superduper ou copy carbon cloner ?

billboc

Membre expert
Club iGen
7 Février 2000
1 788
25
entre <head> et </body>
Bonjour,

Je souhaite utiliser un de ces utilitaires

La grosse différence entre les 2 c'est le prix. Savez vous si il faut repasser à la caisse à chaque changement de système ? J'ai l'impression que superduper fait plus de mise à jour gratuite ?

merci pour vos lumières...

bonne journée !
 
Salut

Pour SuperDuper, tu n'es pas obligé de payer. La version gratuite fait très bien le boulot.;)
 
Il y a longtemps j'ai utilisé les deux applications et j'ai fini par acheter SD.
Mais les gouts et les couleurs… (d'autant que SD ne clone par la participation de récupération).
 
Avec CarbonCopyCloner, je n'avais pas vu de mise à jour payante depuis 3 ans... (passage de la version 3 à la version 4 en juin 2014)

Et là, je ne vais pas acheter tout de suite la version 5 qui donne surtout accès à la création de clones de disques APFS vers d'autres disques APFS (quand la version 4 ne saura cloner un disque APFS que vers un disque HFS+)
 
  • J’aime
Réactions: billboc
merci beaucoup pour vos réponses !

question subsidiaire = vraiment un intérêt de cloner la partition de récupération ?
 
merci beaucoup pour vos réponses !

question subsidiaire = vraiment un intérêt de cloner la partition de récupération ?
C'est un plus, mais tout dépend de ce que tu veux faire de cet outil :
-Une copie du système prête à l'utilisation (en cas de malheur)
-Une sauvegarde régulière du système.

Dans le dernier cas TimeMachine intégré au système est largement suffisant.
Quand à la copie de secours, la version gratuite de SD fait largement l'affaire.
 
Je songe à prendre une licence payante, mais j'hésite entre ces deux applis....

A savoir que je fais des clones qui sont placés sur mon NAS y a t'il un avantage pour l'un ou l'autre à ce sujet.

Pierre
 
Oui tu as raison... je vais tester celui-ci à fond... je verrais ensuite :)
 
Et ça sera superduper car CCC4 ou 5 ne gère pas les anciens OS... ce qui me gène car j'ai encore des partitions SL. Après CCC c'est peut-^tre pas pour les clones qu'il n'est pas compatible.
 
Bonjour,

- je profite de ce fil pour évoquer brièvement l'article suivant de MacGé : ☞SuperDuper commence à exploiter APFS(si je n'interviens pas dans sa section "commentaires" > c'est que je n'ai nulle envie d'y cotoyer les variétés de trolls ou de panégyristes qui y font acte de présence à la seule fin de se sentir exister).

Le logiciel «SuperDuper!» propose un onglet ▲ à l'intérieur du bouton : Copy Now (coin inférieur droit du panneau de tâches). Cet onglet > si on le presse > affiche en-dessous de l'option Now (état actuel du volume source démarré) > la liste des snapshots (instantanés temporels) qui ont pu être stockés dans l'embranchement du système de fichiers apfs = snapshot metadata tree (arbre de métadonnées de snapshots).

Il est ainsi possible de prendre pour source du clonage > non l'état actuel du volume ("Now") > mais un instantané antérieur de l'état de ce volume (snapshot) pour restaurer d'après cet instantané le volume d'un clone démarrable.

Il serait bienvenu (pour l'intelligibilité du procédé) que le développeur explique comment il peut accéder à un snapshot à l'intérieur du système de fichiers apfs pour le cibler en tant que source > sans passer par l'interface : Récupérer une sauvegarde Time Machine du mode Recovery.

Par ailleurs > en quoi est-il pertinent d'opérer un clonage d'après un snapshot (= état antérieur à l'état Now du volume source) ?

  • car si le volume source est planté > comment lancer le logiciel «SuperDuper!» pour prendre un tel snapshot en source ?
  • par ailleurs > si le volume est planté > pourquoi ne pas re-démarrer en mode Recovery > activer l'option : "Récupérer une sauvegarde Time Machine" (sans DDE Time Machine attaché) > choisir le volume Macintosh HD cible > choisir le snapshot pertinent dans la liste alors affichée > et restaurer l'état du volume d'après cet instantané. Ça va prendre quelques secondes et hop !
  • enfin > si le volume n'est pas planté > en quoi cloner une version temporellement précédente par rapport à l'état actuel (Now) du volume source démarré --> offre-t-il un intérêt pour l'utilisateur ? - si le volume a été affecté par une MÀJ (sans plantage) --> il suffit de le restaurer direct d'après un snapshot ; si même le volume a été affecté sans plantage > le clone (qui image un état antérieur) non --> pourquoi alors le restaurer d'après un snapshot qui est aussi un état antérieur ?

=> je n'utilise pas «SuperDuper!». Ce petit exercice intellectuel concernant une option supplémentaire du logiciel me conduit à penser que cette application est tout le contraire de la belle simplicité qu'on lui attribue d'ordinaire. Faussement simple dans sa présentation > je trouve au contraire ce logiciel beaucoup plus opaque (intellectuellement) que «Carbon Copy Cloner».
 
  • J’aime
Réactions: FULLCRUM et Vinzzz25
Il me semble, mais j'attends confirmation de l'auteur de SuperDuper que j'ai interrogé par mail, que le clone SuperDuper transfert également les snapshots du disque original sur le clone.
Quand on restaure un clone on aurait alors le choix de retrocloner non pas l'état le plus récent du disque d'origine, mais si on le souhaite l'état correspondant à un snapshot antérieur (les fichiers correspondant à ce snapshot étant récupéré non pas sur le disque original, qui est potentiellement planté ou défectueux, mais bien sûr le clone).

On cumulerait ainsi les avantages du clone et de TimeMachine sur un seul disque de sauvegarde.
 
Bonjour,

- je profite de ce fil pour évoquer brièvement l'article suivant de MacGé : ☞SuperDuper commence à exploiter APFS(si je n'interviens pas dans sa section "commentaires" > c'est que je n'ai nulle envie d'y cotoyer les variétés de trolls ou de panégyristes qui y font acte de présence à la seule fin de se sentir exister).

Le Zag en forme dès 8 heures ! :D ( c'est le filtre ou la fusette qui a gâché ton p'tit dèj... )