PDF sans profil

duff

Membre enregistré
28 Mai 2009
9
0
Bonjour
Je travail dans une imprimerie où c'est un peu le fiasco avec le photograveur, en effet il ne veut pas faire de pdf x et n'imprime que de pdf sans profil incorporé de plus, il a une tendance fâcheuse lorsque d'un pdf ne passe pas de le transformer en eps pour le reconvertir en pdf et lorsqu'il tombe sur un pdf/x envoyer par un client sa première réaction et de le repasser en eps pour le reconvertir en pdf. Bref pour lui les profils ne sert à rien et sa gestion de la couleur dans photoshop est du adobe RGB et un CMJN personnalisé basé sur swop coated pour faire ces conversions RVB vers CMJN.
Ayant plus d'année dans la boite que moi et moi étant le plus jeune, il ne veut rien entendre sur l'utilisation des profils standardisés (il me dit qu'il n'a jamais utilisé de profil et que cela ne sert à rien que c'est un délire que l'on apprend à l'école que personne n'utilise)

Nous avons du coup beaucoup de problème au niveau des tirages.
Par defaut, j'ai réglé les RIP de la repro et du traceur avec une séparation faite par le RIP avec une attribution par défaut du profil iso coated 300.
Lorsqu'une épreuve traceur faite chez nous est envoyée à un autre imprimeur pour que ce dernier l'imprime en offset, l'épreuve et la sortie sont proche.
Par contre lorsqu'il est fait chez nous on obtient pas du tout la même chose.
Évidemment je n'ai pas accès au réglage du rip du ctp que nous avons en interne mais il semblerai que le Rip du CTP ne fasse pas de séparation.
Dernièrement le photograveur s'est plaint de moi à la direction car il dit que j'ai trafiqué les rips de la repro et du traceur, et qu'il n'y a que son rip qui est bien règlé. Malheureusement la direction n'y connaissant pas grand chose sur les réglage rip et la façon comment doit être fait un bon pdf ( il accepte tout type de fichier du word, jpg, pdf rvb ... ), je ne sais pas vraiment quel argument mettre en avant sur mes réglages rip.
De plus il a montrer des bendays qu'il a fait en offset en mesurant les densités qui sont proches du fichier d'origine avec l'aperçut de la sortie dans acrobat et qui est completement différent sur la sortie traceur.
Bref je suis un peu perdu et je risque de me faire virer, si je n'arrive pas à comprendre d’où viens ce problème ou l'erreur que j'aurais pu faire.
Peut etre que je suis vraiment incompétant finalement et je devrais écouter le photograveur ? Même si ca façon de travailler est complètement différente de la mienne et rien de se qu'il me raconte m'a été enseigner à l'école.
Es ce que quelqu'un pourrait me dire où j'ai tord et quelle solution pour régler ces problèmes rip?
Merci par avance
 
Dernière édition:

ccciolll

Membre expert
Club MacG
Ben, entre l'expérience de terrain ou la connaissance scolaire, les employeurs souvent préfèrent la première.
Entre virer un nouveau venu ou un ancien avec des primes de licenciement énormes, ils préféreront aussi la première.

Voilà pour t'encourager.

Ensuite, le problème des vieux habitués qui n'évoluent pas avec les technologies, c'est une réalité, même moi ça m'arrive.
Si, malgré sa façon de faire, il obtient un résultat qui contente le client (et donc la direction) c'est toujours compliqué à remettre en cause, surtout sans trop d'expérience derrière soi.

Je ne connais rien aux CTP, flux, RIP, profils… Mais quand je lis du claude72, ça me semble être particulièrement « jungleux ».

Je pense que tu ne pourras pas compter sur les techniciens qui commercialisent les machines que vous utilisez pour trancher la question, d'après mes collègues en prod, ils n'y connaissent pas toujours grand chose (mais bon, c'est ce que disent mes collègues dont je ne suis pas capable de juger la compétence en la matière)

Bon, c'était de ma part encore une belle intervention inutile, mais ça va peut-être faire venir d'autres forumeux…

Et sinon, attention à l'orthographe, quand-même.
 

magicPDF

abracadabrantesque
Modérateur
Club MacG
5 Décembre 2007
7 684
756
43.93 N / 4.84 E
abracadabraPDF.net
Le vrai problème c'est qu'on a un nouveau plein de bonne volonté face à un ancien qui ne veut surtout pas voir ses ""compétences""* remises en question.
Ce n'est pas la technique qui peut le régler…
:zen:


* Entre double-guillemets, parce-qu'à ce niveau là utiliser le vrai qualificatif serait désobligeant, voire grossier.
;)
 

duff

Membre enregistré
28 Mai 2009
9
0
Je veux bien comprendre qu'il ne veut pas changer les choses, mais le problème est que le matériel de l'entreprise à évolué et pas le personnel.
Souvant j'ai des réflexion du genre :
"C'était mieux avant, on se prenait moin la tête les anciens machine c'était mieux"
"Indesign il pinaille il me demande 15 milles truc pour faire un pdf, xpress c'est mieux"
"Le PS c'est mieux, le PDF c'est un nul"



Et des choses encore plus abérante du genre :
"illustrator n'a pas évolué ils ont laissé des bugs : quand je fais un eps niveau 2 avec un dégradé pantone, ce con me convertis mon dégradé pantone en quadri"
"ils font ch**r ces clients avec leur profil dans leurs images, il n'y connaisse rien"
"C'est mieux de faire un pomme+P pour imprimer sur le rip (rip qui est PDF appe) pourquoi tu nous à mise des dossiers à la con où l'on glisse des pdf, j'ai pas que ça à faire de faire des pdf je perd du temps"

Bref je vais arrêter de me plaindre :(
C'est pas très production ma conversation.
Je cherche plus des solutions à mes problèmes de rip.
Je sais pas s'il a raison ou pas mais à chaque fois que le photograveur veut contrôler l'impression il se base sur un nuancer CMJN, et dis si la couleur est bonne ou pas, je ne sais pas si cette méthode est fiable, mais la plus part du temps quand on compare le PDF sans profil avec l’aperçut de la sortie et la sortie offset c'est juste.

Sinon oui je pense que le chômage me guette, s'il y en a un des 2 qui doit partir se sera moi je pense.
 

ccciolll

Membre expert
Club MacG
Bah, après, est-ce qu'ils ont envie de s'emm* à te faire un licenciement pour faute ? C'est plus simple pour eux de laisser pisser en espérant que « le petit apprendra ».

L'ennui dans ta situation, c'est que tu arrives avec une compétence (tout du moins c'est que que tu dis, je serais incapable de vérifier même si tu me montrais calmement…) dans une boîte qui cherche qqun pour quoi ? Tu remplaces un vieux parti en retraite ? Ils ont trop de boulot alors ils veulent un gars en plus pour faire les ptits taffs ?
Mais pas sûr qu'ils t'aient recruté avec la mission « foutre un bon coup de pied dans la fourmilière et nous faire entrer dans le 3e millénaire ». C'est peut-être une vieille boîte qui tourne avec ses habitudes et qui est contente comme ça, ça peut tenir encore pas mal d'années comme ça. Toi, tu arrives de l'école où des cracks à la magicPDF t'ont montré comment on fait un truc nickel de pointe en 2012 alors tu as envie de mettre ça en application (et au passage, dans cette école, tu n'as pas appris comment travailler en 1992, vu que les voyages dans le temps c'est pas encore au point donc on forme plutôt les gens à travailler comme au présent). Du coup, plein de bonne volonté, tu y crois, tu mets tes trucs en place. Et là, les vieux gars, soit ils n'y connaissent rien et bousillent ton truc par leur incompétence, soit ils sentent que tu es le futur « mâle dominant » qui va les dévisser de leur place et ils paniquent un peu, et donc font tout le nécessaire pour te mettre des bâtons dans les roues.

Bon, la c'est la vision Disney, manichéenne à souhait. Il est probable malgré tout qu'il y ait des trucs qui t'aient échappé aussi, notamment si les machines sont anciennes.Mais virer qqun, je n'ai jamais été employeur, mais je pense que ce n'est pas si facile. À la limite, s'ils veulent se débarrasser de toi, ils viseront plutôt la technique de te faire ch* jusqu'à ce que tu partes voir ailleurs.

Ou éventuellement, si tu as en face de toi qqun de pas trop idiot, il comprendra que tu peux apporter qqchose à la boîte et il te donnera une occasion de faire tes preuves, tout en te faisant les gros yeux devant les collègues pour faire bonne mesure.

Enfin voilà, dis-nous tout de même pour quel type de mission ils t'ont embauché, c'est vrai que ça peut changer des choses.
 

duff

Membre enregistré
28 Mai 2009
9
0
Non je ne dis pas que je n'ai pas fais d'erreur ou que je suis sans faille, justement si j'ai fais des erreurs dans mes réglages je serais intéressé de savoir le pourquoi du comment. Je suis prêt à me remettre en question s'il le faut.
Mais bon je ne peux pas vraiment dialoguer avec le photograveur vu qu'il a un discours totalement contraire au mien et il me dit tout le temps que je ne suis pas compétant et que je n'y connais strictement rien.

Après ma mission dans la boite c'était avant tout d'aider à faire la transition les anciens et nouveaux équipement.
Bref jusqu'à 2011 tout le monde bossait sur des G3 avec Xpress sur disquette et des presses numérique datant de 1998, et d'une flasheuse avec un rip PS niveau 1.
Puis en 2012, on s'est équipé d'Imac et on a remplacé xpress par indesign, d'un traceur avec rip, 2 presses numériques avec rip et d'un ctp + rip.
Du coup je devais aider pour l'installation et la formation.
Et de ce fait s'il y a un soucis, je suis tout le temps responsable.
 
Dernière édition:

magicPDF

abracadabrantesque
Modérateur
Club MacG
5 Décembre 2007
7 684
756
43.93 N / 4.84 E
abracadabraPDF.net
Je ne suis pas certain d'avoir tout compris au problème technique, par-contre ce qui est sur c'est que tu es tombé sur un vrai con et que ça ne va pas être facile.

Au vu de tes dires je pense qu'il faudrait que tu déplaces le problème et le débat, en arguant que nouvelles machines + nouveaux logiciels = nouvelles méthodes de travail.
Et que si certains ne veulent pas s'y mettre il faut qu'ils en tirent les conséquences.

C'est plutôt ça c'est le discours à tenir à la direction (qui se fiche et ne comprend rien à la technique) parce-que là il faudra départager sur le fond, pas sur des "détails" techniques obscurs et éphémères.

:zen:
 

Fìx

Membre expert
Club MacG
27 Janvier 2009
4 241
748
Mufflin (Groland du Centre)
Je ne suis pas certain d'avoir tout compris au problème technique, par-contre ce qui est sur c'est que tu es tombé sur un vrai con et que ça ne va pas être facile.

.... un vrai con doublé d'un mec qui flippe sûrement pour sa propre place ; capable de pointer du doigt les soit-disantes incapacités d'un potentiel concurrent afin d'éviter qu'un jour les doigts finissent par se tourner vers lui.... Ça existe aussi ça.......... :rolleyes:
 

claude72

Membre expert
Club MacG
13 Février 2005
3 658
278
61
Bref pour lui les profils ne sert à rien et sa gestion de la couleur dans photoshop est du adobe RGB et un CMJN personnalisé basé sur swop coated pour faire ces conversions RVB vers CMJN.
Il audrait quand-même qu'il arrive à comprendre que son machin "CMJN personnalisé basé sur swop coated" est un profil, et que les profils sont systématiquement utilisés pour faire une conversion de RVB en CMJN, donc il n'est pas possible de ne pas utiliser de profil !!!

(c'est comme M. Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir : ton "photograveur" utilise des profils sans le savoir (ni le comprendre) depuis qu'il a commencé à bosser avec Photoshop !!!)



"C'est mieux de faire un pomme+P pour imprimer sur le rip (rip qui est PDF appe) pourquoi tu nous à mise des dossiers à la con où l'on glisse des pdf, j'ai pas que ça à faire de faire des pdf je perd du temps"
Sur ce sujet, je serais plutôt d'accord : pour sortir un doc depuis le fichier natif, c'est souvent plus simple (surtout pour les vieux !!!) de faire un "Pomme P" plutôt que de devoir passer par un PDF intermédiaire...



Évidemment je n'ai pas accès au réglage du rip du ctp que nous avons en interne mais il semblerai que le Rip du CTP ne fasse pas de séparation.
Si tu peux balancer un PDF composite dans un hot-folder, alors il faut bien que le RIP gère la séparation ??? ou alors ce n'est pas le même RIP que la citation précédente ?
 
Dernière édition:

duff

Membre enregistré
28 Mai 2009
9
0
Citation:
"C'est mieux de faire un pomme+P pour imprimer sur le rip (rip qui est PDF appe) pourquoi tu nous à mise des dossiers à la con où l'on glisse des pdf, j'ai pas que ça à faire de faire des pdf je perd du temps"
Sur ce sujet, je serais plutôt d'accord : pour sortir un doc depuis le fichier natif, c'est souvent plus simple (surtout pour les vieux !!!) de faire un "Pomme P" plutôt que de devoir passer par un PDF intermédiaire...
Oui je suis d'accord que c'est plus simple de faire pomme + P mais lorsque cela est envoyé à un rip qui a un moteur PDF (appe) je ne vois pas vraiment l’intérêt.
Au final en PAO le opérateur envoi son fichier pour BAT en PS (pomme + P vu que le drivers est PS) et lorsque le fichier est à imprimer pour la prod ou pour un retirage il l'envoi en pdf. Donc on risque de ne pas avoir le même résultat entre le BAT et la prod, surtout s'il y a des transparences dans sa maquette.

J'ai fais en sorte que tout les rips ne prenne que du PDF, afin de ne pas être embêté avec les problèmes d’aplatissement des transparences.

Peut être que ce n'est pas la bonne solution? Dois je laisser le libre choix de l'opérateur de faire du PS (pomme+p) ou du pdf ?


Si tu peux balancer un PDF composite dans un hot-folder, alors il faut bien que le RIP gère la séparation ??? ou alors ce n'est pas le même RIP que la citation précédente ?
Le Rip pour l'épreuve et le RIP repro sont refait la séparation, le Rip du ctp selon le technicien refait pas la séparation.

---------- Nouveau message ajouté à 15h02 ---------- Le message précédent a été envoyé à 14h40 ----------

Je ne suis pas certain d'avoir tout compris au problème technique, par-contre ce qui est sur c'est que tu es tombé sur un vrai con et que ça ne va pas être facile.

Au vu de tes dires je pense qu'il faudrait que tu déplaces le problème et le débat, en arguant que nouvelles machines + nouveaux logiciels = nouvelles méthodes de travail.
Et que si certains ne veulent pas s'y mettre il faut qu'ils en tirent les conséquences.

C'est plutôt ça c'est le discours à tenir à la direction (qui se fiche et ne comprend rien à la technique) parce-que là il faudra départager sur le fond, pas sur des "détails" techniques obscurs et éphémères.

:zen:

Oui il y a aussi la méthode de travail qui doit changer. Mais bon c'est bancal d'un peu partout dans toutes la chaine graphique et même si les employés on eu une formation, les mauvaise habitude on été gardé.
Par exemple pas plus tard que hier un retirage à faire qui date de 2 ans.
Un PDF rvb qui ne sortait pas avec les mêmes couleurs, du coup j'ai passé une heure à la PAO et à la repro, pour trouver d’où venait l’erreur. Au final la séparation RVB vers CMJN qui était faite par l'ancienne machine de repro ou par le drivers, se basait sur du Apple RGB vers euroscale coated pour ce fichier (rien ne l'indiquait), évidement personne le savait et surtout la première réaction de la direction a été la machine est mal réglé ta fais un réglage de merde.
Et 2 heures après, le même problème avec un autre fichier RVB datant 3ans avec un réglage totalement différent au niveau de la séparation RVB vers CMJN, le problème vient surement des anciens postes où les séparations n'était pas réglé de la même façon à l'époque, mais comme personne peux me répondre dans la boite la dessus.
La facilité est de critiquer la machine et le nouveau matériel.

Enfin peut etre que ma méthode de travail est à revoir je ne sais pas, ou peut etre que mes conclusions ne sont pas bonne, dite le moi je me met à douter .
 
Dernière édition:

claude72

Membre expert
Club MacG
13 Février 2005
3 658
278
61
Oui je suis d'accord que c'est plus simple de faire pomme + P mais lorsque cela est envoyé à un rip qui a un moteur PDF (appe) je ne vois pas vraiment l’intérêt.
Ça évite de faire un PDF inutile ! et ce n'est pas parceque ton RIP est APPE et qu'il peut avaler les PDF qu'il faut obligatoirement lui donner des PDF.



Au final en PAO le opérateur envoi son fichier pour BAT en PS (pomme + P vu que le drivers est PS) et lorsque le fichier est à imprimer pour la prod ou pour un retirage il l'envoi en pdf. Donc on risque de ne pas avoir le même résultat entre le BAT et la prod, surtout s'il y a des transparences dans sa maquette.
Effectivement...

... et donc si je comprends bien :
- le BàT tu le sors sur une imprimante laser ou jet-d'encre qui a son propre RIP ?
- la prod c'est le flashage, je suppose ?
... et donc le BàT et le flashage sont faits sur deux RIP différents ?



J'ai fais en sorte que tout les rips ne prenne que du PDF, afin de ne pas être embêté avec les problèmes d’aplatissement des transparences.

Peut être que ce n'est pas la bonne solution? Dois je laisser le libre choix de l'opérateur de faire du PS (pomme+p) ou du pdf ?
C'est une solution... maintenant pour savoir si c'est la bonne ou pas, j'ai besoin de la réponse à la question précédente !



Le Rip pour l'épreuve et le RIP repro sont refait la séparation, le Rip du ctp selon le technicien refait pas la séparation.
OK pour les RIP "épreuve" et "repro"...

... mais c'est étonnant qu'un RIP de CTP ne soit pas capable de gérer lui-même la séparation...??? même mes vieux bousins, dont le plus vieux était de 1995 le faisait !!! (mal, certes, mais il séparait)...

C'est quoi ton RIP du CTP ? (marque + type + version...) si c'est un modèle que je connais, je pourrais peut-être t'en dire plus !



***********


Et pour revenir à ton histoire de profil, faudrait aussi que tu explique à ton photograveur un peu nul que les profils SWOP sont des profils américains, faits pour des encres américaines (qui sont différentes des encres françaises) et pour des impressions sur rotatives...

... et donc, même bricolés, ils sont totalement inadaptés à une utilisation en France !!!
 

Toum'aï

Membre calcifié, papa de capitaine Gribouille
Modérateur
Club MacG
16 Décembre 2010
4 812
4 299
MarWest
duff, Hier, 15h02

Un détail qui a son importance : si tu t'exprimes avec ta hiérarchie de la même manière que tu écris, tu ne mets pas tous les atouts de ton côté... Même si tu as 100 fois raison. ;)
 

moksX

Membre actif
25 Septembre 2005
259
15
41
Un argument qui peut pencher en ta faveur est qu'on t'a justement recruter pour mettre en place un flux "facile" avec les outils actuels.

La situation dans laquelle tu t'es retrouvé quand tu as voulu ressortir des fichiers vieux de 3 ans n'est pas dû à ta modif (enfin pas seulement) mais parce que ton flux n'est pas "fini".

A partir du moment où tu as un profil dans ton fichier, ton rip doit pouvoir le convertir vers le profil qui convient, d'où qu'il vienne (swop, rvb, euroscale etc...), en trouvant la bonne table de conversion.

Le gros problème est que tu n'as aucune info sur le profil (conversion des couleur/séparation ...) du rip utilisé à l'époque.

Si tous les rip sont nouveaux, vous l'avez un peu dans l'os, quoi que tu fasse, si tu n'as pas les infos du précédent. Si, à partir d'un ancien fichier (de 3- 4 ans) ton photograveur arrive à sortir, sur n'importe lequel de vos rip actuels, une impression identique à une impression réalisée sur votre ancien système (avant que tu arrives), il sait parfaitement ce qu'est un profil et sait parfaitement lequel il utilisait... en sortie.

Avec la direction, tu peux parler de norme, de règles en t'appuyant sur les tas d'articles qu'on peut trouver sur internet dans le cadre de l'harmonisation des échanges de fichiers numériques destinés à l'impression.

En passant, aux imprimeurs, que pensez-vous de ces Thinktanks, conventions (FOGRA,UGRA,ECI) et norme ISO ? bien/pas bien, utiles, lobbies?