Pourquoi ne pas profiter de mon Mac?

Statut
Ce sujet est fermé.

FrankAwd

Membre confirmé
21 Janvier 2002
103
0
40
www.frankawd.ca.tc
Voici un article paru aujourd'hui dans le journal de Montréal et le Journal de Québec:


Mise à jour : 11/02/2004 14h14
------------------------------------------------------------------------
Pourquoi ne pas profiter de mon Mac?
Nelson Dumais - collaboration spéciale - Journal de Montréal

Je n’ai jamais été discipliné envers la gestion de ma boîte à courriels, et vous êtes nombreux à pouvoir en témoigner.

Résultat, elle s’emplit plus vite que je n’arrive à la vider. Un peu comme si la fuite au fond de ma chaloupe était plus importante que la grosseur du sceau que j’utilise pour chasser l’eau. Et c’est de mal en pis!

Marginalisant ma correspondance légitime (dont vos courriels), des tombereaux de pourriels variés, de virus récents et de communiqués non sollicités viennent achever l’œuvre bordélisante. C’est rendu tel que mes amis doivent m’avertir par téléphone d’un important courriel qu’ils veulent m’envoyer. Trop, c’est trop !

Mes luttes et ma patience

J’ai pourtant lutté bec et ongles contre cet envahissement de ma boîte à courriels. Par exemple, j’ai utilisé mon adresse Hotmail pour naviguer sur le Net ou participer à des forums, croyant innocemment que, de cette façon, je ne laisserais pas de traces, ce qui me vaudrait moins de pourriels. Si elle a certains avantages, cette formule a quand même ses limites, de nombreux sites n’acceptant pas ce genre d’identité.

J’ai en outre félicité mon fournisseur de services Internet pour avoir installé un filtre antipourriels dans son serveur. Si j’en reçois beaucoup moins, je continue quand même d’en être inondé. En même temps, j’ai mis à l’essai différents logiciels antipourriels, dont le dernier, xTerminator. C’est un produit honnête qui va fouiner sur le serveur et qui vous présente la liste de ce qui y traîne avant que votre logiciel de courriel n’en fasse le téléchargement. L’avantage, vous voyez tous les virus («Mail Transaction Failed», «test», «hello», «Use this patch immediately!») et pouvez les éliminer avant qu’ils ne viennent figurer dans votre gestionnaire de courriels. De plus, vous pouvez enseigner au logiciel ce que vous souhaitez éliminer, et il apprend.


Le problème, c’est que les sources polluantes sont trop nombreuses et variées. Vous dites à ce genre de logiciel de détruire, sans même vous le présenter, tout message contenant le mot «viagra» ? Il le fait. Sauf qu’il vous faut recommencer pour «viarga», « v1agra», «v_iiagra» et pour chacun des trois milliards de variantes du foutu mot «viagra». Après, il vous faut reprendre à zéro avec «valium», «codeine», «pénis», etc. C’est un travail fastidieux, peu gratifiant et sans espoir, un travail quotidien. J’ai donc laissé tomber.

La solution finale: le Mac!

À plus forte raison que j’utilise Outlook 2003, un module de Microsoft Office qu’il ne faut pas confondre avec Outlook Express, une extension d’Internet Explorer.

N’importe quel bréviaire anti-Microsoft vous expliquera que ça fait de moi un masochiste. N’accuse-t-on pas ce produit d’être une des pires portes d’entrée pour les grandes pandémies telle la toute récente Mydoom ? Ce faisant, on passe sous silence l’ineptie relative de produits concurrents et on oublie l’énorme filtre antipourriels que comporte Outlook 2003.

C’est en tout cas un filtre que j’entraîne depuis une dizaine de mois avec, hélas, trop peu de résultats, malgré le truc convivial que j’ai bricolé pour faciliter cette tâche (à cette fin, consultez «L’astuce de la semaine», ailleurs en cette page). C’est comme si c’était toujours à recommencer. Le pourriel d’aujourd’hui est en effet conçu pour déjouer les filtres, ce qui est plutôt décourageant.

Tant et si bien que pour mon courriel, je me suis finalement rabattu sur mon Mac, un ordi auquel je peux accéder en tournant simplement ma chaise d’un quart de tour (j’ai cette chance). Puisque son système d’exploitation n’est pas Windows, mais le MacOS X, il ne peut attraper que de rarissimes virus Mac (en pratique, plus personne ne se donne la peine d’en écrire). Quant à son logiciel de courriel, il s’agit de Mail, un gratuiciel encore meilleur qu’Outlook 2003 pour bloquer le pourriel (comme j’ai pu le vérifier) et de loin plus convivial.

Pourquoi n’y ai-je pas pensé avant? Peut-être parce que je n’en avais pas encore vraiment ras le bol du pourriel et des virus!
C'est quand même bien! Le gars avait un Mac qui traine sur son bureau.. et c'est aujourd'hui qu'il se rend compte qu'il pourrait s'en servir!!
 

nato kino

Vénérable sage
Club MacG
21 Avril 2002
13 456
1 253
Même si je ne reçois sur le mac que très peu de pourriels, ils s'accumulent quand même sur le serveur de mon FAI et il faut bien faire le ménage de temps en temps.
 

Malkovitch

Membre d’élite
Club MacG
25 Novembre 2003
1 106
146
37
Montpellier.
www.nathea.fr
nato kino a dit:
Même si je ne reçois sur le mac que très peu de pourriels, ils s'accumulent quand même sur le serveur de mon FAI et il faut bien faire le ménage de temps en temps.
ce n'est pas automatique ? Le mien le fait tous les 7 jours. Quoique si t'en reçoit 50 par jours vaut mieux pas attendre.
 
Statut
Ce sujet est fermé.