Lapin russe, comment l'erradiquer ?

PocketBen

Membre actif
8 Janvier 2002
177
0
Visiter le site
Une question avez-vous une technique simple pour enlever les yeux rouges d'une photo avec Photoshop 6/7 ?!?

Genre, comment marche la fonction "anti yeux rouges" de iPhoto ???

J'en ai marre d'être le lapin russe sur les photos, même avec un "flash anti yeux rouges"....
grin.gif
grin.gif
 

Luc G

Membre vénérable
Club MacG
17 Octobre 2001
11 884
1 927
68
Dans le sud
luc.greliche.free.fr
C'est pas la bonne réponse mais ça ne coûte rien de le dire
grin.gif
: pour éviter les yeux rouges, le plus simple c'est d'utiliser un flash cobra plutôt qu'un flash intégré . (En téléobjectif, ça ne suffit pas, il faut plutôt un flash distant ou un bras de 1 m minimum).
 
M

Membre supprimé 2

Invité
Sélectionne au lasso les pupilles en évitant soigneusement les paupières (contour prog : 0 ou 1) et dans teinte/saturation désature et assombris ta sélection. Tu seras peut-être obligé de restituer les reflets d'un coup d'aérographe blanc ensuite.
Les fonctions anti-yeux rouges des autres logiciels repèrent automatiquement les petites zones à dominante rouge pour appliquer la même méthode. En général, les mecs qui arborent fièrement la petite rosette de la Légion d'Honneur ne sont pas contents !
grin.gif
 
M

Membre supprimé 2

Invité
Oups, j'oubliais, cette méthode est valable pour les yeux marrons ou noirs. Les yeux clairs peuvent présenter du rouge non seulement sur la pupille mais aussi sur l'iris. Dans ce cas tu devras procéder en deux étapes et, toujours dans teinte/saturation, tenter de retrouver la couleur de l'iris à l'aide des trois curseurs (TSL).
 

Vieux Mac-User

Membre expert
Club MacG
19 Juillet 2001
3 267
109
Lille
Des millions d'années de pao m'ont enseigné la méthode qui marche : on part avec de bons documents à la base. Aucune retouche n'est meilleure qu'un bon doc de départ. (testé en grandeur réelle et à coup de millions chez des retoucheurs dont le moindre coup de fil se chiffre déjà en KF, et qui finissent par te dire après que le pognon soit versé et la retouche pas aussi terrible qu'on l'aurait souhaité : "-ton image, elle est quand même bien pourrie à la base").
grin.gif
 

Luc G

Membre vénérable
Club MacG
17 Octobre 2001
11 884
1 927
68
Dans le sud
luc.greliche.free.fr
Vieux Mac-User enfonce des portes ouvertes mais c'est bien la meilleure façon de ne pas se faire de bleus
grin.gif


J'approuve donc des deux mains, ce qui ne m'empêche pas de pester sur nos yeux mal foutus qui te mettent des fraises des bois là où tu eusses cru voir la mer mais qu'il faisait trop sombre pour en être sûr.
 
M

Membre supprimé 2

Invité
<BLOCKQUOTE><font size="1" face="Verdana, Geneva">quote:</font><HR>Posté à l'origine par Vieux Mac-User:
change d'appareil photo !
grin.gif
<HR></BLOCKQUOTE>

... ou ne photographie les gens que de dos...
ou quand ils dorment, ou quand ils sont morts, ou avec des lunettes noires...
Ah c'est du propre, VMU !
grin.gif
 

smow

Membre actif
20 Septembre 2001
392
2
Rambouillet
Les yeux rouges c'est chiant. Comme VMU je signe pour dire qu'il faut de bonnes photos au départ, ça coûte moins cher que de la retouche.
Toutefois, dans Photoshop, c'est assez simple de refaire un œil. On prend la couleur de l'iris, on trace une sélection dans l'œil, on remplit de la couleur de l'iris. Puis on fait une sélection plus petite que l'on remplit de noir pour faire la pupille, ensuite, en décalant légérement, on fait un petite sélection que l'on remplit de blanc pour suggérer la brillance de l'œil.
C'est absolument imparable si c'est bien fait. Personne ne peut voir la retouche.
J'ai testé sur toute une série de photo publiée dans le rapport annuel d'une grande banque. Personne n'y a rien vu.
Il faut juste une peu d'entraînement. Ensuite, en moins de trois minutes, on refait les yeux de n'importe qui.
 

Niconemo

Modo (toujours vivant !)
Club MacG
26 Juin 2001
6 449
458
Rhône-Alpes
Pour la pupille, on peut parfaitement conserver le reflet blanc du flash tout en tranformant le rouge en noir en utilisant les rourbes (pipette noire sur le rouge) puis en corrigeant la dominante en fonction de la couleur de l'œil (avec teinte-saturation par exemple).
Ça évite de faire de la retouche à grand coup d'aérographe là où on peut faire de la simple correction…
Si le cas se présente souvent, penser à faire des scripts pour automatiser certaines étapes. Ça ne mange pas de pain…

Pour l'iris, en mode masque faire une sélection à bord flous sur les zones rougies en quelques coups d'aérographes en mode masque (et en évitant soigneusement le blanc de lœil et la paupière). Et remplir la sélection avec la couleur de l'œil (prélevée à la pipette) avec une fusion "Couleur". Encore une fois, on conserve au maximum les données de départ…