10.12 Sierra L'Utilitaire disque Sierra est-il buggué?

r e m y

Cas clinique
Club MacG
4 Novembre 2000
41 492
4 308
59
St Germain en Laye - FRANCE
Utilisant depuis très peu de temps Sierra (contraint et forcé sur mon nouvel iMac....), j'ai eu besoin hier soir de formater un disque externe USB neuf, preformatté en NTFS.

Je lance Utilitaire disques, je choisis Partitionner, et je lui demande de reformatter le disque en HFS+(journalisé)... que du très classique, en somme.

Et bien il n'a jamais réussi, me renvoyant une erreur comme quoi ce disque ne serait pas journalisé et qu'il ne peut donc modifier la taille de la partition, me conseillant de choisir "activer la journalisation" dans le menu Fichier (option existante mais grisée....).

Bref après plusieurs échecs, j'ai rallumé mon MacBookPro (toujours sous Yosemite), dont l'utilitaire disque m'a formaté le disque comme je le souhaitais en quelques secondes et sans erreur!

Est-ce un bug connu de l'Utilitaire disque de Sierra 10.12.1?

Et si oui, est-ce corrigé avec la mise à jour 10.12.2 que je n'ai pas encore appliquée?
 

bompi

El Moderador
Modérateur
Club MacG
12 Février 2004
41 933
3 167
Ce n'est pas plutôt réinitialiser ?

Est-ce que tu as précisé le format de partition (GPT) ? Ton disque étant par défaut en NTFS, il était sans doute dans une table de partition MBR. Et on imagine que l'Utilitaire de Disque pourrait ne plus aimer ça (je ne l'ai pas testé : cependant cela pourrait être encore une de ces nouveautés neuves subtilement cachées qui ennuient les utilisateurs).
 

r e m y

Cas clinique
Club MacG
4 Novembre 2000
41 492
4 308
59
St Germain en Laye - FRANCE
C'est bien le bouton "Partitionner" que j'ai utilisé.

Je n'ai pas retrouvé le bouton Option permettant de spécifier GUID plutôt que MBR... C'est peut être ce qui a déplu à l'utilitaire disque de Sierra.
Celui de Yosemite, lui, était par défaut sur GUID, il a donc formatté le disque en HFS+ (journalisé) sans se plaindre de quoi que ce soit. Meme s'il a trouvé une table de partition MBR, il l'a supprimée pour en recréer une GUID.
 
Dernière édition:
D

Deleted member 1099514

Invité
Salut

En fait il faut sélectionner le disque complet puis "Effacer" pour avoir toutes les options.
 

r e m y

Cas clinique
Club MacG
4 Novembre 2000
41 492
4 308
59
St Germain en Laye - FRANCE
Tu veux dire que j'aurais dû sélectionner le disque puis Effacer plutôt que Partitionner?

Bon j'essaierai la prochaine fois... Merci de l'info!

(Jusqu'à présent j'avais pris l'habitude, pour reformatter un disque, de passer par Partitionner en choisissant "1 partition". Il faudrait donc modifier cette façon de faire et passer désormais par Effacer... C'est noté)
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
79 123
24 186
Forêt de Fontainebleau
J'avais pronostiqué naguère, dans un fil, l'éventualité que «Sierra» induise un « effet de complication » sur l'entendement de r e m y :coucou: Cela paraît bien être le cas.

Jean :coucou: (avec son laconisme coutumier) vient de trancher le nœud gordien. Mais en qualité de rhéteur de service > je ne suis pas découragé de mettre en lumière verbeusement la « raison des effets ».

Entre l'ancien «Utilitaire de Disque» (qui a terminé sa carrière avec «Yosemite») et le nouveau (qui a débuté la sienne avec «El Capitan» - «Sierra» ne changeant rien de ce point de vue) > est intervenu un « chiasme de la fonction des menus » (version populaire : une interversion ou un croisement).

- Dans l'ancien «Utilitaire de Disque» > une fois le disque complet sélectionné > le menu "Effacer" n'offrait que les 2 options de Nom et de Format ; c'est le menu "Partitionner" qui offrait les 3 options de Nom > Format > Schéma de Partition.

- Dans le nouvel «Utilitaire de Disque» > une fois le disque complet sélectionné > c'est le menu "Effacer" par contre qui offre les 3 options de Nom > Format > Schéma de Partition ; le menu "Partitionner" n'offrant que les 2 options de Nom et de Format.​

Cette interversion de la fonction des menus (chiasme) introduit une dimension d'absurde dans la nouvelle mouture de l'«Utilitaire de Disque» > car le terme "Partitionner" a pour acception logique prioritaire : définir la table de partition du secteur d'amorçage du disque (et par dérivation : définir des formats de systèmes de fichiers pour les partitions prévues) > et non pas reformater le seul système de fichiers d'une partition déterminée (en laissant intact le schéma général de la Table de Partition du secteur d'amorçage).

=> il faut donc, dans le nouvel «Utilitaire de Disque», "Partitionner" pour reformater > et "Effacer" pour repartitionner --> càd. consentir à une équivoque sémantique. Une fois de plus s'avère la leçon : utiliser le «Terminal» est la seule façon claire & distincte d'opérer > une commande sur le modèle :
Bloc de code:
diskutil partitionDisk /dev/disk* gpt jhfs+ BROL 100%
étant formellement limpide > alors que passer par des logiciels graphiques induit toujours un trouble de la représentation
 
Dernière édition:
  • J’aime
Réactions: r e m y

mat1696

Membre d’élite
Club MacG
15 Avril 2014
1 270
129
J'avais pronostiqué naguère, dans un fil, l'éventualité que «Sierra» induise un « effet de complication » sur l'entendement de r e m y :coucou: Cela paraît bien être le cas.

Jean :coucou: (avec son laconisme coutumier) vient de trancher le nœud gordien. Mais en qualité de rhéteur de service > je ne suis pas découragé de mettre en lumière verbeusement la « raison des effets ».

Entre l'ancien «Utilitaire de Disque» (qui a terminé sa carrière avec «Yosemite») et le nouveau (qui a débuté la sienne avec «El Capitan» - «Sierra» ne changeant rien de ce point de vue) > est intervenu un « chiasme de la fonction des menus » (version populaire : une interversion ou un croisement).

- Dans l'ancien «Utilitaire de Disque» > une fois le disque complet sélectionné > le menu "Effacer" n'offrait que les 2 options de Nom et de Format ; c'est le menu "Partitionner" qui offrait les 3 options de Nom > Format > Schéma de Partition.

- Dans le nouvel «Utilitaire de Disque» > une fois le disque complet sélectionné > c'est le menu "Effacer" par contre qui offre les 3 options de Nom > Format > Schéma de Partition ; le menu "Partitionner" n'offrant que les 2 options de Nom et de Format.​

Cette interversion de la fonction des menus (chiasme) introduit une dimension d'absurde dans la nouvelle mouture de l'«Utilitaire de Disque» > car le terme "Partitionner" a pour acception logique prioritaire : définir la table de partition du secteur d'amorçage du disque (et par dérivation : définir des formats de systèmes de fichiers pour les partitions prévues) > et non pas reformater le seul système de fichiers d'une partition déterminée (en laissant intact le schéma général de la Table de Partition du secteur d'amorçage).

=> il faut donc, dans le nouvel «Utilitaire de Disque», "Partitionner" pour reformater > et "Effacer" pour repartitionner --> càd. consentir à une équivoque sémantique. Une fois de plus s'avère la leçon : utiliser le «Terminal» est la seule façon claire & distincte d'opérer > une commande sur le modèle :
Bloc de code:
diskutil partitionDisk /dev/disk* gpt jhfs+ BROL 100%
étant formellement limpide > alors que passer par des logiciels graphiques induit toujours un trouble de la représentation

Moi je trouve assez logique.... Pour effacer tout le disque (et donc choisir son schéma de partition) on va dans "Effacer", par contre pour créer des partitions de ce disque avec éventuellement un système de fichier différent mais le même schéma, on va dans "Partitionner"
 

r e m y

Cas clinique
Club MacG
4 Novembre 2000
41 492
4 308
59
St Germain en Laye - FRANCE
Mouais... En tous cas je me suis pris le chiasme en pleine poire!
Si au moins les messages d'erreur étaient plus explicites, j'aurais peut-être pensé à aller voir les options proposées par "Effacer".
 
Dernière édition:

bompi

El Moderador
Modérateur
Club MacG
12 Février 2004
41 933
3 167
Mouais... En tous cas je me suis pris le chiasme en pleine poire!
Si au moins les messages d'erreur étaient plus explicites, j'aurais peut-être pensé à aller voir les options proposées par "Effacer".
C'est ce que j'entendais par "Réinitialiser" (d'ailleurs c'est "Erase" en anglais).
Le fonctionnement peut être tenu pour logique, surtout si l'on considère que l'on ne modifie pas le type d'une table de partitions :
  • en effaçant tout, tu supprimes d'abord, s'il y en a une, la table de partition en cours, puis tu crées une nouvelle table de partitionnement dont tu indiqueras le type voulu.
  • en repartitionnant, fonction qui permet d'ajouter une partition, d'en soustraire une existante voire de concaténer des partitions existantes, la table de partitionnement est simplement modifiée, donc on ne peut pas te proposer de modifier son type.
Jusqu'à présent, quel que soit le système (Linux, Windows, macOS), lorsque j'ai voulu changer la nature de la table, j'ai toujours dû tout effacer et repartir de zéro.
 

r e m y

Cas clinique
Club MacG
4 Novembre 2000
41 492
4 308
59
St Germain en Laye - FRANCE
Oui je peux comprendre cette logique...
Mais après 16 ans de MacOS X qui tenait d'une autre logique en la matière, je me suis fait surprendre par macOS.

Je vais m'empresser de passer mon MacBookPro de Yosemite à ElCapitan pour n'avoir qu'une seule et meme logique à respecter entre mes Mac. A mon âge, c'est plus prudent pour ne pas risquer l'accident :D