je suis en panne-créative : comment me ressourcer ?

A

Anonyme

Invité
Avez vous des trucs pour faire de plein de créativité ?
je suis en panne en ce moment, alors que les dossiers s'empilent : je bosse dans la pao / graphisme.
 

alan.a

Membre d’élite
Club MacG
17 Février 2003
2 984
586
45
lieu dit Bellevue, Normandie
www.alan-aubry.com
Moi, bcp de mes idées viennent en moto ou pdt que je travaille dans mon potager.

Curieusement les idées pour mon travail alimentaire (pao - graphisme) viennent plus en moto et les idées pour mon boulot perso (photographie plasticienne) viennent dans le potager.

Sinon, quand je suis sec sec je commence à repondre à ma commande en faisant un truc bien pourri et j'en ai tellement honte qu'une idée salvatrice arrive, enfin normalement...
 

noAr

Membre confirmé
6 Décembre 2002
443
50
45
Paname
Hallo,

Très intéressante ta question !
Il me semble – pour ma part – qu'on a tous en tant que créatifs des "milieux" plus ou moins propices à la création. La première chose à faire est sans doute de les trouver… et ensuite de pouvoir s'y inscrire. Pour ma part j'ai le cerveau en feu quand je prends le train ou la bagnole (mais en passager, sinon ca peut être dangereux).
Il y a aussi diverses "méthodes" déjà éprouvées comme la fameuse disruption de TBWA\, ou le bon vieux brainstorming patient et progressif qui, bien fait, amène souvent des réésultats surprenants.
Il m'arrive d'utiliser ce truc :
http://dico.isc.cnrs.fr/
Mais quelquechose de CLAIR (pour moi) c'est qu'un creatif en agence, au rendement "tendu" ne PEUT PAS compter sur l'inspiration. Il faut – et c'est là que ta question est passionnante pour moi – trouver une méthode, un truc qui fasse qu'on se passe d'elle. J'ai lu il ya quelques temps maintenant un bouquin qui m'a marqué sur ce sujet (et que je conseille – donc) qui s'appelle Creativity for Graphic Designer.
<Hop jla trouvé su Amazon :>
http://www.amazon.com/exec/obidos/tg/detail/-/158180055X/qid=1079994298/sr=8-1/ref=sr_8_xs_ap_i1_xgl14/002-1731960-7236035?v=glance&s=books&n=507846#product-details
<Hop jla trouvé su Amazon :>

Mais poursuivons !


noAr
 

Olive94

Membre d’élite
Club MacG
20 Février 2003
1 277
33
43
Val-de-Marne
dessinmedical.free.fr
Pour ma part c'est bien simple :

j'observe la demande du client, je définis les contraintes de communication (hierarchie, degré de lisibilité, couleurs, contrainte de temps etc.)

Apres je choppe un exemple dans mes catalogues ou sur le net que je trouve chouette, pis je readapte plus ou moins une bonne idée en y ajoutant une touche perso, et ca fait une truc nouveau qui generalement plait au client car il a une sensation de déja vu, donc pro. Et généralement il en emerge parfois des choses innovantes qui ne me seraient pas venues comme ca.

Apres quand je fais des trucs pour moi je prends plus mon temps pour trouver un truc sympa, original, plus recherché
 

goon

Membre confirmé
22 Janvier 2004
143
5
Moi, c'est surtout en marchant, en mangeant le midi ou en bagnole.. mais surtout dans mon plumard le soir et que je suis prêt à m'endormir. J'ai pendant un temps mis un carnet de note sur ma table de nuit (je devrais le refaire..)

par contre, pour d'autres boulot qui me tienne moins à coeur, je rejoint l'avis de olive94... je m'inspire directement de bouquins et j'adapte.
 
A

Anonyme

Invité
noAr a dit:
Hallo,

Très intéressante ta question !
Il me semble – pour ma part – qu'on a tous en tant que créatifs des "milieux" plus ou moins propices à la création. La première chose à faire est sans doute de les trouver… et ensuite de pouvoir s'y inscrire. Pour ma part j'ai le cerveau en feu quand je prends le train ou la bagnole (mais en passager, sinon ca peut être dangereux).
Il y a aussi diverses "méthodes" déjà éprouvées comme la fameuse disruption de TBWA\, ou le bon vieux brainstorming patient et progressif qui, bien fait, amène souvent des réésultats surprenants.
Il m'arrive d'utiliser ce truc :
http://dico.isc.cnrs.fr/
Mais quelquechose de CLAIR (pour moi) c'est qu'un creatif en agence, au rendement "tendu" ne PEUT PAS compter sur l'inspiration. Il faut – et c'est là que ta question est passionnante pour moi – trouver une méthode, un truc qui fasse qu'on se passe d'elle. J'ai lu il ya quelques temps maintenant un bouquin qui m'a marqué sur ce sujet (et que je conseille – donc) qui s'appelle Creativity for Graphic Designer.
<Hop jla trouvé su Amazon :>
http://www.amazon.com/exec/obidos/tg/detail/-/158180055X/qid=1079994298/sr=8-1/ref=sr_8_xs_ap_i1_xgl14/002-1731960-7236035?v=glance&s=books&n=507846#product-details
<Hop jla trouvé su Amazon :>

Mais poursuivons !


noAr
Pour ma part je ne crois plus vraiment au brainstorming : le projet se retrouve dénaturé en fin de compte. Je suis également contre le fait que chacun donne son avis : en général tout le monde se sent obligé de mettre son grain de sel dans ta créa' (surtout la secrétaire de direction)...je laisse imaginer le résultat !!
 

noAr

Membre confirmé
6 Décembre 2002
443
50
45
Paname
Hallo,

Sur le brainstorming, je concois que ce n'est pas toujours séduisant. Mais je crois que cela peut amener (assez souvent) des surprises intéressantes. Et j'aime bien commencer par travailler sur des mots (quand c'est possible de faire les choses correctement, ce qui n'est pas, bien sur, systèmatique). C'est une méthode qui demande souvent plus de patience qu'il ne nous est permis :) Par contre, je ne comprends pas en quoi cela "dénature" un projet (?).
Sur les avis multiples, je suis bien d'accord. La multiplication des points de vue tend toujours à dénaturer les projets. Des projets validés par un vote de commerciaux à main levée, un interlocuteur auquel n'appartient aucunement la décision finale et qui devra redérouler un argumentaire, les idiosyncrasies du type "ma femme n'aime pas le bleu" font hélas partie de ce job :))) Les gens veulent se faire remarquer… en se fondant dans la masse ! Ou alors n'ont aucun gout (cela arrive aussi n'est-ce pas ? :)).
Par rapport au post d'Olive. Cela fait déjà partie d'un process créatif que de récolter ainsi des images de référence et autres documents relatifs à une culture d'entreprise, à la culture graphique d'un secteur et tout le toutim.
Même si je reconnais que le "plagiat" (j'emploie ce mot sans provocation) peut être utile (cela permet entre autres d'apprendre plein de choses (ce qui n'a rien de "honteux", me semble-t-il…).
Ce que je crois au fond, c'est que le processus créatif est presque plus important que le résultat, surtout sur le sujet qui nous importe, celui de la panne créative.. Savoir oû l'on va c'est un peu trop souvent de la redite personnelle. Et il faut s'autoriser des recherches… et des erreurs !
Non ?

Cordialement,

noAr
 
A

Anonyme

Invité
noAr a dit:
Hallo,

Sur le brainstorming, je concois que ce n'est pas toujours séduisant. Mais je crois que cela peut amener (assez souvent) des surprises intéressantes. Et j'aime bien commencer par travailler sur des mots (quand c'est possible de faire les choses correctement, ce qui n'est pas, bien sur, systèmatique). C'est une méthode qui demande souvent plus de patience qu'il ne nous est permis :) Par contre, je ne comprends pas en quoi cela "dénature" un projet (?)...

noAr
"Dénature" n'est pas le bon terme : je crois beaucoup au premier jet. Ce process de concertation avant maquette ou rough ma bien souvent bloqué dans mes réflexions.
 

noAr

Membre confirmé
6 Décembre 2002
443
50
45
Paname
Tigrou a dit:
"Dénature" n'est pas le bon terme : je crois beaucoup au premier jet. Ce process de concertation avant maquette ou rough ma bien souvent bloqué dans mes réflexions.
Ok, pigé. Je ne parlais pas d'un brainstorming à plusieurs. Ce n'est pas nécessaire.

noAr
 

noAr

Membre confirmé
6 Décembre 2002
443
50
45
Paname
apparence a dit:
Oui que quand j'ai du blanc !
Exact !!! Très bon le PQ ! on n'a pas ce trouble du bas de page / bord du vide qui fait perdre le fil de la pensée en cours (je crois que Kerouac écrivait sur du PQ pour cette raison d'ailleurs !)

noAr
 

noAr

Membre confirmé
6 Décembre 2002
443
50
45
Paname
Le luxe ca se paie.
Ce qui est malheureux c'est que les marges, pour 90% de ce qu'on vvoit, ce serait pas du luxe… Ah ah.
 
A

Anonyme

Invité
apparence a dit:
C'est vrai que les clients ont peur du blanc.
Pour eux c'est vide ! donc ils ont l'impression de payer pour rien.
J'aime bcq le blanc : respiration, pose, beauté.
Je suis tout à fait d'accord : le blanc reste la nuance la plus "classe" à mon goût et bien l'utiliser reste bien plus difficile que de tartiner de couleurs.
 

AntoineD

Membre d’élite
10 Juillet 2003
2 957
270
38
Parïs / Fr@nce
www.antoinedoyen.net
Tigrou a dit:
Je suis tout à fait d'accord : le blanc reste la nuance la plus "classe" à mon goût et bien l'utiliser reste bien plus difficile que de tartiner de couleurs.
Itout : gérer le vide dans une compo est rarement aisé. Que ce soit du blanc ou autre.