• Bonjour Visiteur. Bienvenue sur les nouveaux forums de MacGeneration. La peinture est encore fraiche, quelques boulons doivent être resserrés, plus d’informations demain !

Pré présidentielles 2012…

Pré présidentielles 2012…

  • On change rien…

    Votes: 32 28,6%
  • N'importe quoi mais plus ça…

    Votes: 80 71,4%

  • Total voters
    112
A

Anonyme

Invité
C'est fou la puissance médiatique des guignols de l'info dans le paysage politique et sur l'opinion publique. Maintenant, je sais pourquoi Bayrou n'a jamais eu et n'aura jamais sa chance pour devenir président.
Le problèmes d'alcool de Borloo datent de bien avant que les guignols ne s'en emparent.

De même qu'il est public qu'il a commencé comme l'avocat des affaires pas toujours très nettes de Bernard Tapie.

Bayrou ne sera pas élu parce que si la France ce gouverne au centre, celui-ci ne représente rien politiquement, surtout si on essaye de le tirer vers une gauche qui le fuit.

Il a eu sa chance en 2007 mais a raté son coup. Puis il y a eu ce spectacle peu reluisant de l'entre-deux tours et il a continué à se disqualifier d'élections en élections, au fur et à mesure que ses partisans quittaient un navire en perdition.

---------- Nouveau message ajouté à 23h18 ---------- Le message précédent a été envoyé à 23h10 ----------

A mon avis le prochain président sera une femme.
Aubry ?

Il faudrait qu'elle monte au front contre Holland et prenne le risque de perdre le parti.

Fille de Delors, la question est de savoir si elle en a plus que son père.

Perso, je ne suis grand fan de la dame de Lille, mais je n'apprécie pas plus Holland qui n'a pas été capable de conduire le PS. Son "consensus mou" fut la première cause de la déculottée de 2007.

C'est un fin tacticien politique mais pas un homme d'état encore moins de convictions. Un apparatchik n'est certainement pas ce dont la france à besoin aujourd'hui.
 

madaniso

Membre d’élite
Club MacG
21 Avril 2010
1 073
97
Paris
Aubry ?

Il faudrait qu'elle monte au front contre Holland et prenne le risque de perdre le parti.
Une autre femme peut être alors.

---------- Nouveau message ajouté à 00h40 ---------- Le message précédent a été envoyé à 00h38 ----------

Électoralisme...
Mais il est vrai que tu veux que les choses bougent... :siffle:

:p
Je suis content, mes idées évoluent mais restent cohérente dans l'ensemble. En fait, à l'époque je pensais Pile=DSK, Face=Marine.

Je vais devoir trouver un autre pile.
 

Himeji

可愛い
Club MacG
5 Décembre 2004
19 962
3 468
ボルドー
Le problèmes d'alcool de Borloo datent de bien avant que les guignols ne s'en emparent.

De même qu'il est public qu'il a commencé comme l'avocat des affaires pas toujours très nettes de Bernard Tapie.

Bayrou ne sera pas élu parce que si la France ce gouverne au centre, celui-ci ne représente rien politiquement, surtout si on essaye de le tirer vers une gauche qui le fuit.

Il a eu sa chance en 2007 mais a raté son coup. Puis il y a eu ce spectacle peu reluisant de l'entre-deux tours et il a continué à se disqualifier d'élections en élections, au fur et à mesure que ses partisans quittaient un navire en perdition.
Ses partisans l'ont quitté en 2007 pour aller à la soupe servie par le chef Sarko, soupe dans laquelle certains aujourd'hui crachent joyeusement, et sauver leur siège. D'ailleurs ils feront de même avec Borloo s'il est candidat et que ça devient trop risqué de le suivre. Et comme le parti de Borloo est financièrement totalement dépendant de l'UMP, il ne faut pas trop compter sur lui pour nous débarrasser du petit Nicolas.

Quant aux déboires que le MoDem a connu depuis 2007, ça n'a aucune importance car la présidentielle c'est entre un homme (ou une femme) et le peuple).

Pour le reste, si on rassemble une partie de la gauche, une partie de la droite, une partie des écolos et le centre, ça fait du monde, non ?
 
A

Anonyme

Invité
Pile=DSK, Face=Marine.
Ouais...

Bon, autant j'ai tendance à considérer DSK comme un socialiste plus de circonstances que de conviction, je l'aurais collé au centre-droit, moi, une espèce de Bayrou-bis.
Quand même un peu à droite, quoi.

Autant je n'arrive pas à comprendre qu'on puisse se poser une telle alternative.
Les idées, les programmes, la vision de la France et du monde ne sont tout de même pas les mêmes.
Pas du tout les mêmes !

Ou alors tu a gobbé le discours "voiture balai à gauche" du FN.
Comme quoi, le markéting...
 

madaniso

Membre d’élite
Club MacG
21 Avril 2010
1 073
97
Paris
Tes idées ?!…
Quelles idées ?!…

:)
Ma réalité sur le monde politique plutôt.

---------- Nouveau message ajouté à 13h30 ---------- Le message précédent a été envoyé à 13h29 ----------

Bon, autant j'ai tendance à considérer DSK comme un socialiste plus de circonstances que de conviction, je l'aurais collé au centre-droit, moi, une espèce de Bayrou-bis.
Quand même un peu à droite, quoi.
J'ai la même tendance, mais DSK c'est fini.

---------- Nouveau message ajouté à 13h37 ---------- Le message précédent a été envoyé à 13h30 ----------

Autant je n'arrive pas à comprendre qu'on puisse se poser une telle alternative.
Les idées, les programmes, la vision de la France et du monde ne sont tout de même pas les mêmes.
C'est parce que comme dit plus haut, voter est un devoir. J'ai 22 ans et j'ai donc mal connu la gauche au pouvoir. La droite, elle m'a extrêmement déçu sur beaucoup de points et la gauche ressemble à un spectacle de cirque retransmis tous les soirs devant les écrans de la télévision française.

Je voterai volontier pour le centre, mais le centre n'est plus. Alors je préfère l'extrème droite à l'extrème gauche. Parce qu'il faut aller voter.
 
A

Anonyme

Invité
C'est parce que comme dit plus haut, voter est un devoir. J'ai 22 ans et j'ai donc mal connu la gauche au pouvoir. La droite, elle m'a extrêmement déçu sur beaucoup de points et la gauche ressemble à un spectacle de cirque retransmis tous les soirs devant les écrans de la télévision française.

Je voterai volontier pour le centre, mais le centre n'est plus. Alors je préfère l'extrème droite à l'extrème gauche. Parce qu'il faut aller voter.
Faux arguments.
Le centre n'est plus très vif, je te l'accorde mais il n'est pas plus.
Et oui, on peut trouver grotesques les gesticulations du PS qui a presque plus de candidats que d'électeur, mais de là à aller voter FN...

C'est comme si tu me disais : j'ai des douleurs dans le bras, j'ai été déçu par la médecine traditionnelle, alors je vais aller chez mon boucher pour qu'il me le coupe.
 

Emmanuel94

Membre d’élite
Club MacG
7 Janvier 2008
2 106
198
47
Champigny sur Marne
www.hexagon-e.com
Ma réalité sur le monde politique plutôt.

---------- Nouveau message ajouté à 13h30 ---------- Le message précédent a été envoyé à 13h29 ----------



J'ai la même tendance, mais DSK c'est fini.

---------- Nouveau message ajouté à 13h37 ---------- Le message précédent a été envoyé à 13h30 ----------



C'est parce que comme dit plus haut, voter est un devoir. J'ai 22 ans et j'ai donc mal connu la gauche au pouvoir. La droite, elle m'a extrêmement déçu sur beaucoup de points et la gauche ressemble à un spectacle de cirque retransmis tous les soirs devant les écrans de la télévision française.

Je voterai volontier pour le centre, mais le centre n'est plus. Alors je préfère l'extrème droite à l'extrème gauche. Parce qu'il faut aller voter.
C'est le même combat, mais pas contre les mêmes personnes... la peut choquer mais les morts du nazisme et ceux des régimes communistes se comptent par dizaines de millions.

On a le droit d'être déçu, mais de là à voter pour un parti extrémiste.....et puis c'est quoi le programme politique de la Néo Bourge politiquement correcte ? le retour au franc, la sortie de l'europe.... juste pour rire, quelques rappels

- un immigré coûte moins cher qu'un "français" aux services sociaux
- la sortie de l'euro c'est une dévaluation de 50 % (soit autant de hausse pour les produits importés dont les carburants) et 10 ans de rigueur lorsque les taux de refinancement de la France seront à plus de 7 %
- la sortie de l'europe c'est la ruine de nos agriculteurs qui survivent avec la PAC

le FN n' a aucun programme économique, et taper sur les immigrés, au delà du caractère condamnable, n'a jamais fait avancer notre pays.

le FN c'est un parti de vieux nostalgiques de la France des 50's, un parti d'analphabètes amnésiques incultes, qui oont juste oublié que le monde ne tourne pas autour de la France ....

je revendique facilement mes opinions ultra libérales tendance Thatcher (si si et j'assume...), mais le FN c'est le pire de ce qui pourrait advenir. Pour autant je trouve que le non représentation du FN à l'Assemblée Nationale est dommageable, c'est un défaut de notre mode de scrutin.
 

madaniso

Membre d’élite
Club MacG
21 Avril 2010
1 073
97
Paris
Faux arguments.
Le centre n'est plus très vif, je te l'accorde mais il n'est pas plus.
Et oui, on peut trouver grotesques les gesticulations du PS qui a presque plus de candidats que d'électeur, mais de là à aller voter FN...

C'est comme si tu me disais : j'ai des douleurs dans le bras, j'ai été déçu par la médecine traditionnelle, alors je vais aller chez mon boucher pour qu'il me le coupe.
Ce que je veux, c'est du changement et le petit surnom "UMPS" trouvé par le FN résumé tout de même très bien la politique française.

Pour le bras et afin d'éviter de rentrer dans un débat philosophique, avant quand on arrivait pas à soigner, on coupait. Aujourd'hui la France va mal, depuis longtemps d'ailleurs, je considère que grands partis ont eu leurs chances, donnons une chance aux autres maintenant.

---------- Nouveau message ajouté à 14h58 ---------- Le message précédent a été envoyé à 14h52 ----------

C'est le même combat, mais pas contre les mêmes personnes... la peut choquer mais les morts du nazisme et ceux des régimes communistes se comptent par dizaines de millions.
Tout est relatif, les gouvernements de droites ont bien fait des essais nucléaires en Afrique, ils savaient très bien qu'ils allaient tuer du monde et la gauche avec le sang dans les prisons. Combien de contaminés du S.I.D.A ?

Et tellement d'autres choses qu'on ne sait pas. Les hormones de croissance, le médiator... Les gouvernements qui encourageait les labos à refourger leurs médocs coupe-faims aux petits africains.

---------- Nouveau message ajouté à 15h02 ---------- Le message précédent a été envoyé à 14h58 ----------

Donc, tu estimes que Martine Aubry ou François Hollande sont plus éloignés idéologiquement de DSK que Marine le Pen ?

Wouhaaaaa !
Va falloir que tu m'expliques.
Non, c'est juste que Marine Le Pen est une excellente communicante et qu'elle a de vrais convictions (contestable certes), alors que Hollande ou Aubry Présidents ? Jamais de la vie.
 

tirhum

Gribouilleur
Club MacG
22 Novembre 2005
14 806
2 821
48
francoisreynaud.over-blog.com
Donc tu préfère voter pour quelqu'un avec des opinions contestables…
C'est mieux que de voter pour des gens que tu n'aimes pas ?!...
Hmmm…

Heureusement que tu es étudiant en communication, hein !...
Tu ne saurais pas pour qui voter, sinon !… :siffle: :D
 

bompi

El Moderador
Modérateur
Club MacG
12 Février 2004
41 826
3 121
Ce que je trouve assez intéressant, finalement c'est de constater comment la normalisation du discours du Front National, d'une part, et la justification du vote pour le Front National par de nombreux intellectuels (plus ou moins bien intentionnés, là n'est pas la question) qui déresponsabilisent les électeurs tout en soulignant leur mal-être bien réel, comment tout ceci amène aux posts qui précèdent.

Après la droite décomplexée (et ça, on peut estimer qu'elle est vraiment décomplexée), on a maintenant l'extrême-droite décomplexée.

Ce mouvement n'est pas propre (ou sale :)) à la France mais peut être repéré dans de nombreux pays européens. Quand on voit comment réagissent les Pays-Bas, par exemple. Ou, plus fort, l'actuel gouvernement hongrois et les formations les plus musclées de Hongrie.
 
Dernière édition:
A

Anonyme

Invité
L'Autriche et la Suisse ont également des gens d'extrême droite, certains d'entre eux font qu'un climat paranoïaque s'installe, la peur de ce qui pourrait faire peur, de ce qu'on connait moins, de l'autre et j'en passe.

Avec leur force de persuasion lors de votes, on est souvent confronté à des blocages tenaces, qui en fait ne sont pas le reflet réel, mais celui crée pour la circonstance.

On en arrive à voter pour des gens, qui nous semblent sympa lors des débats télévisés, qui selon leurs résultats ne seront plus réélu après 4 ans, cela arrive même au niveau des ministres (Conseillers fédéraux). Avec la démocratie directe on peut corriger le tir, même s'il faut 4 ans pour cela.

Chaque loi est sujette à discussion, élection, parfois nous votons trop, mais après tout on a au moins le sentiments d'avoir notre mot à dire.
 

jugnin

Glorious bastard
Club MacG
7 Octobre 2004
4 145
1 319
36
Sur ta tête
Cher madaniso,

Le surnom UMPS, c’est de l’argumentaire pré-mâché qu’on sert à ceux qui, aux choix, sont trop fainéants pour entrer dans le vif des sujets, ou n’en ont pas les moyens. Je te laisse choisir ta catégorie.

Je n’ai plus fait d’économie ni de droit communautaire depuis des années, mais je vais me risquer à une caricature d’analyse citoyenne. Bien, on sait que sur le plan économique, les marges de manoeuvre sont minces. La politique monétaire est abandonnée à la BCE (le sens de ton fameux et lapidaire « Bruxelles a le dernier mot », je suppose), et que les marges budgétaires sont bien minces, vu la gueule des déficits et de la dette. On sait que l’argent rentre moins sans croissance. On a l’impression que même en taillant en pièces les services publics et la protection sociale, il sort autant d’argent.

On sait aussi que l’économie est mondiale, qu’elle financiarisée et que c’est pas bon la santé. Mais les marchés nous tiennent par les couilles, puisque si j’ai bien suivi, quand ils se crispent, ça fout des gens au chômage, alors quand ils s’effondrent, il faut les aider pour ne pas foutre tout le monde au chômage. Ils se sont même rendus un peu plus indispensables, avec l’adoption de la récente réforme des retraites et la généralisation de la capitalisation. A côté de ça, y’a la contrainte environnementale qui pointe son nez. La Terre commence à se crisper et ça nous fout les jetons. Alors les marchés, comme faut pas les brusquer, on les laisse spéculer sur des matières premières et des terrains agricoles. Ce qui fait que sous prétexte que les autres le feront avant nous, on est partis pour avoir l’intelligence collective d’un troupeau de gnous, on se tirera la bourre pour arracher jusqu’à la dernière touffe d’herbe dans notre vallée ou exploité un gisment de gaz de schiste, pourvu qu’on l’ait fait avant les autres. Puis après, on se rendra compte que l’argent, ça se bouffe pas.

Bref, c’est la merde, et on va tous crever. Le FN propose par exemple de s’affranchir des marchés financiers. Il a raison, je trouve. Sauf que changer de modèle économique comme ça, changer de paradigme, de système, c’est un comme arrêter l’héroïne sans Subutex©, ça fait drôle. Le chaos, en espérant qu’un jour on se réveille. Sauf que le FN, il a la malhonnêté de dire que seuls les puissants en souffriraient. L’UMP et et le PS ne proposent pas une telle révolution, alors oui, mettons-les dans le même sac.

Bon, maintenant, il y a aussi la manière d’affronter tout ce bordel. Là, on peut pas foutre la gauche et la droite dans le même sac. Déjà, c’est la droite qui nous gouverne depuis 10 ans. A moins que la politique ne s’inscrivent dans une sorte de décohérence quantique, la gauche n’a pas gouverné pendant cette période. Il est donc impossible de savoir ce qui se serait passé avec la gauche au pouvoir (cette remarque vaut aussi pour les dix ans avec l’Euro, que l’on est prompt à mettre au banc des accusés, d’ailleurs).

- Mais la même chose, c’est tous des pourris qui s’en foutent plein les poches !
- Merci de votre intervention.

Moi, depuis 10 ans, j’ai remarqué plusieurs choses, au delà de l’économie qui va mal :

- Notre société devient hystériquement hygiéniste et sécuritaire. Au nom de thèmes consensuels comme la santé publique et la sécurité, j’ai perdu plein de libertés. Je suis infantilisé, on m’hôte le choix de me bousiller la santé en picolant, en fumant, en mangeant trop gras, trop salé, tout en préservant le système de distribution de ces produits. On m’oblige à conduire les deux mains sur le volant. Je deviens suspect parce que je me promène tard le soir. Mais c’est souvent ce qui arrive lorsqu’on s’empare d’enjeux de santé publique et qu’on les traite avec des postures morales. Je trouve que c’est un truc de droite.

- Notre société se morcelle, notamment à cause des problèmes sus-cités (ceci est un habile jeu de mots). J’ai quand même franchement l’impression que nos politiciens de comptoirs se sont particulièrement occupés de diviser les Français, et les monter les uns contre les autres. Les fumeurs contre les non-fumeurs, les actifs contre les chômeurs, les honnêtes gens contre les délinquants, les pauvres jeunes filles contre les criminels multi-récidivistes sortis trop tôt de prison à cause des ces irresponsables juges. Un peu comme si on voulait absolument nous pousser à regarder, par ces temps si difficiles, si l’herbe serait pas encore un peu plus verte chez le voisin fonctionnaire, et surtout, si y’aurait un pas un Rom qui viendrait nous la bouffer la nuit avec ses 18 gosses.

Pour moi, elle est là, la doctrine de l’UMP aujourd’hui. La division, pour masquer la complexité des problèmes qu’on doit affronter. En plus, ça rate, et ça envoie tout le monde au FN. C’est pour ça que finalement, les gens du gouvernement, je leur reproche pas d’être pourris. Je pense que c’est une bande de gros débiles doublés d’irresponsables incurables, et moi j’en ai ras le cul. Là. Nan mais sérieux, quoi. Par exemple, lorsqu’on entend qu’il faut choisir entre la délinquance et la nationalité française, qu’il faut bien reconnaître qu’il y a un problème avec les étrangers, on se croirait à un meeting de Le Pen. Même pas, parce que lui, il crache son venin sous forme de vannes. Et lorsqu’on entend que les journaleux sont bien trop payés, qu’ils font honte à la république, ben là, c’est encore mieux, on jurerait être au PMU. J’aurais volontiers rappelé à messieurs Lefevbre et Hortefeux, à la truffe de Morano, qu’ils ne sont ni un parti d’opposition réactionnaire, ni une bande poivrots commentant un match de foot. Ils sont représentants du gouvernement, et leur match de foot, c’est la France.

Alors je persiste à croire que sur le plan social, on n’en serait pas arrivé là avec la gauche. C’est ce que j’attends aujourd’hui, un peu d’unité. De pas me sentir obligé de marcher sur la gueule de mon voisin pour toucher quelques miettes de l’économie de marché, mes 1500 balles à la fin du mois. Même si j’ai des convictions un peu plus vertes, cette volonté de rassemblement, j’ai l’impression qu’elle ressort pas mal dans le projet de programme du PS. Angélisme typique de gauche, me dira-t-on. Ben ouais. Après, il manque juste un candidat.
 
  • J’aime
Réactions: PER180H