Blocage des sites pornographiques

Jura39

Dans le Haut Jura
Modérateur
Club MacG
1 Décembre 2013
34 907
9 793
Extrêmement efficace. Impossible pour le môme de changer les réglages tant que le mot de passe de la session du parent a un mot de passe autre que 1234 ou sa date de naissance.
Le gamin qui veut voir du porno trouvera toujours une solution .Je suis pas certain que ce soit une solution d'interdire .
 

Moonwalker

Dark Star
Club MacG
22 Avril 2006
21 797
3 754
Là-haut
Oula, tu as extrait cette phrase en occultant la suite. Moi, je me fiche qu'un enfant voit du porno, c'est un truc normal, naturel. J'ai mis un smiley à la fin pour montrer l'idiotie du truc. Cette idée est juste un moyen de faire payer toujours plus.
Mais faisant tu tapes dans le mille. C'est la méthode réchauffée et au goût d'internet qu'ils essayent d'appliquer, comme en 1975 avec la classification X.

Au fait, il me semble qu'on avait retrouvé la tête du modèle qui a posé pour ce tableau, mais je ne sais plus si elle avait de la moustache au-dessus des lèvres. :)

Ou pas



Sinon, concernant ton intervention précédente, on en revient toujours à la mêmes problématique : l'éducation.

Quant à l'influence des fantasmes véhiculés par ces fictions, elle reste à démontrer. Dans ce cas, il faudrait aussi interdire les films de super-héros Marvel de peur que les ados ne se jettent en masse du haut des toits en essayant de voler. J'ai tendance pour ma part à voir les représentations du porno comme le reflet de la société dans laquelle il évolue. Il y a de grandes différences entre le porno des années 70, celui des années 80, des années 90, etc. Chaque époque véhicule ses propres "canons" de représentation et il n'est pas dit que ce qui a cours aujourd'hui sera la tendance de demain. Le porno n'a pas ou peu d'imagination, il recycle ce qu'il connaît déjà, ce qu'il voit autour de lui. Si la mode était aux grosses il déclinerait du chubby à toutes les sauces et YouPorn ressemblerait à l'atelier de Rubens.

Le gamin qui veut voir du porno trouvera toujours une solution. Je suis pas certain que ce soit une solution d'interdire .
Ce n'est pas dans une optique d'interdire mais d'éviter. Une gamine de 9 ans par exemple n'a pas à se retrouver par inadvertance avec des images pornographiques sous les yeux. Il y a un âge pour chaque chose. Tu ne vas pas lui lire le marquis de Sade pour l'endormir (encore que certaines digressions y valent un bon somnifère) ou 50 shades of grey. Mais c'est de la responsabilité des parents, pas du législateur.

Les ados trouveront toujours un moyen d'accès. C'est normal, ils sont curieux, leurs corps changent, ils veulent comprendre. Le porno leur montre ce que personne ne veut leur expliquer, techniquement du moins. Ce n'est clairement pas la meilleure école, malheureusement la pudibonderie ambiante, quand ce ne sont pas les préjugés religieux, ne leur laisse souvent rien d'autre.

Après, ce n'est que de la fiction et ils font bien la différence, quoiqu'en disent les bégueules. C'est comme avec les jeux vidéos, on n'a jamais pu corréler un acte de violence réel avec un quelconque titre. Le gammer a tendance à rester chez lui devant son écran pour améliorer ses scores, pas à sortir dans la rue faire des cartons improbables sur les passants. Quand j'étais plus jeune, il y avait la théorie du hard rock meurtrier et satanique, sans oublier que Charles Manson fut influencé par les titres des Beatles… quelles blagues ! L'album blanc ne m'a jamais donné envie de trucider une femme enceinte, ou alors j'ai loupé quelque chose à l'écoute.
 
  • J’aime
Réactions: Human-Fly

aCLR

Marque déposée
Modérateur
Club MacG
7 Mars 2008
10 974
3 247
Rouen
Les ados trouveront toujours un moyen d'accès. C'est normal, ils sont curieux, leurs corps changent, ils veulent comprendre. Le porno leur montre ce que personne ne veut leur expliquer, techniquement du moins. Ce n'est clairement pas la meilleure école, malheureusement la pudibonderie ambiante, quand ce ne sont pas les préjugés religieux, ne leur laisse souvent rien d'autre.
À l'échelle mondiale, la sexualité est le sujet tabou par excellence et à l'échelle nationale c'est pire… Plus un pays est frustré plus la législation suit. Et chez nous, même si cela est le fait de lobbying – quelle loi ne l'est pas d'ailleurs – il n'empêche que cela trouve écho chez les frustrés apparemment nombreux dans l'hémicycle !
Une gamine de 9 ans par exemple n'a pas à se retrouver par inadvertance avec des images pornographiques sous les yeux. Il y a un âge pour chaque chose.
Par inadvertance, ok, mais sinon comment fait-elle (ou il) pour s'éduquer à l'agitation hormonale ressentie autrement que par la pornographie ?
 
  • J’aime
Réactions: Human-Fly