• Bonjour Visiteur. Bienvenue sur les nouveaux forums de MacGeneration. La peinture est encore fraiche, quelques boulons doivent être resserrés, plus d’informations demain !

Le business de l'anti-spam : quand Microsoft s'en mêle

Finn_Atlas

Vénérable sage
Club MacG
11 Décembre 2002
12 117
771
DTC Marketing
Vu sur l'Expansion ('l'est top ce site )

<font color="brown">

L'explosion du nombre de pourriels fait au moins des heureux : les éditeurs de logiciels censés lutter contre ce fléau. Un marché qui représenterait à terme plusieurs milliards de dollars.





2,5 milliards : c’est le nombre d’emails publicitaires non sollicités envoyés chaque jours sur l’Internet. Le phénomène a pris ces dernières mois une ampleur préocupante. Les " spams " ou " pourriels " représentent déjà plus de la moitié des courriers électroniques circulant aux Etats-Unis, et bientôt en Europe. Ils constituent, tout comme les virus, un véritable fléau économique. Ils encombrent réseaux et disques durs, et surtout font perdre beaucoup de temps. L’institut Ferris Research évalue le préjudice à 1,1 million de dollars par an pour une société de 10.000 personnes. La facture atteint 10 milliards d’euros selon la Commission européenne !

Cette situation contraint les pouvoirs publics à réagir. Le congrès américain a adopté une loi obligeant les " spammeurs " à offrir aux internautes la possibilité d’être rayés de la base de données — ce contrôle intervenant après l’envoi du pourriel est désigné sous le nom " d’opt-out ". L’Europe, à travers une directive adoptée cette été, s’oriente vers un disposititif plus contraignant, obligeant les " spammeurs " à obtenir l’autorisation préalable des internautes — on parle " d’opt-in ".

En attendant, l’accumulation de cyberprospectus dans les boîtes à lettres électroniques fait le bonheur des éditeurs de logiciels de sécurité. Des sociétés spécialisées dans la lutte contre les virus, comme Symantec ou Network Associates, ont ajouté cette nouvelle corde à leur arc. Elles viennent concurrencer les sociétés plus petites, comme Postini, SurfControle ou Brightmail, spécialisée dans les filtres antispam, aujourd’hui courtisées par les capitaux risqueurs. Le marché de la lutte contre le spam devrait peser 2,4 milliards de dollars à l’horizon 2007. A moins que l’ogre de Redmond ne tue le marché dans l’œuf : Bill Gates vient d’annoncer au Comdex la sortie d’un filtre antispam gratuit, baptisé IMF (Intelligent Message Filter). Il sera livré avec serveur de messagerie Exchange Server 2003, et pourrait être intégré ensuite au client Outlook. La méthode a fait ses preuves…



</font>

Allez jeromemac : Aux armes


Quand aux autres : votre avis



PS : désolé pour la couleur, mais j'ai été inspiré par le dernier pantalon de thebig qu'il m'a dédicassé
 

WebOliver

Propre en Horde
Club MacG
31 Janvier 2000
31 518
4 207
Plus là
Lire également ce sujet à propos des lois anti-spams aux Etats-Unis.

Microsoft peut s'en mêler... leur filtre sera d'autant plus inefficace et facile à contourner.
 

jeromemac

Membre d’élite
Club MacG
5 Octobre 2001
3 105
115
43
NICE
Finn_Atlas a dit:
Vu sur l'Expansion ('l'est top ce site )

<font color="brown">

L'explosion du nombre de pourriels fait au moins des heureux : les éditeurs de logiciels censés lutter contre ce fléau. Un marché qui représenterait à terme plusieurs milliards de dollars.





2,5 milliards : c’est le nombre d’emails publicitaires non sollicités envoyés chaque jours sur l’Internet. Le phénomène a pris ces dernières mois une ampleur préocupante. Les " spams " ou " pourriels " représentent déjà plus de la moitié des courriers électroniques circulant aux Etats-Unis, et bientôt en Europe. Ils constituent, tout comme les virus, un véritable fléau économique. Ils encombrent réseaux et disques durs, et surtout font perdre beaucoup de temps. L’institut Ferris Research évalue le préjudice à 1,1 million de dollars par an pour une société de 10.000 personnes. La facture atteint 10 milliards d’euros selon la Commission européenne !

Cette situation contraint les pouvoirs publics à réagir. Le congrès américain a adopté une loi obligeant les " spammeurs " à offrir aux internautes la possibilité d’être rayés de la base de données — ce contrôle intervenant après l’envoi du pourriel est désigné sous le nom " d’opt-out ". L’Europe, à travers une directive adoptée cette été, s’oriente vers un disposititif plus contraignant, obligeant les " spammeurs " à obtenir l’autorisation préalable des internautes — on parle " d’opt-in ".

En attendant, l’accumulation de cyberprospectus dans les boîtes à lettres électroniques fait le bonheur des éditeurs de logiciels de sécurité. Des sociétés spécialisées dans la lutte contre les virus, comme Symantec ou Network Associates, ont ajouté cette nouvelle corde à leur arc. Elles viennent concurrencer les sociétés plus petites, comme Postini, SurfControle ou Brightmail, spécialisée dans les filtres antispam, aujourd’hui courtisées par les capitaux risqueurs. Le marché de la lutte contre le spam devrait peser 2,4 milliards de dollars à l’horizon 2007. A moins que l’ogre de Redmond ne tue le marché dans l’œuf : Bill Gates vient d’annoncer au Comdex la sortie d’un filtre antispam gratuit, baptisé IMF (Intelligent Message Filter). Il sera livré avec serveur de messagerie Exchange Server 2003, et pourrait être intégré ensuite au client Outlook. La méthode a fait ses preuves…



</font>

Allez jeromemac : Aux armes


Quand aux autres : votre avis



PS : désolé pour la couleur, mais j'ai été inspiré par le dernier pantalon de thebig qu'il m'a dédicassé
outlook c'est quoi outlook connait pas
non la franchement ça me fait bien rire quand même, qu'est ce que tu veux qu'ils y fasse kro$oft de plus que les autres c'est vraiment du n'importe quoa!!!
 

Alex666

j'ai vu de la lumière...
Club MacG
23 Septembre 2002
2 076
86
Haute-Savoie
benjamin a dit:
[hors sujet] je tente de convaincre Laurent Barbotin, qui a écrit ce papier, de prendre un iBook
[/hors sujet]
au cas ou il voudrait pas changer de becane dit lui de tester firebird comme navigateur et thunderbird comme client mail
gratuit, fiable, plus performant que crosoft, avec filtre antispam ki marche, et sous licence GPL ...