vite l'habitude de télécharger sur FNAC.com ou autre et il faudra les faire switcher ( encore et encore) vers Apple Music Store
 

sergeP

Membre junior
18 Mars 2004
28
0
De nos jours, l'innovation n'est un succès que lorsqu'elle s'appuie sur une puissance de feu irrésistible : Qu'il s'agisse d'imposer l'ITMS en Europe ou de gagner des parts de marché sur le reste de son business, Apple a besoin d'alliances fortes et durables. La pomme est généralement la cible mal aimée des non innovants et des suiveurs. Malheureusement le monde compte beaucoup de ces spécimens médiocres et naturellement jaloux, envieux et hargneux. Ils sont malades du succès de l'ITMS qui doit déjà faire face à la ligue de la médiocrité (Sony mis à part).
Apple doit donc s'associer avec les puissants de ce monde les plus proches de sa propre vision et de sa culture. Elle l'a fait avec HP, elle doit continuer. Elle a convaincu les majors aux US en poussant Jobs devant les décideurs les plus ouverts et ils ont finit par gagner. En Europe, c'est forcément une tannée : on est compliqués, méfiants et génarelement anti business et pachydermiques face à l'innovation. Pour que l'ITMS prenne le leadership ici, il y a c'est vrai une question de timing mais surtout, il faut que l'ami Steve lui-même trouve les bons alliés et négocie avec eux des accords de feu. Sinon bonjour la poussière avec la Fnac en ligne...cauchemar en vue.
sergeP
 

minime

Vétéran
Club MacG
12 Novembre 2001
6 148
287
www.austinpowers.com
sergeP a dit:
En Europe, c'est forcément une tannée : on est compliqués, méfiants et génarelement anti business et pachydermiques face à l'innovation.
Si les États-Unis étaient composés de cinquante pays indépendants, mais partageant des institutions communes comme les pays de l'Union européenne, ils n'auraient pas non plus d'iTMS. Et se feraient traiter de pachydermes.

Qu'a-t-il donc de spécial cet iTMS pour sembler plus important que nos institutions ?

 

-anonyme-

Légende
26 Février 2001
66 286
2 673
La clientèle de l'ITMS existe déjà et n'ira pas chez la FNAC.

Faut pas oublier non plus que l'ITMS c'est une futur clientèle mondiale (USA, Japon, Canada, Europe entière), la FNAC sera juste un petit boutiquier national.

De plus, ils utiliseront vraisemblalment un système web (via un navigateur), qui sont des catastrophes ambulantes pour l'ergonomie, la sécurité, le suivi...

Et pour ne rien arranger, la FNAC sous-traite. Apple, rien du tout. La Pomme aura largement de quoi upgrader, améliorer et proposer un service toujours meilleur, la FNAC devra vraiment compter sur des clients dépensiers et sur un sous-traitant aimable pour éponger les frais astronomiques qu'engendre de tels service. Apple n'est pas du tout dans le même système, elle contrôle toute la chaine, quand la FNAC doit payer un fournisseur, qui n'aura certainement pas les facilités d'une filiaille contrôlée par la Pomme.

Moi je leur predit un petit succès d'estime - principalement basé sur le chauvinisme et sur son capital symbolique -, mais rien de plus. En tout cas pas les prévisiions ridiculement fantaisistes qu'ils annoncent. Simplement ils ont les crocs et sont prêt à tout pour ne pas être largué.

Le Store Fnac vend des produits Apple (en plus un ordi sur 4 vendu à la FNAC est un mac), et il ne concurence pas l'AppleStore.

Ceci dit je n'ai jamais comprit le succès de la FNAC. Je n'en ai fréquenté qu'une seule, celle de Genève en Suisse. Et bien c'est proprement hallucinant que des gens aillent acheter des trucs là-bas, les prix sont exhoribtant. Il suffit de faire 50 mètre à pied pour trouver les mêmes produits de 15 à 30% moins cher. C'est incompréhensible d'aller dépenser son argent là-bas.

Pour celle en France je n'en ai aucune idée, l'expérience que j'ai eu de celle de Genève m'en a suffisament dégouté.
 

sergeP

Membre junior
18 Mars 2004
28
0
Nos institutions? Au sens large sont-elles vraiment communes et suivies par tous les pays membres? Non, mais c'est un autre débat.
Concernant la vente de musique dématérialisée, les institutions n'ont pas grand chose à y faire si ce n'est la protection des droits artistiques. Or, je n'imagine pas que l'ITMS aux US bafoue les droits des "quelques" artistes de renom qui y figurent. Johnny Hallyday ne sera sûrement pas plus malheureux sur un ITMS Europe que Sting ou Beyoncé sur ITMS aux US. Le problème en l'occurence c'est pas les "institutions européennes", c'est les majors européennes du disque qui pètent de trouille face à l'inévitable évolution d'un modèle auquel elles ne savent comment s'adapter. Ca c'est un problème : comment vont-elles pouvoir continuer d'arnaquer à la fois artistes et consommateurs pour engraisser des troupeaux de salariés qui glandent et se la racontent toute la journée. Je le répète : En Europe, l'évolution fait peur (plus ou moins selon les pays bien sûr et en France on n'est sans doute pas loin de ramasser la palme) et ca n'a rien à voir avec les institutions. A moins que le terme "institution" ne désigne des habitudes, des états de fait, qui n'ont en réalité rien d'institutionnel et qu'il ferait trop mal de changer.
 

minime

Vétéran
Club MacG
12 Novembre 2001
6 148
287
www.austinpowers.com
sergeP a dit:
Le problème en l'occurence c'est pas les "institutions européennes", c'est les majors européennes du disque
Les branches US des majors ne sont pas forcément plus progressistes. Le problème ne se pose pas dans les mêmes termes qu'en Europe, si Apple devait négocier des accords dans chaque État, Texas, Delaware, Idaho, et tutti quanti, ils y seraient encore.

sergeP a dit:
Concernant la vente de musique dématérialisée, les institutions n'ont pas grand chose à y faire si ce n'est la protection des droits artistiques.
Justement, Apple refuse toujours de payer la redevance pour copie privée applicable à l'iPod.

sergeP a dit:
engraisser des troupeaux de salariés qui glandent et se la racontent toute la journée.
Les salariés des majors ne sont pas à l'abri des plans sociaux, par exemple Warner Music confirme vouloir réduire ses effectifs de 20%.
 

sergeP

Membre junior
18 Mars 2004
28
0
Je tiendrais volontier le pari qu'une branche US de major aurait été bien plus dynamique qu'un BMG France face à la proposition ITMS. Mais on ne pourra faire ce pari puisque chez eux, c'est réglé.

Apple ne paye pas la redevance sur l'iPod, certes et ils ont tort. Ce n'est ni correct, ni stratégiquement intelligent si l'on considère leur ambition sur le créneau de la musique en Europe. Quoique... je prends là aussi le pari qu'ils vont finir par payer. Il n'est toutefois pas scandaleux de leur part de juger "saugrenue" une telle taxe et de préserver un peu plus leur (grosse) trésorerie : Jobs doit considérer qu'avec ce que les majors pompent aux artistes depuis des décennies, ce ne sont pas les pouièmes d'Euros issus d'une taxe sur l'iPod qui enrichiront ou appauvriront ces mêmes artistes. Resituons donc les choses à leur juste valeur sur ce point. Bill Gates et consors font bien pire depuis des lustres et le monde des affaires engendre généralement des conséquences bien plus violentes que cette pacotille de taxe qui ne change rien à rien.

Les plans sociaux dans les majors sont inévitables. Elles le font par obligation vitale sur le plan financier et non par conviction progressiste en faveur d'un nouveau modèle.
 

Delusive

Membre confirmé
1 Octobre 2003
394
5
34
Paris
www.celeonet.fr
Les plans sociaux dans les majors sont inévitables. Elles le font par obligation vitale sur le plan financier et non par conviction progressiste en faveur d'un nouveau modèle.
<hs>Les licensiements sont inevitables, c'est nouveau
</hs>
 

sergeP

Membre junior
18 Mars 2004
28
0
Non ce n'est pas nouveau. Lorsqu'une boite va mal (comme c'est la cas des majors actuellement), il n'y a dans de nombreux cas, que deux alternatives menant irrémédiablement à des pertes d'emploi :
Option 1 : On restructure pour abaisser les coûts fixes et augmenter la productivité ; on coupe donc et on optimise là ou c'est le plus cher et le travail, c'est à dire l'emploi est ce qui coûte le plus cher.
Option 2 : On ne licencie pas, on creuse les pertes puis on met la clef sous la porte et c'est ainsi que les bonnes intentions de préservation d'emploi mènent carrément tout le monde au chômage (c'est la stratégie de l'autruche : pour en sauver un maximul on met finalement tout le monde dans le mur et on se sauve en courant).
Une boite qui va bien et qui licencie, là c'est une toute autre histoire.
CQFD
 

Marcant

Membre émérite
16 Janvier 2004
847
11
40
78
Je ne sais pas si la Fnac sera le leader car les tarifs annoncés sont de 1,5 euros par chansons contre 0,99 euros pour Sony !! J'attends de voir si Apple sera présent !
 

kitetrip

Membre d’élite
Club MacG
25 Août 2003
1 698
134
ici
www.rasolon.com
La Fnac propose déjà quelques musiques à télécharger... par contre, le prix est assez élevé (1€70 à 1€90)
 

Marcant

Membre émérite
16 Janvier 2004
847
11
40
78
Je penche plus pour 0,99€ comme Sony. C'est un prix psychologique et peu de gens mettront 1,50€ pour télécharger un chanson.
Apple Music Store aux US est au prix de 0,99$ par chanson donc Apple calquera ce prix mais en euro.