• Bonjour Visiteur. Bienvenue sur les nouveaux forums de MacGeneration. La peinture est encore fraiche, quelques boulons doivent être resserrés, plus d’informations demain !

Quel logiciel pour créer une affiche de 1m*2m

Didek

Nouveau membre
29 Janvier 2016
1
0
51
Bonjour

Quel logiciel utiliser pour créer 1 fichier qui sera envoyé à un imprimeur dont le résultats final sera 1 affiche de 1m*2m ?
J'ai essayé avec pages mais je ne pense pas que le rendu va être bon

qu en pensez vous ?
Avez vous des idées ? et des versions d'essai

merci
Didek
 

claude72

Membre d’élite
Club MacG
13 Février 2005
3 581
248
59
Avant de poster, as-tu un peu regardé les discussions existantes ?

L'une, épinglée, recense tous les softs gratuits utilisables...

... et une autre ouverte hier parle un peu du même sujet !


Ceci dit, si tu en es au niveau de te demander quel soft utiliser après avoir essayer Pages pour faire de la mise en page, tu ferais mieux de confier ton travail à un pro (compétent !)... sinon tu risques d'être très déçu de l'impression de ton fichier.
 
Dernière édition:

gwen

iModo
Modérateur
Club MacG
25 Octobre 2001
12 787
1 220
48
Caen et de temps en temps Limoges
www.shito.com
Déja, Page ne permet pas de régler ton format de page manuellement, il faut se contenter des format standards (Letter US, A4, A3 etc).

Pour faire un belle affiche, il vaut mieux utiliser illustrator. Mais InDesign peut aussi très bien marcher, ou encore plus cher, X.press.

mais tu as des logiciels de graphisme ou de mise en page dispo sur l'App Store qui peuvent faire le job comme Affinity designer, Intaglio, Swift Publisher etc?

Mais bon, vu ta demande, il vaut mieux demander a un pro, car ce n'est pas le logiciel qui fait la qualité du fichier, mais celui qui sait l'utiliser pour produire un fichier correct pour l'impression. Et ça, ça ne s'apprend pas en manipulant page pendant 10 min.
 
Dernière édition:

camille31

Membre junior
3 Avril 2004
52
1
47
toulouse
www.upupup3d.com
En général sur des grands formats finaux, on travaille en homothétie, si ce mot parle encore aux jeunes... :angelic:. C'est l'imprimeur qui doit te communiquer le taux d'agrandissement. Imagine si on devait travailler des 4x3 sur nos bécanes !!
 

gwen

iModo
Modérateur
Club MacG
25 Octobre 2001
12 787
1 220
48
Caen et de temps en temps Limoges
www.shito.com
Moi, je travaille en format 4X3, mais avec des images correspondant à la linéature d'impression, ce qui peut descendre à 30 DPI pour les photos et le reste en vectoriel.

Les Mac d'aujourd'hui sont à même de gérer de tels fichiers sans aucun souci.
 
  • J’aime
Réactions: aCLR

Locke

What am I doing here?
Modérateur
Club MacG
20 Juillet 2011
30 361
3 135

gwen

iModo
Modérateur
Club MacG
25 Octobre 2001
12 787
1 220
48
Caen et de temps en temps Limoges
www.shito.com
Si tu as une linéature de 15 oui (c'est de la sérigraphie), mais bon, peu de personnes impriment encore avec une trame aussi grossière aujourd'hui.
 

Locke

What am I doing here?
Modérateur
Club MacG
20 Juillet 2011
30 361
3 135
En 4x3 le minimum n'est pas de 60 lpp ?
 

gwen

iModo
Modérateur
Club MacG
25 Octobre 2001
12 787
1 220
48
Caen et de temps en temps Limoges
www.shito.com
En 4x3 le minimum n’est pas de 60 lpp ?
Ça dépend de ton imprimeur et de la linéature de trame utilisée.

Et la taille ne pose pas vraiment de soucis sachant que dans illustration ou inDesign tu peux zoomer, ça revient au même. Ensuite, il y a encore beaucoup d’imprimeurs qui me demandent de travailler au quart. je m’adapte. :)

Mais c’est vrais que je préfère travailler au format, au moins je suis sur de la taille finale des objets.

Mais là, on s’éloigne du sujet et on risque d’embrouiller le contributeur initial de ce fil.
 
  • J’aime
Réactions: aCLR

claude72

Membre d’élite
Club MacG
13 Février 2005
3 581
248
59
En 4x3 le minimum n'est pas de 60 lpp ?
En sérigraphie "ancienne" (jusqu'au début des années 2000), une 4x3 se faisait au 1/10e, donc 40x30 cm à 300 ppi, pour un flashage en trame 150 lpi : ce qui donne bien au final une trame 15 lpi et des images avec une résolution de 30 ppi.

Plus tard (vers la fin des années 2000) j'ai bossé avec un imprimeur offset grand format qui imprimait avec de la trame 53 lpi, donc théoriquement il lui fallait des images avec une résolution de sortie de 106 ppi (on peut arrondir à 100 ppi). Et pour cette linéature, des images à 60 ppi sont utilisables mais c'est le minimum !


**********

En général sur des grands formats finaux, on travaille en homothétie...
En fait, la raison majeure pour travailler en réduction (homothétique) est de faciliter la gestion des résolutions en gardant tout simplement les sacro-saints 300 ppi que tout le monde a l'habitude d'utiliser...
Donc, l'imprimeur qui a besoin d'images à 100 ppi demande un fichier 300 ppi au tiers, ce qui lui permet d'avoir 100 ppi au final après agrandissement.

Sinon, si il demande un fichier au format réel à 100 ppi, il est à peu près certain que soit il recevra des fichiers au format réel avec des images à 300 ppi (donc des fichiers inutilement trop lourds) ou que tout le monde appellera son service technique pour demander si c'est bien des images à 100 ppi qu'il veut, tellement ça dérangera les habitudes des branques qui ne connaissent que 300 ppi !!!


**********

Mais c’est vrais que je préfère travailler au format, au moins je suis sur de la taille finale des objets.
C'est vrai que c'est plus pratique, autant pour la taille des textes que celle des blocs ! Perso j'ai toujours fait mes affiches à tel (du moins les 40x60 et 60x80 imprimées en interne... en revanche, pour les plus grandes, je faisais comme l'imprimeur sous-traitant demandait).
Par contre ça nécessite de calculer (correctement) la résolution de chaque image...

Travailler à tel évite aussi les erreurs stupides de calcul : quasiment à chaque fois que j'ai reçu des fichiers réduits, pour une affiche 40x60 on me refilait un fichier A4... et quand le "graphiste" est à ce point nul qu'il ne sait même pas que 2 fois 21 ne fait pas 40, on imagine le reste !!!


Chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients !
(mais au niveau de l'affichage écran ça ne change pas grand-chose)
 
Dernière édition:

gwen

iModo
Modérateur
Club MacG
25 Octobre 2001
12 787
1 220
48
Caen et de temps en temps Limoges
www.shito.com
pour les plus grandes, je faisais comme l'imprimeur sous-traitant demandait).
J'ai également toujours demandé à l'imprimeur, car certains ont des machines antédiluviennes qui ne peuvent pas vraiment imprimer de grands formats. Et quand le client souhaite absolument passer par cet imprimeur il faut bien s'adapter.
 

Fogi

Membre d’élite
26 Avril 2000
1 054
114
Au Sud de la Côte Ouest
Tout travail se prépare et s'exécute en fonction du procédé d'impression qu'il requiert. La première question à poser est : Quelle est la destination de l'affiche ? (celui qui me dit "afficher" prend la porte !) :)
Ensuite, quelle est la composition du visuel ? Intégration texte/Photo ou texte/image vectorielle ?
Pour le Print, les logiciels sont : XPress, Indesign, Photoshop, Illustrator, Acrobat Pro. (et quelques autres qui font grincer les dents des flasheurs )
On pourrait en discuter longtemps, il manque ces quelques critères pour apporter une réponse franche à ta question. Le mieux serait de poser la question directement à l'imprimeur. Il n'y a pas de honte à avoir et ce dernier, non seulement te communiquera le cahier des charges, mais appréciera la démarche, car je te garantis qu'il voit arriver souvent des docs inutilisables tels quels, venant même parfois de soit-disants graphistes...
 
  • J’aime
Réactions: gwen