• Bonjour Visiteur. Bienvenue sur les nouveaux forums de MacGeneration. La peinture est encore fraiche, quelques boulons doivent être resserrés, plus d’informations demain !

Imprimer un PDF d'une page sur deux pages

le_magi61

Vétéran
Club MacG
24 Janvier 2005
7 465
847
38
Dans les étoiles...
Pourquoi faire simple quand on peut compliquer ???

- enregistrer le document à imprimer au format PDF depuis votre application préférée,

- ouvrir le PDF dans Adobe Reader 8 > menu Fichier > imprimer > mise à l'échelle : Juxtaposer les grandes pages.

- pour ceux qui ne peuvent (ou ne veulent) pas utiliser Reader 8 il existe également un petit logiciel gratuit dont c'est l'unique fonction : Tiler.

:up:
Merci pour tes infos, mais voici la boite de dialogue d'acrobat reader 8: Image

Oui, l'imprimante A3 est au boulot uniquement, sous windows... :(
J'essaye Tiler ce soir, je verrais si ça fonctionne ;)

même si la methode d'arlequin n'est pas "correcte" elle m'a dépannée quand même ;)
J'ai réussi à "decouper" mon plan en deux avec "Tiler"
Merci beaucoup pour l'aide et egalement pour toutes ces explications, je comprends un peu mieux maintenant :)

:zen:
C'est bien ce que je compte faire ;)

Je donne le verdict aujourd'hui ;)
Alors, j'ai imprimé les 2 versions : Jpeg d'Arlequin et PDF du soft "Tiler" :

Les 2 résulats sont bon, bien lisible, mais le tirage du PDF est un peu plus nette, le Jpeg étant un peu "flou", surement à cause de la compression ;)

Ma conclusion : pour mon besoin, les 2 tirages sont suffisants, mais "Tiler" permet une meilleure qualité vu que le fichier de base était vectoriel...

Merci à tous
:zen:
Pascal, Je ne suis pas le seul à avoir des yeux pourris :siffle: :D


Edit : ortho :casse:
 

pascalformac

Légende
Club MacG
23 Novembre 2003
58 699
1 812
Ce serait un peu
tout pourri
Rire pour tous...


(Pascal en mode : vous avez demandé l'Almanach Vermot, ne quittez pas...)
 

magicPDF

abracadabrantesque
Modérateur
Club MacG
5 Décembre 2007
7 192
574
43.93 N / 4.84 E
abracadabraPDF.net
1- la méthode bricolo
tu zoomes avant sur les sections
et tu fais une saisie + impression
Encore une fois pourquoi faire simple quand on peut compliquer ?

La méthode pas-bricolo :

- Pour l'impression : comme on le voit sur la copie d'écran de le_magi61 (et je viens de vérifier sur mon Reader 8 ;-)) dans Reader 8 il est possible d'imprimer la "Vue active", c'est-à-dire uniquement la portion du document qui est affichée à l'écran.

- Pour la navigation : il y a deux outils à mon avis aussi indispensables que pratique dans Adobe Reader, les outils Loupe (à ne pas confondre avec le bête outil zoom en forme de loupe) et l'outil Panoramique & zoom.
Ces 2 outils permettent de naviguer dans un doc à la fois en vue entière et en vue agrandie, avec la Loupe la vue agrandie se trouve en palette flottante et avec le Pan & zoom c'est l'inverse.

Sinon pour la navigation il y a aussi Google Earth...

:up:
 
  • J’aime
Réactions: Arlequin

claude72

Membre d’élite
Club MacG
13 Février 2005
3 581
249
59
ouais bon, sans vouloir chipoter, je ne fut pas très loin avec mes 300...;) et au final, en compressant au minimum (12 donc), j'ai obtenu deux jpeg de +/-6mo
À 230 dpi, ça aurait été la moitié ;)

(effectivement, tu n'es pas tombé loin, mais l'as-tu bien fait exprès ??? :D )



pour ton info, dans ce cas-ci, le plan en lui même était bien vectorisé, mais d'autres éléments du document sont bien pixelisés....
Bon, alors demi-sagouin... :siffle: :siffle: et j'avais à moitié tort...



je n'ai pas trop apprécié le "sagouin" ni le "boulot de merde" par contre.....:siffle: :rose:
Je comprends... j'ai mon franc-parler... mais il faut assumer ses actes !!!



impression laser sur papier argentique, définition de 400dpi ;)
Ah bon... donc, le laser insole directement le papier photosensible argentique, c'est bien ça ?
Et pour les couleurs, il y a un système de filtres pour insoler successivement la couche cyan, puis la couche magenta, puis la couche jaune ?


Et la grande question, c'est comment sont faits les demi-tons ?
- est-ce une trame du type stochastique, comme les imprimantes jet-d'encre ?
- est-ce une trame standard à points ronds ou elliptiques, comme une imprimante laser ou comme l'impression offset ?
- ou est-ce un système avec une modulation de la puissance du laser pour faire une exposition plus ou moins forte de la couche argentique ?

Selon la méthode, le résultat est plus ou moins bon avec des textes pixellisés ou des trucs genre plan de ville pixellisés...
(le moins mauvais restant le système de trame stochastique de l'imprimante jet-d'encre, et le meilleur étant le vectoriel, quel que soit le système d'impression ! quoique, à 400 dpi... j'ai un peu des doutes ???)



le_magi61 a dit:
Les 2 résulats sont bon, bien lisible, mais le tirage du PDF est un peu plus nette, le Jpeg étant un peu "flou", surement à cause de la compression
Normal, le PDF est en partie vectoriel, donc tout ce qui est vectoriel est parfaitement imprimé (c'est l'avantage du vectoriel)...

... et le flou du JPEG est dû à la pixellisation (je confirme ce qu'a dit Arlequin), et ce n'est pas trop flou parceque tu l'as imprimé sur une imprimante dont la trame atténue le défaut...

... et ça confirme bien :
- jpg>pdf>jpg = pas (trop) de perte (mais il ne faut pas trop insister sur la compression, sinon tu retrouves les dégâts du JPEG)
- pdf vectoriel>jpg = perte, atténuée par la trame des imprimantes jet-d'encre et donc acceptable...
... mais boulot de sagouin pour une impression offset (les impératifs techniques ne sont pas les mêmes...)


Que ce soit pixellisé en JPEG ou en BMP, ou en GIF ou en TIFF ou en PSD ne change pas le problème : c'est pixellisé, donc c'est flou en niveaux de gris et en couleurs...

... et si c'est pixellisé en JPEG, il faut en plus ajouter les dégâts de la compression JPEG !!!

En revanche, si c'est pixellisé en mode "Bitmap" de Photoshop, donc en mode trait, purement noir et blanc, avec une résolution de 600-800 dpi pour du jet-d'encre et 1200 dpi pour de l'offset, ça sort nickel...
(bien-sûr, il faut rester à 100%... sinon, on recalcules la résolution d'entrée selon l'agrandissement pour avoir une réso de sortie de 600-800 ou 1200)...
 

le_magi61

Vétéran
Club MacG
24 Janvier 2005
7 465
847
38
Dans les étoiles...
L'imprimante utilisé est une A3 laser couleur, mais les termes employés ici commencent à être flou pour le néophyte que je suis... :rose:
 

Arlequin

Membre masqué
Club MacG
4 Août 2004
12 229
983
DTC
À 230 dpi, ça aurait été la moitié ;)

(effectivement, tu n'es pas tombé loin, mais l'as-tu bien fait exprès ??? :D )
à vrai dire..... non.... c'est une résolution que j'utilise principalement lors de scan de document (a4 maxi) pour faire des copies de photos (sur scan à plat canon 9950)



Bon, alors demi-sagouin... :siffle: :siffle: et j'avais à moitié tort...
Je comprends... j'ai mon franc-parler... mais il faut assumer ses actes !!!
oui bon, ok, mais ça devient un peu lourd là, je viens ici donner un coup de mains, avec mes connaissances et mon expérience, aussi "légère" soit elle, pas pour me faire chambrer......soit, on arrête là maintenant, merci


Ah bon... donc, le laser insole directement le papier photosensible argentique, c'est bien ça ?
En gros, sur une Agfa D-LAB 2 (ou 3) il y a trois laser, respectivement Rouge, Vert et Bleu, ces trois faisceaux sont rassemblés en un seul au travers de prismes et s'en vont insoler le papier.
 

pascalformac

Légende
Club MacG
23 Novembre 2003
58 699
1 812
Houuuu

Ca chauffe?

Pas la peine d'être insolant ou de risquer une insolation.
:siffle::rateau::D

et hop je sors
;)
 

Arlequin

Membre masqué
Club MacG
4 Août 2004
12 229
983
DTC
Houuuu

Ca chauffe?
- le laser, oui :D

- les machines (en ai deux comme ça) aussi, elles nous permettent de travailler à température constante de +/- 25°c sur une surface de 60m²....... au niveau de la facture de chauffage, tu peux imaginer les bénéfices !

-moi: non, ça va, pas de soucis.....;)



Pas la peine d'être insolant ou de risquer une insolation.
:siffle::rateau::D

et hop je sors
;)
mmmmm'bécile.....:rateau:
 

omni

Membre d’élite
17 Mars 2007
1 121
27
Excusez moi de m'immiscer dans ce fil mais pile poil je cherche l'inverse : 2 PDF comment je n'en fait plus qu'un ?

Merci
 

omni

Membre d’élite
17 Mars 2007
1 121
27
Bon ben OK c'est au poil, j'ai trouvé mon bonheur ! MERCI
 

claude72

Membre d’élite
Club MacG
13 Février 2005
3 581
249
59
L'imprimante utilisé est une A3 laser couleur
En général, la trame utilisée par les imprimantes laser est moins efficace (que celle des imprimantes jet-d'encre) pour gommer le flou des éléments pixellisés...

... donc c'est un peu normal que tu trouves que sur la laser l'impression du PDF pixellisé est moins nette que l'impression du PDF vectoriel.

En revanche, avec une imprimante jet-d'encre tu n'aurais probablement pas vu la différence au 1er coup d'oeil.



Arlequin a dit:
oui bon, ok, mais ça devient un peu lourd là, je viens ici donner un coup de mains, avec mes connaissances et mon expérience, aussi "légère" soit elle, pas pour me faire chambrer......soit, on arrête là maintenant, merci
Allez, ne te fâches pas ;) je ne te chambres pas, je dis seulement ce que je pense.



En gros, sur une Agfa D-LAB 2 (ou 3) il y a trois laser, respectivement Rouge, Vert et Bleu, ces trois faisceaux sont rassemblés en un seul au travers de prismes et s'en vont insoler le papier.
OK

Mais les nuances de teinte sont-elle faites par une modulation d'intensité du faisceau laser (ce devrait normalement être possible sur un papier photographique)...

... ou par un système de trame ?

(je suis un peu dérouté par le RVB ??? puisque RVB sont les primaires additives, or la photographie fonctionne en synthèse soustractive ??? comment est-ce possible ?)
 

magicPDF

abracadabrantesque
Modérateur
Club MacG
5 Décembre 2007
7 192
574
43.93 N / 4.84 E
abracadabraPDF.net
(je suis un peu dérouté par le RVB ??? puisque RVB sont les primaires additives, or la photographie fonctionne en synthèse soustractive ??? comment est-ce possible ?
Pour pouvoir être imprimée sur du papier les couleurs en mode RVB doivent être converties en mode CMJN.

Cette conversion peut-être faite soit préalablement à l'impression (c'est encore souvent le cas en PAO quand on fourni des fichiers qui sont déjà en mode CMJN, avec l'inconvénient d'une forte limitation qui tend le plus petit dénominateur commun, également appelé nivellement par le bas); soit au moment de l'impression et dans ce cas c'est l'imprimante qui effectue la conversion RVB>CMJN en fonction de ce qu'elle peut faire au mieux (nivellement par le haut, surtout sur les imprimantes jet d'encre qui ont un gamut (un espace colorimétrique) élevé.

Il faut bien garder à l'esprit que l'espace CMJN ne décrit (ne contient) qu'environ moitié moins de couleurs que l'espace RVB, d'où un certain décalage dans les couleurs (notamment dans les couleurs fluos/flashies) lors de la conversion RVB>CMJN.
Du fait que qui peut le plus peut le moins ce n'est pas vrai dans l'autre sens, puisque toutes les couleurs de l'espace CMJN (ou presque mais si peu, ça concerne surtout les jaunes) peuvent être décrites dans l'espace RVB.

Pour s'en convaincre il suffit d'aller (sur Mac) dans le dossier Applications > Utilitaires > Utilitaires Colorsync > dans l'onglet Profils.
Ce petit utilitaire montre en 3D l'espace colorimètrique utilisé par les différents profils, il suffit par exemple de comparer le profil AdobeRGB à n'importe quel profil CMJN pour se convaincre de la réduction dramatique du nombre de couleurs lors d'une conversion.

:up:
 

claude72

Membre d’élite
Club MacG
13 Février 2005
3 581
249
59
Pour pouvoir être imprimée sur du papier les couleurs en mode RVB doivent être converties en mode CMJN.

(...)
Merci, mais mon interrogation ne concernait pas les couleurs RVB ou CMJN dans l'impression en général, que ce soit offset ou jet-d'encre ou laser...

... mais elle concernait le fonctionnement du mini-lab d'Arlequin qui insole un papier photographique avec 3 faisceaux laser Rouge, Vert et Bleu, donc en reconstituant une image RVB par synthèse additive, alors que la photographie fonctionne en synthèse soustractive, avec du Cyan, du Magenta et du Jaune... ???

(est-ce que c'est parceque le papier photo est un papier négatif, donc il inverse l'image ?)
 

claude72

Membre d’élite
Club MacG
13 Février 2005
3 581
249
59
Après (mûres) réflexions, ma question était sans fondement... : fabrication et capture de l'image sont deux choses bien distinctes...

... donc la synthèse de couleur utilisée pour reconstituer l'image n'a aucune influence sur la synthèse de couleur utilisée pour la capturer...

... donc les lasers peuvent fabriquer une image en RVB, et le papier photo peut capturer et reproduire cette image en CMJ.
 

magicPDF

abracadabrantesque
Modérateur
Club MacG
5 Décembre 2007
7 192
574
43.93 N / 4.84 E
abracadabraPDF.net
C'est le principe même de la "séparation" des couleurs RVB vers CMJ (le N est un wagon que l'on accroche ensuite).

Chacune des couleurs primaires (RVB) sert de filtre pour obtenir sa couleur complémentaire, pour la synthèse soustrative (CMJ).

Je crois que le shéma ci-joint m'évitera un long discours.

;)