Ce forum est en partie financé par l’affichage de publicités. Merci de désactiver votre bloqueur de publicités pour nous permettre de continuer à fournir ce service.

mac os X G4 et internet

Discussion dans 'FAI et réseau Mac' créé par domie, 4 Septembre 2008.

Modérateurs: Nephou
  1. domie

    domie Nouveau membre

    Inscrit:
    4 Septembre 2008
    Messages:
    1
    J'aime reçus:
    0
    bonjour, on vient de me donner un imac os x G4 et je souhaite le connecter sur mon réseau wifi free : le cable réseau est en bas et donc pas branchable. le sav appel me dit que il faudrait uen carte airport ancienne génération et qu'ils ne les font plus. Autre possibilité proposée 2 prises cpl avec 2 cables ethernet....je suis novice..vos conseils sont bienvenus !
    domie
     
  2. ntx

    ntx Vénérable sage
    Club MacG

    Inscrit:
    15 Octobre 2004
    Messages:
    12 008
    J'aime reçus:
    361
    Tout est dit ou presque :
    1/ la carte Wifi ne peut être trouvé que d'occasion, donc cherche sur le web,
    2/ sinon pour du Wifi, il existe des clé USB,
    3/ sinon le CPL est une bonne solution.
    Renseigne toi sur les points 2 et 3, il doit y avoir des sujets sur le forum qui en parlent.:zen:
     
  3. couillaler

    couillaler Membre junior

    Inscrit:
    7 Avril 2003
    Messages:
    42
    J'aime reçus:
    1
    Hello,
    attention aux vilaines ondes électro-magnétique avec le CPL... renseigne toi bien avant tout.
    Antoine
    avec le wifi aussi, mais bon, on peut pas tout avoir non plus :eek:)
     
  4. PA5CAL

    PA5CAL Vétéran
    Club MacG

    Inscrit:
    21 Juillet 2005
    Messages:
    9 228
    J'aime reçus:
    596
    Bonsoir et bienvenue sur MacGé' :coucou:

    Un dongle Wifi USB compatible Mac me semble être la solution la plus simple et la moins coûteuse (proposition n°2 de ntx). On peut s'en sortir pour une vingtaine d'euros environ (Asus Spacelink WL-167g USB2, D-Link DWL-G122, etc.).

    Il convient toutefois de vérifier la compatibilité du dongle choisi avec la version de Mac OS X utilisée (ceux que j'ai cités fonctionnent à coup sûr sous Tiger).
     
    Pharmacos aime ça.
  5. Jean-Miche

    Jean-Miche Membre d’élite
    Club MacG

    Inscrit:
    20 Avril 2002
    Messages:
    2 569
    J'aime reçus:
    26
    Je te conseille le cpl et notamment le Devolo Kit de demarrage dLan 200 AVeasy CPL.
    Je te renvoie à ce sujet sur un de mes messages :

    http://forums.macg.co/4804175-post11.html

    Quant aux ondes du cpl, les ondes cpl existent mais elles sont beaucoup moins dangereuses qu'un GSM .
    La fréquence est beaucoup plus basse (sans être de la basse fréquence toutefois: vers les 30 mhz au lieu 1000 pour le gsm et 2400 pour le wifi)

    Voilà d'ailleurs une réponse à une question sur le site de Devolo:
    " Question : Sur quelles fréquences fonctionne dLAN ? Cette technique perturbe-t-elle la réception radio ou radioamateur ?

    Réponse :
    Normalement la réception radio n'utilise plus aujourd'hui que des ondes ultracourtes, dans une gamme de fréquences comprise entre 87,20 et 108,00 MHz ; les fréquences utilisées par la technique dLAN sont comprises entre 4 et 21 MHz et ne peuvent donc pas perturber votre radio FM. La technique est basée sur le standard HomePlug, pour lequel le niveau d'émission a été davantage réduit, notamment dans les bandes de fréquence utilisées par les radioamateurs. La puissance d'émission utilisée est très faible et étant donné le couplage symétrique, seule une petite partie de cette puissance est diffusée par le conducteur du câble électrique. Ainsi, il n'y a pas à craindre de perturbation dans la gamme radioamateur."

    Le lien sur le site de Devolo:

    http://www.devolo.fr/fr_FR_cs/produkte/Produits dlan/dlan200aveasysk.html
     
  6. tsss

    tsss Membre d’élite
    Club MacG

    Inscrit:
    1 Mai 2007
    Messages:
    2 272
    J'aime reçus:
    112
    Dans le cas de domie, on peut aussi employer un pont ethernet/wifi, ça fonctionne impec ici sur mon imac snow (qu'il est beau ...) :)
     
  7. flotow

    flotow AppIeSpirit™
    Club MacG

    Inscrit:
    23 Mars 2004
    Messages:
    12 250
    J'aime reçus:
    2 036
    Jean-Miche est le copain d'estomak :love: :p

    la solution du dongle est la plus simple et la moins onéreuse...
    c'est réalisable sauf si la dalle est trop épaisse, dans ce cas, CPL
     
  8. PA5CAL

    PA5CAL Vétéran
    Club MacG

    Inscrit:
    21 Juillet 2005
    Messages:
    9 228
    J'aime reçus:
    596
    Les études les plus récentes tendent à démontrer que ce ne sont justement pas les très hautes fréquences qui présentent un danger, mais au contraire les plus basses fréquences présentes dans la modulation de ces ondes. Les ondes pulsées ont des effets directs sur la biochimie que n'ont pas les émissions continues de micro-ondes de même puissance par exemple.

    De ce point de vue, les trames basse fréquence du GSM, du Wifi, du Bluetooth et du CPL sont donc à loger à la même enseigne.

    D'autre part, on tend maintenant de plus en plus à reconnaître (enfin) l'électrosensibilité d'une part non négligeable de la population (j'ai d'ailleurs plusieurs personnes dans ce cas dans mon entourage). Pour peu qu'on ne s'enferme pas dans le dogmatisme d'une innocuité absolue des ondes électromagnétiques (ce qui est malheureusement très courant), il est facile de prouver que ces personnes ne souffrent de malaises qu'en la présence de rayonnements à basse fréquence notables, y compris ceux que ces personnes n'auraient pas pu deviner. Il s'agit d'une réelle sensibilité, et non d'un problème psychologique comme certains voudraient le faire croire.

    Compte tenu des intérêts en jeu, les études sur les questions sanitaires en relation avec les rayonnements des appareils vendus au public ont du mal à voir le jour (on va peut-être traîner des pieds aussi longtemps que pour le tabac et l'amiante), et les résultats tardent à voir le jour.

    Ce qui est sûr en revanche, c'est que le raisonnement sur l'innocuité des ondes du fait de leur basse fréquence ne tient pas.
     
  9. couillaler

    couillaler Membre junior

    Inscrit:
    7 Avril 2003
    Messages:
    42
    J'aime reçus:
    1
    Hello,

    Tout est dit par "elle sont beaucoup moins dangereuses que" ... Par moins dangereux que, on admet donc la dangerosité de l'un et de l'autre, même s'il existe pire :)
    Moi, qui ait des enfants et tient à ma santé comme à la leur, je préfère la formule "pas dangereux du tout". Et qu'entre une solution moins dangereuse et une très dangereuse, je choisi aucune des deux.
    Voilà, c'est donc mon avis très personnel qui ne mouille que moi, mais en lisant les différentes réponses à différents threads, je me rends compte qu'en plus d'être "moins" dangereux, c'est pas méga fiable, voire fonctionnel. Tout le contraire d'une bonne connection ethernet bien blindée... :zen:

    Antoine
    ps : pour un peu de lecture electro-magnétique vulgarisée, je renvoie vers le livre de môssieur Bossard : Guide pratique de l'électricité biocompatible : Pollutions électromagnétiques
     
  10. Jean-Miche

    Jean-Miche Membre d’élite
    Club MacG

    Inscrit:
    20 Avril 2002
    Messages:
    2 569
    J'aime reçus:
    26
    Faut-il préférer 2400 pour le wifi, 1000 pour le gsm ou aux alentours de 30 mhz pour le cpl ? ou moins encore puisque les fréquences utilisées par la technique dLAN de Devolo sont comprises entre 4 et 21 MHz.

    Je te renvoie sur le site du Criirem (Centre de Recherche et d'Information Indépendantes sur les Rayonnements ElectroMagnétiques) où je n'ai vu aucun élément sur le cpl :

    http://www.criirem.org/

    Il y a également des éléments sur le site de Devolo :

    http://www.devolo.fr/fr_FR_cs/produkte/Produits dlan/dlan200aveasysk-855.html

    Question :
    Y-a-t-il un risque qu'avec dLAN, les influences électromagnétiques se répartissent dans toute la maison ? Ou même jusque chez le voisin ?

    Réponse :
    Les appareils dLAN sont contrôlés selon les mêmes normes que les autres appareils électriques, c.-à-d. que les signaux émis sont du même ordre de grandeur que les signaux parasites d'autres consommateurs.

    et encore :

    Question :
    Quel est le niveau d'émission des appareils dLAN ?

    Réponse :
    La densité de puissance d'émission spectrale est de -50 dBm/Hz, sur les fréquences radioamateurs de -80 dBm/Hz ; pour une bande passante d'env. 17 MHz, ce sont env. +22 dBm (160 mW) et env. -8 dBm (160 µW) (toutes les valeurs se référant à 50 ohms). Étant donné que le couplage s'effectue symétriquement, seule une petite partie de cette puissance est diffusée par le conducteur du câble électrique.

    Retour
    Question :
    Quelle est la puissance absorbée (en watts) des deux appareils dLAN sur le réseau 230 V ?

    Réponse :
    La puissance absorbée du dLAN sur le secteur 230 V est comprise entre 3 et 4 watts.
     
  11. PA5CAL

    PA5CAL Vétéran
    Club MacG

    Inscrit:
    21 Juillet 2005
    Messages:
    9 228
    J'aime reçus:
    596
    Comme je l'ai indiqué plus haut, les problèmes sanitaires semblent se situer dans la nature pulsée (envoi de trames à basse fréquence) des émissions de ces appareils, et non au niveau de la fréquence de la porteuse utilisée.

    Il y a peu d'intérêt à citer une source qui n'aborde pas spécifiquement le problème. Enfin, admettons. Le Criirem n'en parle pas parce que personne ne s'est encore donné la peine de mener des études spécifique sur le CPL, et notamment pour prouver son innocuité.

    En revanche, on parle bien des effets des rayonnements électromagnétiques d'une façon plus générale (et pas seulement des micro-ondes). On admet même que les normes en vigueur sont insuffisantes parce qu'elles fixent des seuils trop élevés. Et ce sont justement ces normes auxquelles les constructeurs de CPL se conforment.

    À ce propos, je cite par exemple: "L'exposition aux CEM/EMF peut modifier un gène ou l'expression des protéines de certains types de cellules. Même à des intensités inférieures aux valeurs recommanées par l'ICNIRP." (Rapport BioInitiative - PDF - Criirem)

    Je ne m'attend pas à ce que le constructeur dise du mal des produits qu'il vend.

    Marlboro n'aurait pas fini par mettre l'inscription "fumer tue" sur ces paquets si une loi ne l'y avait pas forcé.

    On notera qu'à la question "y-a-t-il un risque ?", la réponse n'est pas "oui" ou "non", mais "ça répond aux normes". Quand on en est réduit à faire du hors sujet ou user de la langue de bois, on peut raisonnablement s'autoriser à s'abstenir de répondre.

    Le CPL installé entre mon salon et ma cuisine peut être autant "gêné" (=baisse de débit) par celui que j'ai installé entre mon corridor et ma chambre que par celui de mon voisin du dessous. Ça dépend en fait de la configuration des installations.

    Mais la réponse à la question est bien évidemment: oui. Les influences électromagnétiques se répartissent dans toute la maison, et (généralement dans une moindre mesure, mais pas toujours) chez le voisin.

    Maintenant on sait à quoi s'en tenir quant au brouillage des radioamateurs par le CPL (je ne sais pas si ça intéresse grand monde).

    À côté de ça, on peut déduire de ces niveaux que le CPL va être sensible à des parasites générés par des appareils de forte puissance dans ces bandes de fréquences (hacheurs électroniques mal déparasités, notamment).

    Bon... Et après ?

    Personne n'est en mesure de déterminer à l'avance à combien correspond la "petite partie" de la puissance diffusée. 5% ? 30% ? 70% ? Eh bien ça dépend justement de l'installation.

    Le constructeur du CPL n'a aucun contrôle sur cette partie, et ne peut donc donner de chiffre, quand bien même 95% de la puissance émise serait rayonnée dans la maison.

    Pour info, la PIRE du Wifi est inférieure à 100 mW, ce qui n'empêche pas les instances sanitaires de s'inquiéter à son sujet.

    Et alors ? C'est plus qu'un téléphone GSM ou un dongle Wifi, pour lesquels le Criirem incite à la plus grande prudence.


    Je ne vois là aucun argument qui indiquerait, d'une manière ou d'une autre, que:
    - le CPL n'a aucun effet sur notre santé,
    - son fonctionnement est garanti sur tout type d'installation.
    Et même, bien au contraire.
     
  12. Jean-Miche

    Jean-Miche Membre d’élite
    Club MacG

    Inscrit:
    20 Avril 2002
    Messages:
    2 569
    J'aime reçus:
    26
    J'ai mis ton message et le mien qui y répond.
    Tu n'as pas répondu à ma question : vaut-il mieux être soumis à des fréquences entre 4 et 21 Mhz (le CPL de DEVOLO) ou 2400 Mhz (WiFI) ?

    La puissance absorbée est la puissance que prélève l'appareil sur la source d'énergie (secteur). Entre 3 et 4 watts c'est dérisoire.
    Comme tu as l'air de dire que le CRIIREM incite à la plus grande prudence et comme je t'ai fourni le lien du Criirem, tu aurais l'amabilité de faire un renvoi (un lien direct ou comment retrouver ceci sur le site) et que ceci confirme tes affirmations.

    Juste te signaler que le matériel DEVOLO a un mode Power Save (économie d'énergie) et que l'adaptateur se coupe partiellement lorsqu'il ne détecte aucune liaison Ethernet, c'est-à-dire par exemple lorsque l'ordinateur connecté est éteint. En mode Power Save, les appareils consomment env. 30 % moins de courant.

    Si le Criirem avait considéré qu'il y avait un danger quelconque avec le cpl, il y aurait consacré une rubrique. Hors il n'y en a aucune.
     
  13. PA5CAL

    PA5CAL Vétéran
    Club MacG

    Inscrit:
    21 Juillet 2005
    Messages:
    9 228
    J'aime reçus:
    596
    La question est stupide. Ça fait un peu comme si on demandait "il vaut mieux recevoir un coup de pied ou bien un coup de poing ?" sans préciser pour chacun, ni où on va frapper, ni avec quelle force.

    Eh bien, tout ça dépend des conditions !

    À la rigueur, indique-moi une installation, l'endroit où les habitants des lieux passent leur temps, et sur la base de relevés de champs avec un spectromètre on aura quelques indications sur les niveaux d'exposition. Les conséquences à long terme sont encore difficiles à prévoir (on n'a finalement pas beaucoup de recul concernant le CPL, ni même le Wifi), mais on aura déjà une petite idée sur les risques éventuels en rapport avec les quelques résultats d'études dont on dispose déjà plus généralement sur les CEM.


    Depuis le début, ce que j'essaye justement d'expliquer, c'est qu'on ne peut rien affirmer dans l'absolu et a priori, alors qu'on fait l'impasse totale sur les conditions réelles d'utilisation. Il se trouve que celles-ci sont un facteur déterminant, et qu'elles ne peuvent être estimées qu'a posteriori

    Comment peut-on prétendre que le CPL fonctionne parfaitement à coup sûr et que le système est totalement inoffensif pour notre santé ? Ce ne sont que des suppositions non vérifiées, et ceux qui l'affirment n'en savent strictement rien. Ils se contentent d'appliquer des normes et de répéter ce qu'on leur dit.


    Tu n'as pas dû bien lire ni le site du Criirem, ni mon post : clique donc sur le lien vers le PDF du Criirem qui est souligné et en gris.

    Tiens, le Wifi aussi, justement...

    Il est certain que le CPL doit être moins dangereux quand il est hors service... mais on n'installe pas un CPL pour qu'il ne fonctionne jamais. Alors, on pourrait parler du temps où il fonctionne... Le temps d'exposition est un autre des facteurs a priori inconnus dont je parlais plus haut. Comment prendre l'argument de la mise en veille en considération pour affirmer que le CPL serait moins dangereux, alors que personne ne peut dire à l'avance s'il fonctionnera 1, 6 ou 15 heures par jour, voire plus ?

    Il n'y a pas eu d'étude spécifique au CPL (je me répète, là). En revanche il y en a plusieurs sur les CEM en général et les normes industrielles. Et sur ce point, le CPL est concerné.

    Si quelqu'un sort un nouvel système de transmission CEM et qu'il l'appelle Tartempion, il ne va quand même pas prétendre que tout va bien parce que le Criirem ne l'a pas tout spécialement nommé. Allons donc...
     
  14. PA5CAL

    PA5CAL Vétéran
    Club MacG

    Inscrit:
    21 Juillet 2005
    Messages:
    9 228
    J'aime reçus:
    596
    J'ai l'impression qu'on tourne en rond, parce que j'ai déjà dû me répéter.

    Quoiqu'il en soit, mon propos n'est pas de d'empêcher quiconque d'installer le CPL ou le Wifi chez lui, mais de mettre en garde contre quelques affirmations gratuites et trompeuses.

    Vous voilà prévenus, alors je pense que vous êtes assez grands pour décider en conscience de ce que vous allez faire ...ou pas.
     
  15. couillaler

    couillaler Membre junior

    Inscrit:
    7 Avril 2003
    Messages:
    42
    J'aime reçus:
    1
    Ouéééééééé.... A fond PA5CAL ! Même si j'aurais tendance à être plus radical que toi et à exclure toutes ces vilaines ondes de chez nous car celles que l'on reçoit sans rien demander suffisent déjà (wifi en immeuble (chacun le sien en plus :eek:), ondes radios, relais téléphones, gps, etc....).
    Il faut être prudent et ne pas se fier au pdf des constructeurs, il est évident qu'ils vont se baser sur les normes nationales qui sont de toute façon à leur avantage, sinon ils ne vendraient plus grand chose, et ça, les gens qui déterminent ces normes le savent aussi ;)
    Bref, en ce qui me concerne moi et mes enfants, byebye cpl, vive le blindage ethernet...
    Antoine
     
Modérateurs: Nephou
Chargement...