Travail sur logiciels bureautiques avec High Sierra

apogee31

Membre junior
18 Novembre 2019
15
0
46
Toulouse
Bonjour à tous,
En cette période délicate, et comme pas mal de monde, je dois travailler à domicile sur des documents professionnels: des fichiers Word et Excel.
Jusqu'alors, je me suis passé du pack Office, puisqu'une suite bureautique est disponible avec notamment Pages et Numbers. Mais là, je me rends compte que travailler sur des documents Word (voire au format odt) et Excel est particulièrement galère avec Pages et Numbers, par exemple; les mises en forme originales sont perdues, y compris lorsque le document, ouvert avec Pages ou Numbers, est "exporté" en format .doc ou .xls
Donc je pense que je vais précipiter l'utilisation de Office pour Mac. Je précise que je suis sous High Sierra (10.13).
J'aurai quelques questions à ce sujet :
la dernière version est Office 2019, a priori compatible avec High Sierra; mais est-ce que l'on peut encore trouver Office 2016 ? Sur le site Microsoft ? J'ai cherché sans succès. Est-ce d'ailleurs pertinent de l'utiliser ?
Peut-on acquérir et utiliser seulement certains logiciels ? Dans mon cas je n'aurai besoin que de Word et Excel ...
Merci à tous
 

ecatomb

Vétéran
Club MacG
21 Septembre 2016
5 632
2 467
La dernière version est Office 365 (donc avec abonnement) mais effectivement, la dernière version compatible serait office 2016

Number et Excel ont pas mal de différence, donc c'est mieux de travailler avec le deuxième.
Page et Word sont assez proche si on utilise le bon format de fichier.

Après, où trouver office 2016? Bonne question ...
 

Aliboron

Chercheur de son
Modérateur
Club MacG
1 Janvier 2008
13 823
915
Toulouse.cong
faq.office.macintosh.free.fr
La version actuelle d'Office est Office 2019. Il y a plusieurs types de licence possible : l'abonnement Office 365 ou l'achat d'une version "définitive" (la version "Famille et étudiant"), plus de détails sur cette page. En dehors du site Microsoft (et du Mac App Store, qui lui ne propose que l'abonnement Office 365), on peut trouver des offres dans les boutiques avec des réductions, il faut chercher un peu (mais attention aux offres trop attrayantes pour être honnêtes).

Office est compatible sur "les trois versions les plus récentes de macOS" : la compatibilité avec High Sierra est assurée au moins jusqu'à cet automne. La version 2016 n'est plus commercialisée depuis septembre 2018. J'ai bien vu quelques offres à bon marché mais ça me semble plutôt douteux.

Pages et Word sont assez proches si on utilise le bon format de fichier.
:coucou: Pages est quand même un peu court en fonctionnalités avancées de traitement de texte (publipostage,...)
 
Dernière édition:

baron

Membre d’élite
22 Avril 2008
1 573
397
LLN
On peut quand même évoquer aussi la possibilité d'essayer LibreOffice (surtout si tu as aussi des documents .odt à traiter)…
Ce sont des logiciels qui collent de plus près au modèle de Microsoft que ceux d'Apple.

De mon expérience, je trouve très utile de l'avoir installé sur mon Mac mais je ne m'en sers pas souvent (*)… ; ça lit convenablement les documents Word (mais je n'imprime pas, donc il peut y avoir une ou l'autre variation de mise en page qui m'échappe…) ; les tableaux Excel ordinaires sont bien lus (quoique dans ce cas, je préfère Numbers) par contre, les tableaux trop élaborés peuvent ne pas fonctionner pleinement.

En résumé, je trouve que tant qu'il ne s'agit que de lire ou modifier du contenu dans des documents plutôt simples (du genre école de secrétariat), les ersatz fonctionnent correctement mais si la forme est importante ou qu'ils utilisent des fonctions spécifiques (genre calculs d'ingénieurs ou livre à publier avec Index et tutti quanti), mieux vaut préférer l'original (et installer les mêmes polices sur les divers postes de travail !)

__
(*) Je n'aime guère son interface mais je ne suis pas sûr pour autant de préférer celle de MS Office… :angelic:
En dépit de leur simplicité parfois agaçante, je préfère tellement les programmes de ma vieille suite iWorks '09 (Keynote est irremplaçable).
 

Moonwalker

Dark Star
Club MacG
22 Avril 2006
22 231
4 349
Là-haut
LibreOffice je ne conseille pas sur macOS. Une suite bâclée qui ignore les spécificités de la plateforme. La moindre régression met plus de six mois à être corrigée (quand elle l'est) si cela concerne le Macintosh. Dans Writer l'approche des caractères est défectueuse depuis la version 5. Il ne gère pas le plein écran et Splitview. OpenOffice reste la mieux intégrée des suites bureautique gratuites. Par contre, aucun support QuickLook pour les formats Open Document (.odt .ods). Les deux suites partagent une gestion très incomplète des polices de tierces partie.

Les logiciels Apple actuels gèrent très bien la compatibilité avec les formats de Microsoft si le document n'est pas trop complexe. Encore faut-il utiliser les formats modernes de l'OpenXML (.docx .xlsx) et pas ces vieux trucs binaires (.doc .xls). Mais enfin, ce n'est pas leur destination première. L'OpenXML est le format par défaut de Microsoft Office depuis 2007.

On peut encore télécharger et utiliser Office 2016 si on prend un abonnement chez Microsoft. Néanmoins, il faut réserver cela à une machine avec 10.11 El Capitan ou un précédent système. Il n'y a aucun intérêt à avoir Office 2016 avec macOS 10.13 High Sierra alors qu'Office 2019 est compatible. L'abonnement permet l'utilisation des services en ligne de Microsoft, dont l'export en Open Document Format.
 
  • J’aime
Réactions: ecatomb

apogee31

Membre junior
18 Novembre 2019
15
0
46
Toulouse
Tout d'abord, merci pour vos réponses.

Je précise que ma question porte essentiellement sur des documents texte - je laisse de côté pour l'instant les tableurs.
Donc, les documents en question sont des rapports de plusieurs pages, qui ne contiennent pas de mise en page trop élaborée: des lignes en gras, parfois soulignées parfois non, parfois de l'italique aussi.
Il est possible (c'est assez rare) qu'il y ait une entête avec du texte, sur la première page (coordonnées de l'auteur avec téléphone et mail).

Dans le cadre de ma profession, je suis amené à relire ces documents, à corriger certaines tournures de phrases, à réécrire certaines phrases, à ajouter des mises en forme (gras, souligné etc) à certains endroits, ceci avant diffusion à leur destinataire, en version papier.

A la maison, je voulais m'avancer sur ces documents, les mettre en forme, les corriger, afin de disposer de versions "propres" retravaillées donc, que je n'aurai plus qu'à imprimer, voire à remettre dans le modèle de document standardisé que l'on utilise, avant envoi au destinataire, lorsque nous pourrons regagner notre lieu de travail.

Selon le cas, ces documents sont au format .odt ou bien .docx, selon le logiciel utilisé par leur auteur. Sur mon poste de travail, cela ne pose pas de problème puisque d'ouvrir les uns et les autres, en utilisant Word.

On peut quand même évoquer aussi la possibilité d'essayer LibreOffice (surtout si tu as aussi des documents .odt à traiter)…
Ce sont des logiciels qui collent de plus près au modèle de Microsoft que ceux d'Apple.

En résumé, je trouve que tant qu'il ne s'agit que de lire ou modifier du contenu dans des documents plutôt simples (du genre école de secrétariat), les ersatz fonctionnent correctement mais si la forme est importante ou qu'ils utilisent des fonctions spécifiques (genre calculs d'ingénieurs ou livre à publier avec Index et tutti quanti), mieux vaut préférer l'original (et installer les mêmes polices sur les divers postes de travail !)
J'ai aussi bien des documents .odt que des documents .docx à traiter ...

Pour avoir commencé à travailler sur des .docx, ces derniers s'ouvrent bien avec Pages, mais je perds pas mal de mises en forme: en-têtes et pieds de page, police d'origine (Arial !) remplacée par une autre etc ...
A la fin de mon travail, j'ai utilisé la fonction "exporter" de Pages, pour "convertir" et enregistrer le document au format .docx; en faisant un aperçu (pardon, coup d'oeil) sur le document, je vois que toutes les lignes ou presque sont soulignées, la mise en forme originale perdue, même la plus basique (sauts de lignes et paragraphe); bref, sans véritablement d'intérêt.

Page et Word sont assez proche si on utilise le bon format de fichier.

LibreOffice je ne conseille pas sur macOS. Une suite bâclée qui ignore les spécificités de la plateforme. La moindre régression met plus de six mois à être corrigée (quand elle l'est) si cela concerne le Macintosh. Dans Writer l'approche des caractères est défectueuse depuis la version 5. Il ne gère pas le plein écran et Splitview. OpenOffice reste la mieux intégrée des suites bureautique gratuites. Par contre, aucun support QuickLook pour les formats Open Document (.odt .ods). Les deux suites partagent une gestion très incomplète des polices de tierces partie.

Les logiciels Apple actuels gèrent très bien la compatibilité avec les formats de Microsoft si le document n'est pas trop complexe. Encore faut-il utiliser les formats modernes de l'OpenXML (.docx .xlsx) et pas ces vieux trucs binaires (.doc .xls).

Compte tenu de ce que j'indique plus haut, ou bien je n'ai pas compris, ou bien je m'y prends mal, aussi je suis preneur de toutes suggestions ...
Les documents à traiter sont des .odt et des .docx - j'avais effectivement pensé à utiliser Libre Office: après tout, les documents peuvent être ouverts avec Word, et quitte à faire des copier-coller du contenu vers un modèle au format .docx, pourquoi pas ?
C'est en tout cas ce que je fais dans ces situations, mais sur mon poste de travail, pas à domicile donc, compte tenu de ma configuration logicielle personnelle.
 

Sly54

Acrobate de l'espace
Modérateur
Club MacG
31 Janvier 2005
48 772
8 854
Nancy___
Pour des choses basiques (mise en forme simple, souligné, gras, etc.) il y a aussi l'inusable et trop méconnu TextEdit.

 

apogee31

Membre junior
18 Novembre 2019
15
0
46
Toulouse
Pour des choses basiques (mise en forme simple, souligné, gras, etc.) il y a aussi l'inusable et trop méconnu TextEdit.

Oui, en fait, j'ai commencé à l'utiliser par précaution et faute de mieux: après avoir re travaillé le contenu du document d'origine avec Pages, "exporté" le document au format .docx (avec le succès que l'on sait), j'ai fait un copier-coller du contenu vers un document TextEdit, enregistré au format .rtfd.
A priori, cela fonctionne ... c'est lisible chez d'autres collègues à qui je l'ai envoyé pour test.
Est-ce que je pourrai l'ouvrir avec Word, au retour au boulot ? A priori, je pense que oui, mais je pose la question (stupide) au cas où ...
 

Sly54

Acrobate de l'espace
Modérateur
Club MacG
31 Janvier 2005
48 772
8 854
Nancy___
Est-ce que je pourrai l'ouvrir avec Word, au retour au boulot ? A priori, je pense que oui, mais je pose la question (stupide) au cas où ...
Oui, Word peut ouvrir le .rtfd
D'autant plus aisément que tu ne devrais pas faire une mise en page complexe.
Après, si tu intègres des images/photos, il faudrait faire des tests.
 

apogee31

Membre junior
18 Novembre 2019
15
0
46
Toulouse
Oui, Word peut ouvrir le .rtfd
D'autant plus aisément que tu ne devrais pas faire une mise en page complexe.
Après, si tu intègres des images/photos, il faudrait faire des tests.
OK, merci. Non, il n'y aura pas d'ajouts d'images ou de photos dans le document final.
Cette mésaventure me fait prendre conscience de la nécessité de disposer d'au moins de quelques outils bureautiques de base "transversaux": alors que je suis équipé Apple à la maison, mes collègues et mon environnement professionnel sont sous Windows.

Les posts précédents évoquaient Libre Office voire Open Office; pourquoi pas l'une des deux solutions, avec préférence peut être vers Libre Office ...
A la condition de pouvoir ouvrir et travailler sans "perte" des documents .docx sur le traitement de texte proposé par Libre Office: est-ce possible selon vous ?
Pour l'avoir pratiqué, je sais que l'inverse (ouvrir et travailler des .odt avec Word) peut se faire, mais je ne sais pas si la réciproque est vraie ...

Office 2019 chez moi, pourquoi pas, mais l'achat définitif me rebute un peu, surtout si les versions deviennent non compatibles à mesure que l'OS du Mac sera actualisé.
Et l'abonnement "à vie" mensuel ne me tente pas non plus, compte tenu de mon usage fort limité des logiciels bureautiques à la maison - sauf si évidemment il faudrait s'y habituer dans l'avenir ...

Ah j'oubliai: il y a longtemps, on pouvait "travailler" sur une suite en ligne Office online, avec des fonctionnalités basiques.
Je n'ai pas vérifié si ce service est toujours disponible, et si c'est le cas, si ce serait pertinent dans mon cas.
De mémoire, j'ai le souvenir que c'était un peu fastidieux à utiliser, mais je ne sais pas si c'est toujours le cas ...
 

ecatomb

Vétéran
Club MacG
21 Septembre 2016
5 632
2 467
Si tes collègues et toi pouvez utiliser les mêmes outils, ce serait le mieux :)
Je viens de faire un test, avec office 365 il est possible d'utiliser Word et autre en ligne (via le site de OneDrive)
 

Sly54

Acrobate de l'espace
Modérateur
Club MacG
31 Janvier 2005
48 772
8 854
Nancy___
Office 2019 chez moi, pourquoi pas, mais l'achat définitif me rebute un peu, surtout si les versions deviennent non compatibles à mesure que l'OS du Mac sera actualisé.
Avec l'abonnement, on n'est sûr de rien !
C'est pour ça que les versions "en dur" étaient bien, utilisables à vie sur ta machine tant que ton OS est compatible.
 

apogee31

Membre junior
18 Novembre 2019
15
0
46
Toulouse
Si tes collègues et toi pouvez utiliser les mêmes outils, ce serait le mieux :)
Je viens de faire un test, avec office 365 il est possible d'utiliser Word et autre en ligne (via le site de OneDrive)
Pour One Drive, notre supérieur nous a mis plusieurs documents à disposition sur un espace One Drive ouvert pour plusieurs utilisateurs. L'usage n'est pas très aisé.
Avec l'abonnement, on n'est sûr de rien !
C'est pour ça que les versions "en dur" étaient bien, utilisables à vie sur ta machine tant que ton OS est compatible.
Oui, entièrement d'accord. Avec l'abonnement, si celui-ci est stoppé un jour, il semble que l'on ne peut plus accéder aux documents qu'en mode lecture (cela étant, cela parait logique), c'est pour cela que je parlais d'abonnement "à vie".

Pour ma question concernant la possibilité d'ouvrir et de travailler des documents .docx avec le traitement de texte de Libre Office, est-ce possible selon vous ?

Depuis tout à l'heure, j'ai vu, avec TextEdit, que l'on pouvait sauvegarder son travail aussi bien en format .rtfd qu'en format .docx, ce qui devrait grandement me faciliter la vie par la suite.
On m'a suggéré aussi la solution Google doc, qui a l'air pas mal du tout, à condition de posséder un compte Google, évidemment
 

Aliboron

Chercheur de son
Modérateur
Club MacG
1 Janvier 2008
13 823
915
Toulouse.cong
faq.office.macintosh.free.fr
Pour ma question concernant la possibilité d'ouvrir et de travailler des documents .docx avec le traitement de texte de Libre Office, est-ce possible selon vous ?
Oui, bien sûr, c’est même un peu le point de départ de ces suites "libres" puisqu’elles ne peuvent exister que parce qu’elles sont suffisamment "compatibles".

Pour Google, on va dire que c’est une question de philosophie... ;)
 

Moonwalker

Dark Star
Club MacG
22 Avril 2006
22 231
4 349
Là-haut
Pour avoir commencé à travailler sur des .docx, ces derniers s'ouvrent bien avec Pages, mais je perds pas mal de mises en forme: en-têtes et pieds de page, police d'origine (Arial !) remplacée par une autre etc ...
Je créé régulièrement des documents .docx avec notes et pieds de page, et ils se retrouvent sans problème sur Pages. Idem dans l'autre sens vers Word.

Les problèmes c'est quand il faut ajouter LO ou OO à l'équation.

Si tu ne veux pas qu'une police soit remplacée par une autre il faut l'ajouter à ton système. Elle est remplacée quand elle est manquante. M'enfin, Arial...

Pour Writer, je le redis : la version LibreOffice est une catastrophe sur macOS. Mieux vaut utiliser OpenOffice.
 

magicPDF

abracadabrantesque
Modérateur
Club MacG
5 Décembre 2007
7 552
713
43.93 N / 4.84 E
abracadabraPDF.net
LibreOffice je ne conseille pas sur macOS. Une suite bâclée qui ignore les spécificités de la plateforme. La moindre régression met plus de six mois à être corrigée (quand elle l'est) si cela concerne le Macintosh. Dans Writer l'approche des caractères est défectueuse depuis la version 5. Il ne gère pas le plein écran et Splitview. OpenOffice reste la mieux intégrée des suites bureautique gratuites.
En fait c'est l'inverse, c'est OpenOffice qui est quasiment à l'abandon depuis près de 10 ans, alors que LibreOffice vient de sortir une version 6.4 qui déchire grave.
Le principe des logiciels "Libre" c'est de le rester et de dépendre le moins possible des OS, donc l'intégration à MacOS (ou à Windows) est forcément minimaliste.
 

Moonwalker

Dark Star
Club MacG
22 Avril 2006
22 231
4 349
Là-haut
En fait c'est l'inverse, c'est OpenOffice qui est quasiment à l'abandon depuis près de 10 ans, alors que LibreOffice vient de sortir une version 6.4 qui déchire grave.
Le principe des logiciels "Libre" c'est de le rester et de dépendre le moins possible des OS, donc l'intégration à MacOS (ou à Windows) est forcément minimaliste.

Je ne parle pas d'abandon. Je parle de bugs non corrigés. Des bugs introduits au fil des mises à jour, comme la dégueulasse approche des caractères dans Writer. Ça vient d'un changement du moteur de rendu. Avant, et toujours dans OpenOffice, la version "Mac" se basait sur CoreText. Là, ils ont foutu la merde en introduisant une nouveauté dans la version 5.3 sans se préoccuper des conséquences sur macOS. Et jamais, je dis bien jamais ils ne corrigeront les choses. Attention aussi si vous avez un module graphique Intel sur votre Mac, là aussi vous pourrez avoir des surprises dans l'aspect de vos polices à l'écran (une "nouveauté" de la version 6 de LO).

Le principe de LibreOffice c'est : "rien à foutre le Macintosh".

Dans la version 4, il avaient cassé le support de l'export PDF, exclusivement sur Mac. Il fallu plus de six mois pour avoir une correction. Toutes les versions de la branche 4.x.x qui se succédaient étaient concernées. Et les personnes qui s'en plaignaient se faisaient rembarrer par le support sur le thème "corrige-le toi même".

T'as essayé le plein écran (bouton vert) et Split View (El Capitan) avec LibreOffice ? Ça ne marche pas. Curieusement, ça fonctionne avec OpenOffice. :rolleyes:


Ah! Et puis, "abandon depuis près de 10 ans" c'est de la "fake news" rebattue. Le développement d'OpenOffice par la fondation Apache ne consiste pas à multiplier la mises à jours qui se corrigent les unes les autres. La dernière version est la 4.1.7 et elle est sortie en septembre 2019.

Autant sur GNU-Linux, il faut privilégier LO (qui est en fait la continuation de Go-oo) autant sur Macintosh c'est la pire suite bureautique à envisager. Aucun logiciel de texte n'a jamais présenté une approche aussi moche.

Les mecs passent leur temps à défaire dans une version ce qu'ils avaient fait dans la précédente et ils appellent ça une nouveauté. Si Homère devait raconter l'Odyssée aujourd'hui, Pénélope serait dévelopeuse pour LibreOffice.
 

magicPDF

abracadabrantesque
Modérateur
Club MacG
5 Décembre 2007
7 552
713
43.93 N / 4.84 E
abracadabraPDF.net
Je parle de bugs non corrigés
Ce n'est pas un bug, c'est une fonctionnalité "by design", dont le premier but était de se débarrasser d'une dépendance à MacOS. Donc il n'y a effectivement aucune correction à attendre.
Je ne discuterais pas la qualité des approches car d'une part je trouve que dans un traitement de texte ce n'est pas très important (vs logiciel de mise en page), et parce-que je ne l'utilise pas sur Mac.


Le principe de LibreOffice c'est : "rien à foutre le Macintosh".
Comme je l'ai écrit ci-dessus, le principe des logiciel Libre c'est d'être le moins dépendant possible des OS. Ce qu'on peut effectivement traduire par "Rien à foutre le Macintosh, rien à foutre le Windows et (presque) rien à foutre le Linux".
L'avantage c'est que quand on passe d'un OS à l'autre on retrouve immédiatement ses marques.


T'as essayé le plein écran (bouton vert) et Split View (El Capitan) avec LibreOffice ?
Oui : no problemo. (sur El Capitan & Sierra)
Mais là on est dans le détail "cosmétique", ce n'est pas ce qui détermine le choix d'un logiciel.


Et puis, "abandon depuis près de 10 ans" c'est de la "fake news" rebattue.
On ne peux pas sérieusement conseiller un logiciel farci de failles de sécurité et qui a déjà un pied dans la tombe.



Par ailleurs, pour ceux à qui il arrive d'éditer ou de créer des PDF il faut savoir que l'avantage est clairement et depuis longtemps à LibreOffice.
Et que la dernière version 6.4 apporte une nouvelle fonction dans la modification des PDF dont les utilisateurs rêvent depuis toujours et qui n'existe dans aucun autre logiciel, y compris Acrobat Pro.
Tout le monde a certainement pu constater à quel il point il est pénible de modifier du texte dans un PDF (avec Draw ou avec un autre logiciel) quand chaque ligne, voire chaque mot, est un objet graphique indépendant des autres.
Avec LibreOffice ce cauchemar est fini, on sélectionne toutes les lignes : clic-droit : et on rassemble tout en un seul paragraphe.
 

Moonwalker

Dark Star
Club MacG
22 Avril 2006
22 231
4 349
Là-haut
Je ne discuterais pas la qualité des approches car d'une part je trouve que dans un traitement de texte ce n'est pas très important (vs logiciel de mise en page), et parce-que je ne l'utilise pas sur Mac.
Donc il n'y a rien à discuter avec toi. Comme souvent, en dehors de ton sacro-saint PDF, tu ne sais rien, tu ne vois rien, tu t'en fous.

La question ce n'est le pourquoi ils ont fait la chose, mais comment ils l'ont faite : sans tenir compte des conséquences sur Macintosh. "by design" ou pas, c'est un bug par destination.

Quant à dire que l'approche des caractères ce n'est pas très important pour un traitement de texte WYSIWYG !!!! C'est à se tordre de rire plutôt que d'avoir à en pleurer. Mais bon :
je ne l'utilise pas sur Mac

Alors que je ne parle que de la situation SUR MACINTOSH, et uniquement sur Macintosh.

Et mettre en lien la campagne de dénigrement d'OpenOffice orchestrée par la Document Foundation n'en fait pas une source fiable, notamment avec ce JPL qui assimile la Fondation Apache à une entreprise commerciale. :wtf:

Avec Red Hat, Google et surtout Collabora, s'il y a une organisation qui fait dans le "commercial" c'est bien la Document Foundation. Passons, ce n'est pas une tare, encore moins un crime.

L'article de Znet a été démenti par les faits et par la fondation Apache. Ressortir à chaque fois les mêmes mensonges n'en fera pas des vérités mais tu finiras peut-être par y croire.


Oui : no problemo. (sur El Capitan & Sierra)
Non. Ce qui est fait sur LibreOffice ce n'est pas le plein écran façon macOS et ce n'est pas Split View. "maximiser" ce n'est pas "plein écran", et mettre la fenêtre à droite ou à gauche du bureau, ce n'est pas Split View qui s'effectue en plein écran, indépendamment du bureau.

Mais là on est dans le détail "cosmétique", ce n'est pas ce qui détermine le choix d'un logiciel.
Ah! Bon ? Il y a des règles impérative qu'on est obligé de suivre quand le choix d'un logiciel ? TES goûts et besoins doivent OBLIGATOIREMENT être la priorité des autres ? Surtout sur une plateforme où tu n'utilise pas le logiciel en question.

Split View n'est pas "cosmétique". C'est un outil de la plateforme Macintosh. QuickLook n'est pas "cosmétique" c'est un outil de la plateforme Macintosh. Gérer correctement les polices tiers, comme Pages, comme Word, comme Mellel, comme Text Edit, etc., ce n'est pas "cosmétique", c'est le moins qu'on puisse faire sur un système d'exploitation moderne. Avoir un traitement de texte, le seul dans ce cas, qui ne coupe pas en deux ou en trois les mots à l'écran ce n'est pas "cosmétique", c'est le B-A-BA de l'informatique depuis plus de trente ans.

Il est quand même admirable qu'un logiciel "abandonné" "en mort clinique" soit mieux intégré aux évolutions les plus récentes de la plateforme Macintosh.

Non pas admirable, symptomatique.

Je me souviens d'un temps où il fallait en passer par X11 pour utiliser OpenOffice sur Mac OS X. Ça ne dérangeait personne dans les hautes sphères de OpenOffice.org (ces mêmes sphères devenues depuis celles de la Document Foundation). Un projet spécialement dédié au Macintosh, dirigé alors par le professeur Éric Bachard, avait réalisé le portage en natif. Devant leurs progrès, SUN leur avait adjoint deux ingénieurs à plein temps. Cela se passait de 2007 à 2009. On doit encore en trouver trace sur ce forum, puisque qu'Éric Bachard (aka ericb2) nous y proposait en 2008 de tester les dernières builds fraichement compilées. Voilà pourquoi aujourd'hui vous avez LibreOffice sur Mac en natif. Lors du "coup de force" de la Document Foundation contre OpenOffice, cette équipe s'est désintégrée et personne n'a vraiment pris le relais. Les chantiers de l'intégration sont resté en l'état. Les rares avancées dédiées à notre plateforme, le plein écran "façon Lion" (abandonné depuis) et la barre latérale sont des reprises tirées du code de… OpenOffice 4 par Apache. Pis, le support Macintosh est aléatoire et il faut attendre une version "majeure" pour espérer avoir un correctif des bugs les plus criants. Des bugs qu'ils créent eux-même en modifiant le code sans tenir compte des utilisateurs du système Macintosh.
 
Dernière édition: