10.7 Lion écran de démarrage figé

D

Deleted member 1099514

Invité
Donc tu vas passer les commandes suivantes (les unes après les autres et en attendant le prompt pour passer la suivante) :

Même consigne que ci-dessus, fais des copier/coller c'est + sûr.:)

Bloc de code:
xattr -d -r com.apple.metadata:_kTimeMachineOldestSnapshot /Volumes/"Macintosh HD"/System
xattr -d -r com.apple.metadata:_kTimeMachineNewestSnapshot /Volumes/"Macintosh HD"/System
xattr -d -r com.apple.metadata:_kTimeMachineOldestSnapshot /Volumes/"Macintosh HD"/Library
xattr -d -r com.apple.metadata:_kTimeMachineNewestSnapshot /Volumes/"Macintosh HD"/Library

puis

Bloc de code:
chmod -R -a# 0 /Volumes/"Macintosh HD"/System
chmod -R -a# 0 /Volumes/"Macintosh HD"/Library

puis :

Bloc de code:
diskutil repairpermissions /Volumes/"Macintosh HD"
 

Ludo67

Membre émérite
19 Mai 2006
663
33
Strasbourg
ok,
je te remercie vraiment pour le temps que tu me consacres !

la 1ere ligne de code me donne ça :

-bash-3.2# xattr -d -r com.apple.metadata:_kTimeMachineOldestSnapshot /Volumes/"Macintosh HD"/System
-bash: xattr: command not found
-bash-3.2#
 
D

Deleted member 1099514

Invité
Ok

Bloc de code:
/Volumes/"Macintosh HD"/usr/bin/xattr -d -r com.apple.metadata:_kTimeMachineOldestSnapshot /Volumes/"Macintosh HD"/System
Et tu rajoutes :
/Volumes/"Macintosh HD"/usr/bin/
devant les 3 commandes suivantes
 

Ludo67

Membre émérite
19 Mai 2006
663
33
Strasbourg
j'ai corrigé, je crois qu'il ne trouve pas.

-bash-3.2# /Volumes/"Macintosh HD"/usr/bin/xattr -d -r com.apple.metadata:_kTimeMachineOldestSnapshot /Volumes/"Macintosh HD"/System
-bash: /Volumes/Macintosh HD/usr/bin/xattr: /usr/bin/python: bad interpreter: No such file or directory
-bash-3.2#
 

Ludo67

Membre émérite
19 Mai 2006
663
33
Strasbourg
Passe les 3 dernières commandes. Je ne trouve pas comment valider python en mode recovery

voilà le résultat du 1ER, je passe les autres


-bash-3.2# chmod -R -a# 0 /Volumes/"Macintosh HD"/System
chmod: No ACL present 'Accessibility'
chmod: No ACL present 'AccessibilityDefinitions.plist'
chmod: No ACL present 'Address Book Plug-Ins'
chmod: No ACL present 'CardDAVPlugin.sourcebundle'
chmod: No ACL present 'Contents'
chmod: No ACL present 'Info.plist'
chmod: No ACL present 'MacOS'
chmod: No ACL present 'CardDAVPlugin'
chmod: No ACL present 'Resources'
chmod: No ACL present 'com.apple.bootefisignature'
chmod: No ACL present 'com.apple.bootstamps'
chmod: No ACL present 'A8F7BD74-25EF-3E33-B5F0-A50AC786001A'
chmod: No ACL present 'com.apple.corestorage'
chmod: No ACL present 'EFILoginLocalizations'
chmod: No ACL present 'com.apple.kext.caches'
chmod: No ACL present 'Directories'
chmod: No ACL present 'System'
chmod: No ACL present 'Library'
chmod: No ACL present 'Extensions'
chmod: No ACL present 'KextIdentifiers.plist.gz'
chmod: No ACL present 'Startup'
chmod: No ACL present 'IOKitPersonalities_x86_64.ioplist.gz'
chmod: No ACL present 'kernelcache'
chmod: No ACL present 'boot.efi'
chmod: Failed to set ACL on file 'boot.efi': Operation not permitted
 
D

Deleted member 1099514

Invité
Tu peux essayer de démarrer en mode sans échecs (touche MAJ appuyée lors du boot)
Sinon il faudrait réinstaller le système.
Tu peux, en mode Recovery, faire une restauration Time Machine.

Tes données sont sauvegardées. Donc tu pourras facilement les réinjecter ensuite.
 
Dernière édition par un modérateur:

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
79 146
24 188
Forêt de Fontainebleau
Je dédie spécialement ce billet à bompi que la « Dentelle de Bruges » ne laisse pas insensible

Jean :coucou: , quant à lui, ne m'en voudra pas, j'en suis sûr, si je m'en viens ajourer d'un ornement spéculatif la dentelle serrée de ses commandes...


Au démarrage d'un Mac sous «Lion», l'EFI (Programme Interne de la Carte-Mère) exécute le fichier démarreur boot.efi de l'OS (at: /System/Library/CoreServices/boot.efi) - lequel charge un Cache-Système de démarrage : le kernelcache (at: /System/Library/Caches/com.apple.kext.caches/Startup/kernelcache). Ce kernelcache consiste en un clone du code du kernel original (at: /mach_kernel) solidaire d'un bloc-d'adressage des kexts (at: /System/Library/Extensions). En mode cache, le démarreur boot.efi lance le kernel, et lui injecte les kexts en tant que bloc a priori validé ("all_loaded"), càd. selon une instruction équivalant à : ne pas avorter le chargement de l'ensemble en cas d'exceptions réfractaires au chargement, mais s'efforcer de les échapper.

Si, par l'intermédiaire d'«Onyx», on choisit de "Supprimer les caches de démarrage", cela revient à dire qu'on détruit le kernelcache qui permet au démarreur boot.efi d'opérer un démarrage du Système en mode cache, avec neutralisation des exceptions au profit du chargement du bloc des extensions valides. Le démarrage s'opèrera alternativement alors en mode sériel : le boot.efi commencera par activer le kernel original (/mach_kernel), puis lancera une injection des kexts en mode "discret" (l'une après l'autre) sans instruction d'échapper les exceptions inchargeables au profit du chargement de l'ensemble. Il s'ensuit qu'à la première exception (= kext inchargeable), le kernel plantera.

Une option de démarrage préconisée en cas de kernel qui plante au boot est le démarrage en Safe_Mode (dit : "Sans échec" ou encore mal dit : "Sans extensions" - touche ⇧ pressée au départ) : ce type de démarrage force la réparation du système de fichiers de l'OS + supprime le cache de démarrage kernelcache + soustrait a priori de la liste des kexts à injecter au kernel terme à terme les extensions de tierce-partie (non natives Apple). La différence avec la suppression simple du cache de démarrage kernelcache (via «Onyx» par exemple), est qu'il y a réduction des kexts à charger isolément au sous-ensemble des extentions Apple.

Par rapport au démarrage régulier en mode cache (chargement du kernelcache par le boot.efi), le démarrage en Safe_Mode est à double-tranchant : la non-activation des extensions de Tierce-Partie (non-injection dans le kernel) peut sauver un démarrage en cas d'extension tierce invalide ; mais en cas d'extension Apple invalidée, sa tentative d'injection solitaire dans le kernel sans instruction d'échappement en cas d'exception au profit de l'ensemble validé a priori va conduire à un plantage sans appel. L'instruction d'échappement des exceptions en cas de démarrage en mode cache (kernelcache) privilégiant au contraire le chargement "holistique" sur les échecs "particuliers".

En bref : au cas où le ratatouillage indéfini au démarrage (roue crantée giratoire qui n'en finit pas de tourner) signale un échec du kernel à charger les extensions, comme le kernelcache a été supprimé via «Onyx», on a donc affaire à un mode de démarrage de type "sériel" : le boot.efi active le mach_kernel, puis lui injecte les kexts terme à terme sans instruction d'échappement des exceptions. Ce serait donc sur une kext douteuse que le kernel partirait en boucle. Comme une sauvegarde TimeMachine ne sauvegarde pas (à ma connaissance) le cache de démarrage kernelcache, tenter de restaurer le Système du disque du Mac d'après elle ne peut que faire se répéter à l'identique la situation actuelle de blocage d'une injection sérielle des extensions.

Alors de 2 choses l'une : soit c'est une kext de tierce-partie (non Apple) qui bloque, et alors un démarrage en Safe_Mode peut, en la désactivant au démarrage, permettre au kernel de compléter son chargement des extensions, et lancer le processus launchd responsable du déploiement Logiciel. Soit c'est une kext native (Apple) qui est en cause et alors, comme on ne sait pas laquelle c'est (ce qui permettrait de la recopier d'après son équivalent intègre du dossier des Extensions du Système de la «Recovery HD») => une ré-installation globale du Système paraît la meilleure solution. Soit les 2 dernières préconisations de Jean :

Tu peux essayer de démarrer en mode sans échecs (touche MAJ appuyée lors du boot)
Sinon il faudrait réinstaller le système.

Si le problème ne provient pas d'un échec d'injection d'une extension dans le kernel au démarrage, mais d'un échec de launchd à effectuer ensuite le déploiement Logiciel, alors la récupération de la sauvegarde TimeMachine pourrait dans ce cas régler le problème.

Comme normalement une sauvegarde TimeMachine sur un DDE connectable au Mac est démarrable, pourquoi ne pas tenter ce démarrage (touche "alt" pressée au boot) ? Si le démarrage se fait, restaurer la sauvegarde démarrable au disque du Mac devrait permettre le re-démarrage. Si elle ne démarre pas, c'est que l'injection sérielle des kexts dans le kernel (le démarrage en mode cache étant forclos) bloque exactement sur la même butée que le démarrage du Mac - puisque la sauvegarde est dans ce cas un miroir exact du problème. Alors, retour à l'alternative décrite ci-dessus...
 
Dernière édition:

Ludo67

Membre émérite
19 Mai 2006
663
33
Strasbourg
Bonsoir à tous,

j'ai restauré sur ma dernière sauvegarde et injecter manuellement les données que je souhaitais.
merci pour le temps que vous m'avez consacré.

je fais de suite une sauvegarde timemachine
 
D

Deleted member 1099514

Invité
Bonsoir à tous,

j'ai restauré sur ma dernière sauvegarde et injecter manuellement les données que je souhaitais.
merci pour le temps que vous m'avez consacré.

je fais de suite une sauvegarde timemachine
Super. Et fais régulièrement des sauvegardes, et surtout supprime tous les cleaner excepté Onyx. ;)