• Bonjour Visiteur. Bienvenue sur les nouveaux forums de MacGeneration. La peinture est encore fraiche, quelques boulons doivent être resserrés, plus d’informations demain !

Master & Slave "interdit" sur l'autel du politiquement correcte

c-66

Membre d’élite
Club MacG
6 Mai 2000
1 219
52
41
Lima - Perou
www.linkedin.com
Ce qui serait plus intéressant serait de savoir l'éthymologie des mots "master" et "slave" et de savoir dans quelles conditions l'utilisation de ces mots ont été intégrés dans l'usage courant de l'informatique.. Je me disais que cela remontait peut-être à plus tôt que l'informatique, que dans l'ingiénerie ces termes étaient peut-être déjà utilisés depuis longtemps, des idées ???

Car je comprends que par exemple "tête de négre" aie pu choqué c'est clair mais par contre "master" et "slave"...
 

WebOliver

Propre en Horde
Club MacG
31 Janvier 2000
31 519
4 207
Plus là
Veejee a dit:
(...) Car je comprends que par exemple "tête de négre" aie pu choqué c'est clair mais par contre "master" et "slave"...
Pour certains le fait d'utiliser les termes «maîtres» et «esclave» est probablement aussi choquant que le terme nègre... Tout ces termes font remonter à des époques révolues et ressortir un lourd passé qu'on préfère oublier... L'oubli est-il la réponse...
 

Bilbo

Vétéran
Club MacG
17 Octobre 2001
7 084
721
Strasbourg
WebOliver a dit:
L'oubli est-il la réponse...
Pas de mon point de vue. Et c'est précisément pour cela que « tête de nègre » ne me dérange pas. Cela provoque des questions des gamins qui se régalent et permet d'aborder des sujets auxquels on ne pense pas forcément au quotidien. En plus, j'adore l'histoire.

Merci WebO de m'avoir permis de rebondir.
Je pense qu'à présent mon opinion est limpide pour tous.


À+
 

c-66

Membre d’élite
Club MacG
6 Mai 2000
1 219
52
41
Lima - Perou
www.linkedin.com
WebOliver a dit:
Pour certains le fait d'utiliser les termes «maîtres» et «esclave» est probablement aussi choquant que le terme nègre... Tout ces termes font remonter à des époques révolues et ressortir un lourd passé qu'on préfère oublier... L'oubli est-il la réponse...
Je suis toujours dans mes recherche mais il semble que les termes maitre et escalve sont utilisés depuis l'époque romaine dans la construction des systèmes d'irrigation. En attendant j'ai trouvé ça dans un dictionnaire :

Étymol. et Hist. Ca1175 subst. (B. DE STE-MAURE, Ducs Normandie, éd. C. Fahlin, 17065). Empr. au lat. médiév. sclavus « id. » (Xes. ds NIERM.), proprement « slave » (VIIe s., JONAS DE BOBBIO, Vita Columbani, éd. B. Krusch, I, 27) prob. formation régressive à partir de *sclavone « slave » pris pour un accus. et issu du slave primitif * « id.»; la même évolution a eu lieu en gr. médiév. : cf. formes , , citées ds FEW t. 20, p. 46b. Le changement de sens « slave » > « esclave » s'explique par le grand nombre de Slaves réduits en esclavage dans les Balkans par les Germains et les Byzantins pendant le haut Moyen Âge.



Je continue mes recherches et vous donne des sources dès que j'ai des infos plus précises.
 

Bilbo

Vétéran
Club MacG
17 Octobre 2001
7 084
721
Strasbourg
jaipatoukompri a dit:
Tu vois n'empêche que mon point de vue n'était pas si ridicule
Je ne l'ai jamais pensé. C'est ton point de vue et il diffère du mien : c'est tout.

En revanche, si tu fais allusion au début de ce message, je pense qu'il vaut mieux éviter certaines tournures de phrases qui donnent prise aux esprits taquins dans mon genre.


À+
 

-anonyme-

Légende
26 Février 2001
66 286
2 667
Le mieux, c'est quand même de demander aux intéréssés.
Ma femme est noire, enfin, c'est une "Négresse"
et nos enfants des métis.
Elle ADORE manger des "têtes de nègres" et l'appelation ne la gêne PAS DU TOUT.
En fait, ce qui est important, c'est ce que l'on met (sous entend) dans ces mots. Entre antillais (mon épouse est Martiniquaise), par exemple, on emploie souvent ce mot, sans arrière pensée.
Mais à la limite, quand elle entend des trucs comme :
"je n'emploie pas le mot tête de nègre parce que ça me gêne",
pour elle, c'est *presque* pire que de ne pas être gêné...
Et puis c'est évident, employer *black* à la place de noir (ou beur à la place d'Arabe), c'est mesquin, voire hypocrite.
Il n'y a pas de honte à être *Noir* ou *Arabe*. Pas plus que d'être *Blanc* ou *européen*.
 

Laurent_G

Membre confirmé
28 Juin 2001
173
0
Et à la place, ils veulent utiliser ?
je propose au lieu de Maître : Respectable entrepreneur du sud des Etats Unis.
Et au lieu d'esclave : malheureux sans-papiers ( là on choisit : mexicain, portoricain, haïtien, cubain... )

Il faut arrêter avec ces paroles qui ne font que cacher les pb et/ou les responsabilités.
L'esclavage a toujours existé et on mettra encore des décennies/siècles avant de le voir disparaitre. Ne parle-t-on pas esclavagisme moderne ?

Comment vont faire nos amis adeptes des relations sado-masochistes si on leur enlève une base de leur plaisir ???

Et le morceau de DM : Masters & servants ?

Les mots et leur usage changent au fur et à mesure des époques, on peut imaginer que dire de quelqu'un qu'il est "black" devienne péjoratif dans quelques années.
Mais là on parle simplement d'un mode de fonctionnement de matériels informatiques, comme client/serveur pour les logiciels.
 

decoris

Vétéran
Club MacG
3 Novembre 2001
6 535
95
Belgique
personellement je trouve black aussi péjoratif que noir...

et puis vous êtes moins choqué par master et slave car il s'agit de termes anglais...

pour ce qui est tete de nègre, je trouve ce nom débile et le premier qui a appelé ça comme ça devait un peu bête...

mais bon, si les gens aiment s'imaginer qu'ils mangent des têtes de nègre comme dessert...
 

cham

Membre d’élite
Club MacG
13 Novembre 2001
1 853
26
decoris a dit:
mais bon, si les gens aiment s'imaginer qu'ils mangent des têtes de nègre comme dessert...
Après de la tête de veau, ça passe plutôt bien.


Allez, arrêtons les hypocrisies, appelons les arabes "arabes", les noirs des "noirs", les blancs (!?!) des "blancs", etc.

Nier les races ou types de morphologies et couleurs de peau , c'est à mon avis le meilleur moyen pour que les problèmes que l'on veut étouffer suppurent et ressortent de façon pas très jolie. Le niveau/milieu socio-culturel est beaucoup moins évoqué mais crée à mon avis de vraies différences, lui.
 

-anonyme-

Légende
26 Février 2001
66 286
2 667
Personnellement je vois une différence entre l'expression maître-esclave et "tête de nègre". Les maîtres et esclaves ne sont pas péjoratif par nature, mais il y a eu plusieurs esclavages : l'esclavage de l'Empire romain qui était un mode de fonctionnement accepté par tous à l'époque, et aussi l'esclavage du Sud des Etats-Unis qui lui porte clairement une composante raciste. Il est clair que pour un américain, lorsqu'il pense esclavage c'est à cela qu'il pense.. D'où leur réaction.
Le terme "nègre" est lui péjoratif par nature car il est utilisé pour dénommer de manière plutôt insultante les hommes à peau noire (le terme est devenu plus péjoratif avec le temps). On peut comprendre qu'il gène. Même si au fond il ne s'agit pas d'utiliser ce mot avec cette acception raciste dans le cas de la pâtisserie.
Ensuite une petite remarque par rapport au message précédent : il existe des races de chevaux, de chiens et de chats, mais chez les humains il n'y a pas de races. On n'a jamais pu mettre en évidence scientifiquement l'existence de races dans l'espèce humaine. Et la génétique vient montrer à quel point la couleur de la peau n'est vraiment qu'une différence superficielle.
 

melaure

Chasseur de Bobos
Club MacG
24 Octobre 2001
24 673
1 662
49
Le Grand Lyon
C'est vraiment un mélange de tout et n'importe quoi. Les mots peuvent avoir plusieurs signification, c'est tout. Pas besoin de brasser des connaissances qui n'ont rien à voir. Le maitre/esclave n'est quand rapport avec le fonctionnement du bus IDE et la priorité d'un des deux disque sur l'autre. Au début on ne pouvait d'ailleurs booter que sur le disque maitre.

Beaucoup de termes informatiques sont des références à la culture des inventeurs et ce n'est pas choquant. Et puis ce ne sont pas les paroles et les mots qui sont choquants mais les actes.
 

-anonyme-

Légende
26 Février 2001
66 286
2 667
Pourquoi se voiler la face. il y a des blancs, des noirs ...
Dire qu'on est pareil n'est pas tout à fait vrai (ex : les peaux noir resistent mieux aux UV), et surtout on est pas égal sur le plan social (à cause des mentalités). Si on arrivait un peu plus facilement à dire un "noir" d'un noir je pense que ce serait plus le respecter. Pq quand on est blnc on a pas de probléme à dire un blanc mais par contre on sent une gêne quand on dit un noir. Moi je pense que si on réagit comme ça c'est qu'on est pas clair sur le sujet. Acceptons nous comme nous sommes n'ayons pas peur des mots. Pq j me sentirais mal à dire une "tête de nègre" si à coté de cela il y a du respect pour autruit. Même les blagues : tu fais une blague sur un belges c'est normal, mais sur un noir t'es raciste. Ceux qui pensent ça sont surement ceux qui ont un pb avec la couleur de peau. Moi j'aime les noirs autant que les belges. Mais j'aime pas les gens bêtes et irespectueux (et yen a autant de noirs que de blancs).Certains diront que je suis en train de dire du mal des noirs (à ceux la cf phrase precedente).
 

-anonyme-

Légende
26 Février 2001
66 286
2 667
disque dur maitre et esclave désigne le fait qu'il y a effectivement un disque dur qui est MAITRE et un autre qui est son esclave

ben vi, c horrible mais c'est comme ca.

de même sous osx, comme tout bon unix, une tonne de programmes "père" envoient un signal pour tuer leurs fils et attendent leurs morts avant de se suicider, c est horrible mais c'est comme ca.

je peux vous en sortir une tonne comme cela.

ce n'est que de la technologie, les mots sont utilisés pour désigner une fonction logique au sein d'un ensemble. PAS pour connoter une idéologie ou une politique ou faire référence à l'histoire

les mots, ont une valeur culturelle et sociologique, c'est vrai, mais ils ont aussi une définition simple.


autre chose
le terme "race" ne désigne rien d'objectif.

ni pour les humains, ni pour les chiens ou chevaux.
c'est une classification arbitraire que l'on fait sur des critères "esthétiques".

en ce qui concerne les hommes, il devrait être considéré criminel de parler de "races" tant ce fantasme de séparation entre les hommes (sans fondements logiques autre que l'apparence) à fait du mal et du tort à l'humanité.

il existe une séparation entre les êtres vivants sur terre, la barrière de la procréation entre les espèces.
 

cham

Membre d’élite
Club MacG
13 Novembre 2001
1 853
26
Anonyme a dit:
en ce qui concerne les hommes, il devrait être considéré criminel de parler de "races" tant ce fantasme de séparation entre les hommes (sans fondements logiques autre que l'apparence) à fait du mal et du tort à l'humanité.
Un fantasme ? Les races renvoient à une classification millénaire, forcément basée sur l'apparence, pcq le décryptage du génome chez les romains, c'était plutôt moyen.

De là à dire que certaines sont supérieures à d'autres il y a un pas que bien sûr je n'ai jamais franchi.

Cette pudibonderie (forcément hypocrite) américaine mais qui devient générale est vraiment étouffante.