Pour vous, quelle produit High-Tech relève du progrès ?

Louis-Cwlf

Didosuiov
12 Février 2018
40
1
Une petite question pour les gens qui aimerait discuter de cela. Aujourd'hui, le public devient de plus en plus exigent et les innovations de plus en plus rares (bien que...) alors que pensez vous des nouveaux produits qui sortent jugé pas assez intéressant ?
 

Anthony

Journaliste
MacGeneration
Administrateur
Club MacG
28 Octobre 2005
2 547
709
metrozendodo.fr
  • J’aime
Réactions: Louis-Cwlf

Louis-Cwlf

Didosuiov
12 Février 2018
40
1
C’est vrai que les médias font beaucoup d’articles, portant l’arrivée d’un smartphone pliable n’enthousiaste pas plus que le dernier iPhone
 

Nouvoul

Membre d’élite
Club MacG
4 Mars 2005
3 169
256
112
Moi je serais plus exigeant quant à l'orthographe :eek:
 
  • J’aime
Réactions: Louis-Cwlf

Anthony

Journaliste
MacGeneration
Administrateur
Club MacG
28 Octobre 2005
2 547
709
metrozendodo.fr
C’est vrai que les médias font beaucoup d’articles, portant l’arrivée d’un smartphone pliable n’enthousiaste pas plus que le dernier iPhone
Peut-être parce que nouveauté ≠ innovation. (Je déconne pas, hein. Les énormes gains sur la chimie des batteries, la progression continue des processeurs ARM, les évolutions assez incroyables des technologies d’écran, les capteurs informatiques à la limite de la biologie, et j'en passe, ça vous fait peut-être pas rêver. Mais ce sont de vraies innovations, c'est ce qui permet la création des appareils que vous avez dans la poche et sur le poignet, et perso, ça me fait rêver si fort que je m'en réveille la nuit pour écrire dessus.)
 

Orphanis

Membre émérite
29 Septembre 2004
600
126
Cythère
Message effacé.

Désolé, je pensais que la question centrale était : « quelles sont les avancées technologiques que vous avez trouvées utiles ces dernières années ».

Bonne soirée
 
  • J’aime
Réactions: Matt Long

Orphanis

Membre émérite
29 Septembre 2004
600
126
Cythère
Bonjour,

Il y a des produits qui introduisent de nouveaux paradigmes : ce sont les produits qui génèrent dans leur sillage des bouleversements profonds, introduisent de nouveaux usages et qui vont, pour certains, jusqu’à faire évoluer les habitudes culturelles. Je pense que l’IPhone, dans la mesure où il a popularisé les smartphone, a introduit, peut-être même à la surprise de ses concepteurs, un nouveau paradigme : la connection permanente à internet avec les repercussions qu’on lui connaît aujourd’hui (habitudes de travail qui évoluent car on attend d’une personne qu’elle soit « disponible » par mail, hypertrophie de l’identité numérique...etc.).

Ce type de produits est quand même rare et on ne peut pas s’attendre à des révolutions à chaque fois qu’un nouveau produit fait son apparition sur le marché. Là, où la stratégie des constructeurs est discutable, se manifeste dans la mise en place de stratégie marketing qui tentent de faire croire qu’il y a évolution décisive, voire révolution, à chaque fois qu’un nouveau produit est commercialisé. Les « Amazing », « It’s a revolution » peuvent faire beaucoup de déçus...

A mon avis, Apple risque de se retrouver en difficulté dans quelques années car la tendance - et je le déplore - semble tendre vers la location de machines virtuelles et vers une économie basée sur l’usage : au lieu d’acheter une machine physique puissante, beaucoup d’entreprises louent déjà des machines virtuelles et de ce fait la puissance de l’ordinateur qui s’y connecte n’a que peu d’importance dans la mesure où la gestion des tâches lourdes est externalisée. Pour le moment, ça ne concerne pas les particuliers mais on peut imaginer qu’à terme ce marché va se développer et les Microsoft, Amazon & cie trouveront intéressant « d’uberiser » les ressources au plus grand nombre (peu de personnes utilisent une machine 24/24h et dans l’intervalle, sa puissance pourrait être partagée entre plusieurs personnes. Au final, c’est comme vendre la même machine à plusieurs personnes). Je trouve pas cette tendance souhaitable - vie privée, dépendances...etc. - mais malheureusement, j’ai vraiment l’impression que la tendance s’achemine vers cela.