• Bonjour Visiteur. Bienvenue sur les nouveaux forums de MacGeneration. La peinture est encore fraiche, quelques boulons doivent être resserrés, plus d’informations demain !

10.11 El Capitan Clean install et partition

mitch1979

Membre junior
19 Juillet 2003
86
2
40
thonon-les-bains/genève
Bonjour,

une rapide question : dans le cadre d'une clean install El Capitan, faut-il prévoir la partition de restauration lors de l'effacement du disque ou se fait-elle automatiquement pendant l'installation de l'OS ?

merci…
M.
 

mitch1979

Membre junior
19 Juillet 2003
86
2
40
thonon-les-bains/genève
en fait je penche pour l'app d'installation de El Capitan qui fait le boulot puisque lors du passage de Yosemite à El Capitan, la partition est créée lors de cette mise à jour… sans autre interventions.
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
60 815
19 904
Forêt de Fontainebleau
Salut mitch.

Quand tu fais une clean install d'«El Capitan» (mais plus largement de toute version d'OS X à partir du 1er OS à être flanqué d'une «Recovery HD» («Lion 10.7»), la situation est régulièrement la suivante :

- tu démarres sur un disque indépendant de celui du Mac supportant l'installateur (clé bootable, clone comportant l'installateur dans ses Applications, ancien HDD du Mac mis dans un boîtier USB, «Recovery-on-line» téléchargée en RAM).

- à partir de ce disque indépendant, tu initialises par l'«Utilitaire de Disque» le disque interne du Mac (/dev/disk0) => tu effaces l'ancienne Table de Partition avec toutes ses partitions, leurs systèmes de fichiers et les données incluses, ce qui recrée une Table de Partition GUID neuve ne comportant que 2 partitions : un en-tête par défaut de 209 Mo (= le secteur n°1 du disque, dit EFI System Partition ou ESP : /dev/disk0s1) et une partition principale regroupant tout le restant de l'espace du disque avec un système de fichiers vierge au format Mac OS étendu journalisé (= le secteur n°2 du disque : /dev/disk0s2).

- tu lances alors l'installation à destination de la partition principale (n°2 : /dev/disk0s2), la seule dont le volume apparaisse monté, et l'installateur commence toujours par repartitionner cette partition n°2 pour créer une petite partition de 650 Mo, au format Apple_Boot, sur laquelle va être copié de dossier de démarrage de le «Recovery HD» (= secteur n°3 du disque : /dev/disk0s3).

- cela fait, l'installateur copie les fichiers-Système... à destination de la partition majeure Macintosh HD (n°2 = /dev/disk0s2).​

☞ ça se passe donc bien comme tu le pensais.


Si, par contre, tu fais une mise-à-niveau progressive d'un OS antérieur vers un OS ultérieur, alors la situtation est régulièrement la suivante :

- tu te trouves démarré sur la partition /dev/disk0s2 (secteur n°2) de l'OS antérieur Macintosh HD et cette partition n°2 est déjà flanquée de ses 2 collatérales : la /dev/disk0s1 (secteur n°1) de l'ESP (209 Mo) et la /dev/disk0s3 (secteur n°3) de la «Recovery HD» (650 Mo).

- tu as téléchargé dans les Applications de l'OS antérieur démarré l'installateur de l'OS ultérieur et tu le lances en mode "live" (depuis la partition démarrée de l'OS antérieur) sans aucun effacement de partitions (la Table de Partitions antérieure demeure en place).

- l'installateur commence par mettre-à-niveau le système de fichiers de la partition de récupération «Recovery HD» (dev/disk0s3) à la version correspondant à l'OS ultérieur.

- puis il met-à-niveau les fichiers-Système de l'OS antérieur vers ceux de l'OS ultérieur, sans toucher aux comptes d'utilisateurs déjà créés (ni à leurs données ou réglages), et sans supprimer d'applications de tierce partie ajoutées dans le répertoire des Applications.​

☞ il n'y a donc pas d'effacement du disque, mais transformation du contenu des systèmes de fichiers des partitions en place.


Si l'opération envisagée consiste, inversement, à rétro-grader vers un OS antérieur à l'OS en place, alors retour au premier cas de figure = obligation de procéder par clean install, avec effacement préalable du disque, car le système de fichiers d'un OS ultérieur ne se met pas à jour en mode rétrograde vers celui d'un OS antérieur : il faut l'effacer d'abord. Idem pour celui de la «Recovery HD».

Donc il faut supprimer l'ancienne Table de Partition, et en créer une neuve avec 2 partitions seules (ESP = n°1 + OS = n°2). Cela fait, démarrer sur un disque indépendant, et installer l'OS rétro-grade, dont l'installateur commencera par créer une partition n°3 pour la «Recovery HD»...

 
Dernière édition:
  • J’aime
Réactions: mitch1979