10.15 Catalina Rosetta 2, tout ça: Concrètement, comment cela va-t-il se passer de notre côté de l'écran?

BlueVelvet

Membre émérite
17 Décembre 2001
754
9
Hello les expertes et experts,

Comme vous toutes et tous, j'ai trouvé le discours de Craig amazing, etc.

Mais passé les exclamations de développeurs, je ne comprends pas très bien comment cela se passera de notre côté de l'écran: si on achète un Mac M1 demain, toutes nos applications marcheront? Même, disons, pour prendre un éditeur un peu lent question mises à jour, Le Robert? Sans qu'on ait à lancer une autre partition, que sais-je?

Merci pour votre patience!
 

Madalvée

Membre un peu pommé
Club MacG
26 Décembre 2009
3 528
657
43
Besançon (25)
Oui, tout sera transparent, jusqu'à ce que le nouvel OS de ton M1 ne supporte plus les applications Intel dans quelques versions.
On a vécu ça pour la transition vers intel et un peu avec l'abandon des applications 32 bits.
 

Moonwalker

Dark Star
Club MacG
22 Avril 2006
22 414
4 619
Là-haut
Si on se base sur la précédente transition d'architecture, PPC > Intel, et les premiers retours, Rosetta 2 est le digne héritier de Rosetta.

La plupart des applications Intel fonctionneront de manière totalement transparentes sur un Mac Apple Silicon. Par contre, on perdra en réactivité et il faudra faire attention à la consommation de RAM => x2.
Il est aussi probable que certaines fonctions spécifiques au hardware ne seront pas prises en charge, ni certaines extensions et plug-ins. À mon avis, avant d'être compatibles Apple Silicon, même via Rosetta 2, les applications devront être compatibles Big Sur. Des mises à jour d'ajustement seront sans doute nécessaires pour les logiciels les plus complexes.

Rosetta a duré de Mac OS X 10.4.4 Tiger à Mac OS X 10.6.8 Snow Leopard, de janvier 2006 à l'été 2011, pour disparaître effectivement avec la fin du support sécurisé de 10.6 en 2013.
 
Dernière édition:

maxou56

Membre d’élite
14 Avril 2020
1 910
391
Lorient
onsommation de RAM => x2.
Bonsoir,
Pourquoi x2.
Rosetta2 ne fonctionne pas vraiment comme Rosetta1.
Rosseta traduisait à la volée, alors que Rosetta2 semble traduire toute l'application.
Pour l'utilisateur, Rosetta est principalement transparente. Si un exécutable ne contient que des instructions Intel, macOS lance automatiquement Rosetta et commence le processus de traduction. Une fois la traduction terminée, le système lance l'exécutable traduit à la place de l'original. Cependant, le processus de traduction prend du temps, de sorte que les utilisateurs peuvent avoir l'impression que les applications traduites se lancent ou s'exécutent parfois plus lentement.

A noter que dans le cas d'app "universel" on peut forcer le code x86_64
Le système préfère exécuter les instructions arm64 d'une application sur du silicium Apple. Si un binaire comprend à la fois des instructions arm64 et x86_64, l'utilisateur peut dire au système de lancer l'application à l'aide de la traduction Rosetta à partir de la fenêtre Obtenir des informations de l'application dans le Finder.

Pour les limitations, Rosetta ne semble utiliser que les coeurs Rapide (pas les coeurs basse consommation) a voir si c'est toujours le cas avec la puce M1.
Rosetta ne traduit pas les exécutables suivants:
Extensions du noyau
Applications de machine virtuelle qui virtualisent les plates-formes informatiques x86_64
Rosetta traduit toutes les instructions x86_64, mais il ne prend pas en charge l'exécution de certains jeux d'instructions et fonctionnalités de processeur plus récents, tels que les instructions vectorielles AVX, AVX2 et AVX512.
 
  • J’aime
Réactions: IRONHIDE49

Moonwalker

Dark Star
Club MacG
22 Avril 2006
22 414
4 619
Là-haut
Et cette "traduction", tu penses qu'elle ne consomme pas de RAM ?

C'est bien beau la théorie, dans la pratique ça se passe autrement.

Quand on voit les benchs publiés ici et là, ça revient au même que Rosetta en 2006. Et ne pense pas m'enseigner la transition, j'ai vécu la précédente depuis 10.4.4. Le soulagement c'était quand enfin sortaient les versions UB, c'est-à-dire enfin avec le code natif x86 ou x86_64.

On n'est pas obligé de gober l'enfumage cupertinien, surtout que concernant Rosetta, "we won't get fooled again".

Avant d'acheter une nouvelle machine, pensez aux applications natives disponibles. Rosetta, même 2, ne sera jamais qu'un pis-aller.
 

maxou56

Membre d’élite
14 Avril 2020
1 910
391
Lorient
Et ne pense pas m'enseigner la transition
Ce n'est absolument pas ce que j'ai voulu faire :shy:

On n'est pas obligé de gober l'enfumage cupertinien, surtout que concernant Rosetta
???
J'ai juste dit sans jugement que: Rosetta1 et 2 étaient différente, qu'on pouvait forcer rosetta pour les apps universelle, que les instructions vectoriels, la virtualisation ne fonctionnaient pas. Et que sur le DTK (sur le M1??) seul la moitié des coeurs étaient utilisables par rosetta.
Où je gobe "l'enfumage cupertinien"? :(

Avant d'acheter une nouvelle machine, pensez aux applications natives disponibles. Rosetta, même 2, ne sera jamais qu'un pis-aller.
:up:
 
Dernière édition:

IRONHIDE49

Membre d’élite
23 Février 2020
2 231
327
Nantes
Sur le DKT qui fonctionne avec l'A12Z bionic, ceux sont uniquement les coeurs haute performance, à savoir 4, qui sont utilisé avec Rosetta 2, là où les cœurs basse performance ne sont pas utilisés.

Je rappelle toutefois que le principe de l'ARM, c'est d'avoir des cœurs puissant et performant, mais qui chauffent et consomme plus. Ainsi que des cœurs peu puissant et peu performant, mais qui consomme peu et qui chauffent peu.

Cela permet d'adapter le processeur en fonction des usages, exemples:

Sur un Mac book pro 2020 M1, si on écoute juste de la musique, ça va être les coeurs basses performances qui vont être en "route".
Si on joue dessus, avec un jeu adapté à L'ARM, ça va être les coeurs hautes performances qui vont bosser.

Cette architecture est utilisé depuis le tout premier iPhone, mais aussi iPad, ainsi que les Ipods touch. Chez Apple en tout cas.
 

Moonwalker

Dark Star
Club MacG
22 Avril 2006
22 414
4 619
Là-haut
Où je gobe "l'enfumage cupertinien"? :(

Ne le prends pas personnellement. :)

Je dis seulement qu'entre le discours Apple, que tu sites, et la réalité de l'utilisateur, il y a une grande marge.

Sinon, je suis pour cette transition, pas de problème, à terme c'est le bon choix. Lorsque les développeurs seront prêts, ça va être de la bombe. Pour l'instant c'est loin d'être le cas.

Le grand absent de la présentation de ce soir : Microsoft.
 
  • J’aime
Réactions: IRONHIDE49

Moonwalker

Dark Star
Club MacG
22 Avril 2006
22 414
4 619
Là-haut
Office était pourtant présent lors de la présentation du DTK en natif.
Justement, là on a vu Adobe – qui au passage suivra bien son propre calendrier concernant Creativ Suite : Lightroom bientôt, puis après seulement la CC (comme en 2007 avec la CS3) – et l'Omnigroup (ils étaient déjà en natif en 2006 à la sortie des 1er Mac Intel). Aucune indication, même vague, concernant la suite Office.
 

IRONHIDE49

Membre d’élite
23 Février 2020
2 231
327
Nantes
Ne le prends pas personnellement. :)

Je dis seulement qu'entre le discours Apple, que tu sites, et la réalité de l'utilisateur, il y a une grande marge.

Sinon, je suis pour cette transition, pas de problème, à terme c'est le bon choix. Lorsque les développeurs seront prêts, ça va être de la bombe. Pour l'instant c'est loin d'être le cas.

Le grand absent de la présentation de ce soir : Microsoft.
Surtout que c'est sûrement la dernière, je vois mal Apple aller chez AMD dans 15 ans parce que leurs puces ne seront pas assez efficaces.
 

IRONHIDE49

Membre d’élite
23 Février 2020
2 231
327
Nantes
Ça oui, mais vers quoi ? ARM est ce qu'il y a de plus performant, aujourd'hui en tout cas.