• Bonjour Visiteur. Bienvenue sur les nouveaux forums de MacGeneration. La peinture est encore fraiche, quelques boulons doivent être resserrés, plus d’informations demain !

Intel, Bootcamp et Microsoft sont dans un bateau ....

mpergand

Membre confirmé
10 Novembre 2003
220
18
Ces derniers mois ont été des plus mouvementé pour Apple, le passage sur Intel, l'arrivée de Bootcamp, que de bouleversements pour les utilisateurs du Mac. Le loup est entré dans la bergerie, l'hydre monstrueuse s'est infiltrée dans nos machines, AHHHHHHHH c'est trop horrible !!!!

Bien, essayons de voir les conséquences de tout cela, pas facile d'y voir très clair, j'ai donc sorti ma boule de cristal (pour vous dire si c'est du solide !)
et voici ce que j'y ai vu:

Intel Inside
Bien que ce changement d'architecture soit une véritable révolution culturelle, cet aspect est purement anecdoctique, car il implique de facto deux conséquences inévitables:
- si OS X tourne sur intel, alors il n'y a plus d'obstacle à ce qu'une une version cracké puisse tourner sur n'importe quel PC du commerce. Néanmoins cette version crackée ne fonctionnera que sur des PC possédant une configuration très proche des machines d'Apple (pas de pilotes). Finalement c'est une bonne solution pour Apple, d'avoir une version de démo d' OS X à moindre frais, les PCistes séduits par OS X ne pourront être qu'incités à se payer une machine 100% compatible: un Mac !
- avec un processeur Intel, tôt ou tard des petits génies trouveront la solution pour installer Windows sur un Mactel. Ce fut chose faite en 2 mois.

ET BOUM: quinze jours plus tard Apple sort Bootcamp ...
Coup de tonnerre dans la communauté Mac, le web en frémit encore.

Et effectivement, l'arrivée de Bootcamp pourrait bien être un élément révélateur de la stratégie mise en place par Apple pour faire face à la confrontation directe et inévitable avec Microsoft résultant du passage sur Intel.
Mais à mon humble avis, la solution Bootcamp n'en est pas une, en pratique c'est très pénible de devoir rebooter pour passer d'un système à l'autre, d'autant qu'il existe bien mieux: la virtualisation. (j'y reviendrai plus loin)

Par ailleurs, on est bien obligé de constater que ce changement d'architecture est bien plus que la révélation d'un simple signe de faiblesse de la part d'Apple, c'est, pour moi, un aveu d'échec définitif. L'échec de n'avoir pu faire du Macintosh un acteur majeur du monde informatique. Avec ses pénibles 4/5% du marché, l'affaire est entendu, rideau !

Naturellement, Jobs et ses collaborateurs sont parfaitement conscient de l'état de faiblesse de leur société, et donc se lancer dans une confrontation directe avec Microsoft était inutile et sans espoir. Et d'en conclure, à l'inverse, qu'il serait bien plus malin de se servir de Microsoft plutôt que le se lancer dans une ultime bataille perdu d'avance.

D'autant qu'un nouvel élément perturbateur allait faire son apparition:


DADVSI ou la foire aux DRMs
Vous avez tous suivi ,sans aucun doute, avec attention, les débats hubuesques sur la loi concernant les droits d'auteurs. Vous n'ignorez donc pas que notre avenir numérique sera infesté par les Mesures Techniques de Protection. Vous vous souvenez également que nos chers députés ont voté inextremis, un amendement en faveur de l'interopérabilité des MTP. Mais l'espoir ne sera que de courte durée, le sénat va s'empresser de réparer illico cette bourde des députés du peuple et tout rentrera dans l'ordre pour le bien universel des lobbys industriels ! (et surtout ne me dites pas que c'est pour le bien de la culture)
A ce propos, vous aurez constaté la réaction immédiate et totalement opposée d'Apple à cet amendement. Et pourtant la généralisation des MTP aura pour conséquence la consécration totale et définitive de Microsoft et la mort à plus au moins long terme de tous les systèmes alternatifs (Linux, logiciels libres, Apple y compris)
Alors pourquoi cette réaction d'Apple, parce que son avenir n'est plus dans l'OS, mais dans les services en ligne qui ne peuvent exister sans FairPlay, les DRM made in Apple.
Vous n'êtes pas convaincu, c'est pourtant la triste réalité.

En tout cas, vous allez en bouffer des MTP, comment ça, vous n'en voulez pas !
Trop tard !

Vista, la foire aux DRMs bis
Tout le web se gausse des déboires de vista, mais ne vous inquiétez pas, tout va bien pour Microsoft.
Paul Thurrot my but se lamente que Vista ne sera pas une révolution pour l'utilisateur et pourquoi en serait-il autrement. Microsoft n'a aucune vocation à révolutionner quoi que se soit (au risque de dérouter la majorité de ses utilisateurs !)
Avec sa domination quasi absolue (95% de PDM) elle a juste à suivre les évolutions du marché et à proposer ses nouvelles technologies, au moment opportun, adaptées aux besoins de ses partenaires technologiques. Les atouts du prochains Vista ne se voient pas à l'oeil nu (les zolis effets de transparence ne sont que de la poudre aux yeux), il sont bien cachés à l'intérieur du système.
Mais revenons à nos DRMs, à n'en pas douter, les années à venir vont voir une explosion des services en lignes, musique, film, presse en ligne etc. Mais tous ses services n'existeront pas sans l'adjonction de ses fameuses MTP, à même de rassurer les ayants droit et les diffuseurs de contenu.
Et naturellement, Microsoft à prévu tout ça et Vista intégrera toutes les MTP nécessaires au contrôle de tous ces types de média DRM$ TV$ VC1$. Le fameux Windows Media Player et ses DRMs associés seront le centre névralgique de la consommation culturelle des utilisateurs du futur Windows.

Apple ne voit-tu rien venir ?
Force est déjà de constater que la majorité des services en lignes (musique ou film) ne sont accessibles qu'aux uniques possesseurs de Windows et de son incontournable Media Player et l'avenir ne fera d'amplifier cet état de fait.

Face à ce constat, quelle est la réponse d'Apple: rien ou plutôt si : iTunes Music Store
Donc au final, la bataille se résume à une confrontation titanesque: ITunes contre le reste du monde !
Et vous pensez vraiment qu'Apple puisse convaincre la majorité des diffuseurs de contenu à choisir son magasin ? Bien sûr que non, elle le sait bien et elle essaye juste de se réserver une petite part du gâteau et de ce point de vue l'iPod est un sacré coup de génie !

Maintenant, examinons la situation dans sa cruelle réalité: les utilisateurs de macs seront dans l'impossibilité d'accéder à la totalité des services en ligne à l'exception de iTunes. Franchement, quelle avenir peut-on envisager pour un type d'ordinateurs incapable de lire les contenus multi-media du futur: la seule réponse possible est: aucun avenir ! (comme je l'ai déjà dit, ceci est aussi valable pour tous les autres systèmes que ne seront pas compatibles avec les DRMs Microsoft)

Est-il raisonnable de penser qu'Apple ne soit pas conscient de tout cela ?
Alors qu'elle solution pour qu'OS X et ses belles machines ne disparaissent pas dans les plus brefs délais, une seule: être compatible à 100% avec les DRM Windows !

Et la solution technique pourrait bien être la virtualisation ! Apple around Windows
Mais pas n'importe laquelle, la virtualisation façon Apple, soignée aux petits oignons pour OS X. En permettant aux utilisateurs du Mac accéder aux fonctionnalités multi-média de Windows de façon totalement transparente, elle évite ainsi le désastre absolu et encore plus fort, cela lui permettrait, grâce au design si particulier de ses machines et à la facilité d'utilisation tant vantée de son système d'exploitation de faire du Macintosch le Media Center ultime des années à venir!

Ainsi avec des machines au hardware soigneusement contrôlé (plus stable) et à l'ergonomie supérieure, le nouveau slogan d'Apple pourrait bien être:
"[A better] Windows for the rest of us"

Alors elle vous plaît ma petite prédiction, un peu déroutant non ?

Les conséquences de tout cela sont encore bien floues. Néanmoins on peut vraiment se faire du souci pour les futurs développements de logiciels pour OS X, car les Macintosh seront (sont ?) des PC comme les autres (compatible Windows), quelle intérêt alors à développer un version pour OS X, aucun !

L'avenir d'Apple n'est plus dans l'OS, mais dans les iBidules et leurs services associés via le Store.
Il est fort probable qu'Apple sorte rapidement un nouveau iGadget en rapport avec la téléphonie mobile avec son cortège d' achats en ligne plus au moins sans intérêt (pour l'instant), c'est l'avenir pour Apple et pour les autres aussi.


Les amateurs fidèles de la pomme (dont je suis) auront certainement un goût amer dans la bouche mais la réalité est incontournable, l' Apple tel que nous l'avons connu jusqu'à présent est mort.

Alors vive le nouvel Apple ?
 

rkrcmar

Membre junior
6 Juin 2005
35
4
Malheureusement cette analyse risque de s'avérer vraie. La virtualisation est pratique, inévitable et avec elle Mac OS X court un risque, le risque final.

Apple tire 50 % de ces recettes de l'iPod et de la vente de musique en ligne et 50 % de la vente d'ordinateurs.

Beaucoup de gens maintenant achètent des ordinateurs Mac en raison de leur look, au grand bonheur d'Apple.

L'OS n'est plus comme ça l'était jadis une priorité.

Un monde Apple sans Mac OS X, avec Windows comme OS natif est parfaitement envisageable et cohérent commercialement.
 

Frodon

Membre d’élite
Club MacG
29 Juin 2002
2 833
362
39
France (Paris)
mpergand a dit:
Ces derniers mois ont été des plus mouvementé pour Apple, le passage sur Intel, l'arrivée de Bootcamp, que de bouleversements pour les utilisateurs du Mac. Le loup est entré dans la bergerie, l'hydre monstrueuse s'est infiltrée dans nos machines, AHHHHHHHH c'est trop horrible !!!!
Ca n'a rien d'horrible, si ca te choques je te plains de t'ebranler pour si peu.

Bien, essayons de voir les conséquences de tout cela, pas facile d'y voir très clair, j'ai donc sorti ma boule de cristal (pour vous dire si c'est du solide !)
Qui marche pas bien, enfin comme toutes les boules de cristal, ca n'a jamais marché.

et voici ce que j'y ai vu:
En bref: n'importe quoi.

ET BOUM: quinze jours plus tard Apple sort Bootcamp ...
Coup de tonnerre dans la communauté Mac, le web en frémit encore.
Les pauvres...

Mais à mon humble avis, la solution Bootcamp n'en est pas une, en pratique c'est très pénible de devoir rebooter pour passer d'un système à l'autre, d'autant qu'il existe bien mieux: la virtualisation. (j'y reviendrai plus loin)
La virtualization c'est mieux, mais pas génial non plus, car, contrairement à ce que tu sous entend ensuite, la virtualization necessite quand même de booter complètement l'OS que tu fait tourner en mode virtualisé (avec toutes les ressources que ca bouffe) et de faire tourner les applis dans l'OS et non de façon transparente. Ca va pour une utilisation occasionnel d'appli d'un OS donné (Windows ou autre ici) dans son OS principal (MacOS X ici l'OS principal).

Par ailleurs, on est bien obligé de constater que ce changement d'architecture est bien plus que la révélation d'un simple signe de faiblesse de la part d'Apple, c'est, pour moi, un aveu d'échec définitif. L'échec de n'avoir pu faire du Macintosh un acteur majeur du monde informatique. Avec ses pénibles 4/5% du marché, l'affaire est entendu, rideau !
Tu n'as vraiment aucun don de voyance décidément...

Naturellement, Jobs et ses collaborateurs sont parfaitement conscient de l'état de faiblesse de leur société, et donc se lancer dans une confrontation directe avec Microsoft était inutile et sans espoir. Et d'en conclure, à l'inverse, qu'il serait bien plus malin de se servir de Microsoft plutôt que le se lancer dans une ultime bataille perdu d'avance.
Apple une société faible, ca c'est risible, ca faisait longtemps qu'Apple ne s'était pas porté aussi bien qu'aujourd'hui, voir qu'elle ne s'est jamais aussi bien porté.

DADVSI ou la foire aux DRMs
Vous avez tous suivi ,sans aucun doute, avec attention, les débats hubuesques sur la loi concernant les droits d'auteurs. Vous n'ignorez donc pas que notre avenir numérique sera infesté par les Mesures Techniques de Protection. Vous vous souvenez également que nos chers députés ont voté inextremis, un amendement en faveur de l'interopérabilité des MTP. Mais l'espoir ne sera que de courte durée, le sénat va s'empresser de réparer illico cette bourde des députés du peuple et tout rentrera dans l'ordre pour le bien universel des lobbys industriels ! (et surtout ne me dites pas que c'est pour le bien de la culture)
A ce propos, vous aurez constaté la réaction immédiate et totalement opposée d'Apple à cet amendement. Et pourtant la généralisation des MTP aura pour conséquence la consécration totale et définitive de Microsoft et la mort à plus au moins long terme de tous les systèmes alternatifs (Linux, logiciels libres, Apple y compris)
Alors pourquoi cette réaction d'Apple, parce que son avenir n'est plus dans l'OS, mais dans les services en ligne qui ne peuvent exister sans FairPlay, les DRM made in Apple.
Vous n'êtes pas convaincu, c'est pourtant la triste réalité.
DADVSI est une loi française, au pire elle change la donne en France mais n'aura aucune incidence ailleurs.
Notes également que cette loi est aussi très critiqués par les acteurs du libres (ils font d'ailleurs beaucoup plus parler d'eux qu'Apple qui finalement s'en fou un peu de cette loi, car au pire Apple délaisse le marché Français), pourquoi à ton avis?

Vista, la foire aux DRMs bis
Tout le web se gausse des déboires de vista, mais ne vous inquiétez pas, tout va bien pour Microsoft.
Paul Thurrot my but se lamente que Vista ne sera pas une révolution pour l'utilisateur et pourquoi en serait-il autrement. Microsoft n'a aucune vocation à révolutionner quoi que se soit (au risque de dérouter la majorité de ses utilisateurs !)
Avec sa domination quasi absolue (95% de PDM) elle a juste à suivre les évolutions du marché et à proposer ses nouvelles technologies, au moment opportun, adaptées aux besoins de ses partenaires technologiques. Les atouts du prochains Vista ne se voient pas à l'oeil nu (les zolis effets de transparence ne sont que de la poudre aux yeux), il sont bien cachés à l'intérieur du système.
Mais revenons à nos DRMs, à n'en pas douter, les années à venir vont voir une explosion des services en lignes, musique, film, presse en ligne etc. Mais tous ses services n'existeront pas sans l'adjonction de ses fameuses MTP, à même de rassurer les ayants droit et les diffuseurs de contenu.
Et naturellement, Microsoft à prévu tout ça et Vista intégrera toutes les MTP nécessaires au contrôle de tous ces types de média DRM$ TV$ VC1$. Le fameux Windows Media Player et ses DRMs associés seront le centre névralgique de la consommation culturelle des utilisateurs du futur Windows.
Quel beau raisonnement, bizarre que tu le contredit totalement avec Apple et l'ITMS ensuite...

Apple ne voit-tu rien venir ?
Force est déjà de constater que la majorité des services en lignes (musique ou film) ne sont accessibles qu'aux uniques possesseurs de Windows et de son incontournable Media Player et l'avenir ne fera d'amplifier cet état de fait.

Face à ce constat, quelle est la réponse d'Apple: rien ou plutôt si : iTunes Music Store
Donc au final, la bataille se résume à une confrontation titanesque: ITunes contre le reste du monde !
Et vous pensez vraiment qu'Apple puisse convaincre la majorité des diffuseurs de contenu à choisir son magasin ? Bien sûr que non, elle le sait bien et elle essaye juste de se réserver une petite part du gâteau et de ce point de vue l'iPod est un sacré coup de génie !
C'est trop tard, c'est déjà fait, Apple a déjà convaincu la majorité des diffuseurs de contenu, l'ITMS règne, grace à l'iPod, sans partage sur le marché des magasins en ligne et est jusqu'à maintenant LE magasin en ligne le plus utilisé, au point d'avoir à lui tout seul plus de 60% de part de marché...

Maintenant, examinons la situation dans sa cruelle réalité: les utilisateurs de macs seront dans l'impossibilité d'accéder à la totalité des services en ligne à l'exception de iTunes. Franchement, quelle avenir peut-on envisager pour un type d'ordinateurs incapable de lire les contenus multi-media du futur: la seule réponse possible est: aucun avenir ! (comme je l'ai déjà dit, ceci est aussi valable pour tous les autres systèmes que ne seront pas compatibles avec les DRMs Microsoft)

Est-il raisonnable de penser qu'Apple ne soit pas conscient de tout cela ?
En fait actuellement Apple, au niveau des DRMs, est dans la même situation que Microsoft au niveau des OS. C'est à dire qu'Apple a un quasi monopole (l'iPod représente plus de 70% de part de marché, conséquence, l'ITMS est le service en ligne le plus utilisé).

La réelle question que tu pose et que tu remets en doute est: Apple tiendra t'elle cette position avantageuse encore longtemps?
Et la véritable solution à envisager est: Apple doit elle licencier ses DRMs?

Excelente question, Apple se l'est certainement posé plus d'une fois, mais y songera certainement sérieusement que le jour où il y aura des signes de baisse de vente d'iPod et/ou de morceaux sur l'ITMS, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.

Alors qu'elle solution pour qu'OS X et ses belles machines ne disparaissent pas dans les plus brefs délais, une seule: être compatible à 100% avec les DRM Windows !

Et la solution technique pourrait bien être la virtualisation ! Apple around Windows
Mais pas n'importe laquelle, la virtualisation façon Apple, soignée aux petits oignons pour OS X. En permettant aux utilisateurs du Mac accéder aux fonctionnalités multi-média de Windows de façon totalement transparente, elle évite ainsi le désastre absolu et encore plus fort, cela lui permettrait, grâce au design si particulier de ses machines et à la facilité d'utilisation tant vantée de son système d'exploitation de faire du Macintosch le Media Center ultime des années à venir!

Ainsi avec des machines au hardware soigneusement contrôlé (plus stable) et à l'ergonomie supérieure, le nouveau slogan d'Apple pourrait bien être:
"[A better] Windows for the rest of us"
Avant d'en arriver là faudrait déjà que les DRMs Microsoft soient majoritaire en part de marché et donc incontournable. Or pour le moment c'est les DRMs Apple qui sont majoritaire...

Sinon concernant la virtualisation, cette technique est tout sauf totalement transparent, comme je l'est déjà expliqué. Renseignes toi mieux la prochaine fois sur ce qu'est la virtualisation avant de baser un raisonnement dessus (car ca fout ton raisonnement totalement en l'air du coup).

Ce dont parle l'article que tu cites, ca n'est pas de la virtualisation, c'est un support direct des APIs de Windows dans MacOS X, comme si elles étaient des APIs native de l'OS (donc comme Carbon et Cocoa). Autant dire que cela est très lourd à implémenter et dur à maintenir. C'est une solution peu viable economiquement, les seules solutions essayant d'arriver à ce genre de résultats (WINE notamment) sont open source (i.e: fait par des gens sur leur temps libre, donc l'aspect economique dans ce cas n'importe pas) et sont loin d'offrir une bonne compatibilité au contraire.
Autant qu'il n'y a aucune chance qu'Apple proposer une tel solution qui offrira un pietre niveau de compatibilité tout en étant très lourde et couteuse à réaliser et à maintenir.

Et si Apple doit un jour revoir sa politique de DRM et supporter les DRM MS, ils n'ont pas besoin de passer par de la virtualization, ils n'auraient juste alors qu'à supporter directement dans MacOS X les DRMs MS en achetant une licence à MS.
Pour le moment ca n'est pas le cas, puisqu'Apple règne pour l'instant sans (presque aucun) partage sur ce marché. Donc les contenus multimedia du "futur" (je mets entre guillemets, car je ne vois pas en quoi un fichier DRMisé est un contenu du "futur", c'est un contenu existant avec une protection numérique, donc rien de futuriste) sont actuellement, aux yeux des utilisateurs, ceux proposés sur l'ITMS.

Alors elle vous plaît ma petite prédiction, un peu déroutant non ?
Ta boule de cristal marche pas... Enfin comme toutes les boules de cristal ;)

Les conséquences de tout cela sont encore bien floues.
Enfin une parole sensée, mais alors pourquoi tu utilise ensuite le présent dans ta conclusion (cf plus bas) alors que tu te base sur du floue.

Néanmoins on peut vraiment se faire du souci pour les futurs développements de logiciels pour OS X, car les Macintosh seront (sont ?) des PC comme les autres (compatible Windows), quelle intérêt alors à développer un version pour OS X, aucun !
Pour les logiciels Mac, aucune raison de se faire du soucis que cela soit avec un BootCamp dual-boot ou un BootCamp virtualization (i.e: qui pourra booter Windows en parallele de MacOS X, mais nécessitera toujours d'acheter et d'installer un Windows de zéro). Pour t'en convaincre, une petit explication de mon cru qui démontre pourquoi les développeurs Mac actuels continueront à développer pour Mac.


Les amateurs fidèles de la pomme (dont je suis) auront certainement un goût amer dans la bouche mais la réalité est incontournable, l' Apple tel que nous l'avons connu jusqu'à présent est mort.
Tu es bien sûr de toi à utiliser le présent, alors même que tu fait des postulats loins d'être certains, et que tu te base sur des hypothèses, disant toi même avant que les conséquence de tout cela sont floue.

Cela dit tout dépend ce que tu mets dans "l'Apple tel que nous l'avons connu", suivant ce que tu y met, on peut dire qu'elle est morte depuis le passage au PowerPC (si tu considère que le 68k était primordial), ou qu'elle est morte au moment du passage à MacOS X (si tu considère que MacOS Classic était l'âme du Mac), ou qu'elle est morte au moment du passage sur Intel (si tu considère le PowerPC comme primordial), ou qu'elle est morte depuis BootCamp (si tu considère qu'un Mac ne doit booter que sous MacOS (X)... Ah attends, dans ce cas ca fait bien avant bootcamp qu'elle est morte, ca fait un baille qu'un Mac ca boot autre chose que MacOS!) et j'en oublis certainement plein.

Pour moi Apple tel qu'on le connait sera mort si un jour Apple ne vend plus que des machines SANS OS made in Apple mais avec un OS tiers (Windows ou autre). Pour le moment c'est pas encore arrivé (donc utiliser le présent est par définition faux!) et cela n'a pas plus de probabilité d'arriver que n'importe quel autre scenario pouvant être imaginer avec les mêmes paramètres du contexte actuel.
 
  • J’aime
Réactions: UnAm

captainamo

Membre émérite
1 Août 2005
558
32
36
Nice
faut pas exagérer non plus. Apple ne va pas arréter l'os au moment où il n'y a jamais eu autant de switcher. L'investissement en développement de l'os est considérable.
Je vois plutot apple chercher à atteindre les 10% de part de marché pour vendre à la limite l'os sur tous les pcs mais ils ne vont pas laisser tomber ce qui est leur force. SI j'ai switcher sur mac c'est pour ne plus avoir les pb de windows (j'ai ensuite découvert qu'il y avait plein d'avantages avec les iapps et l'ergonomie trop simple du systéme).

par contre je vous rejoint sur un point, celui des DRM. Peut etre qu'apple va utiliser la virtualisation pour cela. Juste permettre le lancement des contenus multimédias sous DRM microsoft sur mac.
 

mpergand

Membre confirmé
10 Novembre 2003
220
18
En fait actuellement Apple, au niveau des DRMs, est dans la même situation que Microsoft au niveau des OS. C'est à dire qu'Apple a un quasi monopole (l'iPod représente plus de 70% de part de marché, conséquence, l'ITMS est le service en ligne le plus utilisé).
Oui et c'est un vrai exploit. Apple a même réussi à mettre les majors à sa botte en imposant le tarif unique et elles en sont folles de rage. Mais elles ont compris la leçon, les futurs sites de téléchargement seront tous contrôlés par les majors et utiliseront les DRMs Microsoft qui vont bien ...
L'iPod est le produit le produit top branché du moment, mais ça ne durera pas éternellement.

La réelle question que tu pose est: Apple doit elle licencier ses DRMs?
Non, impossible, c'est scier la branche sur laquelle elle se trouve...
Le but de Microsoft c'est de te rendre dépendant de ses technologies (DRMs) en faisant tout son possible pour celles-ci soient massivement adoptées.
Apple ne peut pas procéder de la sorte pour OS X, avec 5% du marché, c'est irréaliste. L'astuce est donc, pour Apple, de te rendre dépendant d'une service (iTunes Store) par l'intermédiaire d'un produit incontournable: iPod et demain peut-être un iPod Video , un iPhone, un iSmartPod ...

[EDIT]

Ca y est, ta fini, tu fais plus de modifs :D

Posté par mpergand
Ces derniers mois ont été des plus mouvementé pour Apple, le passage sur Intel, l'arrivée de Bootcamp, que de bouleversements pour les utilisateurs du Mac. Le loup est entré dans la bergerie, l'hydre monstrueuse s'est infiltrée dans nos machines, AHHHHHHHH c'est trop horrible !!!!

Ca n'a rien d'horrible, si ca te choques je te plains de t'ebranler pour si peu.
Passe en mode lecture au second degré STP

Citation:
Bien, essayons de voir les conséquences de tout cela, pas facile d'y voir très clair, j'ai donc sorti ma boule de cristal (pour vous dire si c'est du solide !)

Qui marche pas bien, enfin comme toutes les boules de cristal, ca n'a jamais marché.
Quoi ! elle marche pas ma boule de cristal :eek:
 

Frodon

Membre d’élite
Club MacG
29 Juin 2002
2 833
362
39
France (Paris)
mpergand a dit:
L'iPod est le produit le produit top branché du moment, mais ça ne durera pas éternellement.
Pour l'instant aucun signe de faiblesse dans les vente d'iPod, au contraire, rien qu'avec le début de cette année 2006, Apple a déjà vendu plus d'iPod qu'en 2005...

L'astuce est donc, pour Apple, de te rendre dépendant d'une service (iTunes Store) par l'intermédiaire d'un produit incontournable: iPod et demain peut-être un iPod Video , un iPhone, un iSmartPod ...
Exacte et tant que ca marche Apple a tout intérêt à continuer ainsi. Et si un jour la donne changeait, Apple pourrait sans problème s'adapter en utilisant lui aussi les DRMs qui se seront imposés.
Pour le moment c'est pas encore prêt de changer et quoique tu dises sur les Majors qui choisiraient maintenant les plateformes avec DRMs MS au lieu de l'ITMS, c'est faux dans le sens où ils les supportent en plus de l'ITMS car cela serait suicidaire pour eux de ne plus supporter l'ITMS qui est LA plateforme majoritaire et ne montre pour le moment aucun signe de faiblesse, au contraire (les ventes d'iPods continuants à grimper).

Passe en mode lecture au second degré STP
Je sais que c'était du second degré, mais perso je répond toujours à du second degré par du premier degré, je trouve que c'est plus drôle ;)
 

mpergand

Membre confirmé
10 Novembre 2003
220
18
Frodon a dit:
Pour l'instant aucun signe de faiblesse dans les vente d'iPod, au contraire, rien qu'avec le début de cette année 2006, Apple a déjà vendu plus d'iPod qu'en 2005...

Pour le moment c'est pas encore prêt de changer et quoique tu dises sur les Majors qui choisiraient maintenant les plateformes avec DRMs MS au lieu de l'ITMS, c'est faux dans le sens où ils les supportent en plus de l'ITMS car cela serait suicidaire pour eux de ne plus supporter l'ITMS qui est LA plateforme majoritaire et ne montre pour le moment aucun signe de faiblesse, au contraire (les ventes d'iPods continuants à grimper).
Jusqu'ici tout va bien,
Jusqu'ici tout va bien,
Jusqu'ici tout va bien,
...
 

Frodon

Membre d’élite
Club MacG
29 Juin 2002
2 833
362
39
France (Paris)
mpergand a dit:
Jusqu'ici tout va bien,
Jusqu'ici tout va bien,
Jusqu'ici tout va bien,
...
Apple aura encore tout le temps de réagir aux premiers signes de faiblesse. Dans ce cas, elle supporterait les DRMs qui sortiront vainqueurs (MS ou autre), dans Quicktime, iTunes et autres logiciels pouvant en avoir besoin, mais aussi evidement dans l'iPod et dans l'ITMS. Au pire du pire elle serait amené à arreter l'ITMS et l'iPod (ca serait pas la mort, ca reviendrait à la situation pré-iPod).

Il serait par contre idiot (oui idiot) de leur part de le faire dès maintenant car là ca serait se tirer une balle dans le pied (enfin dans l'iPod et l'ITMS), alors même qu'il n'ont pour le moment aucune raison de le faire (l'iPod continuant à se vendre comme des petits pains, et l'ITMS étant toujours la plateforme de référence et continuant à gagner tous les jours de nouveaux clients).

Cela dit si tu as envie de t'inquiéter pour Apple, fais donc, perso je préfère laisser aux dirigeants d'Apple le soin de se poser ce genre de question. Car après tout c'est eux qui décideront par leur choix stratégiques et commerciaux de l'avenir d'Apple. Et si au final cela aboutit sur le succès d'Apple, alors tant mieux, ou à l'inverse sur la mort d'Apple, alors tant pis.
 

Himeji

可愛い
Club MacG
5 Décembre 2004
19 964
3 470
ボルドー
mpergand a dit:
Intel Inside
Par ailleurs, on est bien obligé de constater que ce changement d'architecture est bien plus que la révélation d'un simple signe de faiblesse de la part d'Apple, c'est, pour moi, un aveu d'échec définitif. L'échec de n'avoir pu faire du Macintosh un acteur majeur du monde informatique. Avec ses pénibles 4/5% du marché, l'affaire est entendu, rideau !

Naturellement, Jobs et ses collaborateurs sont parfaitement conscient de l'état de faiblesse de leur société, et donc se lancer dans une confrontation directe avec Microsoft était inutile et sans espoir. Et d'en conclure, à l'inverse, qu'il serait bien plus malin de se servir de Microsoft plutôt que le se lancer dans une ultime bataille perdu d'avance.
Ta prédiction, elle a 10 ans de retard à l'époque ou Steve Jobs lui-même disait qu'Apple avait perdu la bataille.
Non, ce n'est pas un aveu de faiblesse mais un coup de poker. Je dirai même : un coup de génie.

mpergand a dit:
Vista, la foire aux DRMs bis
Tout le web se gausse des déboires de vista, mais ne vous inquiétez pas, tout va bien pour Microsoft.
Paul Thurrot my but se lamente que Vista ne sera pas une révolution pour l'utilisateur et pourquoi en serait-il autrement. Microsoft n'a aucune vocation à révolutionner quoi que se soit (au risque de dérouter la majorité de ses utilisateurs !)
Avec sa domination quasi absolue (95% de PDM) elle a juste à suivre les évolutions du marché et à proposer ses nouvelles technologies, au moment opportun, adaptées aux besoins de ses partenaires technologiques. Les atouts du prochains Vista ne se voient pas à l'oeil nu (les zolis effets de transparence ne sont que de la poudre aux yeux), il sont bien cachés à l'intérieur du système.
Mais revenons à nos DRMs, à n'en pas douter, les années à venir vont voir une explosion des services en lignes, musique, film, presse en ligne etc. Mais tous ses services n'existeront pas sans l'adjonction de ses fameuses MTP, à même de rassurer les ayants droit et les diffuseurs de contenu.
Et naturellement, Microsoft à prévu tout ça et Vista intégrera toutes les MTP nécessaires au contrôle de tous ces types de média DRM$ TV$ VC1$. Le fameux Windows Media Player et ses DRMs associés seront le centre névralgique de la consommation culturelle des utilisateurs du futur Windows.
Apple ne voit-tu rien venir ?
Force est déjà de constater que la majorité des services en lignes (musique ou film) ne sont accessibles qu'aux uniques possesseurs de Windows et de son incontournable Media Player et l'avenir ne fera d'amplifier cet état de fait.

Face à ce constat, quelle est la réponse d'Apple: rien ou plutôt si : iTunes Music Store
Donc au final, la bataille se résume à une confrontation titanesque: ITunes contre le reste du monde !
Et vous pensez vraiment qu'Apple puisse convaincre la majorité des diffuseurs de contenu à choisir son magasin ? Bien sûr que non, elle le sait bien et elle essaye juste de se réserver une petite part du gâteau et de ce point de vue l'iPod est un sacré coup de génie !

Maintenant, examinons la situation dans sa cruelle réalité: les utilisateurs de macs seront dans l'impossibilité d'accéder à la totalité des services en ligne à l'exception de iTunes.
C'est déjà le cas. Et malgré les 95 % de PDM de Microsoft, c'est Apple qui mène le bal.

mpergand a dit:
Alors elle vous plaît ma petite prédiction, un peu déroutant non ?
Autant que celles de Paco Rabanne. :D

mpergand a dit:
Les conséquences de tout cela sont encore bien floues. Néanmoins on peut vraiment se faire du souci pour les futurs développements de logiciels pour OS X, car les Macintosh seront (sont ?) des PC comme les autres (compatible Windows), quelle intérêt alors à développer un version pour OS X, aucun !
Aucun souci à se faire tant qu'il y aura de la demande pour des versions OS X. Et c'est quand même ce qu'on cherche en priorité. Windows via BootCamp ne sera jamais qu'un palliatif.

mpergand a dit:
L'avenir d'Apple n'est plus dans l'OS, mais dans les iBidules et leurs services associés via le Store.
L'avenir d'Apple est à la fois dans le Mac et dans la musique numérique.

mpergand a dit:
Alors vive le nouvel Apple ?
Oui mais tel qu'il est actuellement. pas comme toi tu le vois.
 

Frodon

Membre d’élite
Club MacG
29 Juin 2002
2 833
362
39
France (Paris)
mpergand a dit:
Par définition une entreprise est morte le jour où elle n'a plus d'existence légale.

Or, selon mes dernières informations, depuis sa création dans les année 70, la société Apple Computer, Inc a toujours existé et n'a jamais subit de liquidation judiciaire, et aujourd'hui il y a toujours une entreprise qui s'appelle Apple Computer, Inc, qui embauche un nombre grandissant d'employés, qui est basé à Cupertino et qui est toujours coté en bourse avec une action qui se porte le mieux du monde et un CA grandissant.

Conclusion: Apple n'est pas morte, ni maintenant, ni il y a 10 ans. CQFD (irréfutable)

Mais comme je l'ai dit, si tu veux téamuser à jouer à nostradamus pour élaborer des scénarios sur l'avenir d'Apple, tu fais ce que tu veux. La réalité est que personne, ni toi, ni nostradamus (le vrai), ni Emett Brown (le scientifique de retour vers le futur), ni ta grand mère...etc, ne peut savoir qu'elle sera l'avenir d'Apple.

Je ne comprendrais jamais quelqu'un qui utilise un produit pour lequel il est persuadé qu'il n'a pas d'avenir. Car si tu crois vraiment que le Mac c'est mort, achète un PC sous Windows puisque c'est l'avenir selon toi, et arretes de venir poluer ce forum avec tes prédictions abracadabrantesques!
 

Himeji

可愛い
Club MacG
5 Décembre 2004
19 964
3 470
ボルドー
Frodon a dit:
Par définition une entreprise est morte le jour où elle n'a plus d'existence légale.

Or, selon mes dernières informations, depuis sa création dans les année 70, la société Apple Computer, Inc a toujours existé et n'a jamais subit de liquidation judiciaire, et aujourd'hui il y a toujours une entreprise qui s'appelle Apple Computer, Inc, qui embauche un nombre grandissant d'employés, qui est basé à Cupertino et qui est toujours coté en bourse avec une action qui se porte le mieux du monde...

Conclusion: Apple n'est pas morte, ni maintenant, ni il y a 10 ans. CQFD (irréfutable)
Et en plus, elle s'agrandit. :)