UFS y aller ou pas ?

-anonyme-

Légende
26 Février 2001
66 286
2 670
Salut à tous

Y en a-t-il parmi vous qui ont déjà tenté d'installer Mac OS X sur une partition UNIX File System (UFS) plutôt que sur la traditionnelle HFS+ ?

Je sais qu'on y perd l'usage de classic mais lorsqu'on en a pas besoin les avantages apportés sont-ils convaincants ?, et quelles sont notamment les applications qui "refusent de fonctionner en l'absence d'une partition HFS+" (cf SVM Mac de ce mois-ci) ?

Merci d'avance !
 

Flip

Membre confirmé
24 Mars 2001
200
2
55
Près Toulouse
Très bonne question, merci de l'avoir posée dourak...

Moi je ne sais pas , mais j'attends les réponses avec impatience !!
 

rezba

Vénérable sage
Club MacG
20 Septembre 2000
10 342
1 808
53
Naqoyqatsi
La question de l'airport est résolue depuis la 10.1.2..

Mais beaucoup d'autres hoses posent encore problème, depuis la facilité d'utilisation (un UFS ne permet pas tout un tas de choses communes à la customisation du mac, par exemple) jusqu'à la rigueur nécessaire à l'utilisation d'un UFS. En d'autres termes, inutile de penser utiliser un UFS en utilisateur finalsans respecter absolument le dossier user, par exemple, sous peine de bordélisation assurée.

Ce n'est pas ce qui me dérange le plus. Tant que l'équivalent d'outil ne fonctionnant que sous OS9, comme Diskwarrior, ne fonctionnera pas sous 10 et sous UFS, je ne le ferais pas.

La question qui reste est donc : pourquoi un UFS ?
 

-anonyme-

Légende
26 Février 2001
66 286
2 670
Merci pour le lien Simon


Pourquoi vouloir passer en UFS ?
parce que si j'ai bien compris Mac OS X est fait pour être installé sur un tel système de fichiers !, l'HFS+ étant pourtant une "nécessité" pour Apple tant qu'ils comptent garder l'environnement Classic.

Dixit SVM pour l'UFS : "la stabilité rencontrée"
et pour HFS+ : "incapable de gérer intelligement les espaces réservés mais inutilisés".
Conclusion : "HFS+ représente un héritage lourd à porter pour Mac OS X"

Voilà pourquoi ... !!! MAIS il y a la question des applications ne supportant pas l'UFS ! (si quelqu'un a des infos ...)
 

-anonyme-

Légende
26 Février 2001
66 286
2 670
Oui moi aussi ça m'interresse, avant de recevoir mon Mac, je souhaite préparer son installation...
D'ailleur je compte crée une partission swap, system & apps et docs, donc je pensais passer à UFS aussi pour avoir la stabilité pronnée dans SVM... Pour ensuite avoir une machine qui ressemble un peu plus à UNIX, mais pas trop
 

zebulon67

Membre junior
6 Octobre 2001
41
0
Adobe InDesign ne fonctionnera pas (lu ça dans le fichier Lisez-moi d'installation).

Photoshop et Illustrator : fortes chances pour que idem
 

eric.garanderie

Membre confirmé
27 Juin 2002
175
0
Franchement, Simon a raison. Il ne faut pas t'emmerder à installer cette partition dédiée au Swap. Pour être efficace, elle doit se trovuer sur un disque différent du disque système et non sur une partition différente du même disque. Sur mes trois systèmes, l'écart avec ou sans est aujourd'hui négligeable… et il vaudra toujours mieux posséder d'avantage de RAM.

Quant à l'UFS, je fais partie de ceux qui l'attendent de pied ferme… mais ce sera pour plus tard, quand tous les softs seront capables de l'utiliser.
 

-anonyme-

Légende
26 Février 2001
66 286
2 670
Oui apres tout, mais bon les fichiers se framgementent plus vite, non ? Et sur Linux, il est consiller de faire se swap... Donc si on choisit le UFS, faut faire le swap ?

De toute façon je sens bien le truc, je vais installer le cd lors de la première ouverture et je vais laisser comme c'est
 

florentdesvosges

Membre d’élite
Club MacG
30 Décembre 2001
2 666
15
40
Strasbourg
outreocean.free.fr
Je sais qu'il y a beaucoup de détracteurs de cette fameuse partition swap mais de mon côté, depuis que je l'ai installé (sur une partition de 700 MO du 48 Go de mon Ti), c'est le jour et la nuit. Avant, je devais redémarrer tous les 3 jours car j'avais jusqu'à 8 (!!) fichiers swap qui étaient créés. Maintenant, il n'y en a plus aucun (0 dans Terminal !), et je ne redémarre plus jamais !

Simon, pourquoi dis-tu qu'avec Jaguar ce sera inutile ? C'est vrai que la perspective de devoir refaire cette manip de délocalisation ne me réjouit guère ...
 

simon

Membre d’élite
Club MacG
18 Juin 2000
3 669
16
Singapore
www.simonganiere.ch
<BLOCKQUOTE><font size="1" face="Verdana, Geneva">quote:</font><HR>Posté à l'origine par ro-ran:
Oui moi aussi ça m'interresse, avant de recevoir mon Mac, je souhaite préparer son installation...
D'ailleur je compte crée une partission swap, system & apps et docs, donc je pensais passer à UFS aussi pour avoir la stabilité pronnée dans SVM... Pour ensuite avoir une machine qui ressemble un peu plus à UNIX, mais pas trop
<HR></BLOCKQUOTE>

La partition de swap ne te servira à rien du tout, pour Mac OS 10.0 OK mais maintenant cela ne sert à rien du tout (et surtout pas avec la futur arrivée de 10.2
). Petit conseil en passant car sinon tu risque d'y passer pas mal de temps...
 

-anonyme-

Légende
26 Février 2001
66 286
2 670
Ah bein en effet j'en été restai à Mac OS 10.0.3, il y a un an de celà... Alors maintenant tu me surprends car dans SVM de Jullet-Aout ils disent que ça fait gagner de la vitesse, et que ça empêche la fragmentation intempestive des fichiers... Que faire ? Si je peux m'en passer, et bien je mets tout sur la même partition, y a pas de raison...
 

P O L

Membre confirmé
23 Décembre 2000
208
0
Visiter le site
Avec l'UFS vous perdez (cf "Inside MacOS X: System Overview"):
<ul type="square">
[*]la recherche de fichiers ultrarapide (grâce au système de catalogue des disques HFS): bienvenue dans le monde de la recherche de fichiers à la windoze dossier, par dossier.
[*]les alias: vous n'aurez plus que les liens symboliques qui se cassent dès que vous bougez ou renommez le fichier
[*]la non-distinction majuscule-minuscule dans les noms de fichiers (?)
[*]les resources fork: adieu les previews dans les fichiers graphiques
[*]les infos spéciales des fichiers: type, créateur, flags (bit de visibilité, de bundle, etc..), famille...: adieu toute compatibilité avec ceux qui sont sur OS 7/8/9. Et même pire: de nombreuses applications Carbon sous OS X ne sont pas capable d'ouvrir des fichiers par drag &amp; drop sur leur icone s'ils n'ont pas de type / créateur corrects.
[/list]

Certes, certaines de ces capacités sont encore dispo car émulées par le Finder: (resources fork, info type, créateur), mais au prix d'un très grand nombre de fichiers créés en plus, et puis c'est du bricolage.


Bref, j'en vois vraiment pas l'intérêt, sauf peut-être pour celui qui a une machine qui fait uniquement serveur et qui veut du 100% UNIX.
 

P O L

Membre confirmé
23 Décembre 2000
208
0
Visiter le site
</font><blockquote><font class="small">En r&eacute;ponse &agrave;:</font><hr />
Pourquoi vouloir passer en UFS ?
parce que si j'ai bien compris Mac OS X est fait pour être installé sur un tel système de fichiers !, l'HFS+ étant pourtant une "nécessité" pour Apple tant qu'ils comptent garder l'environnement Classic.

[/QUOTE]

Darwin utilise un Virtual File System qui lui permet de supporter un grand nombre de système de fichiers. HFS, HFS+ et UFS sont les systèmes de fichier gérés en natifs par le kernel d'OS X. Aucun n'est "plus natif" que l'autre à priori.
Après, c'est le Finder qui se débrouille pour que lors de la copie d'un fichier d'un système à un autre, aucune information ne soit perdue.

</font><blockquote><font class="small">En r&eacute;ponse &agrave;:</font><hr />
Dixit SVM pour l'UFS : "la stabilité rencontrée"
et pour HFS+ : "incapable de gérer intelligement les espaces réservés mais inutilisés".
Conclusion : "HFS+ représente un héritage lourd à porter pour Mac OS X"


[/QUOTE]

Pour croire à ces choses-là, je voudrais bien en voir les preuves, et surtout connaître les sources de ces "affirmations".

Le vrai avantage de l'UFS selon une doc Apple c'est qu'il "supporte les sémantiques POSIX, très importantes pour de nombreuses applications serveurs."


Enfin, cette histoire UFS contre HFS+, encore un mythe à mon avis. Comme ceux qui croient que réécrire toutes les applications en Cocoa vont les rendre plus rapides. Sur de nombreux points, du code Carbon sera bien plus rapide que du code Cocoa (pénalisé par la conception objet, les liens dynamiques, la hiérarchie des classes très importante). En plus, les applis Cocoa requiert énormément de mémoire. Par contre, c'est clair que développer en Cocoa va 10 fois plus vite qu'en Carbon, et moins de code signifie moins de bugs.