Tremblez, photographe pro ! Flickr va vous dépasser...

AntoineD

Membre d’élite
10 Juillet 2003
2 957
270
39
Parïs / Fr@nce
www.antoinedoyen.net
Aujourd'hui, petit échange de mail avec un pote. Il écrit dans un gratuit français d'une grande ville et il voulait que je lui file une photo sur un de ses sujets récents. Malheureusement, j'ai eu du retard – fallait scanner – et il a trouvé une autre solution... :

xxxx > Non, là, désolé, c'est trop tard. J'ai pécho sur Flickr...

AntoineD > Sur flickr ? T'as pensé aux droits... :-/ ?

xxxx > Pour Flickr, j'ai tapé "[le mot recherché écrit en anglais]" dans la zone "by:", une licence creative commons qui autorise l'usage commercial des photos pourvu qu'on cite l'auteur. Les crédits de mes photos sont donc du genre : "Popol/Flickr"... moyen classe, j'aurais préféré "Antoine Doyen/Benin Productions". Et puis bon, du coup, j'ai pris des photos où on ne reconnait personne.

Par contre, sache que la requete "[le mot recherché écrit en anglais]" en "by:" renvoie quand même plus de 1000 résultats. C'est vraiment impressionnant flickr !


Voilà.

On a parlé récemment sur ce forum d'un nouveau site de photos libres de droit... Flickr est-il un nouveau "risque" ?

Les "amateurs" qui se fichent de gagner quoi que ce soit sont nombreux à valoir le coup. Et comme c'est gratuit, l'immatérialité du numérique va encore baisser les revenus des photographes... surtout les jeunes comme moi qui commence et qui ne sais pas trop où aller...

Mais peut-être qu'en ce moment, je suis trop pessimiste.

Vous en pensez quoi, vous ?
 

denisbalibouse

Membre émérite
12 Janvier 2002
741
29
49
Lôzane's burning
www.denisbalibouse.ch
Pas besoin de trembler ça fait plusieurs années que Getty, Corbis et les autres proposent des iamges à des tarifs "cassés".

On passe juste plus de temps à se justifier auprès des clients potentiels qui demandent des offres et qui comparent.

La tendances va aussi à des agences "stock" qui payent un photographe ¤ 1000,- pour un job et eux font la revente pour eux uniquement...
 

fedo

Blues explosion man
19 Août 2004
10 965
634
keep it secret
Vous en pensez quoi, vous ?
et bien en fait tout dependde l exploitation de l oeuvre. les licences creatives commons sont de droit americain. pas encore "traduite" dansnotre droit francais.
perso je ne suis pas pro du tout mais, si on utilise la photo d un amateur pour la couv d un magazine plus la publicite de la couv de ce magazine + internet, le mec va pas laisser ses photos en creative commons "gratuit" longtemps...

y aura aussi des avocats qui vont aller faire de la prospection commerciale en informant les auteurs des photos en creative commons qu on utilise leurs photos un peu partout en les modifiant et que c est pas prevu dans la licence creative commons qu ils utilisent et qu ils devraient demander reparation par son intermediare...
 

AntoineD

Membre d’élite
10 Juillet 2003
2 957
270
39
Parïs / Fr@nce
www.antoinedoyen.net

Foguenne

Vénérable sage
Club MacG
26 Avril 2002
10 482
3 178
47
Arlon
www.paulfoguenne.com
J'adore lire le "Bloc-notes" de Jean-Christophe Béchet dans la revue "Réponses photo".
Ce mois-ci, il aborde le sujet de la multitude de talent sur le marché, de la progression de la culture photographique.
C'est également lié.

Les photographes talentueux ne manques pas, la concurrence est et sera de plus en plus féroce.
Entre le mec qui sera "sur l'événement" en direct avec son mobile et l'amateur éclairé, le photographe pro (le vrai pro) doit apporter plus, ce n'est pas toujours le cas.

Ceux qui apporteront le plus "mangerons"...
 

Foguenne

Vénérable sage
Club MacG
26 Avril 2002
10 482
3 178
47
Arlon
www.paulfoguenne.com
AntoineD a dit:
Ben, à mon avis ce serait "marrant" de la relire parce que ma réaction est dans le même ton... :siffle:

...ou alors je ne comprends pas ce que tu essaies de dire.

Par ta réaction dans ce thread,
"Ben oui : "sympa", ça ne suffit pas. La qualité compte encore, ouf !"
J'avais compris que tu trouvais les photos de ce site "juste sympa" donc pas en concurrence avec ton travail.

Le truc c'est que sur ces sites, il y a des photos justes sympas mais certaines remarquables également. ;)

(ce n'est peut-être pas ça que tu avais voulu dire. ;) )
 

AntoineD

Membre d’élite
10 Juillet 2003
2 957
270
39
Parïs / Fr@nce
www.antoinedoyen.net
Foguenne a dit:
J'adore lire le "Bloc-notes" de Jean-Christophe Béchet dans la revue "Réponses photo".
Ce mois-ci, il aborde le sujet de la multitude de talent sur le marché, de la progression de la culture photographique.
C'est également lié.

Les photographes talentueux ne manques pas, la concurrence est et sera de plus en plus féroce.
Entre le mec qui sera "sur l'événement" en direct avec son mobile et l'amateur éclairé, le photographe pro (le vrai pro) doit apporter plus, ce n'est pas toujours le cas.

Ceux qui apporteront le plus "mangerons"...

Approche ultra-libérale s'il en est. Ça fait froid dans le dos.

Et c'est une approche qui oublie que l'on déconsidère l'approche du photographe en tant que personne "détentrice" d'un regards spécifique, pensé.

Pour en revenir à mon pote sur Flickr, le truc s'est passé dans le genre "hop ! je cherche un thème, tiens c'est joli ça et en plus c'est gratuit... bon, ben je vais pas me fatiguer".

Toutes les images qui paraissent à droite et à gauche – y compris dans la presse – ne sont pas toujours très bonne, mais dire que ceux qui apportent le "plus" mangeront... malheureusement non c'est pas tout à fait ça.

C'est aussi à celui qui est là le premier, qui connaît les bonnes personnes. Et maintenant c'est celui qui seral le moins cher. Or un amateur sera toujours moins cher... et c'est ce risque que je pointe du doigt.

Il y a une saine émulation / compétition entre photographes pro et c'est tant mieux, mais ils / nous ? doivent / devons en vivre or le numérique offre désormais de grandes possibilités aux amateurs qui les laissent marcher sur le terrain pro... sans avoir forcément le regard... mais ils ont la flexibilité / rentabilité.

Moi, je commence et ça me fait peur tout ces débats.
 

Foguenne

Vénérable sage
Club MacG
26 Avril 2002
10 482
3 178
47
Arlon
www.paulfoguenne.com
Je ne suis évidement pas content de ce qui arrive, je le constate.

Quand je note :"ceux qui apportent le "plus" mangeront", je veux dire que à mon sens, seul les photographes très talentueux (je mets dans talentueux le fait de savoir se vendre.) pourront manger, ç-à-d vivre de leur job.
Ceux qui faisait leur job "au minima" seront concurrencé par ces sites de ventes d'images libre de droit ou même gratos.
Il y a par contre des secteurs ou ça va être difficile de concurrencer le quidam qui sera sur place avec des mobiles/photos des plus en plus performants.
 

Foguenne

Vénérable sage
Club MacG
26 Avril 2002
10 482
3 178
47
Arlon
www.paulfoguenne.com
AntoineD a dit:
Or un amateur sera toujours moins cher... et c'est ce risque que je pointe du doigt.

Il y a une saine émulation / compétition entre photographes pro et c'est tant mieux, mais ils / nous ? doivent / devons en vivre or le numérique offre désormais de grandes possibilités aux amateurs qui les laissent marcher sur le terrain pro... sans avoir forcément le regard... mais ils ont la flexibilité / rentabilité.

Moi, je commence et ça me fait peur tout ces débats.

J'ai l'impressions, je me trompe peut-être que tu fais une distinction énorme entre "amateur" et "pro".

Pour moi un la différence entre un pro et un amateur, c'est que le pro vit ou doit vivre de ces photos.
Ca ne garantis absolument pas qu'il aie un meilleur regard.
( bien entendu, si il veut en vivre, il a intérêt. :D )

Pour moi, il y a une scène émulation entre photographe (qu'ils soient pro ou non).

J'ai acheté des photos pour moi et pour l'entreprise pour laquelle je bosse. On s'en tappe comme de l'an 40 de savoir si "c'est un pro" ou pas. Seul la qualité, la "flexibilité" et le prix joue.

(Flexibilité = par exemple, utilisations des images permises pour des présentations keynotes ou powerpoint donc = donné les fichiers même en taille + limitée en plus des tirages papiers.)
 

fedo

Blues explosion man
19 Août 2004
10 965
634
keep it secret
sauf qu'un jour où l'autre les services fiscaux vont vouloir aller chercher la TVA sur les cessions ou licences des amateurs ou des sites proposant du libre de droit. apres tout c'est de l'importation...
qui plus est si ca rapporte à l'amateur ca rentre dans le calcul de l 'impôt sur le revenu, du RDS, CRDS et compagnie.
 

AntoineD

Membre d’élite
10 Juillet 2003
2 957
270
39
Parïs / Fr@nce
www.antoinedoyen.net
denisbalibouse a dit:
ah bon, tirer les prix en bas tu appeles ça une saine émulation ?!?!?! :zen: :eek:

...vaste débat. Je n'ai pas forcément grand chose contre le libéralisme dans son sens général : j'ai appris qu'il fallait manifestement se battre pour survivre, et que peu de gens te tendent la main pour rien.

Néanmoins, Foguenne, ce que tu dis, c'est un peu : entrez dans l'arène, que le meilleur gagne !

Tu aimerais qu'on la joue comme ça dans les hôpitaux ? Pas sûr.

Je trouve extrêment dangereux pour la création photographique et le métier en général que les entreprises, les media, bref ceux qui ont les moyens de payer à leur juste prix les photo, commencent à tirer les prix par le bas.

Les assos sans budget, etc. on connaît, elles ont toujours eu besoin de photos "gratuites", et on suit :up:

Mais si ceux qui ont l'argent se mettent à rechercher le coût zéro... argh. On touche à l'ethique, je crois. C'est tout simplement une question morale que de dire : par principe, je ne paie pas la photo de l'amateur du coin, j'engage un professionnel... à qui je pourrais demander des comptes à après tout.

Bien sûr, je ne parle de l'éventuelle photo incrpoyable d'un événement exceptionnel que pourrait prendre un amateur qui passait par là. Un document reste un document ;)

Ah ! ça ira, ça ira... :p
 

fedo

Blues explosion man
19 Août 2004
10 965
634
keep it secret
Mais si ceux qui ont l'argent se mettent à rechercher le coût zéro... argh. On touche à l'ethique, je crois. C'est tout simplement une question morale que de dire : par principe, je ne paie pas la photo de l'amateur du coin, j'engage un professionnel... à qui je pourrais demander des comptes à après tout.

et oui c'est assez paradoxal car ceux qui tirent les prix vers le bas pour les photos et donc ne reconnaissent pas à sa juste valeur cette création artistique sont les 1er à faire des procès qu'on a reproduit leurs publications sans leur autorisation...
 

AntoineD

Membre d’élite
10 Juillet 2003
2 957
270
39
Parïs / Fr@nce
www.antoinedoyen.net
fedo a dit:
et oui c'est assez paradoxal car ceux qui tirent les prix vers le bas pour les photos et donc ne reconnaissent pas à sa juste valeur cette création artistique sont les 1er à faire des procès qu'on a reproduit leurs publications sans leur autorisation...

Meuhhh non c'est po paradoxal : il s'agit toujours de gagner de la thune :D :D

Bon, j'ai mis les smilies mais quand même... y'a de quoi pleurer, parfois.
 
A

Anonyme

Invité
je ne pense pas qu'il y est une réelle menace de la profession de photographe par les amateurs...

-jamais un amateur ne viendra remplacer un photographe de mode
- la presse nationale et regionnal aurat toujours besoin de photographe pro pour "s'assurer" de bonne images sur des evenements d'actualités...
(en matiere de presse locale a petit budget... la question ne merite meme pas d'etre posée)
- les magazines de reportages (le monde2, geo, minotaure, etc....) sont justement la pour mettre en valeur les travaux de photo-reporter

- concernant les magazines comme alter eco, qui publie des "images bateau" pr la pluspart, dans le but d'illustrer leurs pages... ils font appel a des sites comme corbiz (qu'appartient a bilou d'ailleurs, nan ?) depuis un bon moment je pense...

il y a peut etre une menace sur les comandes de photo pr les plaquettes d'entreprises,etc... je suis pas certain que ce soit tres fondé... (pi c'est pas le coté le plus passionant de la profession...)

c'est donc a relativiser, on aurat tjrs besoin de la sensibilité et du regard du photographe pro... ils ont une approche plus "fouillé' que le simple quidam...
en matiére de presse écrite, on fait appel au badaut pour témoigner, et non pour écrire l'article (quoique aprfois on se demande... je déconne :D), c'est un peu pareil en matiére de photographie...

Par contre, il commence avec le numérique, et la facilité d'envoi des photos par internet, a avoir une véritable mondialisation de la photographie. Les agences ne prennent plus forcement la peine d'envoyer leurs photographes, mais font directement appel aux photographes sur place (tout aussi talentueux que les photographes occidentaux)... a mediter
 

denisbalibouse

Membre émérite
12 Janvier 2002
741
29
49
Lôzane's burning
www.denisbalibouse.ch
kasparov a dit:
je ne pense pas qu'il y est une réelle menace de la profession de photographe par les amateurs...

-jamais un amateur ne viendra remplacer un photographe de mode
- la presse nationale et regionnal aurat toujours besoin de photographe pro pour "s'assurer" de bonne images sur des evenements d'actualités...
(en matiere de presse locale a petit budget... la question ne merite meme pas d'etre posée)
- les magazines de reportages (le monde2, geo, minotaure, etc....) sont justement la pour mettre en valeur les travaux de photo-reporter

- concernant les magazines comme alter eco, qui publie des "images bateau" pr la pluspart, dans le but d'illustrer leurs pages... ils font appel a des sites comme corbiz (qu'appartient a bilou d'ailleurs, nan ?) depuis un bon moment je pense...

il y a peut etre une menace sur les comandes de photo pr les plaquettes d'entreprises,etc... je suis pas certain que ce soit tres fondé... (pi c'est pas le coté le plus passionant de la profession...)

c'est donc a relativiser, on aurat tjrs besoin de la sensibilité et du regard du photographe pro... ils ont une approche plus "fouillé' que le simple quidam...

Par contre, il commence avec le numérique, et la facilité d'envoi des photos par internet, a avoir une véritable mondialisation de la photographie. Les agences ne prennent plus forcement la peine d'envoyer leurs photographes, mais font directement appel aux photographes sur place (tout aussi talentueux que les photographes occidentaux)... a mediter

De plus en plus de journaux en Suisse refourguent des boitiers numériques à leur journaliste en leur donnant une formartion de 2 jours.

C'est très dur d'argumenter quand tu es face à un responsable de projets qui n'a aucune connaissance en photo et qui juge ton travail uniquement par le prix demandé.

Quant aux plaquettes d'entreprises c'est dans ces trop rares projets que l'on peut être vraiment libre sans trop de contraintes.

Quant aux agences si tu parles des grandes (AP, AFP, Reuters, Corbis et Getty, pardon les autres) elles envoyent d'abord leur staff et ensuite quand c'est trop chaud (en Irak) elles prennent des stringers qui se fondent plus dans le décor.

Les magazines qui publient des reportages sont assez peu nombreux et de toutes façons ne couvrent jamais tous tes frais.

Bref tout ça est à mon avis très dangereus mais ça fait un peu partie de l'évolution d'un métier et c'est pas le seul à avori complétement changé avec l'arrive d'une nouvelle technologie...


A+
 

Foguenne

Vénérable sage
Club MacG
26 Avril 2002
10 482
3 178
47
Arlon
www.paulfoguenne.com
denisbalibouse a dit:
ah bon, tirer les prix en bas tu appeles ça une saine émulation ?!?!?! :zen: :eek:

Je reprenais la phrase d'antoine D qui notait une saine émulation entre photographe pro.
J'ai voulu rajouté entre pro ou pas.
Pas pour parler des tarifs mais bien de la qualité, de l'approche, du regard photographique.
(car je suis convaincu que pro peu "apprendre" d'un amateur. L'inverse tombe sous le sens.)
Comme noté dans un post plus haut, pour moi amateur = qui ne vit pas de ça et donc ne vend pas ses photos. ;)
Bref, je ne suis évidement pas pour que les prix soit tiré vers le bas.
La qualité à un prix.
Ce que je note dans un post plus haut c'est une constatation pas mon avis. ;)
 

Foguenne

Vénérable sage
Club MacG
26 Avril 2002
10 482
3 178
47
Arlon
www.paulfoguenne.com
AntoineD a dit:
...Néanmoins, Foguenne, ce que tu dis, c'est un peu : entrez dans l'arène, que le meilleur gagne !

Tu aimerais qu'on la joue comme ça dans les hôpitaux ? Pas sûr.

Je n'ai pas dis que j'étais pour ce système mais c'est le système qui est de plus en plus décrit par les pros.
Pour la scène émulation, voir mon post plus haut.
(je ne voulais parlé que de la qualité pas du coût.)

Pour les hôpitaux, c'est déjà comme ça et ça ne va pas s'arranger. (Bolkenstein & co... ;) )
 
A

Anonyme

Invité
denisbalibouse a dit:
De plus en plus de journaux en Suisse refourguent des boitiers numériques à leur journaliste en leur donnant une formartion de 2 jours.

A+

vi, c'est bien pour ca que je disais, qu'il etait meme pas utile d'aborder la question des journalistes locaux... de tte manniére, ca fait des années que c'est comme ca, et meme dans les journaux régionnaux... je me rappel avoir vu un journaliste regionnal ecrit, il y a quelques années prendre des photos aux jetables (bon, l'evenement etait aps n'est plus important), et autres exemples du genre...