Scanner dédié négatifs 35 mm : Nikon ou Konica Minolta?

gaetan

Membre émérite
27 Octobre 2000
584
20
Bonjour à tous,

Après avoir fait pas mal de recherches sur la numérisation de négatifs 35 mm, j'en suis arrivé à la conclusion qu'un scanner dédié est préférable à un scanner plat pour un travail de qualité.

Pour mon utilisation (agrandissements + archivage), j'en suis arrivé à deux modèles aux tarifs quasi identiques :

- Konica Minolta Dimage Scan 5400 II

- Nikon Coolscan V ED

Là où je n'ai trouvé aucune info est sur le comportement des logiciels livrés avec ces scanners sous un Mac sous Tiger. Alors, Nikon ou Konica Minolta ?

Merci pour vos témoignages et suggestions.
 

zurluberlu

Membre confirmé
2 Février 2005
218
11
69
Chaville (Hauts de Seine)
Bonsoir,

Je viens de faire l'acquisition du Nikon Coolscan V ED. Je suis en phase de découverte. Mais je peux déjà dire que les applications livrées avec Nicon Scan 4.02 et Nikon View fonctionnent sans aucun problème sous Mac OS X (version 10.4.2).
Par contre je ne peux donner de renseignements sur le modèle Konica Minolta.:cool:
 

gaetan

Membre émérite
27 Octobre 2000
584
20
Merci pour ta réponse.
+ 1 point pour le Nikon !

Il ne me manque plus qu'un témoignage sur le Konica Minolta. Personne ??
 

IceandFire

LEITZ GO
Club MacG
5 Juillet 2003
6 734
2 413
Paris
scan dual III af-2840.... ça marche impec, j'ai une utilisation presse/magazine donc si c'était naze je pense que depuis le temps on me l'aurait dit ! :D ....
 

vg93179

Membre d’élite
Club MacG
3 Janvier 2005
1 649
72
43
Paris
J'ai le CS V nikon. Il marche à merveille. Excellente optique et Dmax très confortable. Bien sur ca na vaut pas un rotatif, loin de là, mais c'est tout de même très bien.
Le rendu colorimétrique est très fidèle. La def est largement surdimensionnée (4000 dpi , ca sert pas à grand chose en fin de compte)
Je pense que la différence se fera sur l'interface utilisateur. Nikon scan est bien conçu, avec des fonctions simples et facilement compréhensibles.
L'antipoussière fonctionne très bien. Le reste (colorimétrie, réparation des photos) est plus aléatoire.
Il est très solide également et bien construit.

Le konica minolta a une DMax donnée comme supérieure. Mais je ne connais pas les résultas à l'usage
Passons sur la def qui n'apporte rien de plus, à part des fichiers trop lourds.
Il a un mode 16 bits. Contre 14 pour le nikon. Ca change pas grand chose en théorie. A voir à l'usage.
La vitesse est annoncée comme rapide. (25 sec en pleine def)
Ce n'est pas le point fort du nikon. Mais attention, avec les corrections type antipoussière (ICE, ROC, GEM, présentes sur les deux modèles), les temps de num grimpe en flèche... Il faut une fois de plus voir à l'usage.
Il est capable de plus de numériser par lot les bandes films (comme le CS V) mais aussi les diapos (4), ce que ne fait pas le nikon (modèle LS 5000 seulement, avec adaptateur)

Bref, il a l'air très bien ce konica minolta.
Il n'empêche que je choisirais encore aujourd'hui le nikon, parce que je connais l'interface de qualité et le rendu des images en natif. Et parce que j'ai confiance en Nikon, plus qu'en konica minolta... mais ca, est ce vraiment raisonnable...
 

gaetan

Membre émérite
27 Octobre 2000
584
20
J'étais également emballé par le Nikon pour sa qualité optique mais Konica Minolta semble bon également. Je pensais qu'on allait me dire que les softs livrés avec l'une des deux marques merdouillaient un peu comme ça le choix était plus simple :D
Du coup, je vais être en période de réflexion pour quelque temps encore.

En tout cas, merci à tous pour vos témoignages.
 

mr.cyclopede

Membre junior
23 Octobre 2006
44
4
Bonjour

je réveille un peu le sujet, mais à la recherche d'un scan pour numériser mes anciennes diap et neg 24x36, je suis tombé sur celui ci car ces 2 modèles sont dans mes prix puisqu'on en trouve régulièrement d'occasion

C'est ainsi qu'en repérant un Minolta dimage 5400 (la version I) vendu il y a peu sur Ebay, j'ai vu que le vendeur spécifiait que ce modèle était compatible PC et Mac de bureau, mais pas avec les portables, précisant que pour les portables la prise USB n'était pas suffisamment alimentée.

Quelqu'un pourrait-il m'infirmer ou confirmer cette info, et m'expliquer de quoi il en retourne. Je pensais qu'a partir ou le périphérique était alimenté indépendamment (ce qui doit être le cas pour ce genre de bête), la connection USB ne se chargeait que de transfert de données...