Envoyé spécial.....

iluro_64

Old MacUser
Club MacG
1 Avril 2008
7 179
1 279
Haut Béarn

iluro_64

Old MacUser
Club MacG
1 Avril 2008
7 179
1 279
Haut Béarn
Pour ceux qui n'y connaisse rien (et pour ceux qui connaissent aussi), c'est assez inquiétant.

C'est beaucoup plus qu'inquiétant …

Il y a eu de nombreux débats sur ce sujets sur Mac G. Qui n'ont pas raconté davantage, ou moins que ce documentaire. Mais ils eurent le mérite d'aborder le sujet sous un autre angle, ce que n'a pas fait précisément le documentaire. Car, ce n'est pas le nuage en soi qui est un problème, c'est la dissimulation systématique des usages faits des infirmations personnelles demandées ou piratées à l'aide de la masse nuageuse. Il suffit de ne pas utiliser le Cloud d'Apple ou ceux des autres Google et Cie, ni s'afficher sur les réseaux sociaux de masse. Tout le monde veut s'exhiber sur Face de Bouc. L'exhibitionnisme est un "sentiment" bien plus puissant que la protection de la vie privée. Je ne plaindrai donc pas ceux qui s'affichent …

De toute façon, les utilisateurs des réseaux sociaux sont des "gogos" ou des "pros" de la manipulation. Qui dit réseaux sociaux dit nuages en quantité. Bien sûr, je ne considère pas que Mac G soit un réseau social où l'on s'affiche, et où le faible nombre de données personnelles n'est ni exploité ni exploitable.

Ce qui est beaucoup plus inquiétant, c'est le sentiment de puissance et d'impunité corolaire des dirigeants de ces sociétés. Je rappelle que Google vient d'être condamnée en France à 150 000 € d'amende pour non conformité à la loi française (et européenne) sur les données privées. Cela représente, paraît-il, deux minutes du chiffres d'affaire de cette société en France, qui, je le rappelle aussi, ne paye pratiquement pas d'impôts. Tant que les peines financières seront de cet ordre de grandeur, les patrons de ces empires d'argent ne feront ce qu'ils voudront.
 

iluro_64

Old MacUser
Club MacG
1 Avril 2008
7 179
1 279
Haut Béarn
Suite à la remarque d'un lecteur attentif et avisé, petite rectification de la dernière phrase qui peut prêter à confusion dans sa forme originelle :

Tant que les peines financières seront de cet ordre de grandeur, les patrons de ces empires d'argent ne feront que ce qu'ils voudront.
 

pascalformac

Membre vénérable
Club MacG
23 Novembre 2003
58 737
1 814
et c'est une des raisons qui poussa la communauté européenne à se diriger vers des amendes proportionnelles au chiffre d'affaires
Et là ca peut faire mal, parfois très mal
 

iluro_64

Old MacUser
Club MacG
1 Avril 2008
7 179
1 279
Haut Béarn
et c'est une des raisons qui poussa la communauté européenne à se diriger vers des amendes proportionnelles au chiffre d'affaires
Et là ca peut faire mal, parfois très mal

Oui, ce serait sûrement une mesure très dissuasive. Encore faudrait-il que les membres de la communauté européenne se mettent d'accord sur une stratégie. Bien sûr, 10% du CA annuel, ce serait un bon début, eu seuil. Mais ce n'est pas suffisant. Une autre mesure tout aussi contraignante même si elle peut paraître trop autoritaire, est la suspension temporaire de transit et de diffusion par les tuyaux. La Chine l'a bien fait. Ce n'est guère qu'un problème technique. Le souci est que les hommes politiques ont tout juste une compétence en politique. Ils en ont moins en économie et en enjeu stratégique. Quant aux entreprises, elles prennent seulement conscience de ces problèmes à tous petits pas. Alors, Google et consort ont de beaux jours devant eux.
 

LaurentR

Membre actif
13 Mars 2007
658
8
Paris
Je ne regarde jamais Envoyé spécial, mais là j'ai voulu voir par curiosité. Comme d'habitude, j'ai ressenti une impression de vide. De belles images de nuages, de la musique un peu angoissante et pas grand chose de plus :

- Montrer un iPhone sans nommer la marque est un tantinet hypocrite
- L'homme qui se fait voler son smartphone enseigne deux choses simples :
Il faut être prudent avec ce genre d'objet qui attire les convoitises
Le voleur n'est pas très malin en n'effaçant pas le smartphone. Il offre la possibilité à sa victime de le faire arrêter, un peu comme ces jeunes qui se sont fait coincer sur le quai d'un RER à cause du GPS du smartphone qu'ils venaient de voler.

- L'homme et son ami nous apprend qu'il ne faut pas choisir le même mot de passe pour tous les services sur internet. Même si beaucoup de gens ne suivent pas cette règle, ce n'est pas le "cloud" ou les entreprises qui le fournissent qui sont en cause. En ce qui concerne Dropbox, ça fait un moment qu'ils ont mis en place la double sécurité avec envoie d'un code par SMS en cas d'accès du compte avec une nouvelle machine. Ils auraient pu le mentionner.

- La clause d'effacement des données dans les conditions d'Apple ne me parait pas si abusive que ça. Elle me rappelle l'affaire Estelle Hallyday il y a plus d'une dizaine d'années. À cette époque, un hébergeur associatif s'était fait condamné parce qu'un de ses clients avait hébergé des photos litigieuses. Une loi a ensuite été voté indiquant qu'il fallait demander tout d'abord à l'hébergeur de supprimer le contenu litigieux dans un délai raisonnable avant de le poursuivre en justice. Il ne me parait donc pas choquant qu'Apple se prémunisse à l'avance contre ce genre de situation. De là à supposer qu'ils abuseront de cette clause, il y a un grand pas. Il me semble que ce sont plus des commerçants que des idéologues. Concernant les contrats, qui peut m'assurer qu'il connait par coeur le contenu des ses contrats d'assurance, de comptes bancaires ou des licences de logiciel avec les modifications qui peuvent y être apportés ? Rien de spécial au cloud ici.

- La NSA. On se retrouve ici avec tout un tas de supposition. Apple, Google et Microsoft "auraient" coopéré avec la NSA en signant un accord secret, tellement secret que personne n'a pu le lire évidemment. Vous êtes sûrs que la NSA n'est pas infiltré par des aliens venus étudier l'espèce humaine en surveillant internet, tout ça en vue, bien évidemment d'une future colonisation et partage du monde dans un gigantesque Yalta interplanétaire ? Tout ce que j'ai entendu, ce sont des suppositions. Le gouvernement américain veut tout contrôler, pourquoi pas. Une personne rencontrée à New York dans les années 80 me parlait de la politique des USA pour l'Amérique du Sud qui se serait résumée à "Une démocratie, pourquoi pas, une dictature, passe encore, mais les socialo/communistes, jamais", ce qui aurait entraîné la participation de la CIA dans le renversement d'Allende et l'avènement de Pinochet. Qu'ils surveillent les gouvernements Européens, pourquoi pas aussi. Mais de là à tomber dans la parano de tout rejeter des réseaux sociaux, services dans le "cloud", etc, c'est aller un peu loin. Si on veut vraiment être paranoïaque, il ne faut pas oublier que Microsoft et ses logiciels se sont infiltrés dans tous les rouages de l'administration depuis l'apparition de Dos, Windows, Ms Office, etc et ça, sans que personne ne s'en émeuve outre mesure.

La seule chose que je retienne de ce documentaire, ce sont quelques règles de prudence :
Ne pas stocker de données trop "sensibles" dans le "Cloud"
Ne pas utilise le même mot de passe partout
Activer la double authentification chez Dropbox
Ne pas raconter sa vie privée sur Facebook, si on ne veut pas prendre le risque qu'elle soient connus par des étrangers. Comme, à l'époque de l'argentique, où il valait mieux développer soit-même les photos qu'on ne souhaitait pas montrer au lieu de les donner à un laboratoire où elles avaient des chances d'être vues, commentées et éventuellement reproduites. On peut raconter plein de choses sur Facebook sans être obligé des s'exhiber et raconter sa vie de long en large, même si l'exhibitionnisme a toujours existé avec la mode des webcams à une époque et la pléthore de blogs personnels qui ne présentent pas tous un niveau d'intérêt très élevé pour la communauté.

La seule chose que je retiens de cette émission est que je ne la regarderai plus. Elle n'approfondit pas ses sujets et surfe dans le cas présent sur l'inquiétude légitime d'utilisateurs un peu perdus devant ces nouvelle technologies un peu comme internet repaire "d'escrocs et de brigands" comme j'en entendais souvent parler au début.
 
Dernière édition:

iluro_64

Old MacUser
Club MacG
1 Avril 2008
7 179
1 279
Haut Béarn
Il ne faut pas trop se formaliser avec les reportages d'Envoyé Spécial" et autres émissions d'A se fourvoyant dans l'informatique. Il y a déjà eu un précédent où Apple avait été la seule société nommée dans " l'affaire Foxconn". On pouvait même penser qu'Apple était la seule société esclavagiste … :siffle:

L'important n'est plus d'informer, mais sous couvert d'information, de faire du sensationnel. A2 passe son temps à faire de la surenchère journalistique sur TF1 …