Ras le bol

bompi

El Moderador
Modérateur
Club MacG
12 Février 2004
41 960
3 170
J'aime "l'ascendance charismatique et fraternelle". :)
 

iMaque

Membre confirmé
28 Avril 2011
63
1
J'ai rencontré le même problème que Jacky Morel dernièrement. Mon iMac est parti en SAV et j'avais à tout prix besoin d'un fichier. Je me suis dit: chouette, mon disque de sauvegarde! Sauf que la sauvegarde réalisée avec Time Machine sous Mavericks ne peut être lue que par un Mac sous Mavericks.
Le seul Mac à ma disposition au boulot pour extraire mon fichier était sous une version plus ancienne. Impossible d'ouvrir le DD. Un comble pour une sauvegarde.

J'envisage maintenant de créer une sauvegarde de sauvegarde, par simple glissé déposé, sans Time Machine, pour être certain de la lire en toutes circonstances. Oui, parfois Apple fait ch… Oui, je crois que moi aussi je vais désormais toujours utiliser un Mac mais de moins en moins de logiciels Apple (bonjour la douche froide avec Pages 5.0).
 

tatouille

Membre expert
1 Juin 2004
5 174
493
Stanford CA
Bonjour,

Old time people them used to say; when short mouth tell ya; you can't hear, so when long mouth tell ya, (Wicked) a go feel it, feel it; you talk too much, you will pay for what you don't eat, goat never know the use of its tail till the butcher cut it off.

Bien à vous.

:zen:
 

kaos

Membre expert
Club MacG
12 Mai 2005
6 137
545
Jupiter
J'ai rencontré le même problème que Jacky Morel dernièrement. Mon iMac est parti en SAV et j'avais à tout prix besoin d'un fichier. Je me suis dit: chouette, mon disque de sauvegarde! Sauf que la sauvegarde réalisée avec Time Machine sous Mavericks ne peut être lue que par un Mac sous Mavericks.
Le seul Mac à ma disposition au boulot pour extraire mon fichier était sous une version plus ancienne. Impossible d'ouvrir le DD. Un comble pour une sauvegarde.

J'envisage maintenant de créer une sauvegarde de sauvegarde, par simple glissé déposé, sans Time Machine, pour être certain de la lire en toutes circonstances. Oui, parfois Apple fait ch… Oui, je crois que moi aussi je vais désormais toujours utiliser un Mac mais de moins en moins de logiciels Apple (bonjour la douche froide avec Pages 5.0).


Superdupper , Basta :up:

La seule fois ou j'ai utilisé TM, ça m'a créer un deuxième bureau avec des problemes de session due au nom je crois, bref ... Pas top du tout.
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
87 958
26 913
Forêt de Fontainebleau
T'as quelques OS X de retard, alors on va t'affranchir.
J'adore cette ascendance charismatique et fraternelle
J'aime "l'ascendance charismatique et fraternelle". :)

J'aime jouer des mots par lesquels s'entendent désigner les choses. Je livre donc ce qui suit comme un exercice dès potron minet de prestidigitation langagière... :D

'Ascendance' fait pendant à 'Descendance', le premier désignant la lignée des prédécesseurs_parents, autrement dit des 'ancêtres', par rapport au point de référence d'un 'actuel_descendant' ; le second, la lignée des successeurs-enfants, autrement dit des 'épigones', par rapport au point de référence d'un 'actuel_ascendant'.

Comme quoi tout est affaire d'appropriation du repère de l'actualité, dans cette histoire - 'actualité' qu'on aurait tort de réduire à la factualité superficielle d'une 'mousse d'événements' de l'heure présente (car en l'absence de 'pierre sustentatrice' pareille 'mousse' n'est pas de celle -végétale- qui 'pousse' sur le support d'une fondation, mais bien de celle -à bulles de savon- qui 'démousse' dans l'air du temps) ; mais 'actualité' revendiquant l'«être_en_acte» par excellence (pour parler l'aristotélicien), autrement dit l'éminence de ce qui l'emporte en 'poids de réalité' dans le flux perpétuel du Devenir. Ainsi, des 'Ascendants' ne s'invoquent qu'en se figurant tel 'héritier' occuper la 'pointe du présent', dans une sorte d'orgueil suprématiste de qui surpasse l'antérieur ; inversement, des 'Descendants' ne s'évoquent qu'en se figurant tel 'précurseur' garder le 'sens de l'origine', dans une espèce de proximité de l'aube qui n'envisage qu'un déclin de l'ultérieur.

Pour introduire, dans cette histoire qui a tôt fait de virer à une querelle familiale de Père et de Fils, le jeu des 'sentiments' qu'elle ne manque pas de susciter chez les sujets concernés, de par son privilège de 'précurseur' le 'Père' exerce l'Ascendant sur ses 'Fils' enclins au cours de leur 'ascension' vers l'âge mur à y déceler de la 'Con-Descendance'. 'Ascension' des 'Fils' vers un 'pic de la forme', s'accompagnant du déclin de celle du 'Père', qui ouvre la tentation de revendiquer l'Ascendant sur un 'précurseur' à l'astre 'Descendant'.

J'abandonne les détails de ce 'conflit pour l'ascendant' entre 'Ascendant' et 'Descendant' (où se tourne-boule le langage :D), pour éclairer par ce contexte la création linguistique d'Antik (le bien_nommé :coucou:) : cette «Ascendance» définie comme un attribut 'fraternel'. Il ne s'agit donc plus de la désignation de la lignée 'paternelle' aux yeux de telle 'filiation' descendante revendiquant les privilèges de l'actualité ; il s'agit, bien mieux, de cette 'Ascendance' du 'frère_aîné' sur le 'frère_cadet', terme solidarisant la plus grande 'proximité au Père' de l'aîné sur le cadet (en 'Ascendance' de naissance) et l'Ascendant que le frère aîné ne manque pas d'exercer sur son cadet (en 'Précellence' de croissance).

Le remarquable, pour le cadet, est cette envergure du frère aîné qui l'encadre littéralement en se situant simultanément avant lui et devant lui : 'avant' lui, de par sa primo-géniture, qui le rend plus proche du Père en 'Ascendance' ; 'devant' lui, de devancer le cadet en 'ascension' vers la maturité, qui lui donne l'Ascendant de la floraison. Ainsi, le frère 'aîné' possède à la fois pour le 'cadet' l'Ascendant_du_Passé et l'Ascendant_du_Futur, en 'enkystant', en quelque sorte, le 'cadet' dans une l'enveloppe temporelle de son 'Ascendance' fraternelle - 'précédente' et 'précellente'.

Être un 'Cadet', c'est donc toujours être 'précédé' par son frère, mais aussi toujours 'devancé' par son frère, détenteur de l'attribut_double de l'Ascendance fraternelle.

Nul doute que faire glisser à congruence la figure de Steve Jobs sur celle du Père disparu n'ouvre une fascinante histoire familiale en ce qui concerne l'Ascendance_Fraternelle. Car le susdit a une fort nombreuse 'Descendance' au sein de laquelle, s'il y a légion de 'cadets', nombreux sont les 'aînés' concurrents en 'Ascendance_Fraternelle'...
 
Dernière édition:
  • J’aime
Réactions: thebiglebowsky

mokuchley

Membre expert
Club MacG
27 Août 2010
4 807
365
quelle verbe !
est ce cela qu'on nomme " jouissance du mot "....

d'ailleurs ce fil , EST, trés jouissif, merci a l'intelligence des modo

d'ailleurs,ce qui est amusant, c'est que tour a tour( ou post a post) on passe du sujet ,au hors sujet
 

r e m y

Membre vénérable
Club MacG
4 Novembre 2000
41 522
4 324
60
St Germain en Laye - FRANCE
....
d'ailleurs,ce qui est amusant, c'est que tour a tour( ou post a post) on passe du sujet ,au hors sujet


Mais quel est le sujet au juste?
images


Sachant que, quel qu'il soit, je préfére les paraboles de macomaniac
 

iluro_64

Old MacUser
Club MacG
1 Avril 2008
7 204
1 280
85
Haut Béarn
quelle verbe !
est ce cela qu'on nomme " jouissance du mot "....

d'ailleurs ce fil , EST, trés jouissif, merci a l'intelligence des modo

d'ailleurs,ce qui est amusant, c'est que tour a tour( ou post a post) on passe du sujet ,au hors sujet

C'est très caractéristique des fils de discussion "d'humeur". On peut dire aussi qu'on passe souvent du coq à l'âne, parfois aussi de "Charybde en Scylla" lorsque ça devient animé à souhait :D
 

thebiglebowsky

Papy croquettes
Club MacG
22 Mai 2001
16 088
9 718
72
Belgique
Sachant que, quel qu'il soit, je préfére les paraboles de macomaniac

:up: ... C'est vrai que c'est un plaisir jouissif de le lire ... :love: ... J'avoue que, parfois, je dois m'y prendre lentement et à plusieurs reprises pour saisir le fond de sa pensée, mais quand j'y arrive, c'est l'extase !:zen:
 

r e m y

Membre vénérable
Club MacG
4 Novembre 2000
41 522
4 324
60
St Germain en Laye - FRANCE

pat77176

Membre actif
20 Janvier 2008
196
3
Information de métier, j'ai eu le privilège de travailler avec l'un des tous premiers Apple II (1979) en France, et suis un vieil utilisateur de Mac (Mac +, Mac II Fx, Mac Quadra ... iMac, MBP), même si, en micro, j'ai dû travailler dans le milieu PC WIndows.

Ayant donc fréquenté les deux environnements, j'ai jusqu'à présent apprécié le fait que généralement, chez Apple ça marche et me souviens des galères à chaque nouvelles versions de Windows avec des correctifs arrivant dans la foulée. Ce qui fait que j'ai toujours suivi rapidement les mises à jour Apple alors que j'ai toujours traîné les pieds avec Windows (et reste avec mon XP Coccinelle qui est très bien !).

Pour mettre un bémol, on peut toujours comprendre et admettre que les nouveautés puissent présenter des dysfonctionnements ; c'est moins admissible pour ce qui fonctionne depuis logtemps et qui se met subitement à déconner ... Sur ce point, j'ai souvent eu l'occasion d'appliquer des tests de non-régression sur les nouvelles versions de logicilels (justement pour vérifier que ce qui marchait avant continuait de marcher) avant d'enchaîner avec les tests sur toutes les nouveautés. Et pour revenir sur l'exemple cité plus haut de la Volkswagen : si une nouveau modèle fonctionnant à l'essence (depuis x années) se voit doté d'extensions pour marcher également à l'électricité, on peut légitimement s'attendre à ce que la partie essence fonctionne toujours.

Ce qui explique qu'on puisse

Personnellement, mon passage à Maverick n'est pas trop douloureux, sauf que sur deux points essentiels, j'ai des problèmes :
- time machine ne marche plus avec ma time capsule (renctré par d'autres et déjà cité sur le forum) alors que ça fonctionne avec un disque lambda ...
- mail n'est plus fichu d'utiliser les listes de contacts (j'ai mis un post là-dessus) ce qui me gène puisque j'ai quelques listes volumineuses et que je dois me peler les adresses une par une ...

Alors voilà des situation qu'on aurait jamais rencontré avant ... surtout que ça arrive dans la foulée des bugs de l'IOS 7, notamment avec iMessage qui marche pas du tout.

Question : quelqu'un a -t-il une idée de quand ces problèmes seront solutionnés ?
 

bompi

El Moderador
Modérateur
Club MacG
12 Février 2004
41 960
3 170
Je n'ai aucune idée de quand ces bugs seront résolus.
Mais, pour fâcheux qu'ils soient (et il y en plein d'autres, assez ennuyeux pour certains), je crois que c'est vraiment réécrire le passé que de laisser croire que des migrations, des mises à jours (systèmes ou pas) n'ont jamais perturbé les machines ni apporter leur lot de bugs.
Et ce, quel que soit le système que l'on considère (Windows, UN*X, Mac OS etc.)
 

iluro_64

Old MacUser
Club MacG
1 Avril 2008
7 204
1 280
85
Haut Béarn
Peut-être …

Mais c'est bien la première fois que les "dégâts" au niveau des applications sont si conséquents. Entre Mail et Pages, c'est quand même gratiné… Et je n'utilise pas les autres …
 

bompi

El Moderador
Modérateur
Club MacG
12 Février 2004
41 960
3 170
Je ne mettrais pas dans le même panier la nouvelle version du système et la nouvelle version de Pages (et des autres, qui sont tout autant des régressions).

Pour le système, je ne vois vraiment pas beaucoup de raisons de faire dans le "c'était mieux avant" : d'une manière toute intuitive, il me semble voir beaucoup moins de problèmes qu'avec Leopard ou Lion (et Mountain Lion dans une moindre mesure). Parce que j'ai le souvenir que Leopard, c'était pas génial et que Lion, c'était pas génial non plus, situation aggravée par la nouvelle méthode de distribution.

Pour iWork, pas de doute, on est en pleine cagade, notamment de communication. Il eût fallu dire : "on refait tout, c'est une version bêta d'où certaines fonctionnalités importantes sont absentes mais on travaille à les intégrer dans la version finale." Tandis que là, ils ont cru ( :eek: ) que ça passerait comme ça... (bizarre, une telle naïveté ou une telle suffisance, au choix).
 

Moonwalker

Dark Star
Club MacG
22 Avril 2006
22 821
5 431
Là-haut
D'accord avec Bompi.

Cet air du "c'était mieux avant" est une chanson d'amnésiques.

Faites donc un petit retour d'une semaine sur Leopard 10.5.0 qu'on rigole. Même en 10.5.2 je vous mets au défie d'utiliser correctement Automator. Pas pour rien que certains logiciels tiers étaient 10.5.3 minimum. Et si vous n'en avez pas la possibilité, allez consulter les messages du forum en novembre/décembre 2007.

On le répète depuis de nombreuses année : installer un 10.x.0 = essuyer les plâtres.

Déroutant par ses nouveautés (LaunchPad, Mission Control, nouveau Multi-touch) Lion a été plus discutable sur certains choix (iCal, Carnet d'Adresse) que par son fonctionnement général qui était relativement bon, dès 10.x.0. Mais je n'ai vraiment eu la sensation d'un système posé qu'en 10.7.3-10.7.4. Sensation un peu plus précoce avec ML.

Si on aime les systèmes "finis", stabilisés, optimisés, on ne se jette pas sur les nouveautés. On reste tranquillement avec son 10.8.5, au plus on fait un essai sur un disque externe et basta.

Quand on choisi d'essuyer les plâtres on met le mode râleur en veilleuse.

Là, on a des pseudo-pionniers qui se plaignent du manque d'autoroutes. :rolleyes:
 
A

Anonyme

Invité
Si on aime les systèmes "finis", stabilisés, optimisés, on ne se jette pas sur les nouveautés. On reste tranquillement avec son 10.8.5, au plus on fait un essai sur un disque externe et basta.

Quand on choisi d'essuyer les plâtres on met le mode râleur en veilleuse.

Là, on a des pseudo-pionniers qui se plaignent du manque d'autoroutes. :rolleyes:

Je me jette toujours sur les nouveautés, sans pour autant venir grossir le rang des râleurs :eek:
Un geek averti en vaut deux, non!! ;)
 
  • J’aime
Réactions: iluro_64