Repartionnement d'une clé USB avec Disk Oldility

George Weaver

Membre junior
23 Avril 2021
47
4
47
Bonjour,

Je voudrais repartitionner une clé USB de 32 Go dont l'unique partition comporte actuellement un volume de 6,48 Go intitulé OSInstall, de manière à y ajouter deux autres partitions, l'une de 8 Go et la troisième pour le reste disponible (16,22 Go). L'idée est d'installer sur cette clé différents systèmes de démarrage.

Ne maîtrisant pas suffisamment la commande resizeVolume (enfin, surtout les valeurs à fournir sans dommage), j'ai voulu utiliser Disk Oldility (merci à macomaniac et à Justus Beyer !) mais chaque tentative aboutit à un échec, je ne comprends pas pourquoi.

Ci-dessous trois captures pour le suivi de ce qui s'affiche, sachant qu'après avoir dimensionné la deuxième partition à 8 Go c'est l'utilitaire qui a calculé la taille de la troisième partition (16,22 Go), que pour ma part je me suis contenté de nommer "Réserve".

Merci pour votre aide !

3 partitions Oldility.jpg
Message Oldility.jpg
Message d'erreur Oldility.jpg
 
Dernière édition par un modérateur:

Moonwalker

Dark Star
Club MacG
22 Avril 2006
22 519
4 788
Là-haut
Et utiliser le « vrai » utilitaire de disque ? :meh:

Déjà, partitionner des clés USB… comment dire… :rolleyes:

Pour y installer différents systèmes « bootables »… re- :rolleyes:

M’enfin, chacun fait ses expériences. « On apprend réellement que de ses erreurs. Le reste s’oublie ».

Ton « disque », là, il n'a pas trois partitions. Comme il est en GUID, il en a donc quatre (il y en a une invisible - l’intérêt tout relatif de l’ancien utilitaire de disque était de pouvoir afficher ces partitions invisibles sous certaines conditions).

Tu parts donc avec une mauvaise appréciation de la situation. Ça commence mal.

Donc, soit une clé 32 Go avec un volume de 6,48 Go amorçable.

C’est à dire trois partitions : l’EFI (invisible), le système amorçable créé (6,48 Go) et le reste.

C’est ce reste dont tu veux faire deux partitions distinctes et ça coince parce que l’utilitaire ne peut pas en l’état modifier les partitions.

L’erreur (peut-être) est d’avoir créé le programme d’installation amorçable avant le partitionnement.

Efface tout. Fait trois partitions. Deux de 8 Go que tu utiliseras pour tes programmes d’installation amorçables et le reste à réserve.

L’utilitaire « moderne » t’aurait démontré tout ça. Il serait temps de d’apprendre à l’utiliser.
 

George Weaver

Membre junior
23 Avril 2021
47
4
47
Merci pour ta réponse, Moonwalker, mais je ne comprends pas bien tes allusions.
C'est la première fois que je crée une clé de démarrage, donc effectivement je débarque.

utiliser le « vrai » utilitaire de disque ? :meh:
Qu'appelles-tu "le vrai" ? Celui fourni avec El Capitan, où le partitionnement est beaucoup plus malaisé ?

Déjà, partitionner des clés USB… comment dire… :rolleyes:

Pour y installer différents systèmes « bootables »… re- :rolleyes:
La chose est donc déconseillée ? Je pensais que ça ne posais pas de problème.

l’intérêt tout relatif de l’ancien utilitaire de disque était de pouvoir afficher ces partitions invisibles sous certaines conditions
Quelles conditions ? Car c'est précisément l'ancien utilitaire que j'ai utilisé et il n'affiche pas ces partitions invisibles dont, désolé, j'ignorais l'existence.

Efface tout. Fait trois partitions. Deux de 8 Go que tu utiliseras pour tes programmes d’installation amorçables et le reste à réserve.
Je viens d'essayer, sans succès.
J'ai tenté de transformer la première partition en disque amorçable El Capitan, d'abord avec le Terminal puis avec DiskMakerX : chaque fois le disque s'affiche après alt-démarrage mais chaque fois que je le choisis la barre de chargement s'arrête au bout de 3/4 h de progression sans que le Mac démarre.

Là j'essaye de reformater de nouveau la clé mais les partitions ne se laissent pas démonter
Moi non plus je ne me laisse pas démonter mais j'aimerais quand même bien comprendre ce qui cloche !
 

George Weaver

Membre junior
23 Avril 2021
47
4
47
Merci pour ta réponse, Moonwalker, même si tes allusions ne sont pas très claires pour moi.

Déjà, partitionner des clés USB… comment dire… :rolleyes:

Pour y installer différents systèmes « bootables »… re- :rolleyes:
En quoi est-ce déconseillé ? Je croyais que la chose était courante.

Quant à l'utilisation du "vrai" utilitaire de disque, je le trouve très peu pratique pour le partitionnement : c'est beaucoup plus simple avec l'ancien, en tout cas pour moi. Il est vrai que je n'ai guère eu l'occasion d'y recourir jusqu'à présent.

Bon, je repars à zéro selon tes conseils !
 

Moonwalker

Dark Star
Club MacG
22 Avril 2006
22 519
4 788
Là-haut
Quant à l'utilisation du "vrai" utilitaire de disque, je le trouve très peu pratique pour le partitionnement : c'est beaucoup plus simple avec l'ancien, en tout cas pour moi. Il est vrai que je n'ai guère eu l'occasion d'y recourir jusqu'à présent.
Non. Ce n’est pas plus simple ou plus compliqué. C’est différent. Il déconcerte, surtout si on a l’habitude de l’ancien. Cela m’est aussi arrivé au début. Je l’appelais même « l’inutilitaire de disque ». :rolleyes:

Le old-utility a pu constituer une béquille mais il n’a pas d’avenir. Au-delà de El Capitan il faut repasser par l’utilitaire « moderne ».

Il est nécessaire de lui consacrer un peu de temps pour comprendre sa logique. Je conseille toujours de prendre un DD externe et de lui faire subir toutes sortes de manipulations avec l’Utilitaire de disque pour apprendre à s’en servir.

[dernièrement, j’ai eu affaire à l’utilitaire de disque sur Yosemite et c’est lui qui m’a déconcerté :p ]

Quelles conditions ? Car c'est précisément l'ancien utilitaire que j'ai utilisé et il n'affiche pas ces partitions invisibles dont, désolé, j'ignorais l'existence.
Il faut activer le menu « Debug » de l’utilitaire de disque, via un logiciel ou une commande le Terminal.

https://www.journaldulapin.com/2011/10/18/le-«-debug-»-dutilitaire-de-disques/

Sinon, tu utilises le Terminal avec la commande diskutil list et tu verras apparaître la réalité des disques avec toutes leurs partitions.


Je ne suis pas grand fan des « clés bootables ». Je préfère utiliser un DD externe avec alimentation autonome ou sans.

Le processus d’installation nécessite beaucoup de cycles lecture/écriture, pauses, indexations, etc. Parfois c’est long. On croit que c’est bloqué mais ça turbine.

Les clés sont fragiles. Leur conception varie fortement selon le fabriquant. Elles dépendent beaucoup de leur firmware. Une clé pour un système, ok, mais partionnée, avec plusieurs systèmes, ça fait un peu pataquès. Une clé n’est pas un DD ou un SSD.

De plus, Sly54 m’a informé l’autre jour qu’il y avait quelques vieux Mac qui n’acceptaient pas les clés « bootables ».
 

George Weaver

Membre junior
23 Avril 2021
47
4
47
Merci pour ces explications plus détaillées et les conseils !

Les clés sont fragiles. Leur conception varie fortement selon le fabriquant. Elles dépendent beaucoup de leur firmware. Une clé pour un système, ok, mais partionnée, avec plusieurs systèmes, ça fait un peu pataquès.
Fragiles, oui, je m'en aperçois : celle que je voulais utiliser pour démarrer est visiblement HS, car si elle apparaît bien à l'écran avec Alt-démarrage le Mac refuse pourtant de booter, et maintenant, quand j'essaie de réinstaller dessus l'appli de démarrage avec le Terminal il ne parvient pas à l'effacer, quand c'est avec DiskMakerX celui-ci ne parvient plus à la démonter !

(Désolé pour la répétition des messages précédents, le premier avait disparu après publication, avant de réapparaître ensuite)
 

Sujets similaires

Réponses
6
Affichages
759
macOS
Deleted member 1099514
D