Office X à prix réduit ???

Statut
Ce sujet est fermé.

woulf

Membre d’élite
Club MacG
12 Décembre 2001
4 146
345
Bonjour,

J'ai récemment acquis un Titanium et j'ai lu par après dans un SVM Mac, je crois, que Microsoft faisait une offre de prix très intéressante à l'acquisition d'Office X dans ce cas.

Problème: le site de Microsoft est muet, celui d'apple encore plus et j'ai interrogé à la fnac de Nice les vendeurs, cette offre leur est inconnue au bataillon...

Cela m'ennuie, car je viens de lire un autre sujet ou un membre disait l'avoir eu à prix préférentiel à la fnac, justement mais surement pas celle de Nice...


Est ce que quelqu'un a des infos là dessus ?

Merci d'avance.
 

hl

Membre confirmé
17 Novembre 2001
429
0
Le moins cher (en payant) : Office version Académique (Etudiant/enseignant) ; c'est la même en 4 fois moins cher. Pas besoin de justif à la FNAC, ni même à l'Apple Store selon certains post
 

jacques38

Membre émérite
27 Mars 2001
640
0
Visiter le site
hum hum, pour l'Apple store je ne sais pas, mais pour la Fnac c'est sur : dans les boites du pack "academique" de Office, il n'y a rien, juste un formulaire à renvoyer avec la photocopie de la carte d'étudiant !
 

789qwe

Membre confirmé
15 Mars 2000
238
1
Visiter le site
Certes, peu de contrôle, mais rappelons qu'utiliser une license "éducation" alors qu'on y pas droit, c'est aussi illégal que d'utiliser une license piratée... (si pas même plus illégal, vu qu'il pourrait y avoir "faux dans les titres", le cas échéant...).


ABE

[04 janvier 2002 : message édité par 789qwe]
 

r e m y

Cas clinique
Club MacG
4 Novembre 2000
41 490
4 287
58
St Germain en Laye - FRANCE
<BLOCKQUOTE><font size="1" face="Verdana, Geneva">quote:</font><HR>Posté à l'origine par jacques38:
hum hum, pour l'Apple store je ne sais pas, mais pour la Fnac c'est sur : dans les boites du pack "academique" de Office, il n'y a rien, juste un formulaire à renvoyer avec la photocopie de la carte d'étudiant !<HR></BLOCKQUOTE>

non non... c'était le cas jusqu'à Office 2001. Mais pour la version Office:mac v.X, le CD est directement dans la boite.

La différence par rapport à la version non-étudiante: le Prix; l'absence de Doc papier et une license qui précise que l'utilisation de la suite logicielle est interdite pour tout usage professionnel ou commercial.

Donc à vous de voir si l'usage que vous allez faire d'Office est conforme à cette limitation pour savoir si vous pouvez acheter cette version à prix réduit (pas donnée tout de même....) en restant dans la légalité.
 

hl

Membre confirmé
17 Novembre 2001
429
0
La version académique achetée à la FNAc contient bien le CD comme mentionné dans le post ci-dessus. Par contre, la version normale n'a pas plus de de doc papier que la version académique (c.-à-d. rien) : à la FNAC les 2 boîtes étaient côte à côte et faisaient le même poids (la version académique légèrement plus lourde à cause des autocollants spécifiques
).
Pour le pb de l'usage légal ou non d'une version académique je dirais :
- en regardant dans son entourage immédiat, il est fort possible de trouver qq'un lié à l'éducation : enfant scolarisé, étudiant, enseignant... qui peut justifier un achatr "légal"
- la "légalité" justement d'une offre d'un même produit à 2 tarifs aussi différents (facteur 4) est un bon exercice pour les juristes ; sans être professionnel, il me semble que si on achète une version académique sans être lié au monde enseignant, rien ne peut être reproché (je ne suis même pas sûr que les éventuelles contraintes à l'achat -nécessité d'apporter une preuve- puissent être légalement défendable par M$ost)
- Je reprends ce que j'ai déjà posté il y a un mois : si M$ veut différencier ses prix, pourquoi le faire au niveau du particulier et non au niveau des entreprises (prix académique pour tous les particuliers & prix fort pour les licences entreprises), cela limiterait sans doute le piratage (à moins qu'une telle différence de prix public-entreprise ne soit justement pas juridiquement défendable et pourrait donc être attaquée par les entreprises qui ont des moyens juridiques plus forts que le particulier moyen ; cela sent vraiment l'arnaque de la part de M$ vis à vis du particulier)
Notre seul moyen de réagir légalement est donc de boycotter la version "normale" d'Office X au profit de la version "Académique" ; si 90% des versions vendues sont "académiques", le message devrait être fort pour M$ (qui pourrait supprimer la version "académique" en rétorsion, mais alors au risque de ne plus pouvoir pénétrer ce milieu et de voir exploser le piratage).
 

hl

Membre confirmé
17 Novembre 2001
429
0
NB : ce différentiel de prix ne signifie-t-il pas tout simplement que M$ a, en terme de part de marché, beaucoup à perdre au piratage dans le monde de l'éducation (plus difficile à attaquer que les entreprises), et relativement peu dans la clientèle particuliers. C'est en effet via l'usage particulier que Office est entré dans l'entreprise (souvenez-vous Office 4, où la licence autorisait une copie sur une machine privée pour usage privé).
Alors, selon ce principe, le prix fort serait bien pour justifier auprès des entreprises les coût exhorbitants de licence, le prix académique permettant de se maintenir dans le monde de l'éducation (très important pour l'avenir) et offrant de surcroît une solution "honnête" (hors piratage) au particulier (sinon pourquoi ne pas demander une preuve à l'achat ?)
 

woulf

Membre d’élite
Club MacG
12 Décembre 2001
4 146
345
Merci pour vos réponses... Mais utilisant office en tant que professionnel, la version académique, pas trop pour moi...

J'ai néanmoins entretemps trouvé la solution: j'ai racheté à un pote passé du coté obscur une licence d'office 01 à vil prix et j'ai acheté la mise à jour limitée, à un tarif que j'estime plus raisonnable: 213€...

Et voilà
 

789qwe

Membre confirmé
15 Mars 2000
238
1
Visiter le site
Pour hl :

Le problème de la légalité de la licence ne se situe pas au niveau de l'achat (comme on le comprend dans ton post), mais au niveau de l'utilisation !
Tout le monde peut acheter des licences "édu" à volonté... si tu te fais pincer à utiliser une licence "édu" alors que tu n'en as pas le droit, la sanction peut être sinon plus grande que si tu avais simplement piraté le logiciel. Hé ouais, c'est moche. Et c'est juridiquement "incassable", surtout dès le moment où l'on clique sur "J'accepte le contrat"...

En outre, je précise qu'Office n'est de loin, pas le seul logiciel qui bénéficie d'un tarif "édu" (4D, FileMaker, Mac OS X, Final Cut, etc, etc) et que le monde de l'éducation (et du journalisme, etc) ne sont pas les seuls corps de métier à disposer de quelques "petits" avantages.

Quant à la solution de faire payer davantages les entreprises pour les logiciels... laissez-moi rire, non merci !!! On cherche vraiment à faire crever les PME ! Ou bien dans le même ordre d'idée absurde, on pourrait imaginer faire payer aux employés les logiciels sur lesquels ils travaillent !?
Irréel ?!? pas tant que ça...

(BREF)

En somme, les tarifs EDU ont parfaitement leurs raisons d'être, inutile de s'indigner !
 

hl

Membre confirmé
17 Novembre 2001
429
0
<BLOCKQUOTE><font size="1" face="Verdana, Geneva">quote:</font><HR>Posté à l'origine par 789qwe:
Pour hl :

Le problème de la légalité de la licence ne se situe pas au niveau de l'achat (comme on le comprend dans ton post), mais au niveau de l'utilisation !
Tout le monde peut acheter des licences "édu" à volonté... si tu te fais pincer à utiliser une licence "édu" alors que tu n'en as pas le droit, la sanction peut être sinon plus grande que si tu avais simplement piraté le logiciel. Hé ouais, c'est moche. Et c'est juridiquement "incassable", surtout dès le moment où l'on clique sur "J'accepte le contrat"...

C'est bien au niveau de l'utilisation que j'émettais des doutes. Le fait de cliquer sur "J'accepte le contrat" ne vaut pas grand chose juridiquement si les clauses du contrat sont considérées comme abusives (d'ailleurs il faudrait vérifier si les clauses des versions "académique" et "normale" sont différentes - je regarderai à l'occasion). Lorsqu'on achète légalement un soft on peut l'utiliser d'un point de vue droit commercial. Dans le cas présent, il n'est pas demandé de justificatif et il n'y a donc pas l'ombre d'une tricherie ; par contre je doute que même s'il y avait eu besoin de fournir un certificat de scolarité ou professionnel, il y aurait eu un risque pour les utilisateurs non "homologués" à utiliser une version "académique" du moment qu'elle a été légalement achetée (par exemple à une personne "homologuée"). Je parle là de personne physique et non morale comme pour une entreprise (où là ça se complique juridiquement).


En outre, je précise qu'Office n'est de loin, pas le seul logiciel qui bénéficie d'un tarif "édu" (4D, FileMaker, Mac OS X, Final Cut, etc, etc) et que le monde de l'éducation (et du journalisme, etc) ne sont pas les seuls corps de métier à disposer de quelques "petits" avantages.

Bien sûr. Mais un facteur 4 c'est pas loin d'être un record. De plus, il y a les tarifs EDU réservés aux écoles et institutions d'éducation (rien à redire juridiquement, cela peut être assimilé à du mécénat), et ceux comme pour Office X où non seulement les institutions, mais aussi les personnes physiques (enseignants, étudiants, personnel technique...) bénéficient de ce qui juridiquement pourrait être assimilé à une discrimination.


Quant à la solution de faire payer davantages les entreprises pour les logiciels... laissez-moi rire, non merci !!! On cherche vraiment à faire crever les PME ! Ou bien dans le même ordre d'idée absurde, on pourrait imaginer faire payer aux employés les logiciels sur lesquels ils travaillent !?
Irréel ?!? pas tant que ça...

Je n'ai pas suggéré de faire payer les entreprises plus cher (c'est déjà souvent le cas). Simplement, la loi fait une distinction entre personne morale et personne physique et une différence de tarif basé sur ce principe passerait mieux juridiquement.


(BREF)

En somme, les tarifs EDU ont parfaitement leurs raisons d'être, inutile de s'indigner !
<HR></BLOCKQUOTE>
Je ne m'indigne pas des tarifs EDU puisque j'en profite. Je note simplement mes doutes sur le fondement juridique de ce qui pourrait être interprété comme une discrimination entre personnes physiques.

Y a-t-il un juriste spécialisé dans la salle ?
 

hl

Membre confirmé
17 Novembre 2001
429
0
<BLOCKQUOTE><font size="1" face="Verdana, Geneva">quote:</font><HR>Posté à l'origine par hl:

...
Le fait de cliquer sur "J'accepte le contrat" ne vaut pas grand chose juridiquement si les clauses du contrat sont considérées comme abusives (d'ailleurs il faudrait vérifier si les clauses des versions "académique" et "normale" sont différentes - je regarderai à l'occasion).
...
<HR></BLOCKQUOTE>

Voilà, j'ai vérifié : Licence, Section 2, 1er point : une allusion est faite à la version "académique" stipulant que le CLUF (licence d'utilisation) n'est valable que si on (personne physique ou morale) est "éligible" à la version "académique" (je n'ai pas eu le courage de chercher dans le texte si le CLUF est obligatoire pour utiliser le soft -on peut penser que oui, mais qques fois il y a des oublis surprenants dans les contrats-).

La question de la légitimité juridique de cette différentiation tarifaire pour des personnes physiques reste entière.
 
Statut
Ce sujet est fermé.