• Bonjour Visiteur. Bienvenue sur les nouveaux forums de MacGeneration. La peinture est encore fraiche, quelques boulons doivent être resserrés, plus d’informations demain !

L'Homme des Tavernes !

Statut
Ce sujet est fermé.
A

Anonyme

Invité
Longtemps resté mystérieux à mes yeux, l'Homme des Tavernes a fait l'objet de récentes études, qui m'ont permis de comprendre quelques facettes de ce mystérieux lien entre l'Homme moderne, que nous croyons connaître mesdames et l'Homme des Tavernes.

Voici un article sérieux sur le sujet ...

Le mal du mâle



L'homme des tavernes
Par la gang de biere.com

Biosphère pleine de bière!
La taverne a été conçue comme une biosphère pour espèce en voie de consommation. Et l'homo flatulus se sent tellement bien dans sa taverne qu'il semble régresser de quelques millions d'années dès qu'il y met les pieds. Voilà le génie technologique: faire voyager l'homme très, très, très loin dans le passé.

La régression: Phase 1 - le premier pichet
L'ambiance sombre et enfumée éveille l'instinct primitif du mâle (notez l'absence généralisée de fenêtres dans les tavernes). De plus, l'assourdissant brouhaha qui y règne incite l'homme à crier plutôt qu'à parler. Et après un pichet, les cris se transforment en d'étranges grognements: c'est le début de la régression.

La régression: Phase 2 - le deuxième pichet!
Deuxième pichet, il est temps de manger. L' homo flatulus est un carnivore, et la taverne comble ses appétits bestiaux. Graisseuse et débordant des assiettes, la bouffe de taverne recrée les repas de l'époque, comme le brontoburger et les amourettes de mammouths.

La régression: Phase terminale - le tRoiziAîmE picHneT (hips!)
Troisième pichet, digestion et limitation du vocabulaire. Les scientifiques de biere.com ont observé qu'à cette étape, l'homme communique à l'aide d'un code sophistiqué et sonore composé de rots et de pets. Les sécrétions d'une glande, située dans le cerveau masculin, seraient à l'origine de ce langage intempestif. Mais nos scientifiques n?ont pas encore réussi à en déterminer l'emplacement exact.

Le roi de la taverne
Dans sa taverne, le mâle est libre de roter avec ses congénères et de trouver ça drôle. De plus, il peut manger une poutine extra sauce avec du ketchup, sans que sa blonde lui dise que c'est pas bon pour lui! D'ailleurs, c'est précisément pour cette raison qu'on interdisait les tavernes aux femmes!

Bienvenue aux dames, mais...
Défense de critiquer les murs brun foncé, la puanteur, les patates frites qui pèsent une demi-livre chacune, les toilettes qui sentent l'écurie, le menu des années 50, les cheveux graisseux du cuisinier, le gars de la construction qui pète pour délimiter son territoire! Bref, venez pas à la taverne. Y a rien que les gars qui peuvent comprendre cette poésie-là!

Touche pas à ma taverne
Pourquoi est-ce si difficile de faire sortir le mâle de sa taverne? Parce que dès qu'il y entre, le temps s'arrête à la porte. Combien de filles sont victimes de ce blocage spatio-temporel! Afin d'éviter l'extinction, l'homo flatulus n'a d'autre choix que de disparaître, le temps de quelques pichets, dans une sombre et nauséabonde taverne.
 
A

Anonyme

Invité
Ben alors ...toujours aucune explication sur la relation homme/bière ...? :nailbiting:

:mouais: :hein:
 
A

Anonyme

Invité
WebOliver a dit:
C'est vrai que pour lui expliquer, t'es bien placé... :siffle: :D
Non mais sérieux ... vous parlez tous (sans arrêt :siffle: ) de bière, et il n'y en à pas un qui peut donner quelques petites raisons ...? :nailbiting:

Bizarre ça quand même ! :hein:
 

alèm

Cas clinique
10 Juin 2001
31 576
2 789
Belgrade
www.64asa.net
attends, tu veux qu'on te réponde à quoi ?

que je te dise que proportionnellement, les femmes produisent moins d'enzymes capables de dissoudre l'alcool ? que notre masse corporelle plus importante nous permet de mieux le tenir ?

ce serait faire fi des capacités digestives à ce niveau de Modern_thing par exemple.

pour moi, la bière est un fait de terroir, je viens du nord, j'ai eu du mal à me mettre à l'amertume de ce breuvage mais maintenant, je déguste les bières les plus amères avec un appétit que seul quelques faits sensuels me rappellent.

sinon, à part ça, ma compagne aussi aime la bière. ;)
 
  • J’aime
Réactions: thebiglebowsky
A

Anonyme

Invité
[MGZ] alèm a dit:
attends, tu veux qu'on te réponde à quoi ?

que je te dise que proportionnellement, les femmes produisent moins d'enzymes capables de dissoudre l'alcool ? que notre masse corporelle plus importante nous permet de mieux le tenir ?

ce serait faire fi des capacités digestives à ce niveau de Modern_thing par exemple.
Non celà je le sais bien et quand on regarde ça tout s'éclaire (sachant que moi je ne rentre même pas en compte dans le tableau :sick: )

Quoique moi aussi je connais de sacrées buveuses :mouais: impressionnantes !
Mais là n'est pas le propos ...

ce n'est pas la relation homme-alcool / femme-alcool dont je voulais "parler", mais plutôt de cette étrange relation que certains entretiennent avec la bière, tu en as fait allusion (plus bas), je trouve ça presque "sexuel" ... (perso je dirais pas sensuel ...:siffle: ) :D

un peu comme la relation qu'ont certaines femmes avec le chocolat ... :love:

[MGZ] alèm a dit:
pour moi, la bière est un fait de terroir, je viens du nord, j'ai eu du mal à me mettre à l'amertume de ce breuvage mais maintenant, je déguste les bières les plus amères avec un appétit que seul quelques faits sensuels me rappellent.
Ah ben voilà, ça c'est une explication ! :zen:

[MGZ] alèm a dit:
sinon, à part ça, ma compagne aussi aime la bière. ;)
Ai-je dis que je n'aimais pas la bière ...? ;)
 
Statut
Ce sujet est fermé.