Tracés vectoriels mal fermés (ouverts) suite import PDF

ccciolll

Vétéran
Club MacG
Bonjour,

j'ai reçu d'un client toute une batterie de logos vectoriels

Il m'a transmis ça en PDF (alors que du ai aurait été bien mieux).

Déjà c'était du RVB… il m'a fallu tout passer en cmjn. Tant que c'est des pantones pas de problème, mais pour certaines couleurs (le noir par exemple) il m'a fallu retravailler ça. Heureusement dans ces cas là, j'avais des anciens logos avec les valeurs quadri.

Mais là je remarque autre chose. Probablement dû au passage par du PDF, tous les tracés se sont ouverts.
Ils ne sont plus fermés. Visuellement, à l'écran et en sortie imprimante, ça na pas de conséquence. Mais je me demande si ça ne risque pas d'en avoir sur certains flux d'impression.

Je peux passer sur chaque tracé et faire un pomme-J, choisir "sommet" et hop, c'est résolu, mais ça va être très long. Est-ce possible d'automatiser ce genre de correction ?
Est-ce seulement utile de corriger cela ? Ou je peux laisser les tracés ouverts ?
 

ccciolll

Vétéran
Club MacG
Je suis un peu trop perfectionniste par moment…
 

claude72

Membre d’élite
Club MacG
13 Février 2005
3 657
277
60
Il m'a transmis ça en PDF (alors que du ai aurait été bien mieux).

Déjà c'était du RVB… il m'a fallu tout passer en cmjn.
Bricolage classique de brêle qui croit savoir faire de la PAO parce qu'il a un PC et un logiciel de pros...

... mais bon, c'est vectoriel, c'est déjà bien : aujourd'hui, à l'époque du logo JPEG de bureautique/web à 72 ppi, il faut savoir se contenter du moins pire... alors on est déjà content quand on reçoit des logos qui ne sont pas JPEG à 72 ppi, et c'est carrément le bonheur quand ils sont vectoriels !!!


Quand tu dis que les tracés sont "ouverts", que veux-tu dire ?

... qu'un carré est composé de :

- 4 filets indépendants dont les extrémités sont superposées ?

- ou d'un seul tracé mais qui ne défini que 3 côtés et le 4e côté est ouvert ?


Dans les 2 cas, ça pose des problèmes pour faire un trapping manuel : le trapping manuel se fait en ajoutant à la forme un contour qui surimprime... donc :

- dans le 1er cas, il faudra sélectionner les segments de la forme un par un... c'est pénible...

- dans le 2e cas, seuls 3 côtés auront un trapping... donc il faudra fermer la forme à la plume pour pouvoir ajouter le trapping sur le 4e côté...
 

Niconemo

Modo (toujours vivant !)
Club MacG
26 Juin 2001
6 449
458
Rhône-Alpes
dans le 2e cas, seuls 3 côtés auront un trapping... donc il faudra fermer la forme à la plume pour pouvoir ajouter le trapping sur le 4e côté...

Ou sélectionner les deux extrémités à joindre avec la flèche blanche (en faisant un rectangle de sélection, par exemple, ou en cliquant avec Maj enfoncée, selon les cas) et faire Cmd-J

Ça revient au même mais quand on en a beaucoup à faire ça va plus vite.
 

ccciolll

Vétéran
Club MacG
Dans mon cas, même en mode trait on ne se rend pas compte que les tracés sont ouverts.
C'est seulement en cliquant dans la forme avec la flèche blanche+ et faisant un pomme-J qu'on s'en rend compte : il propose sommet ou inflexion, donc il propose de fermer le tracé. (si le tracé était fermé il demanderait de sélectionner ceci-cela…)
Le tracé doit se finir par 2 points superposés mais non reliés.
Sur ton exemple du carré, tous les côtés seraient fermés mais l'un des coins du carré serait fait de 2 points superposés et non reliés.

EDIT : c'est quoi un trapping ? C'est un terme technique pour désigner un contour ?
EDIT : dans ton exemple 1, le client se rendrait compte de son erreur car l'intérieur de sa forme serait transparent.
EDIT encore : je me rends compte que j'ai oublié de mettre [AI] au début de mon sujet alors que j'ai lu le message de niconemo à ce sujet hier et que je trouvis cette idée pertinente. Ah les habitudes.
 

ccciolll

Vétéran
Club MacG
Ou sélectionner les deux extrémités à joindre avec la flèche blanche

Ou encore plus simple, sélectionner la forme avec la fleche blanche+ (un clic sur la couleur de fond doit suffire) et là faire le pomme J dont tu parles. Pratique quand les 2 extremités se chevauchent ou sont difficiles à attraper (plein de trucs devant, par exemple).

Ça marche aussi en sélectionnant le tracé dans la palette calque mais un peu long.
 

claude72

Membre d’élite
Club MacG
13 Février 2005
3 657
277
60
Le tracé doit se finir par 2 points superposés mais non reliés.
Sur ton exemple du carré, tous les côtés seraient fermés mais l'un des coins du carré serait fait de 2 points superposés et non reliés.
OK... c'est la 3e possibilité, à laquelle je n'avais pas pensé...



c'est quoi un trapping ? C'est un terme technique pour désigner un contour ?
Appelé aussi recouvrement ou débord, c'est ce qui permet de faire déborder un peu une encre claire sur une autre plus foncée pour éviter d'avoir du blanc entre les deux en cas de mauvais repérage. C'est la couleur la plus claire qui est modifiée pour déborder sur (et recouvrir le bord de) la couleur la plus foncé, et donc c'est la couleur la plus foncée qui définit la forme.

Par exemple, tu écris un titre en jaune dans un fond bleu foncé donc le fond est défoncé pour laisser "la place" au lettrage jaune. Le fond bleu est le plus foncé, donc il définit la forme, et le le lettrage jaune est un petit peu plus gras que la défonce pour bien recouvrir le bleu et être sûr qu'il n'y aura pas d'interstice blanc entre le bleu et le jaune (en trad on appelait ça un "grossi")...
Pour faire ça dans Illustrator, on ajoute simplement un contour jaune au lettrage jaune, et on active la surimpression du contour jaune.

À l'inverse, avec un lettrage bleu foncé sur un fond jaune, c'est le lettrage (bleu) qui est le plus foncé et qui définit la forme, et la défonce dans le jaune qui se contracte un peu pour venir recouvrir le lettrage bleu (en trad on appelait ça un "maigri")...
Pour faire ça dans Illustrator, on ajoute simplement un contour jaune (du même jaune que le fond) au lettrage bleu, toujours en activant la surimpression du contour jaune.



dans ton exemple 1, le client se rendrait compte de son erreur car l'intérieur de sa forme serait transparent.
C'est vrai, dans l'absolu tu as raison et dans un monde idéal mon exemple serait mauvais...

... mais dans certains bidouillages PostScript de "pauvre origine" (pour traduire littéralement l'expression "poor origination" de la hot-line d'Adobe), un carré avec un fond et un contour est composé d'un carré pour le fond et d'un 2e carré pour le contour...

... et j'ai déjà vu des bricoleurs-bidouilleurs pas doués et pas dégourdis ajouter un contour à un carré (ou un rectangle) en plaçant 4 filets séparés autour d'une forme sans contour... si, si, je te le jure, je l'ai vu !!!)




Abra a dit:
Si tu as vraiment peur le plus prudent est peut-être de tout pixeliser en haute définition, avant le ripage...
Possible si c'est vraiment du trait pur : dans ce cas tu pixellises en mode "Bitmap" à 1200 dpi à tel et ça sort nickel...

... mais à ne surtout pas faire si c'est du contone : du niveaux de gris ou de la couleur pixellisé à 300 ppi en niveaux de gris ou en CMJN ou en RVB, ça va faire ce que j'appelle de la daube et du boulot de sagouin : contours flous et petits textes difficilement lisibles... bref la même merde qu'un logo de bureautique en JPEG...
(et ce n'est pas la peine d'augmenter la résolution, ça ne changera rien...)
 

Freeddo

Membre junior
3 Mars 2006
64
1
Saintes
Je viens de voire ce post et j'ai eu une expérience similaire.
Pour le boulot, je devais modifier un petit pavé texte sur un pack qui avait été fait par une autre agence.
Le client m'avait fourni comme élément, un fichier PDF qui avait servit à flasher.
Pour faire ma modif, j'ai ouvert sur AI, bien sûre tout était vectorisé. Bref pour ma petite modif, une vite recherche de typo (baton), ça fait la faire.
Par curiosité (vilain défaut) ou pour une autre raison, je suis passé en mode tracé.
Que fut ma surprise ... Sur certaines lettres du texte vectorisé il manquait un trait soit vertical, soit horizontal.
Je l'ai signalé le pb à mon supérieur et m'a dit de rien faire . Donc je l'ai envoyé ainsi à l'imprimeur.
Ça fait 2 ans et je n'ai pas eu de retour.
Je sais il y a des boulots on n'est pas trop fier de le faire.
Fred.