Installation Windows impossible : formatage-GPT-Erreur...

tibochamp

Membre junior
7 Juin 2018
23
0
35
Bonjour tibochamp

Une table alternative de type Hybrid_MBR (HMBR) doit exister sur le bloc 0 (ou 1er bloc) du disque > décrivant en mode MBR au plus 3 partitions du disque > dont la partition BOOTCAMP.

Cette table HMBR > alternative de la table principale GPT (GUID_Partition_Table) résidente des 33 blocs suivants --> avait pour mission de permettre le boot de type "Legacy" (à l'ancienne) de Windows (et de son système d'installation). Càd. une séquence : EFI --> émulation d'un BIOS > lecture de la HMBR > exécution du boot_loader : bootmgr (soit de l'OS Windows installé > soit de l'OS d'installation).

Windows-8 est susceptible de 2 types de boot : "Legacy" (comme décrit ci-dessus) > ou UEFI = séquence : EFI > lecture de la GPT > exécution du boot_loader alternatif : bootmgr.efi (de Windows ou de son programme d'installation).

Le DVD que tu as gravé semble ne permettre qu'un boot de type UEFI > ce qui est bloqué par l'existence d'une HMBR sur le bloc 0 permettant le boot Legacy. Il faut alors reconvertir cette HMBR au type de MBR par défaut sur le bloc 0 = une PMBR (Protective_MBR). Celle-ci ne décrit aucune partition du disque en mode MBR > mais décrit l'ensemble de l'espace-disque comme constituant une pseudo-partition unique de type 0xEE = de "type-EFI". En faisant cela > la PMBR passe la main à la GPT principale sans susciter de blocage d'une installation en mode UEFI.

L'utilitaire gdisk de Roderick Smith permet d'effectuer cette reconversion (HMBR => PMBR) - comme inversement d'ailleurs une conversion (PMBR => HMBR). Comme la manœuvre implique un certain nombre d'opération > il faudra que tu indiques si tu es disponible (et que je le sois aussi).

Merci de ta réponse !
Je serai disponible éventuellement jeudi après midi et vendredi pour tenter ce qui peut l'être.
Sinon, ça sera pour une autre fois. Si tu connais des pas à pas bien faits, même en anglais, je peux voir si je peux le tenter tout seul...
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
81 528
24 696
Forêt de Fontainebleau
D'accord : à demain.

Si tu veux accélérer les opérations par anticipation > tu peux faire 2 choses -->

- a) désactiver le SIP (System Integrity Protection) qui bloquerait la manipulation des tables de partitions (et déjà leur lecture). Passe la commande :
Bloc de code:
csrutil status

  • qui retourne le statut du SIP --> si tu obtiens : « Enabled » > c'est que le SIP est activé et qu'll faut le désactiver. Ce n'est possible que dans le Terminal de la session de secours > pas dans l'actuel de macOS.
  • donc tu redémarres > et tu tiens pressées les 2 touches ⌘R (cmd R) de l'écran noir à la  = démarrage sur l'OS de secours. Tu obtiens un écran affichant une fenêtre de 4 Utilitaires macOS. Va à la barre supérieure de menus de l'écran > menu : Utilitaires > sous-menu : Terminal. Passe la commande :
Bloc de code:
csrutil disable

  • qui désactive le SIP. Tu peux redémarrer sur macOS (Menu  > Disque de démarrage > tu choisis Macintosh HD > tu redémarres dessus). Si tu repasses la commande :
Bloc de code:
csrutil status

  • dans ta session --> tu dois obtenir comme retour : « Disabled » (désactivé). Évidemment > si tu avais ce retour dès la 1ère commande informative dans ta session > tout ce que je viens de décrire serait inutile.

-----------

- b) télécharger et installer gdisk de Roderick Smith.

Va sur SourceForge à : ☞GPT fdisk☜ (clique le lien rouge) > presse le bouton vert : Download --> tu vas récupérer un paquet d'installation gdisk-1.0.3.pkg -->
  • double-clique-le et l'utilitaire gdisk sera installé at: /usr/local/bin/gdisk.
----------

Tout cela effectué > il ne restera plus qu'à manœuvrer.
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
81 528
24 696
Forêt de Fontainebleau
Je viens aussi de me connecter.

Dans le Terminal --> passe d'abord la commande :
Bloc de code:
diskutil list

  • qui affiche le tableau des disques (interne / externes) > avec table de partition > partitions > Conteneur CoreStorage si présent > Conteneur apfs si présent

Poste ce tableau ici en copier-coller (pas de capture) > mais attention ! > avant de faire ton coller -->

  • dans la page de ce fil de MacGé > presse le bouton
    InsererCodeMcGe.jpg
    (carré avec un + inscrit - juste au milieu de la largeur de la fenêtre totale) dans la barre de menus au-dessus du champ de saisie d'un message > menu  : </> Code > par ⌘V colle dans la fenêtre Code > presse le bouton Insérer (ce procédé permet un affichage fenêtré qui économise l'espace de page en respectant la mise en forme des tableaux du «Terminal» --> d'où une plus grande lisibilité)

=> ces informations montreront la configuration du disque.
 

tibochamp

Membre junior
7 Juin 2018
23
0
35
Voilà le résultat :
Bloc de code:
/dev/disk0 (internal, physical):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:      GUID_partition_scheme                        *1.0 TB     disk0
   1:                        EFI EFI                     209.7 MB   disk0s1
   2:                 Apple_APFS Container disk2         698.0 GB   disk0s2
   3:       Microsoft Basic Data BOOTCAMP                302.0 GB   disk0s3

/dev/disk1 (internal, physical):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:      GUID_partition_scheme                        *2.0 TB     disk1
   1:                        EFI EFI                     209.7 MB   disk1s1
   2:                  Apple_HFS Donnees                 2.0 TB     disk1s2

/dev/disk2 (synthesized):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:      APFS Container Scheme -                      +698.0 GB   disk2
                                 Physical Store disk0s2
   1:                APFS Volume Systeme Mac             277.2 GB   disk2s1
   2:                APFS Volume Preboot                 23.4 MB    disk2s2
   3:                APFS Volume Recovery                515.3 MB   disk2s3
   4:                APFS Volume VM                      20.5 KB    disk2s4
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
81 528
24 696
Forêt de Fontainebleau
Tu as donc un SSD de 1 To > avec High Sierra en format apfs > et une partition BOOTCAMP de 302 Go.

Passe maintenant la commande :
Bloc de code:
sudo gpt show disk0

  • à validation de la commande > une demande de password s'affiche (commande sudo) --> tape ton mot-de-passe de session admin en aveugle - aucun caractère ne se montrant à la frappe - et revalide
  • la commande affiche la distribution des blocs du disque > dont les secteurs portant les tables de partition

Poste ce tableau.
 

tibochamp

Membre junior
7 Juin 2018
23
0
35
Bloc de code:
gpt show: disk0: Suspicious MBR at sector 0
       start        size  index  contents
           0           1         MBR
           1           1         Pri GPT header
           2          32         Pri GPT table
          34           6        
          40      409600      1  GPT part - C12A7328-F81F-11D2-BA4B-00A0C93EC93B
      409640  1363281280      2  GPT part - 7C3457EF-0000-11AA-AA11-00306543ECAC
  1363690920         600        
  1363691520   589832192      3  GPT part - EBD0A0A2-B9E5-4433-87C0-68B6B72699C7
  1953523712        1423        
  1953525135          32         Sec GPT table
  1953525167           1         Sec GPT header
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
81 528
24 696
Forêt de Fontainebleau
La mention -->
Bloc de code:
Suspicious MBR at sector 0

  • est la façon dont l'utilitaire gpt (guid_partition_table_utility) désigne une HMBR (Hybrid_MBR). Celle-ci réside ici -->
Bloc de code:
           0           1         MBR

  • càd. sur le seul bloc zéro. Impossible avec une telle table alternative HMBR > décrivant des partitions en mode MBR > d'installer Windows en mode UEFI, le programme d'installation dénonçant dans ce contexte la présence d'une table MBR là où était escomptée une GPT (GUID_Partition_Table).
----------

Passe la commande :
Bloc de code:
sudo gdisk /dev/disk0

  • en t'authentifiant encore à l'aveugle
  • tu étrennes gdisk en lui demandant d'afficher les tables de partition du disque

Poste l'affichage retourné.

Note : toutes ces commandes (gpt vs gdisk ne sont possible qu'à SIP désactivé).
 

tibochamp

Membre junior
7 Juin 2018
23
0
35
Bloc de code:
GPT fdisk (gdisk) version 1.0.3

Warning: Devices opened with shared lock will not have their
partition table automatically reloaded!
Partition table scan:
  MBR: hybrid
  BSD: not present
  APM: not present
  GPT: present

Found valid GPT with hybrid MBR; using GPT.
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
81 528
24 696
Forêt de Fontainebleau
Ces mentions -->
Bloc de code:
  MBR: hybrid
  ...........

Found valid GPT with hybrid MBR; using GPT.

  • ne laissent aucune place au doute : une table Hybrid_MBR est bien en place sur le bloc 0.

Tu dois avoir affichée l'invite de commande interactive du mode standard de gdisk -->
Bloc de code:
Command (? for help):
  • saisis la simple lettre -->
Bloc de code:
r
  • et ↩︎ (presse la touche "Entrée" pour valider) > ce qui change l'invite de commande en -->
Bloc de code:
Recovery/transformation command (? for help): ?

  • qui est l'indication que tu es passé dans le mode récupération de gdisk. Saisis la simple lettre -->
Bloc de code:
o

  • comme open (ouvrir la table de partition HMBR) et ↩︎

Poste le tableau retourné de la HMBR.
 

tibochamp

Membre junior
7 Juin 2018
23
0
35
Bloc de code:
Disk size is 1953525168 sectors (931.5 GiB)
MBR disk identifier: 0x88D4EDBD
MBR partitions:

Number  Boot  Start Sector   End Sector   Status      Code
   1                     1       409639   primary     0xEE
   2                409640   1363690919   primary     0xFF
   3            1363691520   1953523711   primary     0x0B
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
81 528
24 696
Forêt de Fontainebleau
Une table HMBR peut décrire > en alternative de boot de la GPT principale > au plus 3 partitions du disque dont la définition (en termes de localisations sur les blocs) est empruntée à la GPT. D'où la désignation de HMBR : table MBR Hybridée d'après la description de partitions de la GPT prise comme source.

Les 3 partitions ici décrites sont la partition EFI (n°1 de la GPT) > la partition apfs (n°2 de la GPT) > la partition BOOTCAMP (n°3 de la GPT). La partition BOOTCAMP est décrite de manière louche (la désignation des blocs inclut l'espace libre de 600 blocs entre la partition apfs et BOOTCAMP > l'hex code du type de la partition n'est pas 0x07 > le bootable_flag : indication du caractère démarrable n'est pas apposé - ce qui se verrait par un *).

Passons.

----------

Saisis la lettre -->
Bloc de code:
x

  • comme expert et ↩︎ > ce qui change l'invite de commande en -->
Bloc de code:
Expert command (? for help):

  • indication que tu es dans le mode expert de gdisk. Saisis la lettre -->
Bloc de code:
n

  • comme new PMBR (créer une nouvelle table Protective_MBR) et ↩︎ > tu récupères sans commentaire l'invite de commande -->
Bloc de code:
Expert command (? for help):

  • saisis la simple lettre :
Bloc de code:
w

  • comme write (écrire la table de partition au disque) et ↩︎ > ce qui affiche les déclarations -->
Bloc de code:
Final checks complete. About to write GPT data. THIS WILL OVERWRITE EXISTING
PARTITIONS!!

Do you want to proceed? (Y/N):

  • tu saisis la lettre -->
Bloc de code:
y

  • comme yes et ↩︎ > ce qui retourne les nouvelles déclarations -->
Bloc de code:
OK; writing new GUID partition table (GPT) to /dev/disk6.
Warning: Devices opened with shared lock will not have their
partition table automatically reloaded!
Warning: The kernel may continue to use old or deleted partitions.
You should reboot or remove the drive.
The operation has completed successfully.

  • en te redonnant l'invite de commande régulière du Terminal > signe que gdisk a quitté.
  • l'essentiel de ces déclarations est que : le kernel n'aura pas chargé la nouvelle table PMBR > ce qui nécessite un redémarrage pour la lui faire prendre en charge.

Redémarre
donc une fois > de retour dans ta session > passe les 2 commandes :
Bloc de code:
sudo gpt show disk0
sudo gdisk /dev/disk0

  • et poste les 2 tableaux retournés.
 
Dernière édition:

tibochamp

Membre junior
7 Juin 2018
23
0
35
ça a l'air d'avoir bien marché : le MBR est bien redevenu PMBR:
Bloc de code:
 start        size  index  contents
           0           1         PMBR
           1           1         Pri GPT header
           2          32         Pri GPT table
          34           6        
          40      409600      1  GPT part - C12A7328-F81F-11D2-BA4B-00A0C93EC93B
      409640  1363281280      2  GPT part - 7C3457EF-0000-11AA-AA11-00306543ECAC
  1363690920         600        
  1363691520   589832192      3  GPT part - EBD0A0A2-B9E5-4433-87C0-68B6B72699C7
  1953523712        1423        
  1953525135          32         Sec GPT table
  1953525167           1         Sec GPT header

Et le fdisk renvoie bien :

Bloc de code:
GPT fdisk (gdisk) version 1.0.3

Warning: Devices opened with shared lock will not have their
partition table automatically reloaded!
Partition table scan:
  MBR: protective
  BSD: not present
  APM: not present
  GPT: present

Found valid GPT with protective MBR; using GPT.
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
81 528
24 696
Forêt de Fontainebleau
Ces mentions -->
Bloc de code:
           0           1         PMBR
.....................................
  MBR: protective
.................
Found valid GPT with protective MBR; using GPT.

  • montrent qu'il y a eu reconversion : HMBR => PMBR - comme tu l'avais bien interprété.

Tu peux quitter le Terminal > et tenter de nouveau d'installer Windows à partir d'un boot sur ton DVD d'install.

Note : je ne connais rien à Windows - n'ayant jamais utilisé cet OS. Donc ce sera plutôt Locke ton interlocuteur > s'il y a des finesses d'installation de Windows.