iOS dans OS X: une fausse bonne idée... Vers iOS X?

  • Créateur du sujet kano761
  • Date de début
A

Anonyme

Invité
Bonjour,

A 10 jours a peine de la grande réunion je trouvais cela intéressant de revenir sur iOS, et sa tentative d'intégration a OS X particulièrement flagrante avec Mountain lion.
Pour ma part, en tant qu'utilisateur, le constat est sans appel: c'est un fiasco. Absolument aucune fonction d'iOS, plateforme entièrement tactile, n'a vocation à être utile dans OS X qui est une plateforme traditionnelle reposant sur les mêmes mécanismes depuis 20 ans.

Quelques exemples: le zoom intelligent, le centre de notifications, le "lecteur" pour les articles, ... Et autant de portages qui font presque tâche sur OS X. J'irai même jusqu'à dire : ça ne fait pas Apple. La marque a la pomme nous a toujours habitué à des innovations fonctionnelles, pratiques et bien pensées. Ici j'ai plutôt l'impression d'assister à l'intégration forcée de deux systèmes qui n'on rien en commun, antagonistes par nature. iOS dans OS X, j'ai l'impression de voir des touches d'hyperrealisme dans du Picasso, du socialisme dans la bouche de Moscovici, du cauet sur arte, bref, quelque chose qui fait vraiment tâche avec la l'intégrité, l'extraordinaire cohérence qui est justement la force d'Apple.

Alors que faut-il voir dans cette iOSisisation ? Une volonté de fusionner à terme les deux systèmes ? Je pense que si (quand) ça arrivera, iOS prendra le pas et pas l'inverse, car les deux systèmes me semblent reposer sur des logiques beaucoup trop différentes pour être rassemblées sans heurts.
A l'heure ou l'ordinateur portable semble être en passe de disparaître cette hypothèse n'a rien de déraisonnable. Pourtant je pense que ce mouvement d'intégration forcée est un très mauvais calcul.

Et j'irai même beaucoup plus loin: je pense que c'est en fait exactement le contraire qu'il faudrait faire.
Je m'explique: je suis allergique à l'iPad. iOS sur un iPhone, ça va, parce que c'est un téléphone. Mais sur une machine qui a vocation (en principe) a remplacer ou compéter un ordinateur c'est l'horreur: système de A a Z contrôlé par Apple, aucune marge de manœuvre de l'utilisateur... D'aucuns diront que la philosophie iPad est justement de ne pas remplacer l'ordinateur mais de le compéter: a 600 balles ça fait cher le complément...
Je pense donc qu'il faudrait au contraire mettre plus d'OS X dans iOS, en créant véritablement un Finder, un moyen de gérer ses dossiers et fichiers (surtout des fichiers textes) au lieu d'être la comme un mongole a naviguer entre les apps.

Voilà, a mon avis dans quelle sens devrait aller la rencontre iOS Mac OS même si force est de constater que c'est exactement l'inverse qui se produit actuellement. Qu'en pensez vous ?
 

iluro_64

Old MacUser
Club MacG
1 Avril 2008
7 183
1 280
Haut Béarn
Je ne suis pas vraiment du même avis. Tout ce qui vient d'iOS n'est pas bon à jeter. Curieusement, personnellement, n'utilisant pas du tout iOS, et pour cause puisque je n'ai pas d'iBidule, quelques fonctions récupérées dans Mac OS ne me gênent pas du tout. J'en utilise même deux que je trouve bien utiles.

Pour le moment, il n'y pas assez de matière pour décider si iOS va polluer Mac OS, et moins encore pour dire qu'il y aura une fusion des deux. Je pense que "l'enrichissement" de Mac OS par iOS est simplement maladroit, dans la mesure où je considère que les exigences sont plus sévères dans Mac OS que dans iOS. Ce n'est pas pour autant "un appauvrissement". Ce n'est pas comme pour iCloud, où le Carnet d'adresses devenus Contacts est une sorte de pollution maladroite. Pour moi, et dans l'état actuel des choses, iCloud n'est pas opérationnel comme je l'entends. Il se trouve que je l'imagine pour des Mac, et uniquement pour eux puisque je n'ai pas d'iBidule. Le moins qu'on puisse dire est que, pour le moment, Calendrier mis à part, ça ne fait pas ce que j'en espère.

Avant de condamner définitivement, il faut voir venir. Et, si un jour le Finder venait à disparaître, alors là, oui, il faudra se poser des questions sérieuses.
 
  • J’aime
Réactions: Pascal_TTH

ergu

passant qui passe
Club MacG
13 Octobre 2011
2 728
614
28
J'ai un mac et un iTouch - deux appareils différents pour deux usages différents.

Du coup, je suis assez méfiant vis à vis de cette volonté de faire trop coincider les deux OS.

Je n'ai pas besoin (et surtout pas du tout envie) que mon mac clignote et joue de la trompette toutes les cinq minutes parce que j'ai reçu un mail ou que je dois sortir la poubelle.
J'ai acheté un outil, pas un sapin de Noël.

Pas plus que je n'ai besoin d'un finder sur mon iTouch, d'ailleurs.
 

iluro_64

Old MacUser
Club MacG
1 Avril 2008
7 183
1 280
Haut Béarn
Je dirai que pour l'instant, je suis plus sceptique que méfiant. La nuance ?
Sceptique parce que je vois pas comment, avec l'énorme risque de dégradation que cela représente, iOS prendrait le pas sur Mac OS, ou l'inverse, car, les "objets informatiques" ont beau avoir en commun qu'ils fonctionnent grâce aux techniques informatiques, ils peuvent aussi fonctionner avec des pièces communes, comme pour les voitures. Un ordinateur d'usage général n'a pas grand-chose à voir avec l'usage d'un smartphone, et même d'une tablette, malgré le fait que l'iPad soit très utilisé dans le monde "PRO" pour des applications très particulières, très pointues, et très verticales. On peut dire d'un iPad qu'il ne lui manque qu'une chose, être aussi un téléphone. Mais on ne peut dire qu'il lui manque peu de chose pour être un ordinateur. iOS est sans doute bien adapté aux iBidules, mais, hormis quelques fonction, je ne pense pas qu'il soit adapté aux Mac, et réciproquement en ce qui concerne les Mac et Mac OS.
Méfiant.Je ne lui pas encore parce que rien encore n'indique que l'on aille vers la fusion des deux OS. L'on va vers une mise en commun de certaines fonctions qui permettent à des catégories de données de se balader d'une machine à l'autre de manière transparente, par une "synchronisation". Cela est acceptable pour certaines catégories d'informations de "la vie quotidienne". Mais cela devient rédhibitoire pour d'autres catégories, si cela conduit à la disparition du Finder et des mécanismes associés à sa présence. Je ne perds pas de vue que les iBidules sont de "petites" machines à la capacité de stockage limité. Alors, si l'iCloud devient la moyen de disposer d'une capacité de stockage "illimitée" en regard de la capacité intrinsèque, alors, là, oui, la méfiance fera place au scepticisme.

Le scepticisme, c'est le doute du passage à la réalité. La méfiance c'est la reconnaissance du fait d'une réalité redoutée.
 

ergu

passant qui passe
Club MacG
13 Octobre 2011
2 728
614
28
Il est possible que nous ne parlions pas tout à fait de la même chose sous le terme de "iOSisation"

Je m'explique.

Il y a trente ans, tu alumais la télé pour regarder un truc particulier.
Aujourd'hui, tu l'allumes
...et tu vois après, quitte à la laisser allumée sans la regarder.

L'ordinateur suit le même chemin.
On n'allume plus son ordinateur pour faire une tâche donnée et après terminé.
On l'allume, c'est tout.

Pour moi, l'iOSisation c'est la réponse à ce changement de paradigme.

L'ordinateur se met en quatre pour que tu ais "à manger" plein les mirettes dès que tu l'allumes. A la limlite, c'est à lui de te suggérer le pourquoi tu t'es mis devant. et à te garder devant.
Un OS qui se contente d'être là en attendant que tu le sollicites, un OS dont la grande force est justement de te donner l'impression de ne pas être là, c'était jusqu'à SL (plus ou moins) et c'est has-been.

Quand je suis passé à OS X j'ai aimé cette sobriété, cette discrétion de l'OS parce qu'elles correspondaient à ce que j'en attendais - à l'opposé de Windows avec ses mises à jours toutes les dix minutes et cette obligation de passer trois plombes à trifouiller dans les paramètres avant de pouvoir faire quoi que ce soit.

Aujourd'hui, avec OS X, j'ai des alertes de mises à jour plusieurs fois par semaine et chaque nouvel OS arrive avec son lot d'options à décocher une par une pour pouvoir retrouver une machine simplement fonctionelle qui soit un outil et pas un jouet pour adolescent désoeuvré.

C'est en ce sens que je suis selon ta définition "méfiant" en ce qui concerne les versions à venir de OS X.
Voilà.
 

iluro_64

Old MacUser
Club MacG
1 Avril 2008
7 183
1 280
Haut Béarn
Effectivement, il y a une différence d'approche, car lorsque je me mets devant mon vieil iMac, je sais très précisément pourquoi je l'ai mis en service quelques minutes plus tôt. Je ne fais pas de fixation sur le fait qu'il mette 15 secondes ou deux minutes pour me présenter un écran sur lequel il n'y a rien d'autre que ce que j'ai décidé.

Lorsque je l'allume, il ne me montre rien d'autre que ce que je veux voir. Mon scepticisme actuel sur l'"iOSisation" reste intacte puisque, pour le moment, elle n'a pas atteint la sobriété que j'attends de la présentation, tout en contrôlant moi-même ce que je veux voir, à chaque instant. Effectivement, si l'"iOSisation" me contraint à modifier la manière de me servir de ma machine que je n'accepte pas, je deviendrai très méfiant, car là, j'aurais une réaction très radicale, comparable à celle que j'ai vis à des "incitations" de Google et autres consorts. Il n'est pas question que mon ordinateur devienne une TV si je ne le veux pas. Il ne le devient que si je le décide. Dit autrement, ce n'est pas parce que j'ai utilisé Excel trois fois en trois jours, que je l'utiliserai le quatrième jour.

Le véritable fond est que l'ordinateur individuel est devenu un objet de loisir. Or, il se trouve que je ne l'utilise pas pour cela. J'en ai toujours un usage "PRO". D'ailleurs, si j'y ai mis de la musique, ce n'est pas pour l'écouter quand je me sers de la machine, mais parce que c'est moyen pratique de stockage. De la même manière, si mes photos sont toutes sur DD maintenant, c'est pour la même raison, et, en plus, on peut les voir à l'occasion. Et pourquoi pas, aussi, faire quelques retouches avec de bons outils. Mais, ce n'est pas du loisir. Le loisir, c'est l'APN, pas l'ordinateur.

Contrairement à toi, je trouve bien pratique d'être informé des mises à jour. Mais, là aussi, je fais le tri. Cela aboutit à des MàJ automatiques pour quelques logiciels. Pour d'autres, cela n'arrive que si j'ouvre les applications. Et pour d'autres, enfin, lorsque j'ouvre les applications, et que je demande moi-même de faire une recherche de MàJ. J'apprécie aussi les notifications de certaines applications.

En conclusion je dirai notre différence d'approche tient plus à une différence non pas d'usage, mais des moyens dans l'usage. L'important, et là nous sommes tout à fait d'accord, c'est l'ordinateur reste un outil et ne devienne pas un moteur de suggestions inutiles
 

redchou

Membre confirmé
22 Avril 2009
33
0
On dit que des développeurs auraient entendu parler d'ingénieur Apple très content d'avoir réussi à faire tourner l'un des systèmes/plateformes sur l'autre... Un des deux système pourrait tourner sur l'autre ou, inversement, une des deux plateforme serait directement intégré à l'autre...
Il faut rappeler qu'iOS tourne déjà sur Mac avec les outils de développement et le simulateur iPhone/iPad. Et que dans le cas ou iOS tournerait sur OS X, ce ne serait pas une prouesse si impressionnante que cela...
(certains projets sur le net permettent de faire tourner un simili d'iOS sur OS X...)
Par contre si OS X tourne sur ARM, ça deviendrait quelque chose de sympa:
- L'occasion d'intégrer des puces ARM dans les Mac...
- OS X, ou du moins les dernière applications, celle qui ne vont pas utiliser certaine ressource ou qui se conformeront à certaine règle, pourraient être exécutés aussi bien sur l'architecture Intel et ARM.
- Avoir une génération de Mac avec 10h sur Intel et 30h d'autonomie sur ARM. Là, ce pourrait être intéressant. Encore qu'il faut voir ce à quoi ressemblera iOS sur Mac et OS X sur ARM ou si Apple ne serait pas capable de sortir des Mac uniquement sous ARM.
- Faire tourner OS X sur les iDevice...

Il y aurait une session "Bringing your OS X Apps to iOS" à la WWDC (comment porter votre application OS X sur iOS)... Tout comme il y a une session iOS vers OS X.

# Pour réagir au sens qu'à pris la discussion, quand j'allume (sort) de veille mon iPad, c'est pour faire quelque chose de précis, comme quand j'allume mon Mac. Je ne vous rejoins pas sur ce point.
Je fais d'ailleurs certaine chose indifféremment avec mon iPad ou mon Mac. C'est selon la situation...

Pour une nouvelle direction en terme d'interface, OS X ou iOS confondu:
- L'abandon du skeuomorphisme, pourrait permettre d'exploiter tout les mécanisme apparus avec iOS, Mac OS, etc... Plutôt que d'avoir des choses "réaliste" dans les interfaces, ça permettrait de passer outre certaine règle imposée par leur représentation réaliste...
- Quand ils ont sortis l'iPhone en 2007, l'expérience utilisateur sur écran tactile en était à ses balbutiement, aujourd'hui, 6 ans après, les utilisateurs, peuvent attendre un changement, allant dans le sens d'un système plus discret...
(J'avais à l'époque plein de Tablet PC, etc... Et le tactile, surtout le geste, c'était assez rare.)
Apple a réussi, à faire comprendre une interface et un nouveau paradigme d'une façon ou ses gestes de défilement, manipulation sont pratiquement devenu de facto des standards...

En reprenant les codes et les réflexes acquis sur les interfaces actuelles, personne ne serait perdu, et la courbe d'apprentissage serait quasi nulle...
Sans parler du fait qu'Apple et l'un des seuls à ne pas encore avoir exploité les "gestes" des utilisateurs.. Pour contrôler à distance une application assez simple, combiner à Siri, ça apporterait des possibilité...
Ne rentrons pas dans la caricature ou on parlerait de tout faire avec des gestes et la voix... Mais certaines chose, changer une chanson, actualiser une info, etc... Sont envisageable...
 
A

Anonyme

Invité
Méfiant
Alors, si l'iCloud devient la moyen de disposer d'une capacité de stockage "illimitée" en regard de la capacité intrinsèque, alors, là, oui, la méfiance fera place au scepticisme.

Là j'y ajouterai la perte du droit, des droits tout court sur tout ce qui est déposé sur ce nuage, photos, films, documents divers. Qui me garanti la confidentialité à ce niveau ? quelle garantie face à la perte de mes données ?

Avons nous vraiment besoin d'un tel endroit de stockage illimité, alors que les gouvernements, grandes entreprises ne laissent rien trainer sur le nuage, pourquoi le particulier que je suis devrais-je tout lui confier ?
 
  • J’aime
Réactions: iluro_64

iluro_64

Old MacUser
Club MacG
1 Avril 2008
7 183
1 280
Haut Béarn
Là j'y ajouterai la perte du droit, des droits tout court sur tout ce qui est déposé sur ce nuage, photos, films, documents divers. Qui me garanti la confidentialité à ce niveau ? quelle garantie face à la perte de mes données ?

Avons nous vraiment besoin d'un tel endroit de stockage illimité, alors que les gouvernements, grandes entreprises ne laissent rien trainer sur le nuage, pourquoi le particulier que je suis devrais-je tout lui confier ?

Pour abonder, le principe même du nuage est une forme déguisée et insidieuse de négation de la propriété privée individuelle. Se référer, un peu, et réfléchir, beaucoup, à ce que le PATRIOT ACT, de Geoege W. Bush permet aux différentes agences états-uniènes de faire à l'encontre des libertés individuelles sous couvert du Droit

Et pourquoi payer un stockage de taille plus ou moins limité alors qu'on peut avoir du stockage personnel, chez soi, illimité. Quand on voit combien coûte, aujourd'hui, un système RAID de 2To, c'est quand mieux, pour du stockage, que du SSD. Et qu'on ne vienne pas me dire que l'on transporte sans cesse avec soi 2 To de données dans un portable dont les SSD ne dépasse pas 500 Go (et à quel prix !)
 

JustTheWay

Hors-Sujet
Club MacG
24 Mai 2011
1 950
134
Là j'y ajouterai la perte du droit, des droits tout court sur tout ce qui est déposé sur ce nuage, photos, films, documents divers. Qui me garanti la confidentialité à ce niveau ? quelle garantie face à la perte de mes données ?

Avons nous vraiment besoin d'un tel endroit de stockage illimité, alors que les gouvernements, grandes entreprises ne laissent rien trainer sur le nuage, pourquoi le particulier que je suis devrais-je tout lui confier ?

Là je peux t'aider la question a déjà été posé lorsqu'on déposait un objet dans un coffre fort.

Le contrat cloud est comme un contrat de dépôt et un contrat de louage, le contrat cloud (où location de coffre fort) est un contrat sui generis (c'est à dire qu'on lui applique un panachage de règle, dans ton code civil tu vas devoir aller chercher dans les contrats spéciaux les règles afférant aux contrats de dépôt et aussi aux contrat de louage.)

La question n'étant pas nouvelle on peut se demander qu'elle régime de responsabilité appliquer si les données sont endommagé ?

Dans un cas c'est celui qui dépose qui doit prouver (régime de louage) dans l'autre cas c'est le dépositaire qui doit prouver le cas de force majeur si la chose a été endommagé (régime du dépôt).

A titre personnel je n'assimilerai pas le contrat cloud aux contrats de location coffre fort, mais la doctrine l'a fait donc ... pour ma part il y a une différence primordiale c'est l'accès aux biens avec le contrat cloud, alors qu'avec le contrat de location coffre fort il faut une personne pour t'amener au coffre, donc la jouissance n'est pas paisible donc le contrat de location coffre fort n'est pas uniquement un contrat de louage. A l'inverse avec le contrat cloud la jouissance est paisible ... Et vu la différence de régime c'est quand même très important.

Cela fait 1 an que j'ai arrêté de suivre l'histoire donc il est possible que j'ai loupé des trucs :D, mais il faut pas croire qu'il n'y a pas de droit :p. Par contre je connais pas le droit belge, mais je doute qu'il n'y ait pas une responsabilité qu'on puisse engager.
 
Dernière édition:
  • J’aime
Réactions: iluro_64

bompi

El Moderador
Modérateur
Club MacG
12 Février 2004
41 952
3 163
Cela dit, on peut parfaitement créer son propre nuage personnel pour des sommes raisonnables. Si on en a besoin, évidemment.

Et ça a des côtés bien pratiques, quand même.
 
  • J’aime
Réactions: iluro_64

iluro_64

Old MacUser
Club MacG
1 Avril 2008
7 183
1 280
Haut Béarn
Je ne pense pas que le contrat "cloud" soit un problème si les clauses ne permettent pas de léser les deux parties. Ce qui est en cause c'est l'application d'un Droit extérieur au contrat "de louage" qui permet au nom d'un "attitude patriotique", au nom de l'intérêt général supérieur à l'intérêt particulier, de violer en toute impunité la vie privée et la propriété privée. Sans parler, bien sûr, des méthodes "moralement douteuse" de sociétés connues pour leur moteur de recherche ou le nombre d'inscrits dans leur "réseau social".

---------- Nouveau message ajouté à 10h33 ---------- Le message précédent a été envoyé à 10h32 ----------

Cela dit, on peut parfaitement créer son propre nuage personnel pour des sommes raisonnables. Si on en a besoin, évidemment.

Et ça a des côtés bien pratiques, quand même.

Tout à fait d'accord, et c'est bien ce que je préconise si c'est nécessaire. ;)
 
A

Anonyme

Invité
Par contre je connais pas le droit belge, mais je doute qu'il n'y ait pas une responsabilité qu'on puisse engager.

Disons que je connais un peu, le droit français et suisse.
En dehors des collectifs de défense aux états unis qui ont une petite chance de se faire entendre, je doute fort qu'un particulier puisse obtenir gain de cause face à l'armée d'avocats que les loueurs de nuages ont pour les défendre. Reste qu'en cas de pertes, gagner contre eux ne remplacera jamais les données perdues.
 
Dernière édition par un modérateur:

JustTheWay

Hors-Sujet
Club MacG
24 Mai 2011
1 950
134
Disons que je connais un peu, le droit français et suisse.
En dehors des collectifs de défense aux états unis qui ont une petite chance de se faire entendre, je doute fort qu'un particulier puisse obtenir gain de cause face à l'armée d'avocats que les loueurs de nuages ont pour les défendre. Reste qu'en cas de pertes, gagner contre eux ne remplacera jamais les données perdues.

Désolé :rose:
Je suis pas d'accord sur les États-Unis, ni sur la chance d'obtenir gain de cause. Je suis d'accord pour la perte, en même temps si tu cherches la responsabilité c'est bien pour obtenir des dommages et intérêts, sinon il n'y a aucun intérêt à agir en justice.

@iluro_64 : Je ne comprends pas "droit extérieur au contrat", et je vois pas le rapport avec les États-Unis :D. La protection de la vie privée est un problème, mais il y a une différence entre étaler sa vie, et la stocker et la rendre inaccessible (en théorie toujours). Et pour le patriot act c'est pas en France ça :p
Mais vous êtes à fond sur les États-Unis :D:D.
 
Dernière édition:
A

Anonyme

Invité
Toutes ces réflexions sont très interessantes, d'autant qu'aujourd'hui les attentes ne sont plus les mêmes précisément a cause de ces nouveaux usages.
De fait, la question demeure avec la sortie d'iOS 7: une réforme en profondeur et un OS X très tradi en fin de compte... Une rupture ?

Certainement pas ! Le plus marquant pour moi c'est le fait que les notifications s'affichent sur l'écran de veille de l'ordi. Apple continue sa guerre psychologique: avant, qui aurait songé a comparer un écran de mot de passe de Mac avec un écran verrouillé d'iPhone ? Avec maintenant avec Mavericks, tout le monde.
J'en suis désormais convaincu: Apple sait très bien que l'intégration iOS/OS X est une cohabitation forcée, mais insiste dans cette voix pour habituer les esprits. Si l'on part du postulat que la tablette va remplacer l'ordinateur (ce dont je suis convaincu) alors il n'y a pas de doute. Fort a parier que le prochain ( OS X Biaritz ? :p ) sera plus "transparent" ..

Au passage, que pensez vous de ce nouvel iOS ?
 

iluro_64

Old MacUser
Club MacG
1 Avril 2008
7 183
1 280
Haut Béarn
iOS 7 ? Personnellement, je m'en balance
OS X.9.x ? "Le changement doux dans la continuité". Un OS qui reste dans la grande ligne de l'informatique telle que je l'apprécie.
 
  • J’aime
Réactions: albert-r

melaure

Chasseur de Bobos
Club MacG
24 Octobre 2001
24 848
1 730
51
Le Grand Lyon
iOS 7 ? Personnellement, je m'en balance
OS X.9.x ? "Le changement doux dans la continuité". Un OS qui reste dans la grande ligne de l'informatique telle que je l'apprécie.

Je suis pas loin de le penser, même si comme pour 10.7, 10.8, je me demande ce que ça va m'apporter réellement ... Aucune nouveauté (si on peut appeler ça comme ça) depuis la 10.6 ne m'a été utile ...
 

JustTheWay

Hors-Sujet
Club MacG
24 Mai 2011
1 950
134
Je suis pas loin de le penser, même si comme pour 10.7, 10.8, je me demande ce que ça va m'apporter réellement ... Aucune nouveauté (si on peut appeler ça comme ça) depuis la 10.6 ne m'a été utile ...

Idem, d'ailleurs je suis même repassé à 10.6.8 alors que j'avais Moutain lion. :D

Mais en même temps on sait jamais :up: il y a toujours eu des OS plus ou moins réussi.

Après si ils font encore une MAJ en disant que c'est un OS, cela va commencer à agacer je pense.
 

melaure

Chasseur de Bobos
Club MacG
24 Octobre 2001
24 848
1 730
51
Le Grand Lyon
Idem, d'ailleurs je suis même repassé à 10.6.8 alors que j'avais Moutain lion. :D

Mais en même temps on sait jamais :up: il y a toujours eu des OS plus ou moins réussi.

Après si ils font encore une MAJ en disant que c'est un OS, cela va commencer à agacer je pense.

C'est plutôt que Mac OS X est tellement mur que c'est difficile d'en améliorer l'interface. Si c'est pour ajouter toutes les conneries de réseau sociaux et cie, ce n'est aucunement un progrès ... A voir pour les onglets du finder et la nouvelle gestion du multi-écran. Mais il faudrait aussi des détails sur ce qu'il y a de nouveau derrière. Toujours pas de ZFS ou équivalent ?
 

iluro_64

Old MacUser
Club MacG
1 Avril 2008
7 183
1 280
Haut Béarn
OS X.9
Comme dirait qui vous savez, on ne nous dit pas tout !
J'ai retenu les points suivants que je juge primordiaux :
  • Le Finder est toujours là, et évolue dans le bons sens. Un contexte (environnement) par fenêtre, c'est plutôt bien.
  • OS X.9 peut tourner sur toutes les machines qui peuvent fonctionner sous ML, même si toutes les nouvelles fonctions n'y seront pas opérationnelles. Çe n'est pas nouveau. Ça fait un beau paquet de machine.
  • L'accessibilité aux "tags" ou "mots clés", facilitant la recherche de fichiers dont on peut diversifier le classement.
  • La gestion du "multi-écran"
  • Les évolutions du cloud qui me semblent aller dans le bon sens. Il était temps.