le jeu du bac

Romuald

Bof...
Modérateur
Club MacG
14 Septembre 2006
9 158
4 085
Deux C pour le prix d'un :

formule de Clausius-Clapeyron
En chimie physique, et plus particulièrement en thermodynamique, la formule de Clausius-Clapeyron (ou relation de Clausius-Clapeyron, équation de Clausius-Clapeyron) est une forme simplifiée de la formule de Clapeyron

st.png

(simplifiée qu'il disait !)​
 
  • Haha
Réactions: Toum'aï

da capo

abonné absent
Club MacG
12 Août 2001
17 458
3 593
Théorème d’Euclide

En arithmétique, le théorème d'Euclide sur les nombres premiers affirme qu'il existe une infinité de nombres premiers.
 

Powerdom

Membre vénérable
Club MacG
29 Mars 2003
10 928
2 453
58
Vosges
F comme Fibonacci
la suite de Fibonacci est une suite d'entiers dans laquelle chaque terme est la somme des deux termes qui le précèdent.

34-21-FibonacciBlocks.png


édit changement d'image. Celle-ci est plus clair
 

Toum'aï

Membre calcifié, papa de capitaine Gribouille
Modérateur
Club MacG
16 Décembre 2010
4 819
4 417
MarWest
Le théorème de Girard est un théorème de géométrie sphérique démontré par Albert Girard :
Soient α, β, et γ les mesures en radians des angles d'un triangle sphérique sur une sphère de rayon R. L'aire de ce triangle sphérique est égale à (α + β + γ - π) × R².

Capture d’écran 2021-12-09 à 09.28.29.jpg

Triangle sphérique
Si je me souviens bien, la somme des angles est supérieure à 180°.
 

Jura39

Dans le Haut Jura
Modérateur
Club MacG
1 Décembre 2013
37 582
14 333
Théorème isopérimétrique
En mathématiques, et plus précisément en géométrie, un théorème isopérimétrique est une généralisation des résultats plus élémentaires d'isopérimétrie montrant par exemple que le disque est, à périmètre donné, la figure ayant la plus grande aire. Les questions traitées par cette généralisation concernent les compacts d'un espace métrique muni d'une mesure. Un exemple simple est donné par les compacts d'un plan euclidien. Les compacts concernés sont ceux de mesures finies ayant une frontière aussi de mesure finie. Dans l'exemple choisi, les compacts concernés sont ceux dont la frontière est une courbe rectifiable, c'est-à-dire essentiellement non fractale. Les mesures du compact et de sa frontière sont naturellement différentes : dans l'exemple, la mesure du compact est une aire, tandis que celle de sa courbe frontière est une longueur.

Un théorème isopérimétrique caractérise les compacts ayant la mesure la plus grande possible pour une mesure de leur frontière fixée. Dans le plan euclidien en utilisant la mesure de Lebesgue, un théorème isopérimétrique indique qu'un tel compact est un disque. En dimension 3, toujours avec une géométrie euclidienne, une autre version du théorème indique que c'est une boule. D'une manière plus générale, dans un espace euclidien de dimension n, muni de la mesure de Lebesgue, l'optimum est obtenu par une boule, ce qui donne l'inégalité isopérimétrique suivante, si K est un compact et B la boule unité :

{\frac  {({\text{Vol}}\,\partial K)^{n}}{({\text{Vol}}\,K)^{{n-1}}}}\geq {\frac  {({\text{Vol}}\,\partial B)^{n}}{({\text{Vol}}\,B)^{{n-1}}}}.

Les théorèmes isopérimétriques sont souvent difficiles à établir. Même un cas simple, comme celui du plan euclidien muni de la mesure de Lebesgue, est relativement technique à démontrer. Une des méthodes de preuve, connue depuis la démonstration de Hurwitz en 1901, est d'utiliser un résultat d'analyse issu de la théorie des séries de Fourier : l'inégalité de Wirtinger. Le résultat reste partiel car il ne traite que des surfaces dont la frontière est une courbe de classe C1.
 

Franz59

Membre expert
Club MacG
20 Août 2005
1 162
254
61
Nord
Modèle cosmologique de Janus

Le modèle cosmologique de Janus (JCM) décrit l'univers comme une variété riemannienne avec deux métriques différentes qui gèrent les masses positives et négatives en relativité générale sans paradoxe, en très bon accord avec les dernières données d'observation.

CE 2021-12-09 à 11.19.21.jpg
 

Romuald

Bof...
Modérateur
Club MacG
14 Septembre 2006
9 158
4 085
Equation de Klein-Gordon
L'équation de Klein-Gordon, parfois également appelée équation de Klein-Gordon-Fock, est une version relativiste de l'équation de Schrödinger

st.png
 

Toum'aï

Membre calcifié, papa de capitaine Gribouille
Modérateur
Club MacG
16 Décembre 2010
4 819
4 417
MarWest
Les lois de Mendel sont trois lois concernant les principes de l'hérédité biologique, énoncées par le moine et botaniste de nationalité austro-hongroise Gregor Mendel (1822-1884).La redécouverte des lois de Mendel en 19001, puis leur combinaison avec la découverte des chromosomes, considérés comme le support physique de l'hérédité, est à l'origine de la fondation de la génétique formelle au début du XXe siècle. À la suite de la démonstration du rôle du hasard et de l'environnement dans les phénomènes biologiques, ces lois sont aujourd'hui remises en cause par certains biologistes.

Capture d’écran 2021-12-09 à 18.02.45.jpg
 

Romuald

Bof...
Modérateur
Club MacG
14 Septembre 2006
9 158
4 085
Ils ne comprennent pas plus que toi
Normal.
« Si vous avez compris ce que je viens de vous expliquer, c’est que je me suis mal exprimé ». Richard Feynman, physicien spécialisé en mécanique quantique.

Et à propos de normal ;)

Normale
la droite normale à une courbe en un point est une droite perpendiculaire à la tangente en ce point.
 

Franz59

Membre expert
Club MacG
20 Août 2005
1 162
254
61
Nord

Conjecture d'Oppenheim​

Appartient à la théorie mathématique de l'approximation diophantienne.
Formulée en 1929 par Alexander Oppenheim puis renforcée par Harold Davenport, elle concerne la représentation des nombres par des formes quadratiques.


CE 2021-12-09 à 18.35.37.jpg
 
Dernière édition:

da capo

abonné absent
Club MacG
12 Août 2001
17 458
3 593
Théorème de Pascal


Les fluides incompressibles transmettent intégralement et dans toutes les directions, les pressions qui leur sont appliquées.
Les propriétés d'un fluide incompressible sont donc isotropes.
 

Toum'aï

Membre calcifié, papa de capitaine Gribouille
Modérateur
Club MacG
16 Décembre 2010
4 819
4 417
MarWest
Quantum (mot latin signifiant « combien » et dont le pluriel s'écrit « quanta1 ») représente la plus petite mesure indivisible, que ce soit celle de l'énergie, de la quantité de mouvement ou de la masse. Cette notion est centrale en théorie des quanta, laquelle a donné naissance à la mécanique quantique.

La théorie des quanta ou théorie quantique, affirme que l'énergie rayonnante est discontinue. Les quanta sont alors les quantités minimales, les « grains » composant cette énergie. Leur valeur est h.ν, où :
  • h est la constante de Planck,
  • ν est la fréquence de l'onde.
Ainsi, on peut déterminer facilement l'énergie contenue dans un photon en multipliant sa fréquence (déduite de sa longueur d'onde puisque sa vitesse est constante) par h.
Capture d’écran 2021-12-10 à 09.15.53.jpg
 

Jura39

Dans le Haut Jura
Modérateur
Club MacG
1 Décembre 2013
37 582
14 333
Rolle
Théorème de Rolle
En mathématiques, et plus précisément en analyse, le théorème de Rolle (souvent mentionné sous le nom de lemme de Rolle), en référence à Michel Rolle, est un résultat fondamental concernant la dérivée d'une fonction réelle d'une variable réelle. Il énonce que si une fonction dérivable prend la même valeur en deux points, alors sa dérivée s'annule au moins une fois entre ces deux points.

Capture d’écran 2021-12-10 à 09.24.18.png Capture d’écran 2021-12-10 à 09.24.24.png