Un équivalent de winrar pour Mac OS X ?

Locke

What am I doing here?
Modérateur
Club MacG
20 Juillet 2011
37 903
5 283
oui mais je demande conseil car sa fait 3 jours je les et je les sens deja au ralenti

le probleme il son tous en anglais c'est chiant

Juste pour décompresser, y'a pas de prise de tête, surtout avec UnRAR.
 

Locke

What am I doing here?
Modérateur
Club MacG
20 Juillet 2011
37 903
5 283

Locke

What am I doing here?
Modérateur
Club MacG
20 Juillet 2011
37 903
5 283
Aucun soft sur Mac n'est capable de désarchiver la vers. 5 de rar. Seule une version binaire (à utiliser avec Terminal) est disponible.

Donc actuellement, aucun équivalent à WinRar.

Oui c'est vrai, sauf que dans le monde Windows tout le monde le sait et n'utilise pas la compression 5, sauf en avertissant les utilisateurs et c'est très rare. Donc ce n'est pas un problème, j'échange énormément de fichiers .rar dans les 2 univers sans problème avec BetterZip.
 

Moonwalker

Dark Star
Club MacG
22 Avril 2006
22 578
4 982
Là-haut
Aucun soft sur Mac n'est capable de désarchiver la vers. 5 de rar. Seule une version binaire (à utiliser avec Terminal) est disponible.

Donc actuellement, aucun équivalent à WinRar.

Je ne sais pas où tu as été pêcher cela mais c'est faux.

The Unarchiver 2.9.1
Stufflt Expander
Keka 1.0.4
iUnarchive 2.0.6

Tous décompressent sans problème du RAR version 5.00.

Par ailleurs : Simply RAR

Vous pouvez intégrer le binaire le plus récent. Ça fonctionne toujours.



+ 1 (sauf pour l'icône :sick: )

Un excellent outil pour le 7z.
 
Dernière édition:

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
85 430
25 800
Forêt de Fontainebleau
S'il est simplement question de décompresser une archive .rar, je trouve tous les tuyaux donnés par mes prédécesseurs dans ce fil de la meilleure venue. Il existe en effet de nombreux logiciels gratuits qui exécutent cette opération, certains de surcroît capables de décompresser la plupart des formats d'archives comme .tar, .7z et autres .gzip en plus du format .rar, et offrant par-dessus le marché des GUI à l'esthétique Mac (ô combien trouvé-je laide l'esthétique de la GUI de «WinRar» sous Windows! - mais il ne s'agit-là que de l'expression d'un sentiment personnel dont je ne fais pas l'énoncé d'une règle de jugement). Pour rester, justement, dans ce domaine des préférences personnelles, je suis sensible à la référence donnée par alan :)coucou:), car l'utilitaire «Keka» est tout bonnement mon 'chouchou' depuis lurette parmi les décompresseurs d'archives pour OSX.

♤

Reste la pertinente remarque de Rikly :)coucou:) qui n'est pas sans relancer néanmoins périphériquement la problématique :

Aucun soft sur Mac n'est capable de désarchiver la vers. 5 de rar. Seule une version binaire (à utiliser avec Terminal) est disponible.

Donc actuellement, aucun équivalent à WinRar.

En effet, pour la 'rare' version 5 du .rar, le recours à «WinRar 5» s'impose afin d'opérer la décompression [Zut alors! Moonwalker va me taper sur les doigts en disant que «WinRar» n'en a plus le monopole. 'Autant pour moi' alors. Il a posté, pendant que je préparais laborieusement mon brouillon :D - Je dois dire à ma décharge qu'ayant voulu récemment décompresser une archive '.rar (5)' avec «Keka», je n'ai pu que constater l'échec de l'opération et j'en suis resté sur l'impression qu'il fallait recourir à «WinRar» dans ce cas de figure.]. Or, la version qui est proposée par l'éditeur RarLab pour OS X consiste en 'binaries' qui s'utilisent en ligne de commande, et pas dans une application Mac avec GUI. Je me propose de donner quelques tuyaux dans ce qui suit afin de gérer la situation sous OSX.

♧

1° Pour ceux que ne rebute pas l'usage de la ligne de commnade dans le «Terminal», il convient d'abord de télécharger les 'binaries' pour Mac ici. Ce qui nous donne une archive rarosx-5.0.0.tar qui, décompressée, fournit un dossier intitulé rar. Si nous l'inspectons, il recèle 2 exécutables : rar et unrar pour l'essentiel. Ce sont ces exécutables qu'il convient d'installer afin de pouvoir commodément passer ensuite des commandes dans le «Terminal». Ouvrir donc une fenêtre du «Terminal» et commencer par passer la commande :

Bloc de code:
cd /[COLOR="Red"]chemin_du_dossier/[/COLOR]rar

et ↩︎ (retour-chariot = presser la touche 'Entrée' = 'Retour' du clavier pour activer la commande). Méthode facile : vous tapez cd et vous faites un glisser-déposer du dossier rar issu de l'archive décompressée dans la fenêtre du «Terminal». Veiller à ce que cd et la barre / inaugurant le chemin au dossier soient séparés par un espace [la commande cd = change directory logge l'utilisateur directement dans le répertoire auquel mène le chemin].

Maintenant que nous sommes loggés dans le répertoire rar contenant les binaires, il s'agit de passer d'abord la commande :

Bloc de code:
sudo install -c -o $USER unrar /usr/local/bin

et ↩︎. Comme il s'agit d'une commande sudo, une demande de password s'affiche. Taper à l'aveugle (aucun caractère ne se montre à la frappe) le mot-de-passe admin (session-admin requise) et derechef ↩︎. Enchaîner maintenant par :

Bloc de code:
sudo install -c -o $USER rar /usr/local/bin

et ↩︎ simplement (dans le délai de grâce par défaut de 5' après une 1ère commande sudo, le sudoer n'a plus à renseigner de mot-de-passe admin). Normalement, les fichiers exécutables unrar et rar sont venus s'installer dans le répertoire invisible : /usr/local/bin. Vérification graphique : aller au menu du Finder Aller/Aller au dossier... (ou prendre directement le raccourci : ⇧⌘G) et taper :

Bloc de code:
/usr/local/bin

dans le champ de recherche. Dans l'espace du répertoire /bin qui s'affiche, les 2 exécutables unrar et rar devraient se rencontrer à leurs places alphabétiques.

Vérification en ligne de commande à présent. Dans le fenêtre du «Terminal», taper tout bonnement :

Bloc de code:
unrar

et ↩︎. Voici le résultat :

268310_original.png

il s'agit du mode d'emploi de la commande unrar affiché par le «Terminal». Si vous faites de même :

Bloc de code:
rar

et ↩︎, vous obtenez un mode d'emploi encore plus copieux dont je passe le visuel. Ces affichages sont la preuve suffisante que les 2 exécutables sont installés et reconnus.

Afin d'utiliser l'un ou l'autre dans le mode le plus simple qui soit, qui sera par conséquent la décompression d'archive .rar(5) exclusivement, il suffit dans le «Terminal» de passer la commande :

Bloc de code:
rar x /[COLOR="Red"]chemin_du_fichier/mon_fichier.rar[/COLOR]

(là encore, après avoir frappé rar x se contenter d'un glisser-déposer du fichier .rar dans la fenêtre du «Terminal». Au lieu de frapper rar x, on peut préférer le plus simple : unrar x et glisser-déposer du .rar. Un ↩︎ exécute la décompression). Done.

Pour compresser en .rar de façon express :

Bloc de code:
rar u /[COLOR="Red"]chemin_du_fichier/mon_fichier[/COLOR]

et l'on obtient une archive .rar au voisinage de la source.

♡

2° À l'adresse de ceux que rebute l'usage de la ligne de commande dans le «Terminal», je voudrais d'abord offrir le visuel que voici :

268721_original.png

Je ne reviens pas sur la spectaculaire laideur de la GUI de «WinRar» pour Windows - toujours est-il que me voilà, à l'écran de mon Bureau de session «Mavericks 10.9», en position d'utiliser directement le logiciel en question.

Rien que de très classique à l'arrière-plan : il s'agit bel et bien de l'application Windows telle quelle, simplement émulée sous OSX grâce aux ressources de Wine. Lesdites ressources de Wine mises-en-œuvre par le logiciel gratuit «PlayOnMac» qui fournit une GUI commode pour cet usage.

Pour ceux, donc, qui seraient intéressés par l'usage de «WinRar» sous Mac en mode graphique (malgré sa hideuse présentation :D) - voici la marche à suivre :

- a) télécharger et installer PlayOnMac 4.2.1. Cette application utilisant X11, nul doute qu'il ne faille installer cette ressource sur le Mac si elle n'est pas déjà en place.

- b) télécharger ici le fichier exécutable .exe «WinRAR x86 (32 bit) 5.01 beta 1» comme montré dans ce visuel :

269012_original.png

Seule la version 32-bit se laisse émuler (la 64-bit plante). Un fichier : wrar501b1.exe atterrit à l'emplacement de téléchargement ('Downloads' ou Bureau). [Édit. Où avais-je la tête? Aller bien sûr dans la colonne de langues à FRENCH (32-bit) et télécharger le .exe avec menus en Français... :D]

- c) lancer «PlayOnMac», demander 'Installer un programme', tout en bas de la nouvelle fenêtre de choix sélectionner : Installer un programme non listé, dans la fenêtre d'installation choisir : 'Installer un programme dans un nouveau disque virtuel', renseigner : 'WinRar' comme nom de l'application, laisser décochées les cases de configuration spéciale de Wine, sélectionner comme 'Fichier d'installation à exécuter' le fichier téléchargé : wrar501b1.exe. La preuve que vous êtes sur les bons rails est l'affichage de cette fenêtre d'installation de «WinRar» :

269062_original.png

À partir de là, c'est gagné : il n'y a plus qu'à finaliser l'installation, et une application : «WinRar.app» va se trouver disponible, lançable par double-clic comme une application Mac ordinaire (quoique avec un temps de latence nécessité par «PlayOnMac» qui va néanmoins demeurer un simple assistant en coulisses) et affichant donc la hideuse pratique GUI de «WinRar» (Windows) émulée sous OSX.​

[Il n'est pas impossible que «PlayOnMac» en cours d'opérations réclame le téléchargement de composants nécessaires à l'exécution de sa tâche. Donc ne pas être trop pressé(e) si «PlayOnMac» se trouve utilisé sur le Mac pour la toute première fois. Comme on l'aura noté d'après le visuel fourni, ce qui s'installe est une 'version d'évaluation' de WinRar. Je n'ai pas été creuser pour savoir quelles limitations en découlent (édit. : 40 jours d'essai, d'après le visuel d'installation), vu que : a) j'utilise «Keka» comme utilitaire à tout faire à l'instar d'Alan dont je partage la sagesse asiatique du 'non-agir' :D (du 'moindre-agir' ici) - la seule vue de la GUI de «WinRar» me donnant l'impression qu'une 'malpropreté' vient d'inf-af-fecter mon Mac (sic) ; b) au cas où je tomberais sur des fichiers '.rar(5)' à décompresser, ce que «Keka» ne saurait faire (pour l'instant, d'après ma récente expérience, avec la version 1.0.4), le recours à la ligne de commande : rar x /chemin_du_fichier/fichier.rar me procurera le soulagement d'obtenir le résultat escompté sans voir s'afficher 'voussavezquiquim'enlaiditlepaysage'... :D.

♢
 
Dernière édition:

Pascal 77

ex modéraptor
Club MacG
28 Octobre 2004
44 529
3 549
68
Sous la limite KT
Je viens de parcourir ce fil un peu plus en détail que d'habitude (c'est à dire "pas que du point de vue modération"), et il y a quand même un truc qui m'étonne : ont été cité tout un tas de logiciels permettant de décompresser des ".rar", juste au dessus, on a même une explication détaillée pour utiliser Winrar "Windows" sur Mac OS (soit dit en passant, avec Cross Over, c'est quand même plus simple), mais personne n'a indiqué que le meilleur équivalent sur Mac de Winrar "Windows" était encore Winrar pour Mac OS :siffle:

:D :D :D
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
85 430
25 800
Forêt de Fontainebleau
Je viens de parcourir ce fil un peu plus en détail que d'habitude (c'est à dire "pas que du point de vue modération"), et il y a quand même un truc qui m'étonne : ont été cité tout un tas de logiciels permettant de décompresser des ".rar", juste au dessus, on a même une explication détaillée pour utiliser Winrar "Windows" sur Mac OS (soit dit en passant, avec Cross Over, c'est quand même plus simple), mais personne n'a indiqué que le meilleur équivalent sur Mac de Winrar "Windows" était encore Winrar pour Mac OS

:D :D :D

:D :D :D Ce Winrar pour Mac OS est justement le dossier rar contenant les binaires (après décompression de l'archive .tar). Pas de GUI. D'où le procédé d'installation dans le répertoire /usr/local/bin pour ne pas avoir chaque fois à indiquer un chemin de l'exécutable demeuré dans un dossier de téléchargement afin de passer une commande de décompression.

Pour ce qui est de «CrossOver», plus direct à l'install que son concurrent, oui - mais payant, et maintenant annuellement payant si l'on veut bénéficier des MAJ (et là je commence à me poser des questions, franchement, devant cette obligation d'acquitter un loyer...)
 

Moonwalker

Dark Star
Club MacG
22 Avril 2006
22 578
4 982
Là-haut
Etrange que tu n'arrives pas à décompresser avec Keka ou autre … :confuses:

D'autant plus que Keka 1.0.4 c'est justement mis à jour sur ce point :
Les changements de la version 1.0.4 (31/10/2013)

J'ai compressé un fichier en RAR 5.00 via Simply RAR après avoir intégré le binaire et via le Terminal en suivant ta méthode.

Dans les deux cas, ce RAR a pu être décompressé par les logiciels que j'ai indiqué.

Toutefois, je n'ai pas compliqué les choses avec des options compliquées. A voir.
 

edd72

Vétéran
Club MacG
14 Avril 2010
9 850
283
:D :D :D Ce Winrar pour Mac OS est justement le dossier rar contenant les binaires (après décompression de l'archive .tar). Pas de GUI.

Ce WinRAR n'est pas un WinRAR :)
Dans le monde Windows, le terme "Win" exprime souvent le fait qu'il y a une interface graphique*. Ce fût communément utilisé lors de la transition DOS->Windows et c'est dans ce sens que RARlab utilise le terme WinRAR.
Donc si ce ne sont que les binaires pour la ligne de commande alors c'est RAR tout court, tel que sur le site officiel de RARlab: WinRAR archiver, a powerful tool to process RAR and ZIP files

* et dans cette logique, on a même au WinZIP sous OSX
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
85 430
25 800
Forêt de Fontainebleau
D'abord, j'ai retrouvé l'archive '.rar (5)' évoquée dans mon message ci-dessus que «Keka» n'avait su décompresser. Eh bien! «Keka 1.0.4» ne fait plus aucune difficulté à l'ouvrir. L'expérience donne donc raison à Moonwalker : il faut croire que j'utilisais encore la version antérieure de «Keka», inadaptée à ce néo-format de .rar. Et effectivement une MAJ est intervenue récemment. Je me figure que c'est le cas pour la plupart des logiciels de décompression d'archive : il se sont adaptés par des MAJ au '.rar (5)'. Rikly devait se référer, comme moi, aux limitations de ces logiciels pas encore 'majorés'.

Une conséquence aussi simple qu'élégante s'en laisse tirer : pourquoi se figurer qu'OSX manquerait de «WinRAR» quand justement il n'en a nul besoin pour gérer le '.rar'?

Ce qui me ramène à l'énoncé d'edd :)coucou:) qui a tout l'air d'un kôan du Zen :

Ce WinRAR n'est pas un WinRAR

Nom d'une pipe mais c'est bien sûr : Ceci n'est pas une pipe / ce cheval bon_marché n'est pas RAR(e) / ce RAR n'est qu'Un_RAR dont la ligne de commande s'en va bin(er_l')aire :D. Quant au 'Win' dont 'Wine' se fait fort de porter la GUI sous Mac - nul besoin d'être deVIN pour s'écrier : vit-on jamais si laides polices emprisonnées de si raides grilles?