10.9 Mavericks Mauvaise manipulation, OS X impossible à restaurer

Dr M

Membre enregistré
7 Novembre 2017
9
1
31
Bonsoir,

Alors voilà (mon patient du jour ^^) j'ai récupéré un Macbook Pro 15" mi-2010 (10.9.3)
( je tiens à vous dire que je n'y connais rien en mac..)

Donc après avoir changé la batterie, sauvegardé les différents fichiers du Disque dur, j'ai voulu formater ce dernier.

Lors de celui-ci j'ai du mal m'y prendre car depuis ce jour impossible de démarrer correctement et de réinstaller une version de Mac OS.

Mes différents problèmes sont les suivants:

1) Au démarrage j'ai l'icone avec "fichier ?"qui s'affiche et qui clignote si je ne touche à rien.

2) Via l'utilitaire Mac OS impossible de réinstaller ou d'installer MacOS high Sierra j'ai un message " le serveur de récupération n'as pas pu être contacté " .

3) Via une clé "bootable" de Mavericks ( effectuée sur Windows avec un PC ) avec le gestionnaire de démarrage ( alt ) je peux sélectionner ma clé je clique dessus puis un logo Apple intermittent avec un sens interdit apparaissent.

4) Via la commande (cmd+c ) et le disque de redémarrage mon disque se fait comme par enchantement éjecter.

5) J'ai essayé également pour le fun la combinaison pour réinitialisez la mémoire NVRAM

4) Dans l'utilitaire de disque j'ai :
-en interne mon disque dur sata Macintosh HD ( mac os étendu journalisé)
-une image de disque OS X base system ( capacité de 2go dont 1.28 utilisé)
et en option ma clé sous Maverick.

J'ai essayé d'être le plus clair et précis possible, sachant qu'avant( mon formatage démoniaque) ce mac marchait correctement.

En conclusion, je suis un noobs j'ai merdé j'avoue mais s'il vous plait aider moi...
Merci d'avance.
 

guytoon48

Membre actif
1 Novembre 2011
815
81
65
Lozère
Bonjour,
Refaire une clé sous Mac OS avec Diskmaker
 

Fullcrum

OS Collector
Club MacG
5 Janvier 2016
4 180
1 059
Dole 39
Salut,

Dans un premier temps, ta clé confectionnée via un PC ne te servira pas à grand chose, dans un monde ficelé comme l'univers Apple, seul la procédure sortie de leurs cerveaux est viable à 100 %...

Néanmoins, tu peux tenter de redémarrer sur la partition recovery en maintenant au boot les touches cmd + R, ce qui devrait te permettre la récupération de l'OS précédament installé.

Pour mettre toutes les chance de ton côté, retire tout périphérique externe et branche toi en filaire à la box pour avoir plus de jus et moins de risque de coupure, avec un câble RJ45. ( c'est mieux, pas une obligation d'état )

Autre option, te faire créer une clé bootable en provenance d'un autre Mac !! et à vu ne nez, je m'arrêterai à El Capitan.Tout dépend de la configuration de ton Mac RAM et SSD ou HDD.

Tente la récupération recovery et tiens nous au courant.
 

Fullcrum

OS Collector
Club MacG
5 Janvier 2016
4 180
1 059
Dole 39
Je te joint la procédure  via le site 

Capture d’écran 2017-09-24 à 15.31.52.png
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
86 244
26 206
Forêt de Fontainebleau
Salut Dr M

Comme ça, tu commences par tuer le patient, puis tu cherches à le réanimer ? - procédé drastique, mais qui peut permettre de tester l'aptitude ultime à la survie d'un sujet (ou la puissance de résurrection de l'opérateur : « Lazare, lève-toi ! »)-
361608_original.png


Je te livre quelques informations -->

  • l'icône d'un dossier avec un ? clignotant à l'écran de démarrage signale que le gestionnaire de démarrage du Mac n'a trouvé aucun volume démarrable. Ce qui paraît évident si tu as reformaté le volume de l'OS (et si le volume de la Recovery du disque est masqué à l'affiche - comme c'est le cas lorsqu'un système de stockage CoreStorage est en place sur la partition de l'OS).

  • si tu démarres en mode Recovery local (touches ⌘R) et que l'option de restauration s'intitule : Ré-installer macOS (et pas OS X) > avec High Sierra proposé --> c'est la preuve que le dernier OS installé sur le disque n'était pas «Mavericks 10.9.3» mais «High Sierra 10.13».

  • l'utilitaire «Transmac» dans l'environnement Windows ne peut faire de clé d'installation démarrable pour Mac qu'avec des dmg des 2 seuls OS : «Lion 10.7» & «Mountain Lion 10.8». Le procédé de «Transmac» est en effet d'utiliser le volume monté d'une image-disque InstallESD.dmg contenue dans un installateur d'OSX > pour la restaurer au volume d'une clé paramétrée Apple (table GUID + format Apple_HFS+). Dans le volume OS X Install ESD des seules images disques des OS 10.7 & 10.8 > existent les boot_files ou fichiers de démarrage de l'OS d'installation auxiliaire recelé dans ce volume. Donc un volume restauré à partir du OS X Install ESD est démarrable. À partir de l'OS «Mavericks 10.9» --> le volume monté OS X Install ESD de l'image-disque ne recèle plus de boot_files du système auxiliaire d'installation > mais ces fichiers de démarrage doivent être créés par un utilitaire spécial appelé createinstallmedia pour qu'il puisse y avoir démarrage. «Transmac» est incapable de cette génération logique des boot_files --> ta clé «Mavericks» ne démarrera jamais.

  • si le DVD de ré-installation de l'OS d'usine (= «Snow Léopard 10.6.3») s'éjecte du lecteur de DVD ("Super-Drive") > c'est vraisemblablement parce que le lecteur est défaillant - une panne d'usure courante sur les Mac anciens. Tu peux utiliser un lecteur de DVD externe USB > démarrer le Mac la touche "alt" pressée > insérer le DVD dans le lecteur externe > le gestionnaire de démarrage l'affichera et te permettra une installation de «Snow Léopard».

  • ton modèle de Mac étant un 2010 > et s'il y a eu déjà une installation de High Sierra (comme en témoigne le fait que cet OS te soit proposé à la ré-installation) --> alors l'EFI (Programme Interne de la Carte-Mère) de ton Mac a été mise-à-jour pour permettre 2 types de démarrage par Internet. Ce qui te donne avec le démarrage en Récupération locale --> les 3 possibilités suivantes :

    • si tu démarres par ⌘R (cmd R) > tu es en mode Recovery locale (RecoveryOS du disque) --> l'option : Ré-installer macOS fait télécharger et ré-installer le même OS que celui du disque.

    • si tu démarres par ⌘⌥R (cmd alt R) > tu es en mode Recovery par Internet (RecoveryOS en RAM) --> Ré-installer macOS fait télécharger et installer l'OS public le plus récent = «High Sierra» ici.

    • si tu démarres par ⌘⌥⇧R (cmd alt maj R) > tu es encore en mode Recovery par Internet (RecoveryOS en RAM) --> Ré-installer OS X fait télécharger et installer l'OS téléchargeable assimilé à l'OS d'usine du Mac = «Lion 10.7» pour ton MacBook Pro 2010.

=> comme tu peux le voir --> tu disposes d'un certain nombre de ressources de "réanimation" du sujet (et aussi de plusieurs inopérantes : clé Transmac et Super-Drive interne - voire problème de serveur ou encore d'authentification à l'AppStore).
 
Dernière édition:
  • J’aime
Réactions: JossP et Dr M

Dr M

Membre enregistré
7 Novembre 2017
9
1
31
Tout d'abord, merci tout le monde de m'avoir répondu aussi vite.

-Si ça peut aider ma configuration est la suivante 2.4 Ghz core i5, 4 go 1067 Mhz DDR3, et 750 Go HDD en sata .

  • J'ai essayé de redémarrer avec la partition recovery locale en maintenant au boot les touches + R, avec un câble RJ45 toujours le même message d’erreur : " le serveur de récupération n'as pas pus être contacté " .
  • Par contre cette commande ne fonctionne pas :⌘⌥⇧R , j'ai essayé plusieurs fois et je tombe sur l'icône d'un dossier avec un ? clignotant à l'écran.
  • Avec la commande ⌘⌥R de même toujours le même message de serveur
-Ma dernière option est de faire une clé Transmac avec "Mountain Lion" si cette dernière ne fonctionne pas je vais ce week-end chez un collègue ayant un mac me faire une clé boot avec Dismaker X.

Par ailleurs, pensez vous à une autre manipulation à effectuer dans l'utilitaire de disque ?
Par exemple, en créant un volume de démarrage car le seule volume de démarrage que j'ai c'est l'image de disque ( OS X base system ).

En vous remerciant
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
86 244
26 206
Forêt de Fontainebleau
En ce qui concerne ce point :
pensez vous à une autre manipulation à effectuer dans l'utilitaire de disque ?

Démarre en mode Recovery par ⌘R (cmd R) > va à la barre de menus supérieure de l'écran > menu : Utilitaires > sous-menu : Terminal.

Dans la fenêtre ouverte > saisis la commande informative  :
Bloc de code:
diskutil list
et ↩︎ (presse la touche "Entrée" du clavier après chaque commande pour l'exécuter)

  • cette commande va retourner le tableau des disques attachés à ton Mac (en interne / externe > physiques / virtuels) > avec leurs tables de partition > et leurs partitions décrites en type de système de fichiers > nom de volume > taille > identifiant d'appareil.

    • une série de micro-disques correspond à des images-disques créées en RAM à l'occasion du démarrage en mode Recovery > dans le volume desquelles sont montés des dossiers du Recovery OS sur lequel tu démarres. Elles s'effacent à l'extinction ou au re-démarrage.

Voici comment tu vas pouvoir poster ici ce tableau sans avoir besoin de prendre des captures d'écran -->

  • tu sélectionnes le tableau > ⌘C pour le copier dans le presse-papier > ⌘Q pour quitter le «Terminal» > option  : "Obtenir de l'aide en ligne" (dans la fenêtre des 4 Utilitaires) > ce qui lance un navigateur «Safari» 
  • page Apple par défaut > un clic sur l'adresse de haut de page pour l'éditer > saisis  : macgénération (tout court  : c'est une barre de recherche Google) et valide > tu atteins le site MacGé > Forums > te connectes > ce fil 
  • presse le bouton (4è avant la fin à droite) dans la barre de menus au-dessus du champ de saisie d'un message > menu : </> Code > par ⌘V colle dans la fenêtre Code > presse le bouton Insérer (ce procédé permet un affichage fenêtré qui économise l'espace de page en respectant la mise en forme des tableaux du «Terminal» --> d'où une plus grande lisibilité)

=> ces informations donneront une idée de la configuration logique de ton disque.
 

Dr M

Membre enregistré
7 Novembre 2017
9
1
31
Impossible via Safari de me connecter à internet « localized string not found.. »
J’ai du faire une photo...

846C9552-84FF-4263-B50C-7FA96F658C01.jpeg A4FF116F-C3B4-450D-B020-4916BB92090E.jpeg
 
Dernière édition par un modérateur:

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
86 244
26 206
Forêt de Fontainebleau
Alors voici le tableau (si je puis dire) --> ton disque interne est le disk0 (750 Go) dont je retranscris le dispositif ici :
Bloc de code:
/dev/disk0 (internal, physical):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:     FDisk_partition_scheme                        *750.2 GB   disk0
   1:                  Apple_HFS Macintosh HD            750.2 GB   disk0s1

Cette distribution est une totale aberration pour le disque interne de démarrage d'un Mac -->

  • la table de partition est de type FDisk_partition_scheme = une MBR Windows au lieu d'être de type GUID_partition_scheme = une GPT --> le type MBR de table de partition est inadapté au Programme Interne du Mac qui est de type EFI et qui requiert une table GPT.
  • il n'y a pas de partition de récupération locale Recovery HD.

Voici le tableau que tu devrais avoir -->

Bloc de code:
/dev/disk0 (internal, physical):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:      GUID_partition_scheme                        *750.2 GB   disk0
   1:                        EFI EFI                     209.7 MB   disk0s1
   2:                  Apple_HFS Macintosh HD            749.4 GB   disk0s2 
   3:                 Apple_Boot Recovery HD             650.0 MB   disk0s3

=> comme tu es manifestement démarré en mode Internet Recovery (vu que tu n'as pas de Recovery locale sur le disque) > tu peux ré-initialiser le disque de ton Mac.

Passe (avec soin) la commande :
Bloc de code:
diskutil partitionDisk disk0 gpt jhfs+ "Macintosh HD" 100%
(mets "Macintosh HD" entre "")

je te la remets en gras pour la clarté :

diskutil-- partitionDisk-- disk0-- gpt --jhfs+-- "Macintosh HD"-- 100%

  • cette commande ré-initialise le disque interne en inscrivant une GPT sur l'en-tête > et en créant une partition principale au format Apple_HFS+ montant un volume intitulé Macintosh HD.

Repasse ensuite une commande :
Bloc de code:
diskutil list

  • et poste un cliché uniquement du haut du tableau montrant la nouvelle distribution logique.
 
  • J’aime
Réactions: JossP et Dr M

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
86 244
26 206
Forêt de Fontainebleau
Le disque interne du Mac (disk0) est paramétré comme il faut.

Il ne te reste plus... qu'à y installer un OS.

Ce que tu as évoqué précédemment :
-Ma dernière option est de faire une clé Transmac avec "Mountain Lion" si cette dernière ne fonctionne pas je vais ce week-end chez un collègue ayant un mac me faire une clé boot avec Dismaker X.
t'offre deux possibilités.

Une 3è est d'utiliser un lecteur de DVD USB pour installer «Snow Léopard» à partir du DVD. Cette page Apple réservée aux utilisateurs d'un OS «Snow Léopard» --> ☞Comment télécharger OS X El Capitan☜ donne un lien permettant de télécharger un installateur de l'OS 10.11.

----------

NB. Ton MacBook Pro 2010 a un disque à plateaux (rotatif) qui plafonne à environ 100 Mo/s en lecture et écriture. Les OS les plus récents fonctionneront au ralenti sur un tel support. Mais tu peux sans aucune difficulté ouvrir le Mac > enlever le HDD > le remplacer par un SSD format 2,5 pouces (par exemple un Crucial) > paramétrer le disque comme l'est actuellement le HDD > installer un OS. Les processus s'exécuteront en moyenne 5 fois plus vite qu'avec un HDD - ce qui transforme l'utilisation.

Ce tuto du site iFixit --> ☞Remplacement du disque dur du MacBook Pro 15" Unibody mi-2010☜ te montre que c'est parfaitement trivial. Il faut 2 tournevis : cruciforme Phillips 00 et torx T6

Tu dois pouvoir aussi augmenter la quantité de mémoire RAM.
 
  • J’aime
Réactions: JossP

Dr M

Membre enregistré
7 Novembre 2017
9
1
31
J'essaye de faire la clé Transmac "Mountain Lion" et je vous tiens au courant des avancées.

Sinon dans l'éventualité que je change mon HDD par un SSD format 2,5 pouces j'exécute la même manipulation ?
diskutil-- partitionDisk-- disk0-- gpt --jhfs+-- "Macintosh HD"-- 100%
 

Dr M

Membre enregistré
7 Novembre 2017
9
1
31
YATAAA !

Ma clé Boot à fonctionné sous Mountain Lion ! J'ai un mac opérationnel donc problème résolu.
Je vais suivre ton conseil et d'ici peu l'upgrader avec de la ram et un ssd !

Merci merci !
 
  • J’aime
Réactions: macomaniac

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
86 244
26 206
Forêt de Fontainebleau
Content pour toi.

«Mountain Lion 10.8» est certes un OS déjà ancien, mais bien ajusté à la configuration matérielle de ton Mac.

Je me souviens, sur mon MacBook Pro 15" Début_2011, 8 Go de RAM, HDD 7200 tr/mn --> c'est le dernier OS qui fonctionnait sans ralentissements notables. J'ai jeté l'éponge à partir de l'OS «Mavericks 10.9» : 16 Go de RAM et remplacement du HDD par un SSD Crucial > ce qui m'a permis de prolonger l'emploi de ce Mac jusqu'à aujourd'hui.

----------

En ce qui concerne ta question spécifique :
Sinon dans l'éventualité que je change mon HDD par un SSD format 2,5 pouces j'exécute la même manipulation ?
diskutil-- partitionDisk-- disk0-- gpt --jhfs+-- "Macintosh HD"-- 100%

je t'interprète le sens de cette commande -->

une commande ressemble à une « phrase d'ordre » du Français, càd. à un « commandement » d'une langue naturelle de type indo-européen. Si je prends l'exemple de commandement du Français :

  • bûcheron ! coupe cet arbre avec ta hache de manière à en tirer une grume d'un seul tenant

tu aperçois que cette commande du Français a une complexité syntaxique apparemment supérieure à celle de la commande du Terminal.

Mais il convient de procéder à ce que Descartes appelait une « inspection de l'esprit » afin de ne pas confondre multitude matérielle de termes et complexité formelle de l'organisation.

Car la commande du Français se laisse réduire à une « essence formelle » simple :

  • sujet > verbe > objet > mode

"bûcheron !" est le sujet interpelé > "coupe" est le verbe d'action qui lui est imparti > "cet arbre" est l'objet désigné de son action > "avec ta hache de manière à en tirer une grume d'un seul tenant" est la description de la modalité attendue de son action.

Comme tu vois, les modalités peuvent avoir une expression prolixe (comme ici) mais elles peuvent être concises, comme dans l'exemple :

  • mousse ! lave le pont vite fait bien fait

ou même absentes, comme dans l'exemple :

  • élève ! récite la leçon

Il s'en déduit que la variation de la modalité (de zéro à un maximum de prolixité) --> équivaut à une progression de la détermination du commandement : d'une liberté entière accordée au sujet par l'absence de mode aux stipulations hyper-tâtillonnnes d'une modalité prolixe.

Ces aimables considérations effectuées > tu peux transposer sans aucune difficulté à la commande du Terminal de manière à réduire sa complexité apparente à une « essence formelle » élémentaire :

  • [diskutil]-- [partitionDisk]-- [disk0] --[gpt jhfs+ "Macintosh HD" 100%]

Cette redistribution effectuée te montre que "diskutil" est le sujet qui se trouve interpelé par la commande (hé! utilitaire diskutil ! c'est toi que j'appelle ! - il faut savoir que les sujets des commandes sont des programmes utilitaires qui résident dans des dossiers invisibles de l'OS où ils se reposent, inertes comme de petits soldats de plomb tant qu'ils ne sont pas réactivés par un commande).

"partitionDisk" est le verbe d'action imparti au sujet diskutil : "définis un partitionnement du disque"

"disk0" est le complément d'objet : la désignation du disque-cible. Le 0 est ici le numéro du disque (l'équivalent du "cet" arbre : celui-ci et pas celui-là). Chaque disque attaché au Système du Mac reçoit un numéro de disque, en fonction de son rang temporel d'attachement au Système --> disk0 est le disque attaché en 1er > disk1 le disque attaché en second etc. Ces rangs peuvent varier comme les positions d'un quidam dans une file d'attente. Donc pour ton SSD > il te faudra passer au préalable un : diskutil list dans le Terminal de ton OS démarré (Terminal de l'OS résidant à : Applications > Utiltaires) pour connaître son n° actuel de rang. Il faut toujours avoir le réflexe préalable du diskutil list > pour avoir toujours sous les yeux les n° des disques et ne pas se tromper de cible.

"gpt jhfs+ "Macintosh HD" 100%" est la modalité --> comment on veut que le sujet "diskutil" agisse en mode "partitionner" sur l'objet "disk n° tant". L'ordre des termes de la modalité correspond à la façon dont les auteurs du programme diskutil ont défini la grammaire du programme. Cela consiste ici en --> type de table de partition > suivi par une triplette [format - nom - taille] définissant la partition à créer (si elle est unique comme ici).

Donc gpt = désignation d'une guid_partition_table > suivie de la triplette : [jhfs+ "Macintosh HD" 100%] où jhfs+ est l'abrégé de journaled_hfs+ (format) > où "Macintosh HD" est le nom de volume à créer (les "" servant à neutraliser l'espace libre central en désignant les 2 termes comme constituant un intitulé d'un seul tenant) > et où 100% est la taille requise (100% de l'espace-disque disponible).

Pour conclure cette « conversion d'une commande du Terminal en Français standard » --> voici un exercice :

  • supposons que le Mac soit démarré sur le HDD laissé en interne qui est donc identifié comme disk0 (1er disque attaché en mode démarrage) > et que le SSD soit dans un boîtier USB et ait été attaché au Mac après une clé USB ;

  • supposons encore que l'intitulé (provisoire) du volume à créer sur le SSD ne soit pas Macintosh HD (pour qu'il n'y ait pas 2 Macintosh HD, 1 sur le HDD et 1 sur le SSD - ce qui est source de confusion) > mais Macintosh SDD

=> quelle est la commande que tu vas passer dans le Terminal pour paramétrer le SSD avant installation d'un OS ?
 
Dernière édition:
  • J’aime
Réactions: JossP et Fullcrum

Dr M

Membre enregistré
7 Novembre 2017
9
1
31
Donc pour mon SSD ( relié en USB) il faut que je sache son rang actuel donc j'effectue la commande : diskutil list dans le Terminal.
Par logique il serait probablement affecté au rang 2 donc disk1 car le premier disk0 c'est mon macintosh HDD.
  • La commande à passer dans le Terminal est donc la suivante :
    • [diskutil]-- [partitionDisk]-- [disk1] --[gpt jhfs+ "Macintosh SSD" 100%]
C'est sympathique de ta part de prendre du temps pour m'expliquer tout ça .
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
86 244
26 206
Forêt de Fontainebleau
Note que j'ai mis les termes entre crochets [ --] uniquement pour faire apparaître intellectuellement leur répartition. Dans une commande effective > aucun desdists crochets ne doit se saisir.

La commande que tu proposes serait donc :
Bloc de code:
diskutil partitionDisk disk1 gpt jhfs+ "Macintosh SSD" 100%

Elle collerait très vraisemblablement avec la situation > le HDD laissé en interne étant en effet identifié comme disk0 et le SSD attaché en externe dans un boîtier USB se trouvant attaché en 2è position comme disk1 (si aucun périphérique n'a été attaché avant lui).

Si (comme dans mon petit exercice théorique) tu supposais qu'une clé USB avait été attachée avant le SSD > son disque s'attribuerait l'identifiant disk1 > donc le disque du SSD serait rejeté à disk2.

Une commande : diskutil list préalable t'affiche de toute façon le tableau des disques avec leurs indentifiants.
 

Fullcrum

OS Collector
Club MacG
5 Janvier 2016
4 180
1 059
Dole 39
@macomaniac , par quelle diablerie as-tu appris tout çà !!

PS : excellente ton explication #15, tu détournes notre attention de la complexité du code, pour nous y plonger d'avantage, et comprendre, What else ?
 

daffyb

-Duck Warrior-
Modérateur
Club MacG
18 Octobre 2001
13 924
1 732
Angoulême
@macomaniac , par quelle diablerie as-tu appris tout çà !!
En appliquant le précepte que j'ai donné à mes enfants en fin de CP :
"Maintenant que tu sais lire, tu peux tout apprendre, and the world is yours"
Chez certain, le précepte est bien appliqué, chez d'autres avec moins de succès :D
Enjoy :
https://developer.apple.com/legacy/...arwin/Reference/ManPages/man8/diskutil.8.html
:D :up:

Documentation accessible depuis le terminal en tapant :
Bloc de code:
man diskutil
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
86 244
26 206
Forêt de Fontainebleau
Je ne suis pas informaticien et je n'ai reçu aucune formation informatique. Je n'ai pas bénéficié d'un quelconque programme : "everyone can code".

Je pars simplement d'une évidence : l'informatique a été créée et est développée par des hommes, qui, avant d'être informaticiens, sont des "locuteurs" des "langues naturelles", comme l'Anglais ou le Français. Comme l'effet ne peut jamais excéder la cause, ni la conséquence la condition, les langages artifificiels que les hommes peuvent créer n'excèdent jamais l'ordre des langues naturelles dont ils partent.

Sans vouloir disserter plus longuement sur ce sujet inépuisable, je sauterai à une implication minuscule : la logique des commandes du Terminal n'excède pas la logique des "phrases d'ordre" (commandements) des langues naturelles. Quelles que soient les différences de détail, le régime logique reste toujours le même.

Il s'ensuit encore que : les commandes du Terminal ne sont pas a priori incompréhensibles - au contraire : elles sont a priori compréhensibles, parce qu'elles ne s'écartent pas de l'ordre du langage humain.
 
  • J’aime
Réactions: JossP et Fullcrum