Suite: Astuce : utiliser le SuperDrive externe avec ts mac

ptitphoque

Membre confirmé
23 Novembre 2004
143
1
41
Bonjour,
suite au fil "Astuce : utiliser le SuperDrive externe avec tous les Mac"
Astuce : utiliser le SuperDrive externe avec tous les Mac
j'essaye de modifier le fichier comme expliqué, mais je n'y arrive pas!
voici ce que j'obtiens:
je vais dans:
com.apple.Boot.plist
je rentre mbasd=1 entre <string>mbasd=1</string>
je quitte
Souhaitez-vous enregistrer les modifications apportées au document « com.apple.Boot.plist » ?
Vos modifications seront perdues si vous ne les enregistrez pas.
je fais enregistrerez j'obtiens le message:
Le document « com.apple.Boot.plist » n’a pas pu être enregistré. Vous n’avez pas l’autorisation.
Pour afficher ou modifier vos autorisations, sélectionnez l’élément dans le Finder, puis choisissez Fichier > Lire les informations.
je fais ok
Or quand je fais lire les informations:que ce soit pour système, pour admin ou pour everyone, j'ai les privilèges "lecture et écriture"
que dois-je faire

(le but de cette manip est de pouvoir utiliser en lecture et écriture:
mon lecteur graveur externe samsung,
et mon lecteur graveur initialement interne dans mon MBPro (remplacé par un SSD), que j'ai mis dans un boitier pour être utilisé en externe.
Merci pour votre aide
 

drs

Oh ouiiiiiiiii !
Club MacG
il me semble que tu ne peux pas modifier ce fichier dans son emplacement initial.

Le plus simple, c'est:
- d'en faire deux copies sur le bureau (une que tu vas modifier, l'autre que tu conserves en sauvegarde)
- de modifier les droits sur cette copie (en te mettant toi en lecture/ecriture),
- de faire tes modifs,
- de remettre les droits comme ils étaient,
- puis de remettre le fichier à son emplacement d'origine
 

ptitphoque

Membre confirmé
23 Novembre 2004
143
1
41
merci pour ta réponse.
La manip a bien marché, et j'ai pu remplacer le fichier par le fichier modifié.
Mais,
quand je boot mon lecteur de Dvd, j'ai le message:
Une erreur d'initialisation s'est produite
Impossible de trouver un lecteur DVD valide. (-70072)

Je sens qu'Apple a bridé le système, je me sens trahi, car j'ai toujours utilisé matériel et applications de la pomme.

Y-a-t-il une solution? (par le terminal? je m'y suis jamais aventuré!)
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
85 353
25 740
Forêt de Fontainebleau
Eh ptitphoque!

J'ai l'impression que tu cherches à faire découler d'une formule magique (non pas récitée, mais rédigée en l'occurence : l'invocation 'mbasd=1') la solution de problématiques divergentes qui n'ont aucune chance d'être réglées de cette façon.

&#9826;

- a) d'abord parce que l'édition du fichier 'com.apple.Boot.plist' n'a jamais eu pour mission ni pour fonction que de rendre utilisable par un Mac nativement inapte à le piloter le Super-Drive Externe Apple. J'ai fait moi-même l'expérience de ce rejet. Voulant utiliser sur mon MacBook Pro_Early 2011 le Super-Drive Externe utilisé par ma femme sur son MacBook Air, il s'avérait impossible, une fois l'appareil connecté en USB, d'enfoncer aucun DVD dans le mange-disque : une sorte de force de résistance inflexible empêchait une insertion de plus de 2 cm. J'ai donc recouru à l'édition du .plist et comme par magie ledit Super-Drive Externe s'est mis à accepter toute galette. [NB. Le «Super-Drive Externe» d'Apple n'est pas un «Super-Drive Interne» transformé en 'externe', c'est le lecteur de DVD 'externe' commercialisé par Apple]

&#9828;

- b) ensuite parce que l'interpolation proposée dans le fil que tu donnes est manifestement tronquée. C'est :

Bloc de code:
arch=x86_64 mbasd=1

que j'ai interpolé à l'emplacement de la chaîne vide, ce qui donne :

Bloc de code:
<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<!DOCTYPE plist PUBLIC "-//Apple//DTD PLIST 1.0//EN" "http://www.apple.com/DTDs/PropertyList-1.0.dtd">
<plist version="1.0">
<dict>
<key>Kernel Flags</key>
<string>[COLOR="Red"]arch=x86_64 mbasd=1[/COLOR]</string>
</dict>
</plist>

Donc ton mantra n'est pas le bon.

&#9831;

- c) tu déclares avoir supprimé ton «Super-Drive» interne natif (parce que, je suppose, tu as rajouté un SSD à ton Mac à la place de son DDI, DDI que tu as sans doute déplacé à l'ancien emplacement du «Super-Drive Interne»). Eh bien! je peux raconter la suite à ta place : tu t'es rendu compte que cette modification hardware impacte la capacité de l'application native «Lecteur DVD» (DVD Reader) à lire désormais le moindre DVD inséré dans un lecteur externe, soit automatiquement (il ne se passe rien), soit par sélection manuelle (tu obtiens le message : une erreur s'est produite etc.). L'explication est très simple : en l'absence du «Super-Drive Interne» natif sur les Macs qui le comportent (à l'exclusion donc des MacBook Air), anomalie détectée lors du POST (Power-On Self-Test du hardware par l'EFI-Firmware) qui se conclut par le retentissement du carillon de démarrage ('Chime') - il n'y a absolument aucune chance dorénavant que le logiciel «Lecteur DVD» dont le fonctionnement est rigoureusement dépendant de la détection d'un «Super-Drive Interne» puisse exécuter la moindre fonction. Le logiciel est fonctionnellement bloqué, que ce soit pour la lecture de DVD insérés dans des lecteurs externes, que ce soit pour la lecture de dossiers 'VIDEO_TS' qui en auraient été extraits.

Donc : lorsqu'un «Super-Drive Interne» est détecté présent lors du POST, alors le logiciel «Lecteur DVD» peut lire soit les DVD insérés dans le mange-disque interne, soit les DVD insérés dans un lecteur externe (soit le «Super-Drive Externe» d'Apple, soit celui d'une marque non-Apple quelconque), soit les dossiers 'VIDEO_TS' qui en auraient été extraits. En l'absence du «Super-Drive Interne», le logiciel «Lecteur DVD» ne peut plus rien faire DU TOUT (ce sur tout Mac hors MacBook Air). Moralité : vous voulez que «Lecteur DVD» puisse lire vos galettes insérés en externe dans votre lecteur 'Samsung'? Eh bien! Surtout n'ôtez pas votre «Super-Drive Interne», même cassé, même jamais employé. Ce n'est pas sa fonction qui est requise, c'est son existence. Personnellement, je trouve qu'il y a là une sorte de formidable trait d'humour non pas verbal, mais matériel, de la part d'Apple. :D

&#8856;

- d) des spécialistes du «mêle-moi-z'y_les_méninges» (auxquels je ne confierais certes pas les miens LOL) ont cru un trait d'ingéniosité suprême de s'en aller demander à un éditeur de fichiers-système comme «TextWrangler» de scanner les lignes du fichier /Système/Bibliothèque/Frameworks/DVDPlayback.framework/Versions/A/DVDPlayback afin de remplacer partout les occurrences de 'external' par 'internal' comme le montre ce visuel - preuve que je n'ai pu résister à l'envie d'aller voir de quoi il en retournait :

191087_original.jpg

situtation de départ qui devrait donner après le patch :

190918_original.jpg

J'ai proposé naguère cette expérimentation à un intervenant sur les forums qui, ayant supprimé son «Super-Drive Interne», cherchait un moyen de berner le logiciel «Lecteur DVD afin de lui faire prendre un vin de riz coréen pour un Zinfandel californien :D Malgré toutes sortes de tentatives enrichies progressivement d'impléments du patch - jamais le logiciel «Lecteur DVD» n'a accepté de se laisser berner, toujours il a opposé comme fin de non-recevoir le dirimant :

189262_original.jpg

En fait, du moins l'imaginé-je, c'est à partir du test négatif du POST de la part de l'EFI que la procédure de neutralisation du logiciel «Lecteur DVD» est engagée, parce que sa fonctionnalité est solidaire d'une existence et pas d'une préférence. Re-démarrer le Mac après patch d'un fichier qui n'opère qu'au lancement de l'application «Lecteur DVD» ne fait que reconduire une situation où l'EFI reprend la main au démarrage avec relance de la procédure de neutralisation. Car l'application ne se lance plus du tout, voilà la situation, une fois les branches terminales de l'OS finies de charger.

&#9099;

e) le fait que le lecteur de DVD externe soit constitué à partir de l'ancien «Super-Drive Interne» viré en externe, ne change rien à la donne précédente : c'est son existence interne qui est requise, pas son existence en externe. Aucune connexion dès le démarrage ne change la situation.

&#8999;

f) en résumé : tu veux lire un DVD sur ton Mac sans «Super-Drive Interne»? N'importe quel lecteur externe fera l'affaire en permettant à l'image-disque du DVD de monter sur le Bureau du Mac. Suite à quoi, c'est à «VLC» (le moins : pas de reprise au point quitté, mais bonne gestion des pistes du DVD en un tout) ou a «MPlayer X» (reprise au point quitté, mais pas d'affichage dans son contrôleur de la durée globale du film avec possibilité de déplacement d'un curseur de positionnement sur toute l'étendue) que tu auras recours pour le lire. Tu veux graver un DVD? N'importe quel lecteur-graveur fera l'affaire, piloté par l'«Utilitaire de Disque», douteusement le Finder, plutôt «Toast» ou des logiciels de type 'Authoring DVD'. Tu veux utiliser le «Super-Drive Externe» d'Apple non accepté par ton Mac? Alors l'édition du .plist expliquée en b) fonctionne, mais sans débloquer le «Lecteur DVD».

&#8984;
 
Dernière édition:

Locke

What am I doing here?
Modérateur
Club MacG
20 Juillet 2011
37 851
5 251
J'ai lu tout le fil, c'est un peu long, mais j'ai appris quelque. Vais-je le retenir ? Certainement pas, mais je me créé un lien dans mes favoris et je ressortirais ça un jour histoire de me faire mousser. Merci pour la leçon macokelkechose. :zen:
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
85 353
25 740
Forêt de Fontainebleau
Salut John Locke!

Ayant ironisé, comme tu en as le droit, sur mon pseudo plutôt risible :D, tu accepteras un retour de service de ma part, je présume, regardant le tien? Je vois d'après ton icône qu'il s'agit du Locke de la série «Lost», mais tu n'es pas sans savoir que ce nom fut donné au personnage par allusion au John Locke historique, philosophe Anglais du XVIIè inventeur de l'Empirisme anglo-saxon sous la dénomination de «Nominalisme». Ce qui me frappa à la lecture de son «Essai sur l'Entendement humain», c'est la différence qu'il établit entre l'«essence réelle» et l'«essence nominale». L'«essence réelle» est la nature véritable des choses qui échappe à notre entendement et dont nous savons seulement qu'elle existe par-delà notre emprise ; l'«essence nominale» est l'idée que nous nous faisons de la nature des choses, par construction mentale à partir des données sensibles de notre expérience. Tous nos progrès dans l'élaboration de nos idées des choses (par exemple 'scientifiques') ne débouchent que sur une «essence nominale» qui ne se superposera jamais à l'«essence réelle». La Foi dans l'«essence réelle» qui nous échappe et le Doute dans l'«essence nominale» que notre raison fabrique, caractéristiques du John Locke historique, ne sont pas sans trouver un écho dans l'attitude du John Locke de la série Lost, et n'ai-je pas le droit de le présumer? dans celle du Locke de ces forums qui, dans son remaniement ironique du pseudo de macomaniac en macokelkechose, n'a pas tort de supposer que l'«essence nominale» que ce terme du langage figure a du mal à correspondre à l'«essence réelle» de l'intervenant, notamment ce suffixe 'maniac' qui peut laisser imaginer quelque cas clinique désespéré... :D

De fil en aiguille, cela m'amène à corriger une inversion de termes que j'ai commise dans mon message précédent, à la rubrique d) : ce sont les occurrences 'internal' qu'il se serait agi d'éditer en 'external' dans le fichier : 'DVDPlayback', ce qui est logique dans le contexte, et pas comme je l'ai écrit par bévue les occurrences 'external' (non présentes dans le fichier) par des occurrences 'internal' (qui y sont déjà). Impropriété nominale - comme toujours, que John Locke n'eût pas manqué de savourer...

Je crois que tu aurais raison de dire crûment ('rawly') que mon message part dans tous les sens, raison qui fait qu'il défie la mémorisation. C'est que j'ai essayé de suivre les pistes divergentes des nombreux lièvres que le message de ptitphoque me paraissait courir à la fois, ce qui ne peut conduire qu'à un démembrement du discours :D. Mais peut-être que les 3 principales se résument à dire :

- a) quelqu'un qui ôte le «Super-Drive Interne» de son Mac (parce qu'il a besoin de place pour avoir deux disques internes : un SSD et un DDI) neutralise de ce fait, et sans espoir de rattrapage, l'application native «Lecteur DVD» qui ne se lance, sur les Macs dotés à l'origine d'un «Super-Drive Interne», qu'à la stricte condition que l'existence inerne du «Super-Drive» soit vérifiée au démarrage.

- b) quelqu'un qui veut pouvoir utiliser le «Super-Drive Externe» commercialisé par Apple sur un Mac exclu a priori de la liste des machines compatibles [= MacBook Pro avec écran Retina/MacBook Air/iMac (fin 2012)/Mac mini (fin 2009) et modèles ultérieurs] n'a qu'a patcher un fichier .plist pour étendre la compatibilité à sa machine [j'aimerais bien qu'on m'explique les raisons exactes de cette situation de blocage ridicule si aisément surmontable...].

- c) quelqu'un sans «Super-Drive Interne» suite à son ablation qui veut néanmoins lire des DVD sur son Mac, voire graver des DVD, n'a qu'à utiliser n'importe quel lecteur-graveur externe USB pour ce faire, à condition de renoncer au logiciel «Lecteur DVD» - cf. a) - et d'utiliser d'autres programmes («VLC», «MPlayerX», «Utilitaire de Disque» etc.).​
 

Locke

What am I doing here?
Modérateur
Club MacG
20 Juillet 2011
37 851
5 251
Ah ben voilà, c'est résumé à la réponse #6 et prêter attention aux points a), b) et c). :zen: